Profil des PME : Secteur des technologies propres au Canada – Février 2020

De : Innovation, Sciences et Développement économique Canada

Cette publication est également offerte en ligne en format HTML prêt à imprimer sur ic.gc.ca/statistiques. Also available in English under the title SME Profile: Clean technology in Canada – February 2020.

Pour obtenir un exemplaire de cette publication ou un format substitut (braille, gros caractères, etc.), veuillez remplir le formulaire de demande de publication ou communiquer avec :

Centre de services Web
Innovation, Sciences et Développement économique Canada
Édifice C.D. Howe
235, rue Queen
Ottawa (Ontario) K1A 0H5
Canada

Téléphone (sans frais au Canada) : 1-800-328-6189
Téléphone (Ottawa) : 613-954-5031
ATS (pour les personnes malentendantes) : 1-866-694-8389
Les heures de bureau sont de 8 h 30 à 17 h (heure de l’Est).
Courriel : isde@canada.ca

Autorisation de reproduction

À moins d’indication contraire, l’information contenue dans cette publication peut être reproduite, en tout ou en partie et par quelque moyen que ce soit, sans frais et sans autre permission du ministère de l’Industrie, pourvu qu’une diligence raisonnable soit exercée afin d’assurer l’exactitude de l’information reproduite, que le ministère de l’Industrie soit mentionné comme organisme source et que la reproduction ne soit présentée ni comme une version officielle ni comme une copie ayant été faite en collaboration avec le ministère de l’Industrie ou avec son consentement. Pour obtenir l’autorisation de reproduire l’information contenue dans cette publication à des fins commerciales, veuillez demander l’affranchissement du droit d’auteur de la Couronne ou communiquer avec le Centre de services Web aux coordonnées ci-dessus.

Information additionnelle

Prenez note que dans cette publication, la forme masculine désigne tant les femmes que les hommes.

© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, représentée par le ministre de l’Industrie, 2020

Innovation, Sciences et Développement économique Canada
Direction générale de la petite entreprise
Direction de la recherche et de l'analyse

Lyming Huang

Version PDF

Table des matières

  1. Introduction
  2. Secteur de l'environnement et des technologies propres
  3. PME de technologies propres
  4. Conclusions

Résumé

Le présent rapport fait état des résultats de l'Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises de 2017, qui vise à donner un tout premier aperçu des activités de financement et de croissance des petites et moyennes entreprises (PME) de technologies propres au Canada.

Les résultats révèlent l'intéressant profil des PME évoluant dans le secteur des technologies propres. En 2017, les PME exerçant leurs activités dans ce secteur étaient plus grandes et comptaient plus d'années d'existence que les PME dans leur ensemble. Elles étaient aussi plus susceptibles de chercher à obtenir du financement et leurs demandes de financement étaient généralement approuvées. Les PME du secteur des technologies propres étaient des entreprises plus performantes qui prenaient de l'expansion, exportaient et innovaient plus souvent que les PME dans leur ensemble. Elles présentaient également un fort potentiel et leurs décideurs faisaient généralement part de leur intention de prendre de l'expansion et de croître.

Enfin, les propriétaires des PME de technologies propres étaient généralement moins diversifiés que ceux des PME dans leur ensemble, tandis que leurs principaux décideurs affichaient un niveau de scolarité plus élevé et plus d'expérience que ceux des PME dans leur ensemble.

1. Introduction

Le présent rapport, qui a pour ambition de donner un tout premier aperçu des activités de financement et de croissance des PME de technologies propres au Canada, fait état des résultats de l'Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises de 2017.

La section 2 présente des statistiques macroéconomiques sur le secteur de l'environnement et des technologies propres au Canada. Les éléments moteurs de ce secteur qui, en 2017, représentait 3,1 % du produit intérieur brut (PIB) du Canada, sont la production d'électricité propre et la gestion des déchets, activités qui relèvent généralement des pouvoirs publics. Les entreprises, notamment les PME de technologies propres, y jouent un rôle important, ayant vendu en 2017 pour près de 15 milliards de dollars en produits et services liés à l'environnement et aux technologies propres.

