Table ronde visant à développer des grappes et des partenariats de calibre mondial

25 juillet 2016 —Toronto (ON)
Développer des grappes et des partenariats de calibre mondial
Présenté par Ilse Treurnichth

Domaine d'intérêt

Super grappes pour une innovation commerciale et une portée mondiale, de la conception d’une idée à la création de valeur.

  • Quel est le bon modèle canadien pour les grappes de calibre mondial?
  • Quel est le meilleur moyen de sélectionner les grappes?
  • Quelle est la meilleure façon d'appuyer les grappes de calibre mondial du Canada?

Faits saillants

Les super grappes et les grappes régionales connectées, le nécessité d'établir des entreprises phare, les centres du talent, l'adaptabilité et l'atteinte d'une masse critique, l'infrastructure, le numérique et la connectivité, la concurrence à l'échelle mondiale et la promotion de l'image de marque du Canada.

Résumé de la discussion

Le Canada comporte de nombreux atouts uniques desquels il peut tirer parti (p. ex., des ressources naturelles, la recherche et développement à prix concurrentiel, un système d'enseignement robuste, sa stabilité et sa prévisibilité, la qualité de vie, la diversité culturelle, etc.). Cependant, il comporte une lacune quant à la densité de la population; il doit donc étudier des moyens uniques de créer des réseaux robustes ainsi que d'encourager le talent et les entreprises canadiennes à demeurer au Canada ainsi qu'à croître dans ce pays (enjeux relatifs au capital et au talent).

Il existe un besoin autant pour des super grappes que pour des grappes régionales connectées qui reflètent la concentration des actifs (établissements de recherche, universitaires, démarrage d'entreprises, industrie, actifs gouvernementaux, incubateurs et accélérateurs, etc.). Les grappes peuvent être concentrées de façon virtuelle (fondées sur le secteur ou sur l'expertise) ou géographique (il s'agit souvent de grappes multisectorielles). Il est nécessaire de posséder des organismes phares et le Canada devrait renforcer les grappes qui ont le potentiel de devenir absolument remarquables à l'échelle concurrentielle mondiale, car ce pays constitue un petit marché.

Principales considérations et principaux défis à la mise en œuvre

Grappes : les grappes modernes sont connectées de façon mondiale et comprennent les éléments suivants : connectivité, technologie, infrastructure avancée, capital et talent. Les villes créent ce type d'environnements denses et interdisciplinaires; elles attirent de plus en plus les jeunes talents. Les participants soulignent le besoin de se doter d'un centre industriel considérable qui attirera ou fera croître les entreprises en voie de maturation, en plus d'amplifier la capacité de la région, particulièrement dans son secteur de concentration. Ils traitent également des modèles de grappes possibles (physiques ou virtuels). Il est nécessaire de faire appel à la conception dans tous les secteurs et d'établir des réseaux de connaissances efficaces de part et d'autre du Canada. Il faut également mettre en place des grappes et super grappes en raison du large territoire géographique, de l'urbanisation et des forces économiques régionales.

Échelonnabilité et atteinte de la masse critique : les participants notent les conditions nécessaires pour l'expansion, notamment : la concentration du talent, le capital, le leadership, la réceptivité à l'essai, à l'adoption et à la croissance de produits, ainsi que la connectivité aux marchés mondiaux. Il est nécessaire d'instaurer la coopération concurrentielle dans les écosystèmes, de même que les conditions pour faciliter cette mise en place, en plus de désigner des champions locaux. Il faut se concentrer sur les sociétés à incidence et à potentiel élevés, en plus d'amplifier les « points chauds ».

Accès au capital : bien que le financement de recherche précoce dans les sociétés soit disponible, il faut effectuer davantage d'investissements dans les étapes plus avancées de R et D et dans le capital de croissance. On doit examiner les sociétés en mesure de croître et les renforcer au moyen de R et D collaboratives, de façon à accélérer cette croissance.

Obstacles du marché : les participants font remarquer que les sociétés du Canada doivent posséder des parts du marché mondial dans des secteurs de force. Le Canada ne comporte pas suffisamment de grandes entreprises canadiennes; on note qu'une instabilité pourrait découler d'investissements étrangers trop importants dans les grappes. Nous devons donc nous concentrer sur la croissance des sociétés phares locales. Il faut également adopter une nouvelle approche quant à l'attraction des investissements étrangers, obtenir l'accès aux chaînes d'approvisionnement locales et mondiales, en plus d'établir une clientèle locale ainsi qu'à l'étranger (particulièrement dans les marchés émergents).

Infrastructure : les participants soulignent l'importance de posséder la bonne infrastructure, y compris celle d'information. Une partie du financement pour l'infrastructure devrait être consacré à l'innovation et à la connectivité numérique. Il faut employer des technologies de plateforme comme pièces de connectivité et posséder des réseaux de personnes qui sont numérisés.

