S

Liens de la barre de menu commune

Membres

Le Conseil, lorsqu'il est doté d'un effectif complet, comprend un président et 17 membres. Les membres du CSTI sont nommés par le Ministre de l'Industrie et par le Ministre d'État (Sciences et Technologie) pour des mandats de trois ans renouvelables. Les membres comprennent notamment des chefs de file des secteurs privé et universitaire de l'ensemble du Canada. Le président du CSTI est nommé par décret en conseil, et son rôle consiste à diriger et à orienter les travaux continus du CSTI.

Président

Membres


Président

Howard Alper

Outre ses fonctions de président du Conseil des sciences, de la technologie et de l'innovation (CSTI), Howard Alper, Ph.D., est professeur émérite à l'Université d'Ottawa. Ses travaux de recherche fondamentale touchent les domaines de la chimie organique et de la chimie minérale, en vue d'applications potentielles dans les industries pharmaceutique et pétrochimique et dans le secteur des produits chimiques de base. Il compte à son actif 537 publications et 37 brevets, et il a édité plusieurs livres.

M. Alper a siégé au sein d'un certain nombre de comités du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG) (p. ex. le Comité des subventions de recherche), et a été président de conseils et de comités, notamment le Collectif en faveur des sciences et de la technologie, le Conseil des académies canadiennes, le Réseau canadien de documentation pour la recherche et l'Institut Steacie des sciences moléculaires. En outre, il a été cadre supérieur invité au Centre de recherches pour le développement international de 2006 à 2010, et a été président de la Société royale du Canada pendant deux ans, à compter de novembre 2001; il a également été secrétaire aux affaires étrangères de cette dernière de 2004 à 2010.

M. Alper est très actif au sein de la communauté scientifique internationale. Il a été nommé membre titulaire de l'Académie européenne des sciences, des arts et des lettres en 1996, et le président de la France lui a remis l'insigne d'Officier de l'Ordre national du Mérite en 2002. En 2004, il a été élu coprésident du Réseau interaméricain des académies des sciences (IANAS) pour un mandat de trois ans. En décembre 2006, il a été élu coprésident de l'InterAcademy Panel (IAP), le réseau mondial des académies des sciences, pour un mandat de trois ans, et a été réélu pour un second mandat de trois ans en janvier 2010. En 2010, il a été nommé pour une durée de trois ans au comité consultatif sur l'ingénierie et les sciences internationales des États-Unis. Il siège au comité consultatif scientifique du Forum économique mondial, au conseil de l'initiative « À la recherche du prochain Einstein » de l'Institut africain des sciences mathématiques et au conseil consultatif de la Young Global Academy, et est vice-président du Conseil consultatif de l'institut de recherche scientifique RIKEN. En 2011, il a été élu président du conseil consultatif international du Knowledge Economy Network, qui a son siège social à Bruxelles.

M. Alper a reçu un certain nombre de prix prestigieux. En 1999, il a été nommé Officier de l'Ordre du Canada. En 2000, la gouverneure générale du Canada lui a décerné la première Médaille d'or Gerhard Herzberg en sciences et en génie du Canada. L'année suivante, il a reçu le Prix national du mérite pour ses contributions aux sciences de la vie. Il a également reçu le prix Urgel Archambault (ACFAS) en sciences physiques et en génie, ainsi que plusieurs bourses prestigieuses, notamment la bourse E.W.R. Steacie (CRSNG, 1980-1982), le prix Guggenheim (1985-1986) et la bourse Killam (1986-1988). En 2012, il a reçu la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II.

M. Alper a également reçu de nombreuses distinctions importantes expressément liées au domaine de la chimie, notamment le Prix de chimie minérale Alcan (1986), le Prix de chimie organique Bader (1990) et le Prix de chimie Steacie (1993), tous décernés par la Société canadienne de chimie. En outre, l'Institut de chimie du Canada lui a remis le Prix de catalyse (1984), la Médaille de Montréal (2003) et la Médaille de l'ICC (1997), sa plus haute distinction. En 2002, la Society of Chemical Industry du Royaume-Uni lui a décerné son Le Sueur Memorial Award.