Les résultats de l'Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises de 2017 sont présentés à la section 3. On y compare les caractéristiques des entreprises, le financement, les activités de croissance et la propriété des PME de technologies propres avec ceux des PME dans leur ensemble. En 2017, les PME exerçant leurs activités dans ce secteur étaient plus grandes et plus anciennes que les PME dans leur ensemble et plus susceptibles de présenter des demandes de financement, généralement approuvées (tout comme celles des PME dans leur ensemble). Les PME de technologies propres étaient également des entreprises performantes, qui croissaient, exportaient et innovaient davantage que les PME dans leur ensemble. Elles présentaient également un fort potentiel et leurs décideurs s'attendaient le plus souvent à une croissance et avaient généralement l'intention de prendre de l'expansion.

Enfin, les propriétaires des PME de technologies propres étaient généralement moins diversifiés que ceux des PME dans leur ensemble, tandis que les principaux décideurs de ces entreprises affichaient un niveau de scolarité plus élevé et plus d'expérience que ceux des PME dans leur ensemble.

2. Secteur de l'environnement et des technologies propres

Le secteur des produits environnementaux et de technologies propres joue un rôle important dans l'économie canadienne. Selon le Compte économique des produits environnementaux et de technologies propres de Statistique Canada, les produits et services environnementaux représentaient 3,1 % (61,9 milliards de dollars) du PIB du Canada, 1,6 % des emplois au pays (282 000), 1,9 % des exportations canadiennes et 1,7 % des importations canadiennes en 2017note de bas de page 1.

Comme le montre la figure 1, la technologie propre (46 %) et la production d'énergie propre (42 %) sont les secteurs de l'environnement et de technologies propres qui contribuent le plus au PIB du Canada. Les services de gestion des déchets représentent les 12 % restants.

Figure 1 : L'électricité propre et les services de gestion des déchets représentent plus de la moitié du PIB attribuable au secteur de l'environnement et des technologies propres
PIB attribuable au secteur de l'environnement et des technologies propres

Description de la figure 1
L'électricité propre et les services de gestion des déchets représentent plus de la moitié du PIB attribuable au secteur de l'environnement et des technologies propres
PIB attribuable au secteur de l'environnement et des technologies propres
  Énergie propre
(milliards de dollars)
Technologies propres
(milliards de dollars)
Gestion des déchets
(milliards de dollars)
Source : Statistique Canada, Compte économique des produits environnementaux et de technologies propres, 2017.
Électricité propre 25,5    
Autres produits énergétiques et produits primaires 0,6    
Produits manufacturés   4,7  
Autres services   23,8  
Gestion des déchets     7,4

La ventilation du PIB indique que le gouvernement joue un rôle important dans le secteur environnemental et des technologies propres. Par exemple, la production d'électricité propre et les services de gestion des déchets, qui relèvent généralement des pouvoirs publics, contribuent à plus de la moitié du PIB du secteur.

Toutefois, les entreprises jouent elles aussi un rôle important puisqu'elles ont vendu en 2017 pour 34,7 milliards de dollars en biens et services environnementaux et de technologies propres, selon l'Enquête sur les biens et services environnementaux de Statistique Canada.

La figure 2 présente une ventilation de ce total en produits nationaux (9,8 milliards de dollars), services nationaux (17 milliards de dollars) et exportations canadiennes (7,9 milliards de dollars). Les éléments les plus importants de ces catégories sont les technologies d'efficacité énergétique (4,4 milliards de dollars), les services de gestion des déchets (7,8 milliards de dollars) et les technologies des transports (3,4 milliards de dollars) respectivement.

