Petites et moyenne entreprises détenues majoritairement par des femmes - Mai 2015

Édition spéciale des Principales statistiques relatives aux petites entreprises

Information sur le droit d'auteur

Pour obtenir un exemplaire de cette publication ou un format substitut (Braille, gros caractères), veuillez remplir le formulaire de demande de publication ou communiquer avec le :

Centre de service Web
Industrie Canada
235, rue Queen
Ottawa (Ontario) K1A 0H5
Canada

Téléphone (sans frais au Canada) : 1-800-328-6189
Téléphone (Ottawa): 613-954-5031
ATS (pour les personnes malentendantes seulement) : 1-866-694-8389
Les heures de bureau sont de 8 h 30 à 17 h (heure de l'Est).
Courriel : ic.info-info.ic@canada.ca

Autorisation de reproduction

À moins d'indication contraire, l'information contenue dans cette publication peut être reproduite, en tout ou en partie et par quelque moyen que ce soit, sans frais et sans autre permission d'Industrie Canada, pourvu qu'une diligence raisonnable soit exercée afin d'assurer l'exactitude de l'information reproduite, qu'Industrie Canada soit mentionné comme organisme source et que la reproduction ne soit présentée ni comme une version officielle ni comme une copie ayant été faite en collaboration avec Industrie Canada ou avec son consentement.

Pour obtenir l'autorisation de reproduire l'information contenue dans cette publication à des fins commerciales, veuillez demander l'affranchissement du droit d'auteur de la Couronne ou communiquer avec le Centre de service Web dont les coordonnées se trouvent ci-dessus.

© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada,
représentée par le ministre de l'Industrie, 2015

N.B. Dans cette publication, la forme masculine désigne tant les femmes que les hommes.

Also available in English under the title Majority Female-Owned Small and Medium-Sized Enterprises—Special Edition: Key Small Business Statistics, May 2015.

Table des matières


Avant-propos

Les statistiques sur les entreprises ventilées selon le genre offrent une perspective unique sur les caractéristiques de la population de propriétaires de petites et moyennes entreprises (PME). Cette édition spéciale des Principales statistiques relatives aux petites entreprises vise à donner aux lecteurs une vue d'ensemble de la répartition générale des PME détenues majoritairement par des femmes au Canada.

Au moyen de tableaux et de graphiques, le rapport compare la répartition des PME détenues majoritairement par des femmes avec celle des PME détenues majoritairement par des hommes et celle des PME détenues à parts égales par des hommes et des femmes. Le rapport décrit également les différences entre ces groupes de PME pour ce qui est de l'expérience en gestion des propriétaires, de leur niveau de scolarité et de leur accès au financement.


haut de la page

Points saillants

Répartition hommes-femmes

  • Les PME détenues majoritairement par des femmes ne constituent qu'une fraction des PME canadiennes.
    • En 2011, 15,5 % des PME étaient détenues majoritairement par des femmes, comparativement à 66,4 % détenues majoritairement par des hommes. Les PME détenues à parts égales par des hommes et des femmes représentaient 18,1 % des PME au Canada.
  • Le pourcentage de PME détenues majoritairement par des femmes a baissé entre les deux années d'enquête.
    • Entre 2007 et 2011, le pourcentage de PME détenues majoritairement par des femmes a légèrement baissé, passant de 16,4 % en 2007 à 15,5 % en 2011.

haut de la page

Taille de l'entreprise

  • Les PME détenues majoritairement par des femmes sont généralement plus petites que les autres PME.
    • En 2011, 59,2 % des PME détenues majoritairement par des femmes et 51,4 % de celles détenues majoritairement par des hommes étaient des micro-entreprises (employant de 1 à 4 personnes).
    • En 2011, 92,7 % des PME détenues majoritairement par des femmes et 86,5 % de celles détenues majoritairement par des hommes comptaient moins de 20 employés.
    • La proportion de PME détenues majoritairement par des femmes comptant entre 20 et 99 employés a plus que doublé pendant la période comprise entre les deux enquêtes, passant de 3,1 % en 2007 à 6,8 % en 2011.

haut de la page

Secteur industriel

  • Les PME détenues majoritairement par des femmes se concentrent généralement dans les secteurs axés sur les services.
    • Plus de 62 % des PME détenues majoritairement par des femmes évoluaient principalement dans trois secteurs industriels : les soins de santé et l'assistance sociale, l'industrie de l'information et l'industrie culturelle, et les arts, les spectacles et les loisirs; le commerce de détail; et l'hébergement et les services de restauration.
    • En 2007 et en 2011, la proportion de PME détenues majoritairement par des femmes dans le secteur de l'agriculture, de la foresterie, de la pêche et de la chasse ainsi que dans le secteur de la construction était de trois à quatre fois inférieure à celle des PME détenues majoritairement par des hommes dans ces secteurs.
    • Le secteur de la fabrication comprenait également une proportion inférieure et décroissante d'entreprises détenues majoritairement par des femmes (4,2 % en 2007 et 2,8 % en 2011) par rapport à celles détenues majoritairement par des hommes (6,8 % en 2007 et 7,5 % en 2011).

