Archivé — Troisième trimestre de 2013

Cette publication par la Direction générale de la petite entreprise fournit de l'information à jour sur l'industrie du capital de risque au Canada. La série fait état des tendances au chapitre de l'investissement, rend compte de la recherche d'actualité et examine les principales grappes technologiques où il y a investissement.


Introduction

Le présent numéro traite des activités observées au cours du troisième trimestre de 2013Note de bas de page 1 en matière d'investissements en capital de risque et de mobilisation de fonds au Canada. Il décrit également les récentes activités du gouvernement fédéral sur le marché du capital de risque.

Aperçu des activités en matière de capital de risque

Investissement et mobilisation de fonds

Fort rendement général pour le capital de risque au troisième trimestre (T3) de 2013

Au cours du T3 de 2013, les activités canadiennes en matière d'investissement en capital de risque ont monté en flèche sur le plan du nombre de transactions comme sur le plan des montants (tableau 1 et figure 1). Les décaissements par fonds de capital de risque ont atteint 570 millions de dollars entre juillet et septembre, soit une augmentation de 56 % par rapport aux 366 millions de dollars investis au cours de la même période en 2012. Par ailleurs, au cours du T3 de 2013, le nombre de transactions en capital de risque comprenant des entreprises canadiennes a atteint 123, soit une augmentation de 40 % d'une année à l'autre. Il convient toutefois de noter que l'activité du capital de risque au Canada au cours du trimestre a été fortement influencée par plusieurs transactions importantes, notamment le financement de 165 millions de dollars américains pour HootSuite, entreprise établie à Vancouver, soit la plus importante transaction en capital de risque jamais réalisée pour le marché canadien.

Tableau 1 : Investissement en capital de risque et mobilisation de fonds, troisièmes trimestres de 2012 et de 2013
T3 de 2012 T3 de 2013 Variation en %
(en millions de dollars)
Source : Thomson Reuters Canada, 2013 et 2014.
Investissement 366 570 56
Mobilisation de fonds 42 258 514

Figure 1 : Investissements en capital de risque par trimestre, de 2011 à 2013

Diagramme à barres illustrant les investissements en capital de risque par trimestre, de 2011 à 2013 (la description détaillée se trouve sous l'image)
Source : Thomson Reuters Canada, 2014.
Description de la figure 1
Investissements en capital de risque par trimestre, de 2011 à 2013
Trimestre 2011 2012 2013
(en millions de dollars)
T1 361 246 369
T2 365 487 486
T3 407 366 570
T4 400 390
Total 1 533 1 489 1 425

Contrairement à la première moitié de 2013, les activités canadiennes en matière de mobilisation de fonds ont connu une amélioration au T3 de 2013 : 258 millions de dollars en nouveaux capitaux ont été engagés dans les fonds durant le trimestre. La valeur des nouveaux capitaux amassés durant le T3 de 2013 était beaucoup plus élevée que les 42 millions de dollars engagés dans les fonds au même trimestre en 2012. Cette croissance fait suite à plusieurs activités importantes de mobilisation de fonds en capital de risque qui sont décrites plus loin, dans la section sur la mobilisation de fonds.

Valeur des transactions

Augmentation considérable de la valeur des transactions

L'ensemble des transactions réalisées au T3 de 2013 a connu une hausse dans toutes les fourchettes de transactions, comme en témoignent les 35 autres transactions qui ont été effectuées durant le même trimestre de l'année précédente (figure 2). L'augmentation du nombre de transactions, bien qu'observable dans toutes les fourchettes de transactions, était plus marquée dans la fourchette des transactions de moins de 1 million de dollars. La valeur moyenne des transactions était de 4,6 millions de dollars, soit plus élevée que celle de 4,1 millions de dollars par transaction au T3 de 2012. Comme on l'a indiqué précédemment, l'augmentation de la valeur moyenne des transactions au cours du trimestre est surtout attribuable à plusieurs transactions importantes, dont le second cycle de financement de 165 millions de dollars américains pour HootSuite, une entreprise établie à Vancouver.