Membres

haut de la page

David Agnew

Président, Collège Seneca

David Agnew est devenu le cinquième président du Collège Seneca le 1er juillet 2009. Il possède une vaste expérience dans les secteurs privé, public et sans but lucratif. Dans la fonction publique ontarienne, Monsieur Agnew a occupé les postes de Secrétaire du Cabinet de 1992 à 1995 et de secrétaire principal du premier ministre de l'Ontario. En 1995, il a dirigé le projet de partenariats public-privé et a été détaché auprès de l'Université de Toronto, où il a été résident principal au Collège Massey. Auparavant, il a occupé le poste d'Ombudsman des Services Bancaires et d'Investissement, ainsi que de président-directeur général d'UNICEF Canada, où il a été le premier chef de l'organisation recruté à l'extérieur du secteur du développement. Il a aussi occupé un poste de direction à la société d'experts-conseils en stratégies Digital 4Sight et un poste de vice-président exécutif et secrétaire général de la Credit Union Central of Ontario. Il a commencé sa carrière en tant que journaliste.

Monsieur Agnew est président du conseil d'administration du Sunnybrook Health Sciences Centre, vice-président de Collèges Ontario, et président du Comité de coordination des collèges d'arts appliqués et de technologie de l'Ontario. Il siège sur de nombreux autres conseils et comités, notamment le comité de direction de CivicAction, le conseil d'administration de ventureLAB, le conseil consultatif d'ontarionewswatch, et le conseil consultatif du Canadian Ditchley Foundation. En 2012, Monsieur Agnew a reçu la médaille du jubilé de diamant de la Reine Elizabeth II.

Monsieur Agnew est diplômé de l'Université Memorial de Terre-Neuve, où il a étudié en sciences politiques.

haut de la page

Amit Chakma

Président, Université Western

Amit Chakma, Ph.D., est le président et vice-chancelier de l'Université Western. M. Chakma s'est joint à Western en juillet 2009, après avoir occupé les postes de vice-président des affaires universitaires et doyen et de professeur au département de génie chimique à l'Université de Waterloo depuis 2001. Il avait auparavant exercé les fonctions de doyen de la faculté de génie, puis de vice-président (recherche) et agent de liaison internationale de l'Université de Regina. Il a commencé sa carrière académique en tant que professeur de génie chimique et pétrolier à l'Université de Calgary.

Outre ses fonctions à l'Université Western, M. Chakma est présentement vice-président d'Entraide universitaire mondiale du Canada et membre du conseil d'administration des Centres d'excellence de l'Ontario. Il est également président du Comité consultatif sur la Stratégie du Canada en matière d'éducation internationale.

M. Chakma est diplômé de l'Institut algérien du pétrole (1982) et titulaire d'un diplôme d'études supérieures et d'un doctorat en sciences appliquées (génie chimique) de l'Université de la Colombie-Britannique. Auteur de plus de 100 articles, il est reconnu à titre d'expert dans les domaines liés à la recherche sur le pétrole et à la gestion de l'énergie.

En 1998, M. Chakma a été nommé parmi les 40 Canadiens performants de moins de 40 ans. En outre, il est membre de l'Académie canadienne du génie.

haut de la page

Sophie Forest

Partenaire en gestion, Brightspark Ventures

Sophie Forest cumule plus de 18 ans d'expérience dans le secteur de pointe du capital de risque. Avant de se joindre à Brightspark, elle était associée chez CDP Capital Technology Ventures, une filiale de la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Madame Forest a dirigé ou supervisé plus de 50 opérations d'investissement dans des entreprises technologiques au Canada et à l'étranger au cours des 15 à 20 dernières années. Elle a joué un rôle clé dans l'investissement, la croissance et le retrait de Radian6, ce qui permit d'obtenir un rendement de l'ordre de vingt-trois fois sur le capital investi. Il s'agit de l'un des retraits d'investissements technologiques les plus réussis de l'histoire au Canada. À titre de co-chef de la direction chez Brightspark 3.0, madame Forest a contribué au développement de solutions Internet qui ont mené à la création et au progrès de Jewlr.com et de iStopOver.com.