haut de la page

Croissance

  • Les PME détenues majoritairement par des femmes affichent des taux de croissance inférieurs et leurs intentions de croissance sont plus faibles.
    • Entre 2009 et 2011, une moins grande proportion de PME détenues majoritairement par des femmes (57,7 %) a enregistré une croissance comparativement aux PME détenues majoritairement par des hommes (62,4 %) et à celles détenues à parts égales par des hommes et des femmes (63,6 %).
    • Les obstacles à la croissance les plus souvent signalés par les propriétaires de PME en 2011 étaient les coûts d'exploitation croissants, les fluctuations de la demande des consommateurs à l'égard de produits et de services, et la concurrence accrue.

haut de la page

Exportation

  • Les PME détenues majoritairement par des femmes sont moins susceptibles d'exporter.
    • En 2011, seulement 5,0 % des PME détenues majoritairement par des femmes ont exporté, comparativement à 11,8 % de celles appartenant majoritairement à des hommes et à 10 % de celles détenues à parts égales par des hommes et des femmes.

haut de la page

Innovation

  • Les PME détenues majoritairement par des femmes sont plus susceptibles d'innover.
    • En 2011, les PME détenues majoritairement par des femmes étaient relativement un peu plus nombreuses (39,5 %) à se livrer à des activités d'innovation que les PME détenues majoritairement par des hommes (37,0 %).
    • Par ailleurs, les PME détenues majoritairement par des femmes menaient davantage d'activités d'innovation de produit par rapport aux autres catégories d'innovation et aux autres PME.

haut de la page

Expérience en gestion des propriétaires

  • Les femmes qui sont propriétaires majoritaires de PME acquièrent de l'expérience.
    • Entre 2007 et 2011, la proportion de PME détenues majoritairement par des femmes ayant plus de 10 années d'expérience en gestion est passée de 50 % à près de 68 %, réduisant l'écart par rapport aux quelque 80 % de PME appartenant majoritairement à des hommes ou appartenant à parts égales à des hommes et des femmes ayant fait état de plus de 10 années d'expérience en gestion.

haut de la page

Niveau de scolarité des propriétaires

  • Les femmes qui sont propriétaires majoritaires de PME sont plus susceptibles d'avoir fait des études postsecondaires.
    • Le niveau d'études universitaires des propriétaires de PME dépasse celui de la population générale, plus de 35 % de propriétaires majoritaires de sexe féminin et de sexe masculin ayant fait état d'un diplôme universitaire. Plus de 29 % des propriétaires de PME détenues à parts égales par des hommes et des femmes ont également déclaré détenir un diplôme universitaire.
    • Une plus grande proportion (18 %) de propriétaires majoritaires de sexe féminin ont déclaré avoir au moins un diplôme de maîtrise comparativement à 12 % et à 10 % respectivement des propriétaires majoritaires de sexe masculin et des propriétaires d'entreprises détenues à parts égales par des hommes et des femmes.

haut de la page

Accès des propriétaires au financement

  • Une très grande majorité de propriétaires de PME, davantage encore dans le cas des propriétaires majoritaires de sexe féminin, n'a pas demandé de financement auprès des établissements de crédit.
    • La façon de voir les choses, au moment d'envisager de demander un financement aux établissements de crédit, diffère selon le sexe du propriétaire majoritaire :
      • 4,2 % des propriétaires majoritaires de sexe féminin étaient des emprunteuses découragées, par rapport à 2,7 % des propriétaires majoritaires de sexe masculin;
      • 3,9 % des propriétaires majoritaires de sexe féminin ont déclaré que la demande de financement était trop difficile à préparer ou prenait trop de temps, comparativement à 2,0 % des propriétaires majoritaires de sexe masculin.
    • Le taux de refus des demandes de financement était bien plus élevé pour les propriétaires majoritaires de sexe féminin que pour leurs homologues masculins, en raison de garanties insuffisantes (66,6 % par rapport à 35,7 %) et du fait que l'établissement de crédit jugeait que la PME évoluait dans une industrie instable (65,7 % par rapport à 24,8 %).

haut de la page

Données et terminologie

Les données utilisées dans ce profil statistique reposent sur deux enquêtes :

  1. l'Enquête sur le financement des petites et moyennes entreprises effectuée par Statistique Canada en 2007, à laquelle 15 808 PME ont répondu, ce qui donne un taux de réponse, exprimé en pourcentage d'entreprises admissibles, de 45 %Note de bas de page 1;
  2. l'Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises, effectuée par Statistique Canada en 2011, à laquelle 9 957 PME ont répondu, ce qui donne un taux de réponse de 56 %.

Le terme entreprise désigne les « établissements commerciaux enregistrés ». Pour être inclus dans l'échantillon, un établissement commercial privé devait satisfaire à au moins l'un des critères suivants : avoir au moins un employé salarié, avoir un chiffre d'affaires annuel d'au moins 30 000 $ ou être constitué en personne morale et avoir produit une déclaration fédérale de revenus des sociétés au moins une fois au cours des trois années précédentes. Comme Industrie Canada utilise une définition reposant sur le nombre de salariés, l'analyse présentée ici exclut les travailleurs autonomesNote de bas de page 2 et les entreprises « indéterminéesNote de bas de page 3 ». Sont également exclues de l'échantillon les entreprises évoluant dans les secteurs industriels suivants : les administrations publiques, y compris les écoles et les hôpitaux, les services publics et les organismes à but non lucratif.