Figure 2 : Les entreprises environnementales et de technologies propres contribuent aux exportations et à la production nationale
Ventes de biens et services environnementaux et de technologies propres des entreprises canadiennes

Graphique à barre illustrant les ventes de biens et services environnementaux et de technologies propres des entreprises canadiennes (la description détaillée se trouve sous l'image)
Source : Statistique Canada, Enquête sur les biens et services environnementaux, 2017
Description de la figure 2
Les entreprises environnementales et de technologies propres contribuent aux exportations et à la production nationale
Ventes de biens et services environnementaux et de technologies propres des entreprises canadiennes
Produits nationaux
(milliards de dollars)
Services nationaux
(milliards de dollars)
Exportations de produits et services
(milliards de dollars)
Source : Statistique Canada, Enquête sur les biens et services environnementaux, 2017
Technologies d'efficacité énergétique 4,4    
Équipement et production de bioénergie 1,2    
Équipement de production d'énergies propres 1,0    
Autre 3,2    
Gestion des déchets   7,8  
Assainissement des lieux et services d'intervention en cas d'urgence environnementale   3,1  
Énergie propre   1,9  
Conseils en environnement   1,7  
Autre   2,4  
Technologies des transports     3,4
Technologies d'efficacité énergétique     1,9
Autre     2,6

3. PME de technologies propres

Le reste du rapport présente les principaux résultats sur les PME de technologies propres tirés de l'Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises de 2017. Ces nouvelles statistiques brossent pour la première fois un tableau des caractéristiques, du financement, des activités de croissance et du profil démographique des propriétaires de PME de technologies propres au Canada. On trouvera à la section 3.1 une description des données et les définitions utilisées.

3.1 Données et définitions

L'Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises de 2017 vise à déterminer les types de financement utilisés par les PME et à recueillir de l'information sur leurs récentes tentatives pour obtenir un nouveau financement. En outre, l'enquête a recueilli des données sur la croissance des PME, leurs activités ayant trait à la croissance et les caractéristiques de leurs propriétaires.

Les PME à but lucratif du secteur privé employant entre 1 et 499 personnes et générant un revenu annuel supérieur à 30 000 $ en 2017 forment la population cible de base de l'enquête. Cette population de plus de 730 000 PME a été stratifiée selon la géographie, l'emploi et l'industrie, et des échantillons aléatoires ont été sélectionnés dans ces strates afin de produire des estimations représentatives. L'enquête a été menée par Statistique Canada de février à juin 2018. L'échantillon de base comprend 17 323 PME et le taux de réponse s'est élevé à 59,7 %. Pour en savoir plus, veuillez vous reporter au rapport sur la méthodologie et au questionnaire.

L'enquête a également suréchantillonné les entreprises de technologies propres afin de produire des statistiques sur les PME de ce secteur. L'échantillon de ces PME évoluant dans les industries ciblées par l'Enquête sur les biens et services environnementaux de 2017, qui est obligatoire et recueille des données sur les ventes de produits et services environnementaux et de technologies propres, compte 622 entreprises ayant répondu à l'enquête dans une proportion de 70,4 %. Elles sont représentatives des PME de technologies propres et leurs revenus sont supérieurs à 750 000 $.

On entend par « produits environnementaux et de technologies propres » l'ensemble des processus, des produits et des services qui réduisent les répercussions environnementales en mettant en place :

Au nombre des biens et services visés par l'Enquête sur les biens et services environnementaux, mentionnons par exemple la production d'énergie renouvelable, la gestion des déchets non dangereux et les services d'efficacité énergétique. De plus amples détails sur l'échantillon des entreprises de technologies propres sont disponibles à l'Annexe.

Les résultats de l'enquête portant sur les PME de technologies propres devraient être considérés comme expérimentaux. En particulier, les différences entre les PME de technologies propres et les PME dans leur ensemble décrites ci-après peuvent être attribuables en partie aux différences dans les exclusions de l'échantillonNote de bas de page 2.

3.2 Caractéristiques des entreprises

En 2017, les PME de technologies propres étaient de grandes entreprises bien établies, qui comptaient généralement plus d'employés et étaient en activité depuis plus longtemps que les PME dans leur ensemble.

Les PME de technologies propres étaient plus nombreuses que les PME dans leur ensemble à être de taille moyenne, 8 % d'entre elles employant entre 100 et 499 personnes et 38 % entre 20 et 99, comparativement à 2 % et 11 % pour les PME dans leur ensemble respectivement (figure 3). Par ailleurs, plus de la moitié des PME dans leur ensemble étaient des micro entreprises, comptant entre un et quatre employés, comparativement à 10 % des PME de technologies propres.