Talent : les participants remarquent que les grappes empreintes de succès constituent des centres du talent. En effet, ils développent et attirent le talent. Cet aspect social est tout aussi important que les autres, car il est nécessaire de posséder un mécanisme de relève dans les universités pour les grappes couronnées de succès. Les universités joueront un rôle plus important dans ces écosystèmes. On attend d'elles qu'elles déploient des efforts additionnels pour créer le bon environnement et pour susciter de nouvelles collaborations.

Connectivité : les participants indiquent que cet élément est plus important que jamais. Les petites grappes en régions pourraient être connectées aux super grappes en vue de créer un réseau de grappes. Ce réseautage entre les grappes et les forums et au sein de celles-ci constitue un élément important pour réunir la collectivité, de sorte qu'elle discute de nouvelles idées, les partage et s'expose à ces dernières. Nous nécessitons des plateformes de connectivité virtuelle efficaces (systèmes de conférence) pour favoriser la collaboration et l'accès à de l'expertise essentielle.

Indicateurs : nous ne possédons pas assez de données sur les activités d'économie fondée sur l'innovation. Les mesures et programmes devraient entraîner des résultats mesurables. Cependant, on n'anticipe pas toujours un succès d'envergure (mise en garde sur une approche fondée sur les données comparée à une inspirée par celles-ci). Le succès consisterait en l'existence d'un plus grand nombre d'entreprises échelonnables et de sociétés phares dans de multiples secteurs. Des investissements constants et une vision à long terme constituent des indicateurs clés du succès d'une grappe.

Principales idées et principaux résultats

Image de marque du Canada : les Canadiens continuent de quitter le pays pour s'établir aux États-Unis et dans d'autres pays.

Développement du marché international : le gouvernement peut faciliter l'accroissement de l'investissement étranger direct en mettant au point une stratégie commerciale concentrée, aux fins de prise de conscience des forces et des talents du Canada sur la scène internationale. Les politiques gouvernementales devraient concentrer les incitatifs dans des domaines stratégiques et cibler le développement du marché mondial dans les éléments en croissance (les secteurs et régions). Il faut s'assurer que notre approche mette en valeur les grappes en tant qu'aimants pour le talent.

Stabilité : les gouvernements de tous les niveaux (fédéral, provinciaux et territoriaux ainsi que les administrations municipales) devraient aligner leurs politiques et programmes afin qu'ils aient le plus d'effet possible. Ces politiques et programmes devraient constituer un plan à long terme (p. ex., échelonné sur 10 ans) tout en demeurant souples, afin de répondre au changement rapide des circonstances. De plus, le gouvernement fédéral devrait investir dans les grappes qui représentent des occasions futures et non pas simplement dans les industries habituelles.

Accès au capital : il est nécessaire d'établir des incitatifs pour réoutiller les grappes (stratégie de transition) au fur et à mesure que l'économie évolue, ainsi que de tisser de nouveaux liens avec les sociétés canadiennes. Il faut concentrer nos efforts sur l'expansion des sociétés, sur la création d'incitatifs à l'investissement et à encourager talent et entreprises à rester dans un écosystème et à croître dans ce dernier.

Approvisionnement : il existe une occasion d'améliorer l'approvisionnement en y intégrant la recherche et développement ainsi que les considérations relatives à l'innovation, ou en adoptant une approche d'approvisionnement collaboratif (p. ex., en se fondant sur le SBIR, aux É.-U.).

Critères : les participants font remarquer que les grappes du Canada sont de petite taille en comparaison à leurs équivalents mondiaux. De ce fait, il nous faut faire preuve de stratégie. Il faut se concentrer sur les grappes qui constituent une force selon de multiples critères et qui font preuve d'un potentiel exceptionnel. Lorsqu'ils envisagent d'effectuer des investissements dans des secteurs donnés, les gouvernements doivent tenir compte des dynamiques du marché mondial et de l'accélération de l'évolution des technologies.

Connectivité : il existe un besoin pour une connectivité haute vitesse à large bande généralisée.

Talent : afin que le Canada devienne une destination de choix pour le talent, il lui faut corriger certaines lacunes : des visas pour l'innovation, l'accès au mentorat ainsi qu'une collaboration plus étroite entre l'industrie et les organismes de la collectivité en vue d'offrir aux étudiants des occasions d'apprentissage par l'expérience (stages coopératifs, etc.).

Propriété intellectuelle : il faudrait appuyer l'élaboration de politiques principales sur la propriété intellectuelle qui soutiennent les changements que subit l'économie de l'innovation. Les droits de propriété intellectuelle des chercheurs, entreprises, investisseurs et des établissements appuyant la recherche devraient être clairs, justes pour tout le monde, en plus d'encourager la collaboration ainsi que l'investissement. Il faut accroître la sensibilité quant aux enjeux en matière de propriété intellectuelle au sein de la communauté de l'innovation ainsi que les connaissances sur ceux-ci.

Date de modification :