On peut mesurer la taille d'une entreprise en fonction de son chiffre d'affaires ou de son nombre d'employés. Le nombre d'employés est souvent utilisé, car il est facile à obtenir auprès des entreprises faisant l'objet d'enquêtes. Par conséquent, aux fins du présent rapport, une petite ou moyenne entreprise est un établissement commercial comptant entre 1 et 499 salariés. Plus précisément :

  • une petite entreprise compte entre 1 et 99 salariés;
  • une moyenne entreprise compte entre 100 et 499 salariés.

Le degré de propriété a été établi à l'aide des réponses aux questions suivantes de l'enquête :

  • F.6 Quel pourcentage de l'entreprise appartient à des femmes? (2007)
  • I.8 Quel pourcentage des parts de cette entreprise sont détenues par des femmes? (2011)

La définition pour chaque groupe reposait ensuite sur les paramètres suivants :

  1. PME détenues majoritairement par des femmes : Une ou plusieurs femmes détiennent entre 51 et 100 % de l'entreprise.
  2. PME détenues majoritairement par des hommes : Un ou plusieurs hommes détiennent entre 51 et 100 % de l'entreprise.
  3. PME détenues à parts égales par des hommes et des femmes : L'entreprise appartient à parts égales à des hommes et des femmes, ce qui peut inclure les couples mariés.

haut de la page

Répartition hommes-femmes

Les entreprises détenues majoritairement par des femmes au Canada sont sous-représentées au sein de la population de PME canadiennes et sont surtout des petites entreprises évoluant principalement dans les secteurs industriels axés sur les services.


haut de la page

Répartition générale

Les figures 1a et 1b montrent la répartition des propriétaires de PME selon le sexe. En 2007 et en 2011, la proportion d'entreprises détenues majoritairement par des femmes était petite comparativement à la proportion d'entreprises appartenant majoritairement à des hommes, mais l'écart est moins grand dans le cas des entreprises appartenant à parts égales à des hommes et des femmes. Il est intéressant de noter qu'entre 2007 et 2011, la proportion de PME détenues majoritairement par des femmes a diminué, passant de 16,4 % à 15,5 %Note de bas de page 4.

Figure 1a : Répartition des PME selon le sexe des propriétaires, 2007

Figure 1a : Répartition des PME selon le sexe des propriétaires, 2007 (la description détaillée se trouve sous l'image)
Source : Statistique Canada, Enquête sur le financement des petites et moyennes entreprises, 2007.
Description de la figure 1a
Figure 1a : Répartition des PME selon le sexe des propriétaires, 2007
PME détenues majoritairement par des femmes 16,4 %
PME détenues majoritairement par des hommes 64,3 %
PME détenues à parts égales par des hommes et des femmes 19,3 %

Figure 1b : Répartition des PME selon le sexe des propriétaires, 2011

Figure 1b : Répartition des PME selon le sexe des propriétaires, 2011 (la description détaillée se trouve sous l'image)
Source : Statistique Canada, Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises, 2011.
Description de la figure 1b
Figure 1b : Répartition des PME selon le sexe des propriétaires, 2011
PME détenues majoritairement par des femmes 15,5 %
PME détenues majoritairement par des hommes 66,4 %
PME détenues à parts égales par des hommes et des femmes 18,1 %

haut de la page

Répartition selon la taille de l'entreprise et le secteur industriel

Taille de l'entreprise

La répartition des PME canadiennes en fonction de la taille de l'entreprise n'est pas égale. Comme on le voit au tableau 1, la grande majorité des entreprises comptaient moins de 20 employés. Bien que cela soit vrai, quel que soit le sexe du propriétaire majoritaire de l'entreprise, cette concentration est légèrement plus prononcée pour les entreprises détenues majoritairement par des femmes. En 2011, 92,7 % des PME détenues majoritairement par des femmes comptaient moins de 20 employés, et 59,2 % étaient des micro-entreprises (de 1 à 4 employés). Fait intéressant, la proportion de PME détenues majoritairement par des femmes et comptant entre 20 et 99 employés a plus que doublé au cours de la période à l'étude, passant de 3,1 % en 2007 à 6,8 % en 2011.

Tableau 1 : Répartition en pourcentage des PME selon le sexe des propriétaires et la taille de l'entreprise (nombre d'employés), 2007 et 2011
Nombre d'employés PME détenues majoritairement par des femmes PME détenues majoritairement par des hommes PME détenues à parts égales par des hommes et des femmes
2007 2011 2007 2011 2007 2011
Note : Les pourcentages ayant été arrondis, leur somme peut ne pas correspondre à 100.
Sources : Statistique Canada, Enquête sur le financement des petites et moyennes entreprises, 2007; et Statistique Canada, Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises, 2011.
de 1 à 4 58,8 59,2 59,1 51,4 55,4 53,5
de 5 à 19 37,6 33,5 29,1 35,1 36,7 38,6
de 20 à 99 3,1 6,8 10,7 12,3 7,3 7,3
de 100 à 499 0,5 0,5 1,2 1,3 0,6 0,6

haut de la page

Secteur industriel

Le tableau 2 présente la répartition des PME selon le sexe des propriétaires et le secteur industriel. Sont également incluses les industries du savoir, groupe créé par Statistique Canada qui comprend les entreprises de technologie dans des secteurs comme les télécommunications, la production vidéographique et les services informatiques.