Figure 3: Les entreprises de technologies propres sont plus grandes
Taille de l'entreprise (Nombre d'employés) (% d'entreprises)

Compte tenu de la taille des entreprises de technologies propres et du fait que les nouvelles entreprises sont généralement plus petites, la plus grande ancienneté des PME de ce secteur n'a rien de surprenant. La figure 4 montre que 52 % des PME de technologies propres étaient en activité depuis plus de 20 ans, comparativement à 31 % pour les PME dans leur ensemble. De même, les PME de technologies propres étaient moins susceptibles d'être plus jeunes, 18 % d'entre elles étant en activité depuis dix ans ou moins, comparativement à 43 % des PME dans leur ensemble.

Figure 4 : Les entreprises de technologies propres sont plus anciennes
Âge de l'entreprise (% d'entreprises)

3.3 Financement

Les PME de technologies propres présentaient plus de demandes de financement que les PME dans leur ensemble. Et à l'instar des PME en général, leurs demandes étaient généralement approuvées. De plus, même si les PME dans leur ensemble éprouvaient rarement de la difficulté à obtenir du financement, les PME de technologies propres avaient peut-être encore plus de facilité d'accès au financement que les autres PME.

En 2017, les PME de technologies propres avaient tendance à chercher à obtenir un financement externe (de tout type) plus souvent que les PME dans leur ensemble, soit 69 % par rapport à 47 % pour les PME dans leur ensemble (figure 5). Trente-huit pour cent (38 %) des entreprises de technologies propres ont demandé un financement par emprunt, comparativement à 26 % pour l'ensemble des PME. À hauteur de 11 % comparativement à 4 % pour les PME dans leur ensemble, les PME de technologies propres étaient aussi plus susceptibles de demander des subventions et des contributions gouvernementales non remboursables. En fait, les PME de technologies propres étaient plus susceptibles de chercher à obtenir tous les autres types de financement externe, y compris le crédit commercial, le crédit bail et le financement par capitaux propres, que les PME dans leur ensemble.

Figure 5 : Les PME de technologies propres sont plus susceptibles de chercher à obtenir du financement que les PME dans leur ensemble
Financement demandé (% d'entreprises)

Description de la figure 5
Les PME de technologies propres sont plus susceptibles de chercher à obtenir du financement que les PME dans leur ensemble
Financement demandé (% d'entreprises)
  Financement par emprunt
(%)
Autres types de financement
(%)
Source : Statistique Canada, Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises, 2017.
Technologies propres 37,6 31,5
Toutes les PME 25,6 21,5

Presque toutes les demandes de financement par emprunt présentées par l'ensemble des PME ont été approuvées en 2017. Cependant, les PME de technologies propres ont peut-être encore plus de facilité d'accès au financement. Plus précisément, 92 % des demandes de financement par emprunt présentées par les PME de technologies propres ont été approuvées, et le rapport entre le montant du financement autorisé et le montant du financement demandé s'élevait à 97 % (figure 6). Par comparaison, le taux d'approbation du financement par emprunt pour les PME dans leur ensemble s'élevait à 89 %, tandis que le rapport entre le montant du financement autorisé et le montant du financement demandé était de 93 %.

Figure 6 : Le financement demandé par les PME est généralement approuvé
Taux d'approbation (%) et rapport (%) entre le montant du financement autorisé et le montant demandé

Description de la figure 6
Le financement demandé par les PME est généralement approuvé
Taux d'approbation (%) et rapport (%) entre le montant du financement autorisé et le montant demandé
  Taux d'approbation
(%)
Montant total du financement approuvé par rapport au financement demandé
(%)
Source : Statistique Canada, Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises, 2017.
Technologies propres 91,9 96,9
Toutes les PME 89,2 92,8

Il n'est guère probable que les PME de technologies propres, à l'instar des PME dans leur ensemble, fassent état de difficulté à obtenir du financement en 2017. En effet, sur les 31 % d'entreprises de technologies propres n'ayant pas demandé de financement externe, 94 % ont signalé n'en avoir pas besoin (figure 7). À titre de comparaison, sur les 53 % de PME dans leur ensemble n'ayant pas demandé de financement externe, 91 % n'en avaient pas besoin.

