Sélection de la langue

Recherche

Vous faites une demande de financement auprès du gouvernement?

Chaque chose en son temps

Financement gouvernemental : Conseils pour augmenter vos chances

5 min de lecture

Un professionnel prend des notes sur une planchette à pince.

Si vous êtes à la recherche d’un soutien gouvernemental pour votre entreprise, nous voulons vous aider à le trouver – et à l’obtenir. Des administrateurs de programmes du gouvernement fédéral disent qu’au moins 20 % de l’ensemble des demandeurs passent à côté de renseignements essentiels.

Voici ce qu’ils veulent que vous sachiez.

1. Lisez les petits caractères

Il est tentant de penser que faire une demande auprès d’un plus grand nombre de programmes augmente vos chances. Mais cela vaut la peine de rechercher le programme auquel vous êtes réellement admissible. Voici notre formule pour réussir :

  • Obtenez une liste personnalisée des programmes de soutien du gouvernement qui sont offerts de votre entreprise sur l’Outil de recherche d'aide aux entreprises. Plus vos besoins sont précis, mieux les résultats seront ciblés.
  • Lisez les lignes directrices des programmes, et particulièrement les dépenses admissibles et les contraintes. De nombreuses demandes sont rejetées parce que l’entreprise ou les dépenses de projet ne sont pas admissibles.
  • Faites votre recherche. De nombreuses demandes qui ont obtenu du financement sont publiées. En bref, vous pouvez voir quelles entreprises ont été financées et en quoi consistait leur projet.
  • Des questions? Essayez d’appeler un des administrateurs de programme.

2. Facilitez-vous la vie

La plupart des formulaires de demande requiert les mêmes renseignements, mais d'une manière légèrement différente. Vous pouvez donc gagner beaucoup de temps si vous rassemblez tous les renseignements voulus à l’avance.

À titre d’exemple, certaines des questions fréquemment posées pour un programme pourraient porter sur votre entreprise, y compris :

  • une description de votre entreprise;
  • le nombre d’employés que vous comptez;
  • vos états financiers des trois dernières années, et
  • vos statuts constitutifs.

Si votre demande de financement concerne un projet, l’on vous demandera probablement :

  • une description de votre projet;
  • une ventilation détaillée des coûts;
  • tout risque associé à votre projet; et
  • les avantages économiques pour le Canada.

3. Sachez quel est le coût réel de l’argent

Les entreprises sont parfois prises de court par la quantité de travail requise pour répondre aux exigences du financement gouvernemental. Étant donné que l’argent est en général versé par le biais de demandes de remboursement mensuelles ou trimestrielles, vous devez prendre en considération le travail de présentation de rapports dans votre analyse coûts-avantages. La présentation de rapports annuels se poursuit plusieurs années après l’achèvement d’un projet.

Le financement du gouvernement constitue une excellente source de capital patient, mais il a aussi des exigences différentes de celles des investisseurs en capital-risque ou des institutions financières. Les demandeurs ne sont pas toujours conscients des restrictions que les programmes de financement du gouvernement pourraient avoir sur leur PI (propriété intellectuelle) ou sur leur capacité d’obtenir d’autres investissements ou de vendre leur entreprise en dehors du Canada. Par conséquent, si vous avez d’autres investisseurs, assurez-vous qu’ils sont au courant des éventuelles restrictions.

4. Préparez-vous à assumer une partie des risques

Le ou les gouvernements veulent avoir la certitude que vous avez ce qu’il faut pour mener à bien le projet. Bon nombre de programmes s’attendent à ce que vous fassiez une contribution d’au moins 50 % dans le projet et n’accordent généralement que 20 % à 30 % des coûts admissibles. Vous pouvez toujours communiquer avec l'équipe du programme et lui demander quel montant elle prévoit accorder en règle générale. Et sachez que demander un remboursement de 100 % des coûts se traduit en général par un échec.

Dès lors, essayez d’obtenir le plus de financement possible avant de demander un investissement du gouvernement. Et mentionnez ces sources de financement dans votre demande. Vous pouvez ainsi démontrer que vous avez déjà réussi à obtenir d’autres sources de financement légitime, ce qui pourrait bien augmenter la confiance accordée par le programme à votre proposition.

5. Évitez le langage du marketing

Les contribuables canadiens sont les véritables sources de financement de votre projet. Le ou les gouvernements doivent donc agir de façon responsable et rendre des comptes. Pour aider un agent de programme à voir l’intérêt d’investir dans votre projet, expliquez votre projet de façon à ce qu’une personne qui ne connaît pas votre industrie, votre produit ou votre service puisse facilement le comprendre et l’expliquer à d’autres.

Psst … votre demande attirera beaucoup d’attention si vous incluez des paramètres réalistes qui montrent comment votre projet aura des retombées positives précises pour le Canada et sur l’économie, et qui montrent que votre idée est viable et qu’elle donnera des résultats.

6. La modération est la clé du succès

Il incombe aux agents de programmes de traiter les demandeurs sur un pied d'égalité. Cela signifie que vous ne pouvez fournir que l’information qu’ils demandent, de façon à ce qu’ils puissent évaluer chaque demandeur selon les mêmes compétences et critères. Cela dit, si vous avez quelque chose qui démontre réellement comment votre projet offrira des retombées positives pour le Canada, il n'y a pas de mal à mentionner « disponible sur demande ».

Des questions ?

Nos conseillers en innovation (CI) peuvent vous aider. Communiquez avec notre Centre de contact pour parler à un conseiller en innovation : 1‑833‑201‑4358 | ATS : 1‑866‑694‑8389, ou envoyez‑nous vos renseignements. Nous nous engageons à offrir un service rapide et fiable selon les normes de service établies, et pouvons répondre à la plupart des demandes dans un délai de 24 heures.

Date de modification :