Tableau 2 : Répartition en pourcentage des PME selon le sexe des propriétaires et le secteur industriel, 2007 et 2011
Secteur industriel PME détenues majoritairement par des femmes PME détenues majoritairement par des hommes PME détenues à parts égales par des hommes et des femmes
2007 2011 2007 2011 2007 2011
Note : Les pourcentages ayant été arrondis, leur somme peut ne pas correspondre à 100.
Sources : Statistique Canada, Enquête sur le financement des petites et moyennes entreprises, 2007; et Statistique Canada, Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises, 2011.
Agriculture, foresterie, pêche et chasse 1,9 2,1 7,7 7,2 9,0 8,8
Construction 4,6 5,0 17,5 17,9 10,2 14,1
Fabrication 4,2 2,8 6,8 7,5 7,4 7,5
Commerce de gros 3,3 2,7 5,3 6,9 4,7 6,4
Commerce de détail 19,3 21,4 10,0 11,7 21,2 14,1
Transport et entreposage 3,9 2,9 4,9 5,6 1,6 4,7
Services professionnels, scientifiques et techniques 10,3 10,7 14,4 12,0 15,8 11,4
Hébergement et services de restauration 9,3 14,4 6,0 7,8 12,1 7,9
Autres services 9,4 11,4 6,0 6,6 3,9 7,7
Soins de santé et assistance sociale, industrie de l'information et industrie culturelle, et arts, spectacles et loisirs 33,7 26,7 21,3 17,0 14,1 17,5
Industrie du savoir 3,2 3,7 5,7 4,6 5,6 5,2

En 2007 et en 2011, les PME détenues majoritairement par des femmes étaient relativement de trois à quatre fois moins nombreuses que celles détenues majoritairement par des hommes à évoluer dans le secteur de l'agriculture, de la foresterie, de la pêche et de la chasse et dans celui de la construction. Le secteur de la fabrication affichait lui aussi une concentration beaucoup moins grande d'entreprises détenues majoritairement par des femmes.

Les PME détenues majoritairement par des femmes étaient concentrées dans les secteurs axés sur les services, trois d'entre eux représentant 62,3 % d'entre elles en 2007 et 62,5 % en 2011; ces secteurs sont les soins de santé et l'assistance sociale, l'industrie de l'information et l'industrie culturelle, les arts, les spectacles et les loisirs; le commerce de détail; et l'hébergement et les services de restauration.

Le secteur des soins de santé et de l'assistance sociale, de l'industrie de l'information et de l'industrie culturelle, et des arts, des spectacles et des loisirs affichait en 2011 la plus forte concentration d'entreprises appartenant à parts égales à des hommes et à des femmes, soit 17,5 %.


haut de la page

Croissance

De nombreux propriétaires d'entreprises ont pour objectif de faire croître leur entreprise en augmentant leurs ventes et leurs revenus. La croissance des entreprises constitue un important moteur de l'économie canadienne, puisque la hausse des revenus donne généralement lieu à une augmentation du nombre de salariés.

Le tableau 3 présente la répartition des taux de croissance annuelle des revenus communiqués par les PME canadiennes pendant la période de trois ans s'échelonnant de 2009 à 2011. Un pourcentage moins élevé de PME détenues majoritairement par des femmes (57,7 %) a fait état d'une augmentation des revenus au cours de cette période comparativement aux PME détenues majoritairement par des hommes (62,4 %) et aux PME appartenant à parts égales à des hommes et des femmes (63,6 %). Pour les trois catégories de propriété, le taux de croissance dominant affiché par les entreprises ayant fait état d'une croissance annuelle des revenus a diminué pour s'établir dans la fourchette de 1 à 10 %. Fait particulièrement intéressant, une proportion un peu plus élevée de PME détenues à parts égales par des hommes et des femmes a fait état de taux de croissance annuelle des revenus supérieurs à 10 %.

Tableau 3 : Répartition en pourcentage des PME selon le sexe des propriétaires et les taux de croissance annuelle des revenus communiqués, de 2009 à 2011
Taux de croissance PME détenues majoritairement par des femmes PME détenues majoritairement par des hommes PME détenues à parts égales par des hommes et des femmes
Note : Les pourcentages ayant été arrondis, leur somme peut ne pas correspondre à 100.
Source : Statistique Canada, Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises, 2011.
<0 % (décroissance) 17,5 16,6 12,8
0 % (aucune croissance) 24,6 21,0 23,6
de 1 à 10 % par an 41,2 44,1 44,1
de 11 à 20 % par an 9,1 10,6 11,5
>20 % par an 7,4 7,7 8,0

Le fait que les propriétaires d'entreprise aient l'intention de faire croître leur entreprise témoigne de leur confiance dans l'économie. Le tableau 4 présente la répartition des propriétaires de PME qui ont fait état de leurs attentes concernant la croissance des ventes ou des revenus totaux pendant la période allant de 2012 à 2014. Dans l'ensemble, les PME détenues majoritairement par des femmes avaient des attentes moins élevées en matière de croissance. Ainsi, 51,4 % des femmes propriétaires majoritaires de PME avaient l'intention de faire croître leur entreprise de 1 à 10 % par an, comparativement à 56,2 % des hommes propriétaires majoritaires de PME et à 59,9 % des propriétaires de PME détenues à parts égales par des hommes et des femmes. Par ailleurs, la proportion de femmes propriétaires majoritaires de PME s'attendant à une croissance négative ou nulle de leur entreprise était plus élevée (28,9 %) que celle des hommes propriétaires majoritaires de PME (23,8 %) et celle des propriétaires de PME détenues à parts égales par des hommes et des femmes (21,9 %).