Figure 7: Les PME sont rarement des emprunteurs découragés
Raisons indiquées pour ne pas demander de financement (% d'entreprises)

Description de la figure 7
Les PME sont rarement des emprunteurs découragés
Raisons indiquées pour ne pas demander de financement (% d'entreprises)
Financement non requis
(%)
Emprunteurs découragés
(%)
Autres raisons
(%)
Source : Statistique Canada, Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises, 2017.
Technologies propres 28,9 0,2 1,7
Toutes les PME 48,2 0,7 4,0

De plus, moins de 1 % de l'ensemble des PME et des PME de technologies propres n'a pas demandé de financement. Ces PME, en effet, ne pensaient pas que leur demande serait approuvée (c'est à dire emprunteurs découragés)Note de bas de page 3. Enfin, seulement 8 % de l'ensemble des PME et 7 % des PME de technologies propres estimaient que l'obtention de financement constituait un important obstacle à la croissance.

3.4 Activités de croissance

En 2017, les PME de technologies propres étaient des entreprises performantes et fort prometteuses. Elles étaient d'ailleurs comparativement plus nombreuses que les PME dans leur ensemble à afficher une croissance annuelle moyenne de 11 % ou plus au cours des trois années d'activité précédentes (de 2015 à 2017) et 27 % d'entre elles ont fait état d'une croissance annuelle moyenne de leur chiffre d'affaires ou de leurs revenus de 11 % ou plus comparativement à 20 % des PME dans leur ensemble (figure 8). Les PME de technologies propres sont également plus susceptibles de faire état d'une croissance positive, comme l'ont signalé 75 % d'entre elles (c.-à-d. 1 % ou plus) entre 2015 et 2017, comparativement à 66 % des PME dans leur ensemble.

Figure 8 : Les PME de technologies propres font état d'une croissance supérieure
Croissance annuelle moyenne du chiffre d'affaires ou des revenus entre 2015 et 2017 (% d'entreprises)

Description de la figure 8
Les PME de technologies propres font état d'une croissance supérieure
Croissance annuelle moyenne du chiffre d'affaires ou des revenus entre 2015 et 2017 (% d'entreprises)
Zéro ou négatif
(%)
De 1 % à 10 %
(%)
11 % ou plus
(%)
Source : Statistique Canada, Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises, 2017.
Technologies propres 24,7 48,6 26,7
Toutes les PME 33,6 46,3 20,1

Les PME de technologies propres sont également proportionnellement plus nombreuses que les PME dans leur ensemble à exporter et à se livrer à d'autres activités commerciales internationales ainsi qu'à innover, adopter de nouvelles technologies et détenir des droits de propriété intellectuelle (PI). Les décideurs de ces PME s'attendent également à une croissance et font plus souvent part de leur intention de prendre de l'expansion que leurs homologues des PME dans leur ensemble.

Les PME de technologies propres sont plus nombreuses que les PME dans leur ensemble à effectuer des ventes à l'échelle nationale et internationale. Ainsi, 59 % d'entre elles ont vendu des biens et services à d'autres provinces et territoires, comparativement à 20 % pour les PME dans leur ensemble, et 41 % ont exporté à l'étranger, comparativement à 12 % pour les PME dans leur ensemble (figure 9).

Figure 9 : Les PME de technologies propres sont des entreprises qui vendent leurs biens et services à l'échelle nationale et internationale
Destination des ventes (% d'entreprises)

Description de la figure 9
Les PME de technologies propres sont des entreprises qui vendent leurs biens et services à l'échelle nationale et internationale
Destination des ventes (% d'entreprises)
  À l'extérieur de la province ou du territoire
(%)
À l'extérieur du Canada (exportation)
(%)
Source : Statistique Canada, Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises, 2017.
Technologies propres 59,3 41,2
Toutes les PME 19,8 11,7

De plus, les PME de technologies propres étaient plus susceptibles de se livrer à d'autres activités commerciales internationales en 2017. Par exemple, 50 % et 15 % de ces PME ont importé les intrants nécessaires à la production et fait fabriquer des produits à l'étranger, respectivement, comparativement à 12 % et à 4 % des PME dans leur ensemble.