Madame Forest est membre du comité consultatif sur la petite entreprise et de l'entrepreneuriat pour le gouvernement du Canada et également membre du comité consultatif du Canadian Digital Media Network. Elle siège également au conseil d'administration de plusieurs sociétés, telles que Protecode, Hopper, eXludus, b5media et Jazinga.

haut de la page

Arvind Gupta

Président-directeur général et directeur scientifique, Mitacs Inc.

Arvind Gupta, Ph.D., est président directeur général et directeur scientifique de Mitacs, organisme de recherche national sans but lucratif, qui s'emploie à développer les compétences scientifiques et commerciales de la prochaine génération d'innovateurs, en partenariat avec les entreprises, le gouvernement et le milieu universitaire. Il est également professeur au Département d'informatique de l'Université de la Colombie-Britannique.

En 2010, M. Gupta a été membre du groupe d'experts chargé de l'examen du soutien fédéral de la recherche et du développement. Il siège également à plusieurs conseils d'administration, notamment l'Australian Mathematical Sciences Institute, la Banff International Research Station, la Société statistique du Canada et Mprime Network, et il est membre du comité consultatif scientifique international du Réseau des centres d'excellence GRAND. M. Gupta est directeur de la rédaction de deux séries de livres sur les mathématiques industrielles et auteur de plus de 50 articles révisés par des pairs. Il était président du Congrès international sur les mathématiques appliquées et industrielles de 2011 à Vancouver.

M. Gupta a obtenu son doctorat en sciences informatiques de l'Université de Toronto en 1991.

haut de la page

Maureen Kempston Darkes

Vice-présidente du groupe General Motors Corporation (retraitée), et ancienne présidente et directrice générale de General Motors of Canada Limited

Maureen Kempston Darkes a été présidente-directrice générale de General Motors du Canada Limitée (GMCL) et vice-présidente de General Motors Corporation de 1994 à 2001. En 2002, elle a été nommée vice-présidente du groupe General Motors Corporation et présidente de GM Amérique latine, Afrique et Moyen-Orient ainsi que membre du conseil GM pour une stratégie de l'industrie automobile (General Motors Automotive Strategy Board). Elle occupa ces fonctions jusqu'à sa retraite de General Motors en décembre 2009.

Madame Kempston Darkes siège actuellement aux conseils d'administration de divers organismes dont la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada, Brookfield Asset Management, Irving Oil, Enbridge inc., et Balfour Beatty plc. Elle est directrice de la Bridgepoint Health Foundation. En 1989, madame Kempston Darkes fut nommée membre du Comité d'experts pour l'industrie automobile de l'Accord du libre-échange par le gouvernement du Canada et, en 1994, comme membre du Groupe de consultations sectorielles en matériel de transport sur le commerce international.

Madame Kempston Darkes est titulaire d'un baccalauréat ès arts en histoire et en sciences politiques du collège Victoria de l'Université de Toronto. Elle détient également un baccalauréat en droit de la faculté de droit de l'Université de Toronto et a été admise au Barreau de l'Ontario en 1975. En 1997, madame Kempston Darkes a reçu l'Ordre de l'Ontario et a été nommée Officière de l'Ordre du Canada en 2000. L'Association du Barreau américain lui décerna le prix de distinction honorifique Margaret Brent Women Lawyers of Achievement Award en 1998. En 1999, elle a reçu la Citation de reconnaissance pour services exceptionnels du Temple de la renommée de l'automobile (Automotive Hall of Fame). En 2006, elle s'est vue remettre le Prix du Gouverneur général du gouvernement du Canada en commémoration de l'affaire « personne ». En 2011, on lui a décerné le prix Global Athena Leadership et le prix Alice B. Ramsey qu'elle reçut du Temple de la renommée de l'automobile et de la Women's Automobile Association International.

haut de la page

Simon Kennedy

Sous-ministre du Commerce international, Affaires étrangères et Commerce international Canada

Simon Kennedy est nommé sous-ministre du Commerce international le 12 novembre 2012. Il est aussi nommé sherpa du Canada pour le G-20. De septembre 2010 jusqu'à sa nomination, M. Kennedy assume les fonctions de sous-ministre délégué principal à Industrie Canada. Il a entamé sa carrière au sein de la fonction publique en 1990, à Transports Canada, puis à la Garde côtière canadienne. En 1997, il se joint au Bureau du Conseil privé et en 2001, il est affecté à Agriculture et Agroalimentaire Canada, où il occupe les postes de directeur général, Planification et intégration des politiques, et de directeur général, Bureau des marchés internationaux. En 2004, il retourne au Bureau du Conseil privé, où il assume tout d'abord les fonctions de secrétaire adjoint du Cabinet, Politique du développement économique et régional, puis celles de sous-secrétaire du Cabinet, Opérations, et de sous-secrétaire du Cabinet, Planification et consultations, jusqu'en 2010.