Figure 2 : Répartition des investissements en capital de risque selon la valeur des transactions, troisièmes trimestres de 2012 et de 2013

Diagramme à barres illustrant la répartition des investissements en capital de risque selon la valeur des transactions, troisièmes trimestres de 2012 et de 2013 (la description détaillée se trouve sous l'image)
Source : Thomson Reuters Canada, 2014.
Description de la figure 2
Répartition des investissements en capital de risque selon la valeur des transactions, troisièmes trimestres de 2012 et de 2013
Valeur des transactions T3 de 2012 T3 de 2013
(Nombre de transactions)
Moins de 1 M$ 49 70
De 1 à 4,9 M$ 25 34
5 M$ et plus 14 19

Étapes du développement

Forte concentration de la croissance des investissements dans les entreprises qui sont à d'autres étapes préliminaires de leur développement

La valeur des investissements dans les entreprises qui sont à toutes les étapes de leur développement a augmenté au T3 de 2013 par rapport au T3 de 2012. La croissance des investissements la plus prononcée a touché les entreprises se trouvant à « d'autres étapes préliminaires » de leur développement, qui ont attiré 274 millions de dollars ce trimestre, comparativement à 85 millions de dollars durant le même trimestre de l'année précédente (figure 3). Les investisseurs ont injecté 106 millions de dollars dans les entreprises se trouvant à l'étape de prédémarrage et de démarrage au cours du trimestre, soit une légère augmentation par rapport aux 102 millions de dollars attirés au même trimestre de 2012. Les entreprises se trouvant à des étapes ultérieures ont recueilli 190 millions de dollars au T3 de 2013, soit à peine plus que les 180 millions de dollars recueillis au T3 de 2012.

Figure 3 : Investissements en capital de risque selon l'étape du développement, troisièmes trimestres de 2012 et de 2013

Diagramme à barres illustrant les investissements en capital de risque selon l'étape du développement, troisièmes trimestres de 2012 et de 2013  (la description détaillée se trouve sous l'image)
Source : Thomson Reuters Canada, 2014.
Description de la figure 3
Investissements en capital de risque selon l'étape du développement, troisièmes trimestres de 2012 et de 2013
Étape du développement T3 de 2012 T3 de 2013
(en millions de dollars)
Prédémarrage et démarrage 102 106
Autres étapes préliminaires 85 274
Étapes ultérieures 180 190

Nouveaux investissements et investissements subséquents

Nombre total de transactions réparti de manière égale entre les nouveaux investissements et les investissements subséquents

Des 123 transactions réalisées au cours du trimestre, 61 représentaient de nouveaux investissements et les 62 autres, des investissements subséquents (tableau 2). La valeur des nouvelles transactions était de 189 millions de dollars, soit 13 millions de dollars de moins que les 202 millions de dollars injectés dans de nouvelles transactions durant le même trimestre de 2012.

Tableau 2 : Nombre d'entreprises qui ont bénéficié de nouveaux investissements et d'investissements subséquents, du troisième trimestre de 2012 au troisième trimestre de 2013
Total des investissements T3 de 2012 T4 de 2012 T1 de 2013 T2 de 2013 T3 de 2013
Source : Thomson Reuters Canada, 2014.
Nouveaux Prédémarrage et démarrage 22 38 21 33 42
Autres étapes préliminaires 4 11 13 3 7
Étapes ultérieures 8 7 9 15 12
Toutes les étapes 34 56 43 51 61
Subséquents Prédémarrage et démarrage 8 12 9 18 17
Autres étapes préliminaires 25 30 23 19 17
Étapes ultérieures 21 24 30 24 28
Toutes les étapes 54 66 62 61 62
Total 88 122 105 112 123

Type d'investisseur

Augmentation des placements de fonds indépendants privés

Les activités en matière d'investissement au cours du trimestre sont attribuables aux fonds indépendants privés, qui ont injecté en tout 296 millions de dollars dans des entreprises canadiennes (figure 4). Les investissements par les sociétés à capital de risque de travailleurs (SCRT) ont atteint le plus bas niveau jamais enregistré pour un seul trimestre au T3 de 2013, avec seulement 18 millions de dollars investis dans les entreprises.

