Table ronde visant à développer des grappes et des partenariats de calibre mondial

17 août 2016 —Kitchener (ON)
Développer des grappes et des partenariats de calibre mondial
Présenté par Sarah Lubik

Domaine d'intérêt

Établir des grappes de calibre mondial et d'importants partenariats entre le gouvernement, l'industrie, le milieu universitaire et la société civile en mettant à profit les atouts et les forces du Canada :

  • Qu'est-ce que le Canada peut accomplir en établissant de solides grappes?
  • La façon dont les grappes canadiennes pourraient devenir les principales destinations internationales pour l'innovation?
  • Comment le Canada peut-il établir des grappes chef de file et quelles leçons pouvons-nous tirer des autres?

Faits saillants

Adopter une approche souple et ciblée pour créer des écosystèmes autosuffisants; établir des grappes pour relever des défis; harmoniser l'industrie et le milieu universitaire; encourager et accueillir le talent; éducation; faciliter les investissements; acquisition.

Résumé de la discussion

Le Canada possède de nombreux attributs dont il pourrait tirer profit: diversité, ouverture, créativité, esprit de collaboration, crédibilité internationale, ambition, et capacité en recherche de base. L'établissement d'une image de marque solide fournira des avantages et l'élan nécessaire pour faire du Canada un pôle d'attraction pour les entreprises et le talent étrangers.

Le Canada doit mettre en place des écosystèmes souples de l'entrepreneuriat qui soient plus aptes à soutenir les différentes étapes de développement des entreprises et à permettre aux entreprises de prendre de l'expansion plus rapidement. En outre, il ne faut pas seulement examiner les grappes sur un plan géographique, mais il faut garder en tête la possibilité d'adopter une approche ciblée, axée sur le marché.

Mettre en place un écosystème de collaboration entre les secteurs public et privé qui puisse répondre aux besoins de l'industrie, en permettant aux entreprises de tirer parti rapidement des possibilités nouvelles et imprévues, tout en mobilisant le secteur social. Besoin de faire des choix stratégiques sur ce qu'il faut soutenir pour être en mesure de répondre, plus adéquatement, aux principaux défis mondiaux susceptibles de stimuler une croissance économique durable.

Principales considérations et principaux défis à la mise en œuvre

Perfectionnement des talents/éducation : Le talent est essentiel pour permettre aux grappes de prospérer. Il faut s'assurer que les Canadiens reçoivent la formation adéquate et qu'ils possèdent les habiletés nécessaires pour répondre aux besoins de l'industrie; des changements doivent être apportés à tous les niveaux (de l'école primaire aux établissements d'enseignement postsecondaire). Les politiques en matière d'immigration pourraient être mises à jour afin de favoriser la croissance des entreprises et des grappes.

Partenariats : Malgré la volonté de travailler ensemble, le milieu universitaire et l'industrie ont de la difficulté à établir un partenariat pour effectuer des recherches conjointes. Les entreprises exigent des délais plus courts que ceux du milieu universitaire. L'industrie veut s'assurer de posséder ce qui sera développé. À cet effet, les politiques en matière de PI sont différentes pour chaque université.

Ampleur et souplesse de l'approche : La stratégie relative aux grappes doit être souple et non contraignante. Les entreprises doivent être en mesure d'investir et de collaborer rapidement. Le gouvernement ne doit pas mettre un frein à l'innovation des entreprises en quête de nouvelles opportunités. Compte tenu de la taille et de la population du Canada, il est important d'adopter une approche ciblée qui permettra d'optimiser nos forces existantes et de créer une masse critique. Il faut éviter d'éparpiller les ressources dans plusieurs domaines.

Occasions : Sélectionner les occasions de grappes qui permettront une croissance future et durable, au lieu d'appuyer ce qui est « tendance ». Déterminer les endroits qui ne sont pas trop achalandés.

Investissement : Il est important de créer une infrastructure qui rendra les choses plus faciles pour les entreprises, y compris les jeunes entreprises, pour trouver/accéder à du financement et repérer les occasions de financement du gouvernement. La collecte de données sur le financement des investissements dans le secteur privé pourrait constituer une occasion de déterminer ce qui pourrait encourager les investissements dans les entreprises prometteuses et les idées novatrices.

Santé et mobilité sociale : Veiller à ce que les grappes renforcent la diversité au Canada en augmentant la mobilité sociale et la santé, et permettent à davantage de Canadiens, y compris ceux de la classe moyenne, de tirer profit de l'accroissement du développement économique, particulièrement s'ils ne se trouvent pas dans l'aire géographique des grappes — d'où le risque d'inégalité accru.

Principales idées et principaux résultats

Stratégie : Le Canada doit redoubler d'efforts en ce qui a trait aux grappes dont la présence est déjà connue en cernant les grappes solides et celles qui ont le potentiel de devenir chefs de file. Le soutien ne devrait pas être réparti auprès d'un trop grand nombre de joueurs.

Soutien pour la recherche : Revoir l'équilibre entre le soutien direct et indirect, comme les crédits RSDE, en vue d'encourager une plus grande collaboration entre le milieu universitaire et le secteur privé. Rationaliser les programmes, éviter la duplication et envisager la réaffectation des ressources afin de se concentrer davantage sur la création d'une masse critique dans les secteurs clés qui appuient les priorités et les occasions axées sur le marché. Envisager l'adoption d'une approche de financement de contrepartie.

Acquisition : Une participation accrue des utilisateurs finaux concernant les innovations. Le gouvernement devrait être un des premiers à adopter les technologies canadiennes. Les approvisionnements du Ministère doivent également permettre de créer une demande.

Talent : Le Canada a besoin de politiques intelligentes et favorables à l'immigration pour attirer et retenir les talents, comme les programmes accélérés. Le Canada devrait tirer profit de sa réputation internationale enviable. Il a les moyens de recruter rapidement les nombreux immigrants talentueux qui veulent s'établir ici.

Éducation : L'apprentissage expérimental est vital. Les programmes COOP connaissent du succès, mais le modèle doit être élargi et adopté par davantage d'établissements d'enseignement à l'échelle du pays. La programmation devrait être enseignée dans les établissements scolaires comme étant la « troisième langue officielle du pays ». L'enseignement des compétences entrepreneuriales en vue d'instaurer une culture tolérante au risque devrait faire partie du programme d'enseignement des établissements postsecondaires.

Collaboration : Le Canada devrait examiner des modèles internationaux qui ont fait leur preuve pour ce qui est de la collaboration technologique entre le milieu universitaire et le secteur privé (Horizon 2020, Israël, Corée du Sud). La société Fraunhofers de l'Allemagne jumelle des entreprises et des universités en créant de précieux partenariats qui permettent à l'industrie de se pencher sur de véritables enjeux.

Propriété intellectuelle : Mettre en œuvre des idées, comme les ententes normalisées, qui mènent à l'élaboration de politiques simples en matière de PI et assurent que nous nous employons activement à identifier et à valider la PI aux fins de commercialisation.

Date de modification :