M. Kennedy est titulaire d'un baccalauréat en relations publiques de l'Université Mount Saint Vincent et d'une maîtrise ès sciences en gestion des communications de l'Université de Syracuse. Il est diplômé du programme de gestion avancé de l'INSEAD et détient la certification ICD.D de l'Institut des administrateurs de sociétés.

haut de la page

John Knubley

Sous-ministre, Industrie Canada

John Knubley a été nommé sous-ministre d'Industrie Canada le 17 septembre 2012. Auparavant, il était sous-ministre d'Agriculture et Agroalimentaire Canada ainsi que sous-ministre des Affaires intergouvernementales au Bureau du Conseil privé. Avant cela, il a été sous-ministre délégué des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités ainsi que sous-ministre délégué de Ressources naturelles Canada.

M. Knubley a obtenu un baccalauréat de l'Université Yale et une maîtrise en philosophie, en politique et en économie de l'Université d'Oxford. Il a également obtenu un certificat d'études supérieures de l'Institut Européen des Hautes Études Internationales à Nice, en France, ainsi qu'une maîtrise en administration publique de la Kennedy School of Government à l'Université Harvard.

haut de la page

Terence Matthews

Président, Mitel Corporation; Président, Wesley Clover

Sir Terence Matthews est le fondateur et président de Wesley Clover, une société d'investissement et de portefeuille possédant des intérêts dans un vaste éventail d'activités, notamment les technologies de prochaine génération, l'immobilier, les hôtels et les centres de villégiature. Il est également président de nombreuses compagnies privées et cotées en bourse et agit à titre de directeur des conseils d'administration de plusieurs autres entreprises. Il a soit fondé, soit financé plus de 80 compagnies depuis 1972, dont Newbridge Networks, une société fondée en 1986 qui est devenue un chef de file mondial dans l'industrie des réseaux. En 1972, avant de lancer Newbridge, M. Matthews a co fondé Mitel, un leader mondial dans le domaine de la conception et de la création de solutions de communication pour les entreprises.

M. Matthews détient un baccalauréat spécialisé en électronique de la University of Wales et il est membre du Institute of Electrical Engineers et de la Royal Academy of Engineering. En 1994, M. Matthews a été nommé Officier de l'Ordre de l'Empire britannique et en 2001, à l'occasion de l'anniversaire de la Reine, il a été fait chevalier. En 2011, il a été nommé président d'honneur de l'institut européen de la recherche oncologique à partir des cellules souches de la Cardiff University.

haut de la page

Heather Munroe-Blum

Principale et vice-chancelière, Université McGill

Mme Heather Munroe-Blum, Ph.D., est la 16e principale et vice-chancelière de l'Université McGill. Elle est membre de la faculté de médecine de l'Université McGill et professeure au Département d'épidémiologie et de biostatistique. Avant d'occuper le poste de principale, elle a œuvré au sein de l'Université de Toronto à titre de professeure, de doyenne de la Faculté de travail social, et de vice-présidente de la recherche et des relations internationales. Elle avait auparavant été professeure à l'Université York et à l'Université McMaster. Avant d'entreprendre une carrière universitaire, elle a œuvré à titre de travailleuse sociale spécialisée en psychiatrie au sein d'un cadre universitaire en santé et a collaboré à la réalisation de nombreuses études cliniques et populationnelles d'envergure, ainsi qu'à l'élaboration de politiques et de programmes en santé mentale. Elle est l'auteure d'un rapport hautement novateur intitulé Growing Ontario's Innovation System: The Strategic Role of University Research, lequel a ouvert la voie à la création d'un nouveau cadre en ce qui a trait aux politiques et aux programmes de nature scientifique en Ontario.

