Yvette Sorin-Prix du Premier ministre 2018 pour l'excellence en éducation de la petite enfance

Lauréate d'un Certificat d'excellence, Les P'tites Crevettes d'Yvette, Winnipeg, Manitoba

Transcription – Yvette Sorin-Prix du Premier ministre 2018 pour l'excellence en éducation de la petite enfance

[Écran noir s’estompant jusqu’à un gros plan d’une femme en situation d’entrevue sur un fond marbré. Musique de fond.]

[Légende : Yvette Sorin, Les p’tites crevettes d’Yvette]

[Yvette parlant en situation d’entrevue alternant avec voix hors champ accompagnée d’un photo d’Yvette étendue sur le sol avec trois enfants qui jouent à un jeu.]

Yvette Sorin : Le facteur d’apprentissage qui favorise l’apprentissage, c’est le jeu, pour les enfants. Je travaille uniquement pas mal avec des enfants de 1 à 5 ans, alors je trouve que en jouant, les enfants apprennent les capacités essentielles dont ils ont besoin pour maintenant et pour plus tard.

[Retour sur Yvette en situation d’entrevue alternant avec la voix hors champ accompagnée de photos, comme suit : cinq enfants portant de grands t-shirts ou simplement en couches, couverts de peinture, sur un grand tapis de peinture ; Yvette et cinq enfants dans une maison pour tout-petits, souriant par les fenêtres ; et Yvette et les enfants jouant sur le sol.]

Yvette Sorin : Le contexte parfait, l’environnement parfait serait où un enfant a amplement de temps pour jouer, ou il peut exprimer leur créativité, leur imagination, et aussi tout en étant eux-mêmes, et puis aussi qu’ils se sentent aimés.

[Retour en situation d’entrevue suivi de la voix hors champ accompagnée d’une vidéo d’Yvette parlant au micro derrière un podium. Retour en situation d’entrevue pour conclure.]

Yvette Sorin : En cas de la technologie, je dirais que pour les enfants de 0 à 5 ans, c’est pas vraiment nécessaire. C’est plutôt moi qui utilise la technologie pour aider dans l’apprentissage pour eux. Comme exemple, des photos que je vais envoyer aux parents de qu’est-ce que leurs jeunes font pendant leur journée et aussi des photos pour des bricolages parce que… on sait tout, les enfants aiment ça se voir. Et aussi, peut-être des photos dans des activités d’apprentissage, comme exemple les cinq sens, un thème des cinq sens où je peux des photos des yeux, de la bouche, des mains et juste incorporer ça dans une activité pour eux.

[Yvette parlant en situation d’entrevue alternant avec la voix hors champ accompagnée de photos, comme suit : Yvette jouant dans la neige avec des enfants en habits de neige ; et Yvette souriant aux enfants assis autour d’une table en train de faire une activité de dessin. Retour en situation d’entrevue pour conclure.]

Yvette Sorin : S’il fallait que je donne des conseils à une éducatrice qui commence dans la carrière de jeune enfance, je dirais que tu as toujours besoin d’être énergétique, avoir une attitude positive, être souriante et aussi, comme on donne des défis aux enfants, c’est important de se donner des défis à soi-même pour que nous on peut devenir de mieux en mieux pour eux.

[Fondu au noir.]

[Changement de plan sur un écran blanc sur lequel apparaît le PCIM du gouvernement du Canada suivi du mot symbole « Canada »]

Date de modification :