Les PME de technologies propres étaient également plus susceptibles que les PME dans leur ensemble d'innover, d'adopter de nouvelles technologies et de détenir des droits de PI en 2017. Ainsi, 68 % d'entre elles avaient adopté au moins une nouvelle technologie, comme l'infonuagique ou l'analyse de données, au cours des trois dernières années, comparativement à 46 % de l'ensemble des PME (figure 10).

Figure 10 : Les PME de technologies propres sont novatrices et à la fine pointe
Adoption de technologies, innovation et détention de droits de PI (% d'entreprises)

Description de la figure 10
Les PME de technologies propres sont novatrices et à la fine pointe
Adoption de technologies, innovation et détention de droits de PI (% d'entreprises)
  A adopté une nouvelle technologie
(%)
A innové
(%)
Détient des droits de PI
(%)
Source : Statistique Canada, Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises, 2017.
Technologies propres 68,1 54,3 65,1
Toutes les PME 46,3 31,1 26,9

Cinquante-quatre pour cent (54 %) des PME de technologies propres avaient adopté au moins un type d'innovation au cours des trois années précédentes, comparativement à 31 % des PME dans leur ensemble. Les entreprises de technologies propres étaient aussi proportionnellement plus nombreuses à avoir adopté tous les types d'innovation – produit, processus, organisationnelle et marketing.

En 2017, 65 % des PME de technologies propres détenaient au moins un type de PI, comparativement à 27 % de l'ensemble des PME. Elles étaient également plus susceptibles de détenir tous les types de PI, entre autres la protection officielle de la PI (p. ex. brevets) et la protection informelle (p. ex. secrets commerciaux).

Enfin, les PME de technologies propres avaient l'intention de prendre de l'expansion et s'attendaient à une croissance. En 2017, 79 % d'entre elles ont fait part de leur intention de conquérir de nouveaux marchés entre 2018 et 2020, comparativement à 46 % des PME dans leur ensemble (figure 11).

Figure 11 : Les PME de technologies propres cherchent à prendre de l'expansion
Intention de conquérir de nouveaux marchés entre 2018 et 2020 (% d'entreprises)

Description de la figure 11
Les PME de technologies propres cherchent à prendre de l'expansion
Intention de conquérir de nouveaux marchés entre 2018 et 2020 (% d'entreprises)
  Intention de conquérir de nouveaux marchés entre 2018 et 2020
(%)
Source : Statistique Canada, Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises, 2017.
Technologies propres 79,0
Toutes les PME 46,1

Les PME de technologies propres étaient également plus susceptibles que les PME dans leur ensemble de faire état de leur intention de conquérir de nouveaux marchés locaux, nationaux et internationaux. De même, elles étaient comparativement plus nombreuses que les PME dans leur ensemble à s'attendre à une croissance positive entre 2018 et 2020.

3.5 Propriété

De façon générale, les propriétaires des PME de technologies propres étaient moins diversifiés que ceux des PME dans leur ensemble puisque les propriétaires majoritaires de ces PME faisaient moins souvent partie de groupes démographiques sous-représentés, comme les femmes ou les minorités visibles. En revanche, les décideurs principaux des PME de technologies propres sont généralement plus instruits et plus expérimentés que ceux des PME dans leur ensemble.

En 2017, les PME de technologies propres (81 %) étaient généralement détenues majoritairement par des hommes, comparativement à 64 % pour les PME dans leur ensemble (figure 12). Les PME de technologies propres étaient également moins susceptibles d'appartenir à des membres de minorités visibles, à des AutochtonesNote de bas de page 4 ou à des personnes handicapées. De même, les décideurs principaux de 18 % de ces PME étaient nés à l'extérieur du Canada, comparativement à 25 % pour les PME dans leur ensemble.