Active dans sa communauté, Mme Munroe-Blum siège au conseil d'administration et du Comité d'internationalisation de l'Association des universités américaines et préside le Comité consultatif permanent sur la recherche universitaire de l'Association des universités et collèges du Canada. Elle est membre du Conseil du président de l'Académie des sciences de New York, de la Fondation canadienne pour l'innovation, de la Commission trilatérale et, au cours des deux dernières années, elle a été membre du Comité sur les universités à forte intensité de recherche du Conseil national de recherche des États-Unis, lequel a présenté son rapport au Congrès américain en juin 2012. Elle siège au conseil d'administration de la Fondation Trudeau, de l'Office d'investissement du Régime de pensions du Canada, de la Conférence de Montréal, et de la Banque Royale du Canada. La professeure Munroe-Blum est l'ancienne présidente de la Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec et est l'une des directrices fondatrices du District de la découverte médicale et scientifique connexe, à Toronto, et de Génome Canada, dont elle a été l'une des vice-présidentes fondatrices du conseil d'administration. Mme Munroe-Blum a siégé aux conseils d'administration de nombreux autres organismes canadiens et internationaux et des entreprises.

Mme Munroe-Blum est titulaire d'un doctorat en épidémiologie obtenu avec distinction de l'Université de Caroline du Nord à Chapel Hill, d'une maîtrise en service social de l'Université Wilfrid Laurier ainsi que d'un baccalauréat ès arts et d'un baccalauréat en service social de l'Université McMaster. Elle est Officière de l'Ordre du Canada, Officière de l'Ordre national du Québec, et membre spécialement élue de la Société royale du Canada.

haut de la page

Simon Pimstone

Président-directeur général, Xenon Pharmaceuticals Inc.

Simon Pimstone est fondateur, directeur et président directeur général de Xenon Pharmaceuticals Inc., société de biotechnologie privée, spécialisée dans la création et la mise au point de traitements novateurs contre les malades humaines rares, au moyen de sa plateforme génétique unique permettant la découverte de nouvelles cibles.

D. Pimstone est directeur et ancien président de LifeSciences British Columbia. Il assume également les fonctions de directeur de Providence Health Care. Il est aussi membre du Translation Advisory Committee du Centre d'excellence PROOF (Prévention de la propagation de l'insuffisance fonctionnelle des organes - Prevention of Organ Failure), membre du comité consultatif du Centre de médecine et de thérapie moléculaires et du comité consultatif du BC Health Research Strategy pour la Fondation Michael Smith pour la recherche en santé. Il est vice-président de l'équipe de direction du BC Clinical Research Infrastructure Network (BCCRIN). D. Pimstone occupe également les fonctions de directeur des entreprises de biotechnologie Enject, en Californie, et Indel Therapeutics et Eupraxia, à Vancouver.

M. Pimstone a obtenu son doctorat en médecine de l'Université de Cape Town. Il est spécialiste de la médecine interne (FRCPC) et s'intéresse particulièrement aux maladies cardiovasculaires. Avant sa spécialisation, il a parfait sa formation de clinicien-chercheur au Département de génétique médicale de l'Université de la Colombie-Britannique et a obtenu son doctorat en génétique cardiovasculaire de l'Université d'Amsterdam.

haut de la page

Indira Samarasekera

Présidente et vice-chancelière, Université de l'Alberta

Indira V. Samarasekera , Ph.D., est la 12e présidente et vice-chancelière de l'Université de l'Alberta. Avant de se joindre à cette université, elle a été nommée, en 2000, vice-présidente de la recherche à l'Université de la Colombie-Britannique, après avoir travaillé au département de génie métallurgique et de l'ingénierie des matériaux, où elle s'est spécialisée dans la coulée continue et le laminage à chaud de l'acier. Mme Samarasekera s'est distinguée comme l'une des chefs de file dans le secteur du génie métallurgique. Elle a agi à titre de consultante auprès d'une centaine d'entreprises sidérurgiques dans le monde pour son travail en lien avec la transformation et la qualité de l'acier et elle a beaucoup publié sur l'ingénierie des procédés appliqués aux matériaux.