Tableau 4 : Répartition en pourcentage des PME selon le sexe des propriétaires et les attentes en matière de croissance, de 2012 à 2014
Taux de croissance PME détenues majoritairement par des femmes PME détenues majoritairement par des hommes PME détenues à parts égales par des hommes et des femmes
Note : Les pourcentages ayant été arrondis, leur somme peut ne pas correspondre à 100.
Source : Statistique Canada, Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises, 2011.
<0 % (décroissance) 6,6 6,9 5,3
0 % (aucune croissance) 22,3 16,9 16,6
de 1 à 10 % par an 51,4 56,2 59,9
de 11 à 20 % par an 12,6 12,2 11,0
>20 % par an 7,1 7,7 7,2

Le tableau 5 fait état des obstacles à la croissance des entreprises qui ont été signalés en 2011. Ces obstacles étaient généralement les mêmes pour les trois catégories de propriété des entreprises. Les obstacles les plus souvent signalés par les propriétaires d'entreprise en 2011 étaient la hausse des coûts d'exploitation, les fluctuations de la demande des consommateurs à l'égard de produits et de services, et la concurrence accrue. Il est intéressant de constater que la difficulté à trouver des travailleurs qualifiés n'était considérée ni en 2007 ni en 2011 comme l'un des trois plus grands obstacles à la croissance.

Tableau 5 : Obstacles signalés (pourcentage) à la croissance de l'entreprise, 2011
Obstacle PME détenues majoritairement par des femmes PME détenues majoritairement par des hommes PME détenues à parts égales par des hommes et des femmes
Note * du tableau 5 : « Autre » inclut l'acquittement simultané de responsabilités familiales et commerciales, l'absence de réseaux ou le manque de connaissances financières.
Source : Statistique Canada, Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises, 2011.
Difficulté à trouver des travailleurs qualifiés 32,4 33,4 32,8
Fluctuations de la demande des consommateurs à l'égard de produits et de services 48,0 52,5 54,8
Obtention de financement 17,4 16,4 17,5
Réglementation gouvernementale 28,3 34,3 34,8
Hausse des coûts d'exploitation 64,6 62,1 66,4
Concurrence accrue 46,1 48,8 45,7
AutreRéférence de la note * du tableau 5 : 22,4 21,9 23,1

haut de la page

Exportation

L'exportation constitue une autre voie de croissance pour de nombreuses entreprises. Elle peut fournir pour une entreprise un moyen stratégiquement important de prendre de l'expansion en étendant son rayon d'action au-delà des limites du marché intérieur canadien relativement petit, en plus de diversifier ses marchés et sa clientèle, ce qui réduit sa vulnérabilité au ralentissement de certains marchés.

Comme on le voit aux figures 2a et 2b, bien que la proportion de PME qui disent avoir exporté en 2007 ou en 2011 était stable, mais relativement petite, les PME détenues majoritairement par des femmes et qui exportaient étaient environ deux fois moins nombreuses que les autres PME. Plus précisément, seulement 5,9 % des PME détenues majoritairement par des femmes ont indiqué avoir exporté en 2007, comparativement à 11,1 % de celles détenues majoritairement par des hommes. Cet écart s'était creusé davantage en 2011, puisque 5,0 % des PME détenues majoritairement par des femmes avaient exporté, comparativement à 11,8 % pour celles détenues majoritairement par des hommes. En 2007 et 2011, 10,0 % des PME détenues à parts égales par des hommes et des femmes avaient exporté.

Figure 2a : Répartition en pourcentage des PME qui exportaient en 2007

Figure 2a : Répartition en pourcentage des PME qui exportaient en 2007 (la description détaillée se trouve sous l'image)
Source : Statistique Canada, Enquête sur le financement des petites et moyennes entreprises, 2007.
Description de la figure 2a
Figure 2a : Répartition en pourcentage des PME qui exportaient en 2007
PME détenues majoritairement par des femmes PME détenues majoritairement par des hommes PME détenues à parts égales par des hommes et des femmes
PME exportatrice 5,9 % 11,1 % 10,0 %
PME non exportatrice 94,1 % 88,9 % 90,0 %

Figure 2b : Répartition en pourcentage des PME qui exportaient en 2011

Figure 2b : Répartition en pourcentage des PME qui exportaient en 2011 (la description détaillée se trouve sous l'image)
Source : Statistique Canada, Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises, 2011.
Description de la figure 2b
Figure 2b : Répartition en pourcentage des PME qui exportaient en 2011
PME détenues majoritairement par des femmes PME détenues majoritairement par des hommes PME détenues à parts égales par des hommes et des femmes
PME exportatrice 5,0 % 11,8 % 10,0 %
PME non exportatrice 95,0 % 88,2 % 90,0 %