Figure 4 : Répartition des investissements en capital de risque selon le type d'investisseur, troisièmes trimestres de 2012 et de 2013

Diagramme à barres illustrant la répartition des investissements en capital de risque selon le type d'investisseur, troisièmes trimestres de 2012 et de 2013 (la description détaillée se trouve sous l'image)
Note * de la figure 4 : Les fonds institutionnels/sociétés désignent les investissements directs réalisés par les banques, les institutions financières, les fondations, les fonds de pension et les sociétés de capital-risque.
Source : Thomson Reuters Canada, 2014.
Description de la figure 4
Répartition des investissements en capital de risque selon le type d'investisseur, troisièmes trimestres de 2012 et de 2013
Type d'investisseur T3 de 2012 T3 de 2013
(en millions de dollars)
Autres 100 170
Fonds gouvernementaux 10 37
Institutionnels/sociétés Référence de la note * de la figure 4 70 48
SCRT/Fonds de détail 22 18
Fonds indépendants privés 164 296
Note * de la figure 4 : Les fonds institutionnels/sociétés désignent les investissements directs réalisés par les banques, les institutions financières, les fondations, les fonds de pension et les sociétés de capital-risque.

Les fonds de capital de risque américains et étrangers ont constitué des investissements actifs sur le marché canadien entre juillet et septembre, avec des transactions totalisant 245 millions de dollars, soit une hausse de 131 % par rapport aux 106 millions de dollars qu'ils ont contribués à la même période l'année précédente. Un investissement supplémentaire de 252 millions de dollars a été effectué par les fonds canadiens, et 72 millions de dollars en capital de risque ont été investis par des fonds dont Thomson Reuters ne pouvait pas divulguer la provenance.

Mobilisation de fonds

Augmentation de la mobilisation de fonds au cours du trimestre

Contrairement à la première moitié de 2013, les activités canadiennes de mobilisation de capital de risque ont augmenté au cours du T3, les fonds de capital de risque ayant recueilli 258 millions de dollars (tableau 1). La valeur des nouveaux capitaux amassés au T3 était beaucoup plus élevée que les 42 millions de dollars engagés dans des fonds au T3 de 2012.

Cette croissance fait suite à plusieurs activitésNote de bas de page 2 importantes de mobilisation de fonds de capital de risque au troisième trimestre, notamment la clôture finale de 120 millions de dollars du quatrième partenariat d'EnerTech Capital et l'attribution, au sein de la Banque de développement du Canada (BDC), de 135 millions de dollars à son fonds de soins de santé. De plus, la BDC et le Fonds de solidarité FTQ ont annoncé un investissement de 30 millions de dollars dans le fonds américain que pilotera la firme Sanderling Ventures, qui établira un bureau à Montréal.

Autre fait positif survenu au cours du trimestre : le gouvernement fédéral a annoncé dans le Plan d'action sur le capital de risque qu'il prévoit mobilisé des engagements totaux de 50 millions de dollars dans le fonds CTI Life Sciences II, le fonds Lumira Capital II, le fonds Real Ventures III et le fonds Summerhill II.

Répartition régionale

La Colombie-Britannique connaît un solide trimestre

La Colombie-Britannique a battu un record sur le plan des investissements au cours du trimestre, principalement en raison du placement de 165 millions de dollars dans HootSuite. De même, l'Alberta a connu un trimestre très performant, attirant 85 millions de dollars au T3 de 2013, en partie en raison de l'investissement de 42 millions de dollars dans Sulvaris, une société de technologies agricoles. Le Québec a également connu une hausse des niveaux d'investissements d'une année à l'autre durant le trimestre. En effet, les entreprises du Québec ont attiré 135 millions de dollars au cours du T3 de 2013 par rapport à 102 millions de dollars au cours du même trimestre de l'année précédente (tableau 3 et figure 5).

Tableau 3 : Nombre d'entreprises recevant du capital de risque par province, troisièmes trimestres de 2012 et de 2013
Province T3 de 2012 T3 de 2013 Variation en %
Source : Thomson Reuters Canada, 2014.
Colombie-Britannique 14 17 21
Alberta 8 15 88
Saskatchewan 4 3 −25
Manitoba 0 0 s.o.
Ontario 32 46 44
Québec 27 31 15
Nouveau-Brunswick 2 7 250
Nouvelle-Écosse 2 3 50
Île-du-Prince-Édouard 0 0 s.o.
Terre-Neuve-et-Labrador 0 1 s.o.
Territoires 0 0 s.o.