Figure 12: Les propriétaires de PME de technologies propres sont moins diversifiés
Caractéristiques démographiques des propriétaires majoritaires (% d'entreprises)

Description de la figure 12
Les propriétaires de PME de technologies propres sont moins diversifiés
Caractéristiques démographiques des propriétaires majoritaires (% d'entreprises)
  Hommes
(%)
Hommes et femmes
à parts égales
(%)
Femmes
(%)
Autochtones
(%)
Minorités visibles
(%)
Personnes handicapées
(%)
Membres d'une même famille
(%)
Source : Statistique Canada, Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises, 2017.
Technologies propres 81,4 13,8 4,8 0,9 3,6 0,0 39,5
Toutes les PME 63,5 20,9 15,6 1,4 12,2 0,5 41,6

Les décideurs principaux des PME de technologies propres sont plus souvent titulaires d'un diplôme d'études de premier, deuxième ou troisième cycle. Comme le montre la figure 13, les décideurs de 21 % de ces PME sont titulaires d'une maîtrise ou d'un diplôme supérieur et les décideurs de 61 % de ces PME sont titulaires d'un diplôme d'un collège, d'un cégep ou d'une école de métiers ou encore d'un baccalauréat, comparativement à 15 % et 55 % respectivement des décideurs principaux des PME dans leur ensemble.

Figure 13 : Les décideurs des PME de technologies propres ont un niveau de scolarité élevé
Plus haut niveau d'études atteint par les décideurs principaux (% d'entreprises)

Description de la figure 13
Les décideurs des PME de technologies propres ont un niveau de scolarité élevé
Plus haut niveau d'études atteint par les décideurs principaux (% d'entreprises)
  Diplôme d'études secondaires ou moins
(%)
Diplôme d’un collège, d’un cégep, ou d’une école de métiers ou baccalauréat
(%)
Maîtrise ou diplôme de niveau supérieur
(%)
Source : Statistique Canada, Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises, 2017.
Technologies propres 18,5 60,5 21,0
Toutes les PME 30,2 54,8 15,1

Les décideurs principaux des PME de technologies propres avaient généralement plus d'expérience que ceux des PME dans leur ensemble. En 2017, les décideurs principaux de 84 % des PME de technologies propres possédaient plus de 10 années d'expérience en gestion ou en tant que propriétaire d'une entreprise, comparativement à 72 % de ceux des PME dans leur ensemble (figure 14). Les décideurs principaux de PME de technologies propres sont également moins nombreux à faire état de moins de dix années d'expérience. Par conséquent, les décideurs principaux des PME de technologies propres étaient plus susceptibles d'avoir 50 ans ou plus comparativement à ceux des PME dans leur ensemble.

Figure 14 : Les décideurs principaux des PME de technologies propres sont expérimentés
Années d'expérience des décideurs principaux (% d'entreprises)

Description de la figure 14
Les décideurs principaux des PME de technologies propres sont expérimentés
Années d'expérience des décideurs principaux (% d'entreprises)
  Moins de cinq ans De 5 à 10 ans Plus de 10 ans
Source : Statistique Canada, Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises, 2017.
Technologies propres 5,1 11,2 72,1
Toutes les PME 6,7 21,1 83,7

4. Conclusions

Le présent rapport donne un aperçu des activités de financement et de croissance des PME de technologies propres au Canada. Le secteur environnemental et de technologies propres joue un rôle important dans l'économie canadienne, contribuant au PIB, à l'emploi, aux exportations et aux importations.

Des statistiques détaillées sont présentées sur les PME de technologies propres évoluant dans ce secteur en 2017. Les résultats, qui reposent sur l'Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises de 2017, montrent que les PME de technologies propres sont des entreprises plus grandes et plus anciennes que les PME dans leur ensemble et plus susceptibles de chercher à obtenir un financement, qu'elles n'ont généralement aucune difficulté à obtenir, tout comme les PME dans leur ensemble. Les PME de technologies propres sont des entreprises performantes, ayant tendance à prendre de l'expansion, à exporter et à innover plus souvent que les PME dans leur ensemble. Elles sont également proportionnellement plus nombreuses à chercher à prendre de l'expansion et à s'attendre à croître.