Le fait que les entreprises détenues majoritairement par des femmes soient moins susceptibles d'exporter que les autres entreprises peut être lié au secteur industriel dans lequel elles œuvrent. Ces entreprises évoluent généralement dans des industries axées sur les services qui desservent le marché intérieur, tandis que les PME détenues majoritairement par des hommes sont plus présentes dans les secteurs de la fabrication et de l'exploitation des ressources, davantage axés sur l'exportation.


haut de la page

Innovation

L'innovation est définie comme étant la création de nouveaux produits et processus, notamment les processus organisationnels et de marketing. Elle constitue un moteur important de la croissance, et contribue à renforcer l'économie et à la rendre plus concurrentielle. Même si des entreprises de très grande taille innovent, l'innovation en tant que moteur de la croissance s'applique également aux petites entreprises. L'innovation se définit comme suit :

  • Innovation de produit : Création ou grande amélioration d'un produit ou service, ce qui inclut des améliorations importantes aux caractéristiques techniques, aux composantes et aux matériaux, au logiciel intégré, à la convivialité ou à d'autres caractéristiques fonctionnelles.
  • Innovation de procédé : Mise en œuvre d'une nouvelle méthode de production ou de prestation ou grande amélioration de cette méthode, y compris d'importants changements aux techniques, à l'équipement ou au logiciel.
  • Innovation en marketing : Mise en œuvre d'une nouvelle méthode de marketing donnant lieu à des changements importants dans la conception ou le conditionnement, le placement et la promotion du produit ou encore l'établissement du prix du produit.
  • Innovation organisationnelle : Mise en œuvre d'une nouvelle méthode organisationnelle dans les pratiques commerciales, l'organisation du lieu de travail ou les relations externes d'une entreprise.

La figure 3 présente la répartition des PME qui ont fait état d'une activité d'innovation en 2011Note de bas de page 5. Dans les trois catégories de propriété, moins de 40 % avaient innové en 2011, les PME détenues majoritairement par des femmes (39,5 %) se livrant dans une mesure un peu plus grande à des activités d'innovation que celles détenues majoritairement par des hommes (37,0 %) et celles détenues à parts égales par des hommes et des femmes (39,1 %).

Figure 3 : Répartition en pourcentage des PME qui ont déclaré avoir mené des activités d'innovation en 2011

Figure 3 : Répartition en pourcentage des PME qui ont déclaré avoir mené des activités d'innovation en 2011 (la description détaillée se trouve sous l'image)
Source : Statistique Canada, Survey on Financing and Growth of Small and Medium Enterprises, 2011.
Description de la figure 3
Figure 3 : Répartition en pourcentage des PME qui ont déclaré avoir mené des activités d'innovation en 2011
PME détenues majoritairement par des femmes PME détenues majoritairement par des hommes PME détenues à parts égales par des hommes et des femmes
PME innovatrice 39,5 % 37,0 % 39,1 %
PME non innovatrice 60,5 % 63,0 % 60,9 %

Comme on le voit au tableau 6, une proportion bien plus importante de PME détenues majoritairement par des femmes faisaient état d'une innovation de produitNote de bas de page 6 comparativement aux autres catégories d'innovation et aux autres PME. Par ailleurs, une proportion plus importante de PME détenues majoritairement par des femmes faisait état d'une innovation de procédé comparativement aux autres PME.

Tableau 6 : Répartition en pourcentage des activités d'innovation des PME, 2011
Activités d'innovation PME détenues majoritairement par des femmes PME détenues majoritairement par des hommes PME détenues à parts égales par des hommes et des femmes
Source : Statistique Canada, Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises, 2011.
Innovation de produit 29,6 22,2 24,0
Innovation de procédé 15,0 14,4 14,5
Innovation en marketing 16,2 16,8 16,4
Innovation organisationnelle 15,8 14,2 17,0

haut de la page

Expérience en gestion des propriétaires

L'expérience en gestion désigne le nombre d'années depuis lequel un propriétaire majoritaire possède l'entreprise ou en assure la gestion. Il s'agit d'une mesure du savoir-faire et des connaissances pertinents d'un propriétaire. Les figures 4a et 4b montrent le niveau déclaré d'expérience des propriétaires de PME en tant que propriétaires ou gestionnaires en 2007 et en 2011.

Figure 4a : Répartition en pourcentage de l'expérience des propriétaires de PME en tant que gestionnaires ou propriétaires, 2007

Figure 4a : Répartition en pourcentage de l'expérience des propriétaires de PME en tant que gestionnaires ou propriétaires, 2007 (la description détaillée se trouve sous l'image)
Source : Statistique Canada, Enquête sur le financement des petites et moyennes entreprises, 2007.
Description de la figure 4a
Figure 4a : Répartition en pourcentage de l'expérience des propriétaires de PME en tant que gestionnaires ou propriétaires, 2007
Expérience des propriétaires en tant que gestionnaires ou propriétaires Propriétaires majoritaires de sexe féminin Propriétaires majoritaires de sexe masculin Participation égale
Moins de 5 ans 13,2 % 6,9 % 7,0 %
De 5 à 10 ans 36,7 % 17,2 % 17,6 %
Plus de 10 ans 50,1 % 75,9 % 75,5 %

