Karen Colbourne, B.Sc.Inf., IA, ICSC(C)

Karen ColbourneAgente de santé publique

Agence de la santé publique du Canada

Le rôle d’agent de santé publique évolue constamment à mesure qu’apparaissent de nouvelles tendances dans le domaine de la santé publique. Karen Colbourne vit elle-même cette situation dans son rôle d’agente de santé publique à l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC). « Cet emploi demeure intéressant grâce à l’apprentissage et à la croissance continuels qui découlent de chaque nouveau projet », nous dit‑elle. « Il est toujours possible d’apprendre des choses nouvelles et d’étendre ma pratique infirmière à des domaines auxquels je ne m’attendais pas. »

Karen termine actuellement un placement professionnel de deux ans à la Régie de santé de l’Est de Terre‑Neuve‑et‑Labrador, où elle travaille de très près avec des équipes de santé publique et de technologies de l’information pour mettre sur pied une base de données de gestion des vaccins à l’interne pour permettre aux travailleurs de la santé publique d’entreposer, de dénombrer et de distribuer des vaccins. Cette application provinciale porte le nom de SEINET (Surveillance, Evaluation, Information Network – Réseau de surveillance, d’évaluation et d’information). Une fois analysées, les données colligées dans ce système contribuent à guider la prise de décisions, les programmes et les politiques en santé publique. Les données sont régulièrement analysées pour guider la campagne de marketing annuelle contre la grippe, pour planifier l’organisation de séances communautaires de vaccination ainsi que pour veiller à ce que ces efforts joignent les populations ciblées. Ces données donnent aussi à la régie régionale un meilleur contrôle de la distribution des stocks de vaccins et contribuent à réduire le gaspillage de vaccins dans les cliniques de santé communautaires rurales et éloignées.

Tout au long de sa carrière comme infirmière à l’ASPC, Karen a eu l’occasion d’établir des liens avec de nombreuses personnes de partout au pays qui possèdent des expertises et des antécédents variés. Pendant les éclosions régionales de maladies transmissibles comme la syphilis, la tuberculose et la grippe H1N1, Karen a fait partie d’équipes multidisciplinaires locales qui ont créé ainsi que lancé des interventions et contribué aux efforts d’intervention contre l’éclosion. Elle a aussi collaboré étroitement avec des jeunes, des aînés et des pédagogues autochtones de toutes les régions des Territoires du Nord‑Ouest pour élaborer des programmes et des initiatives de santé sexuelle. « Constater par moi‑même l’incidence positive de mon travail a été un véritable point saillant de ma carrière », nous a‑t‑elle affirmé.

Vous pouvez consulter Canada.ca pour en savoir plus sur l’immunisation et les vaccins.

Date de modification :