Mme Samarasekera siège au conseil de l'Institut national de nanotechnologie (INNT) et au conseil d'administration de la Banque de Nouvelle-Écosse et en tant que président du World University Network. Elle a également été membre du Forum des politiques publiques du Canada, du comité des visites présidentielles au MIT, du Conference Board of Canada et du groupe d'experts du premier ministre sur le renouvellement de la fonction publique. Elle est membre de la Société royale du Canada, de l'Académie canadienne du génie et de l'Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole.

Mme Samarasekera possède un baccalauréat ès sciences de la University of Ceylon, une maîtrise de la University of California en génie mécanique (boursière Fulbright-Hays) et un doctorat de l'Université de la Colombie-Britannique en génie métallurgique. Elle a obtenu la bourse E.W. R. Steacie Memorial en 1991 et reçu l'Ordre du Canada en 2002. En 2012, on a décerné à Mme Samarasekera la médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II et le prix Peter Lougheed du Forum des politiques publiques pour son leadership dans ce domaine.

haut de la page

Molly Shoichet

Chaire de recherche du Canada, génie tissulaire, Université de Toronto

Molly Shoichet, Ph.D., occupe la Chaire de recherche du Canada de niveau 1 en génie tissulaire. Elle est professeure de génie chimique et chimie appliquée, de chimie et biomatériaux, et de génie biomédical, à l'Université de Toronto. Elle est experte dans l'étude des polymères utilisés pour administrer des médicaments et en régénération, c'est-à-dire pour favoriser la cicatrisation. Madame Shoichet a produit près de 450 articles, brevets et résumés et donné plus de 275 conférences dans le monde. Elle dirige actuellement un laboratoire de 25 chercheurs et, depuis 18 ans, 115 chercheurs ont obtenu leur diplôme sous son encadrement. Elle a fondé deux sociétés dérivées à partir de travaux de recherche effectués dans son laboratoire. Avant d'être recrutée par l'Université de Toronto, en 1995, madame Shoichet travaillait chez CytoTherapeutics Inc., dans le domaine de traitement par encapsulation cellulaire.

Madame Shoichet a obtenu un B. Sc. en chimie au Massachusetts Institute of Technology (1987) et un doctorat en science et génie des polymères à l'University of Massachusetts, Amherst (1992). Elle est la seule personne vivante à être membre de trois académies nationales du Canada : l'Académie canadienne des sciences de la Société royale du Canada, l'Académie canadienne du génie et l'Académie canadienne des sciences de la santé. Madame Shoichet a reçu une bourse de recherche Killam du Conseil des arts du Canada, une bourse Steacie du CRSNG, le prix Jeune chercheur des IRSC (remis aux 20 meilleurs chercheurs de moins de 40 ans au Canada), le Prix d'innovation Syncrude de la SCGCh, le prix décerné dans le cadre du programme des 40 Canadiens performants de moins de 40 ans, ainsi que le Prix Rutherford de la Société royale du Canada, le prix Clemson de la Society for Biomaterials et un prix Connaught d'innovation. Elle a été nommée membre de l'Ordre de l'Ontario et reconnue comme membre de l'American Association for the Advancement of Science, en 2011. En 2013, madame Shoichet a reçu la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II.

haut de la page

Annette Verschuren

Présidente et chef de la direction, NRStor inc.

Annette Verschuren fut nommée chef de la direction chez NRStor inc. en mars 2012. NRStor met au point et commercialise des technologies de stockage de l'énergie. Auparavant, madame Verschuren avait été présidente de Home Depot pour le Canada et l'Asie. Les opérations de la firme au Canada sont passées de 19 magasins en 1996 à 180 en 2011 sous sa présidence, au cours de laquelle Home Depot pénétra également le marché de la Chine.

Madame Verschuren a commencé sa carrière comme agente de développement pour le compte d'une compagnie d'exploitation charbonnière du nom de Cap-Breton Development Corporation à Sydney, en Nouvelle-Écosse. Puis, elle a travaillé pour la Société de développement des investissements du Canada en tant que vice-présidente exécutive, où son rôle consistait à privatiser des sociétés d'État. Plus tard, madame Verschuren s'est jointe à Imasco ltée, l'une des plus grandes sociétés de portefeuille du Canada dans le domaine des services financiers, du détail et des services de l'alimentation, où elle occupa les fonctions de vice-présidente de l'expansion de l'entreprise. Par la suite, elle fut cofondatrice des boutiques d'arts et d'artisanat Michaels où, en 26 mois, elle procéda à l'ouverture de 17 points de vente, pour ensuite se joindre à Home Depot.