Figure 4b : Répartition en pourcentage de l'expérience des propriétaires de PME en tant que gestionnaires ou propriétaires, 2011

Figure 4b : Répartition en pourcentage de l'expérience des propriétaires de PME en tant que gestionnaires ou propriétaires, 2011 (la description détaillée se trouve sous l'image)
Source : Statistique Canada, Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises, 2011.
Description de la figure 4b
Figure 4b : Répartition en pourcentage de l'expérience des propriétaires de PME en tant que gestionnaires ou propriétaires, 2011
Expérience des propriétaires en tant que gestionnaires ou propriétaires Propriétaires majoritaires de sexe féminin Propriétaires majoritaires de sexe masculin Participation égale
Moins de 5 ans 8,2 % 4,5 % 3,8 %
De 5 à 10 ans 24,2 % 16,9 % 15,5 %
Plus de 10 ans 67,6 % 78,6 % 80,7 %

En 2007, 50,1 % des femmes propriétaires majoritaires de PME avaient fait état d'une expérience pertinente de plus de 10 ans, une proportion beaucoup moins élevée que les autres propriétaires de PME puisque plus de 75 % d'entre eux avaient fait état d'une telle expérience. En revanche, la proportion de femmes propriétaires majoritaires de PME comptant entre 5 et 10 années d'expérience était plus de deux fois supérieure à celle des autres propriétaires de PME. De même, la proportion de femmes propriétaires majoritaires de PME comptant moins de cinq années d'expérience pertinente était près de deux fois plus élevée que celle des autres propriétaires de PME. En 2011, la proportion de femmes propriétaires majoritaires de PME ayant plus de 10 ans d'expérience pertinente avait grimpé à près de 68 %, réduisant l'écart par rapport aux plus de 78 % de PME appartenant majoritairement à des hommes ou appartenant à parts égales à des hommes et des femmes ayant fait état de plus de 10 années d'expérience pertinente.


haut de la page

Niveau de scolarité des propriétaires

Le niveau d'éducation formelle donne une indication générale de l'ensemble de compétences et de connaissances des propriétaires de PME. Il indique également les compétences et connaissances qu'ils sont potentiellement en mesure d'acquérir.

La figure 5 présente le niveau de scolarité des propriétaires de PME canadiennes en 2011. Les niveaux d'études postsecondaires déclarés par les propriétaires de PME sont à la fois élevés et comparables à ceux signalés par la population générale. Bien que plus de 65 % des propriétaires de PME aient signalé avoir suivi des études postsecondaires, quelque 10 % ou moins n'avaient pas obtenu de diplôme d'études secondaires.

Figure 5 : Répartition en pourcentage du niveau de scolarité des propriétaires de PME canadiennes, 2011

Figure 5 : Répartition en pourcentage du niveau de scolarité des propriétaires de PME canadiennes, 2011 (la description détaillée se trouve sous l'image)
Source : Statistique Canada, Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises, 2011.
Description de la figure 5
Figure 5 : Répartition en pourcentage du niveau de scolarité des propriétaires de PME canadiennes, 2011
Niveau de scolarité Propriétaires majoritaires de sexe féminin Propriétaires majoritaires de sexe masculin Participation égale
Postsecondaire Maîtrise ou doctorat 18,0 % 12,2 % 10,4 %
Baccalauréat 17,7 % 23,5 % 19,1 %
Diplôme d'un collège, d'un cégep ou d'une école de métiers 31,1 % 30,6 % 38,4 %
Diplôme d'études secondaires 25,8 % 23,8 % 22,0 %
Niveau inférieur au diplôme d'études secondaires 7,4 % 9,9 % 10,1 %

Fait intéressant, bien que les propriétaires majoritaires de sexe féminin aient indiqué détenir au moins une maîtrise dans une proportion plus grande (18,0 %) que les propriétaires majoritaires de sexe masculin (12,2 %) et que ceux faisant partie d'un partenariat égal entre hommes et femmes (10,4 %), c'est l'inverse au niveau du baccalauréat. En effet, la proportion de propriétaires majoritaires de sexe masculin (23,5 %) ayant un baccalauréat y est plus importante que chez ceux appartenant en majorité à des femmes (17,7 %) ou faisant partie d'un partenariat égal entre hommes et femmes (19,1 %).


haut de la page

Accès des propriétaires au financement

De nombreux entrepreneurs et entreprises ont recours au financement externe pour lancer une nouvelle entreprise ou faire croître une entreprise existante, par exemple pour élargir les activités, mener des activités de recherche-développement qui donnent lieu à des innovations ou explorer les possibilités d'exportation sur de nouveaux marchés. Les bénéfices non répartis, les capitaux propres des propriétaires et d'autres biens sont souvent insuffisants pour financer ces activités, et de nombreux propriétaires de PME doivent avoir accès à des sources de capitaux externes comme l'emprunt, le crédit-bail, le crédit commercial ou le financement par actions.

La figure 6 présente les demandes de financement externe des propriétaires de PME en 2007 et en 2011. Comparativement à 2007, une plus grande proportion de propriétaires, quelle que soit la catégorie de propriété, ont cherché à obtenir un financement externe en 2011. En 2007, 20,7 % des PME détenues majoritairement par des femmes, 22,9 % de celles détenues majoritairement par des hommes et 20,7 % de celles détenues à parts égales par des hommes et des femmes ont demandé un financement externe, alors qu'en 2011, les proportions respectives étaient de 29,3 %, 37,5 % et 36,6 %. Comme le montre la figure 7, on observe une tendance similaire pour les demandes de financement par empruntNote de bas de page 7.