Figure 5 : Répartition régionale des investissements en capital de risque par province, troisièmes trimestres de 2012 et de 2013

Diagramme à barres illustrant la répartition régionale des investissements en capital de risque par province, troisièmes trimestres de 2012 et de 2013  (la description détaillée se trouve sous l'image)
Source : Thomson Reuters Canada, 2014.
Description de la figure 5
Répartition régionale des investissements en capital de risque par province, troisièmes trimestres de 2012 et de 2013
Province T3 de 2012 T3 de 2013
(en millions de dollars)
Colombie-Britannique 45 222
Alberta 16 85
Saskatchewan 9 0
Manitoba 0 0
Ontario 190 122
Québec 102 135
Nouveau-Brunswick 3 3
Nouvelle-Écosse 1 2
Île-du-Prince-Édouard 0 0
Terre-Neuve-et-Labrador 0 0
Territoires 0 0

En revanche, l'Ontario a connu un très faible troisième trimestre en 2013. Seulement 20 % de l'ensemble des activités de capital de risque au cours du trimestre ont eu lieu en Ontario, avec le placement de 122 millions de dollars dans 46 entreprises. Environ la moitié de tous les dollars canadiens de capital de risque avaient été placés dans des entreprises ontariennes au cours de la même période l'année précédente.

Répartition selon le secteur d'activité

Accroissement des investissements dans le secteur des technologies de l'information (TI) et les secteurs traditionnels grâce à quelques importantes transactions

Au T3 de 2013, le secteur des TI a attiré la grande majorité des investissements en capital de risque au Canada, soit 361 millions de dollars, la majeure partie étant la transaction de HootSuite (figure 6). Il s'agit d'une croissance de 48 % dans le secteur des TI d'une année à l'autre. Les investissements réalisés dans les entreprises des sciences de la vie ont totalisé 40 millions de dollars au cours du T3 de 2013, en baisse de 56 % par rapport au même trimestre de 2012. Les entreprises des secteurs traditionnels ont recueilli 156 millions de dollars en capital de risque durant le trimestre, notamment l'investissement dans Sulvaris, comme on l'a précisé précédemment.

Figure 6 : Investissements en capital de risque selon le secteur d'activité, troisièmes trimestres de 2012 et de 2013

Diagramme à barres illustrant les investissements en capital de risque selon le secteur d'activité, troisièmes trimestres de 2012 et de 2013 (la description détaillée se trouve sous l'image)
Note * de la figure 6 : Les technologies propres désignent les sociétés qui développent des technologies propres et qui ne sont pas déjà incluses dans les secteurs de l'industrie des sciences de la vie ou de technologies de l'information.
Source : Thomson Reuters Canada, 2014.
Description de la figure 6
Investissements en capital de risque selon le secteur d'activité, troisièmes trimestres de 2012 et de 2013
Secteur d'activité T3 de 2012 T3 de 2013
(millions de dollars)
Sciences de la vie 91 40
Technologies de l'information 243 361
Technologies propres Référence de la note * de la figure 6 6 12
Autres technologies 26 156
Note * de la figure 6 : Les technologies propres désignent les sociétés qui développent des technologies propres et qui ne sont pas déjà incluses dans les secteurs de l'industrie des sciences de la vie ou de technologies de l'information.
Source : Thomson Reuters Canada, 2014.

Activités gouvernementales

Activités de la Banque de développement du Canada

Au cours du T3 de 2013, la BDC a autorisé des investissements de capital de risque totalisant 15,3 millions de dollars dans 22 entreprises (tableau 4). Ces investissements ont totalisé 46,3 millions de dollars, si on inclut les contributions des co-investisseursNote de bas de page 3.

Tableau 4 : Activités de la BDC en matière de capital de risque, au troisième trimestre de 2013
BDC Co-investisseurs Total Nombre de transactions
(en millions de dollars)
Source : Banque du développement du Canada, 2014.
Prédémarrage et démarrage 5,6 7,9 14,3 14
Développement 4,9 5,7 9,5 3
Étapes ultérieures 1,8 0,8 2,8 2
Autres 3,0 9,0 12,0 1
Total 15,3 31,0 46,3 22

Notes

La présente publication fait partie d'une série de documents publiés par la Direction générale de la petite entreprise. Cette direction analyse le marché financier et l'incidence des tendances observées sur l'accès des petites entreprises au financement.

Pour faire partie de la liste d'envoi de parution en ligne des publications de la Direction générale de la petite entreprise, veuillez vous abonner à la page d'Abonnement aux publications.

Pour toute question concernant le contenu, veuillez communiquer par courriel à : SBB-DGPE.

Date de modification :