Récemment, Madame Verschuren fut invitée à diriger le Groupe d'étude de l'Ontario sur l'énergie propre. Elle est aussi chancelière de l'Université du Cap-Breton et préside les efforts de collecte de fonds pour le nouveau Centre Verschuren pour la durabilité en matière d'énergie et de l'environnement de l'université. Madame Verschuren a servi en tant que vice-présidente du Conseil canadien des chefs d'entreprise. Elle est membre de divers conseils d'administration, dont celui d'Air Canada, de la Liberty Mutual, de la Compagnie du Nord-Ouest, d'Icynene, de la Fondation CAMH et du Conference Board du Canada.

haut de la page

Rob Wildeboer

Président exécutif, Martinrea International Inc.

M. Rob Wildeboer est président exécutif et cofondateur de Martinrea International Inc., un des principaux fournisseurs de pièces d'automobiles en Amérique du Nord, spécialisé dans les circuits de fluides automobiles et les produits de formage des métaux. Martinrea compte plus de 37 usines et 11 000 employés aux États-Unis, au Canada, au Mexique, au Brésil et en Europe. Avant de se joindre à Martinrea, M. Wildeboer était associé au sein de Wildeboer Dellece LLP, un cabinet juridique spécialisé en droit des sociétés, droit des valeurs mobilières et fiscalité qu'il avait co-fondé en 1993, et où il reste avocat. Auparavant, M. Wildeboer avait exercé sa profession d'avocat au cabinet Stikeman, Elliott; il était professeur agrégé à l'Osgoode Hall Law School, où il avait enseigné le droit des sociétés et le financement des entreprises; et avait été chargé de réglementation à la Commission des valeurs mobilières de l'Ontario.

M. Wildeboer est vice-président du conseil d'administration d'Aecon Group Inc., aujourd'hui la plus importante société d'infrastructures publiques au Canada; vice-président du Conseil d'administration de l'Association des fabricants de pièces d'automobiles; administrateur du Conseil du partenariat pour le secteur canadien de l'automobile (CPSCA); membre du Conseil ontarien du secteur de la fabrication; membre du Comité consultatif sur l'économie du ministère des Finances du Canada; président du CEO Manufacturing Advisory Council; président de l'Institut Macdonald-Laurier et est administrateur ou conseiller de plusieurs sociétés privées et organisations caritatives.

M. Wildeboer est titulaire d'un baccalauréat de l'Université de Guelph, d'un diplôme universitaire en droit de l'Osgoode Hall Law School, d'une maîtrise en administration de l'Université York et d'une maîtrise en droit de l'Université Harvard.

haut de la page

Glenda Yeates

Sous-ministre, Santé Canada

Mme Glenda Yeates été nommée au poste de sous-ministre à Santé Canada en avril 2010, après avoir servi comme sous-ministre déléguée à Santé Canada depuis mai 2009. Avant cette nomination, Mme Yeates était présidente-directrice générale de l'Institut canadien d'information sur la santé (ICIS) d'août 2004 à avril 2009. Elle fut auparavant sous-ministre de la Santé de la Saskatchewan (de 1999 à 2004) et sous-ministre des Services sociaux de la Saskatchewan (1997-1999). Elle a aussi occupé divers postes de sous-ministre adjointe et sous-ministre déléguée dans le domaine de la santé à la Saskatchewan, ainsi qu'un certain nombre de postes de direction au ministère des Finances de cette même province.

Mme Yeates a aussi été membre du conseil de direction de l'Université Carleton, de la Fondation ontarienne du changement et de la Fondation canadienne de la recherche sur les services de santé. Elle siège présentement au sein du conseil de direction du Forum des politiques publiques.

Mme Yeates est titulaire d'un baccalauréat ès arts en sciences politiques et en histoire, de même que d'une maîtrise en administration publique de l'université Queen's.