Enfin, les propriétaires des PME de technologies propres ont tendance à être moins diversifiés que leurs homologues des PME dans leur ensemble. Quant aux décideurs principaux de ces PME, ils ont un niveau de scolarité plus élevé et possèdent plus d'expérience que les décideurs principaux des PME dans leur ensemble.


Annexe : Description détaillée de l'échantillon des entreprises de technologies propres

Les entreprises identifiées comme étant des entreprises de technologies propres dans l'Enquête sur les biens et services environnementaux de 2017, une enquête obligatoire de Statistique Canada, contient la base d'échantillonnage des entreprises de technologies propres de l'Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises de 2017. Les répondants de l'Enquête sur les biens et services environnementaux exerçaient leurs opérations dans les industries suivantes, en vertu du Système de classification des industries de l'Amérique du Nord (SCIAN) :

Code SCIAN Titre SCIAN
115 Activités de soutien à l'agriculture et à la foresterie
211 Extraction de pétrole et de gaz
212 Extraction minière et exploitation en carrière (sauf l'extraction de pétrole et de gaz)
23 Construction
311 Fabrication d'aliments
321 Fabrication de produits en bois
324 Fabrication de produits du pétrole et du charbon
325 Fabrication de produits chimiques
326 Fabrication de produits en plastique et en caoutchouc
327 Fabrication de produits minéraux non métalliques
332 Fabrication de produits métalliques
333 Fabrication de machines
334 Fabrication de produits informatiques et électroniques
335 Fabrication de matériel, d'appareils et de composants électriques
336 Fabrication de matériel de transport
339 Activités diverses de fabrication
412 Grossistes-marchands de pétrole et de produits pétroliers
415 Grossistes-marchands de véhicules automobiles, et de pièces et d'accessoires de véhicules automobiles
416 Grossistes-marchands de matériaux et fournitures de construction
417 Grossistes-marchands de machines, de matériel et de fournitures
418 Grossistes-marchands de produits divers
419 Commerce électronique de gros entre entreprises, et agents et courtiers
5112 Éditeurs de logiciels
518 Traitement de données, hébergement de données et services connexes
541 Services professionnels, scientifiques et techniques
5416 Services de conseils en gestion et de conseils scientifiques et techniques
56 Services administratifs, services de soutien, services de gestion des déchets et services d'assainissement
811 Réparation et entretien

Le questionnaire utilisé dans l'Enquête sur les biens et services environnementaux couvre les catégories suivantes de produits et services environnementaux de technologies propres :

  • Production d'énergie propre
  • Technologies d'efficacité énergétique
  • Gestion des déchets non dangereux
  • Technologies des transports
  • Gestion de la pollution atmosphérique ou des gaz d'échappement
  • Technologies d'aquaculture
  • Suivi et réduction des gaz à effet de serre et de la pollution atmosphérique
  • Services d'assainissement des lieux et services d'intervention en cas d'urgence environnementale
  • Traitement des eaux usées industrielles et traitement centralisé des eaux d'égout
  • Services d'efficacité énergétique et de conception industrielle
  • Technologies de gestion de l'eau, du recyclage et du traitement de l'eau potable
  • Services de suivi et de réduction des gaz à effet de serre et de la pollution atmosphérique
  • Assainissement des eaux souterraines, des eaux de surface et du lixiviat
  • Services de production d'énergie propre
  • Assainissement des sols, des sédiments et des boues
  • Services de gestion et d'économie de l'eau
  • Réseau intelligent et stockage de l'énergie
  • Services d'agriculture de précision
  • Bioénergie et production de biomatériaux
  • Services de transport
  • Technologies d'agriculture de précision
  • Services de réseau intelligent

Obtenez de plus amples détails sur la définition des entreprises de technologies propres en consultant la page de l'Enquête sur les biens et services environnementaux.

Date de modification :