Figure 6 : Répartition en pourcentage des demandes de financement externe des propriétaires de PME, 2007 et 2011

Figure 6 : Répartition en pourcentage des demandes de financement externe des propriétaires de PME, 2007 et 2011 (la description détaillée se trouve sous l'image)
Sources : Statistique Canada, Enquête sur le financement des petites et moyennes entreprises, 2007; et Statistique Canada, Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises, 2011.
Description de la figure 6
Figure 6 : Répartition en pourcentage des demandes de financement externe des propriétaires de PME, 2007 et 2011
Demandes de financement externe PME détenues majoritairement par des femmes PME détenues majoritairement par des hommes PME détenues à parts égales par des hommes et des femmes
2007 2011 2007 2011 2007 2011
A demandé un financement externe 20,7 % 29,3 % 22,9 % 37,5 % 20,7 % 36,6 %
N'a pas demandé de financement externe 79,3 % 70,7 % 77,1 % 62,5 % 79,3 % 63,4 %

Figure 7 : Répartition en pourcentage des demandes de financement par emprunt des propriétaires de PME, 2007 et 2011

Figure 7 : Répartition en pourcentage des demandes de financement par emprunt des propriétaires de PME, 2007 et 2011 (la description détaillée se trouve sous l'image)
Sources : Statistique Canada, Enquête sur le financement des petites et moyennes entreprises, 2007; et Statistique Canada, Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises, 2011.
Description de la figure 7
Figure 7 : Répartition en pourcentage des demandes de financement par emprunt des propriétaires de PME, 2007 et 2011
Demandes de financement par emprunt PME détenues majoritairement par des femmes PME détenues majoritairement par des hommes PME détenues à parts égales par des hommes et des femmes
2007 2011 2007 2011 2007 2011
A demandé un financement par emprunt 13,6 % 19,9 % 15,5 % 26,5 % 19,8 % 26,6 %
N'a pas demandé de financement par emprunt 86,4 % 80,1 % 84,5 % 73,5 % 80,2 % 73,4 %

Il convient de noter qu'une très grande proportion de propriétaires de PME, plus élevée encore dans le cas des femmes propriétaires majoritaires, n'ont pas demandé de financement. Ceci peut donner à penser que les propriétaires majoritaires de sexe féminin n'ont pas les mêmes perceptions que les propriétaires majoritaires de sexe masculin pour ce qui est de la demande de financement à des établissements de crédit. Selon l'Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises effectuée par Statistique Canada en 2011, 4,2 % des propriétaires majoritaires de sexe féminin étaient des emprunteuses découragées comparativement à 2,7 % de leurs homologues de sexe masculinNote de bas de page 8. Ces emprunteuses partaient du principe que leur demande serait refusée ou que la demande de financement serait trop difficile à préparer ou prendrait trop de temps (3,9 % des propriétaires majoritaires de sexe féminin par rapport à 2,0 % des propriétaires majoritaires de sexe masculin)Note de bas de page 9.

On peut également interpréter ces résultats en examinant le ratio entre le montant de financement autorisé et le montant demandé, illustré à la figure 8. Selon les données, les propriétaires majoritaires de sexe féminin avaient plus de difficulté à avoir accès au financement que les propriétaires majoritaires de sexe masculin et les propriétaires de sexe féminin et masculin détenant des parts égales dans l'entreprise. Fait intéressant, on observe peu de différence dans le taux d'approbation entre les PME détenues majoritairement par des hommes et celles appartenant à parts égales à des hommes et des femmes.

Figure 8 : Financement par emprunt et propriété des PME : ratio entre le montant autorisé et le montant demandé, 2011

Figure 8 : Financement par emprunt et propriété des PME : ratio entre le montant autorisé et le montant demandé, 2011 (la description détaillée se trouve sous l'image)
Source : Statistique Canada, Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises, 2011.
Description de la figure 8
Figure 8 : Financement par emprunt et propriété des PME : ratio entre le montant autorisé et le montant demandé, 2011
PME détenues majoritairement par des femmes PME détenues majoritairement par des hommes PME détenues à parts égales par des hommes et des femmes
Ratio entre le montant autorisé et le montant demandé 81,7 % 95,3 % 94,5 %
A demandé du financement par emprunt 19,9 % 26,5 % 26,6 %

Un nombre nettement plus important de femmes propriétaires que d'hommes propriétaires ont vu leur demande de financement rejetée, car les femmes propriétaires avaient en moyenne des garanties insuffisantes (66,6 % par rapport à 35,7 %) ou l'établissement de crédit jugeait qu'elles évoluaient dans une industrie instable (65,7 % par rapport à 24,8 %)Note de bas de page 10. Comme on l'a déjà mentionné, la plupart des PME détenues majoritairement par des femmes se concentrent dans les industries axées sur les services, caractérisées par une concurrence intense et des rendements moins élevés. Les institutions financières considèrent probablement ces types d'entreprises comme des investissements commerciaux plus risqués.

haut de la page

Date de modification :