La nouvelle vision du tourisme du Canada

« Le Canada est un monde en soi, avec des villes cosmopolites, des merveilles naturelles à peine explorées et tout ce qui se trouve entre ces deux extrêmes. »

–New York Times–

« Fort de villes dynamiques qui dominent les indices d'habitabilité mondiaux et d'une réputation d'inclusivité et de politesse impeccable, le deuxième plus grand pays au monde entreprendra en 2017 son 150e anniversaire en pleine forme. »

–Lonely Planet–

Le tourisme au Canada

Des paysages magnifiques. Une culture diversifiée et accueillante. Une histoire riche et célébrée. L'industrie touristique canadienne est vraiment de calibre mondial. Chaque jour, les voyagistes, les détaillants, les hôteliers, les restaurateurs, dont bon nombre sont des propriétaires de petites entreprises, accueillent des milliers de touristes de partout dans le monde. Ce sont ces Canadiennes et ces Canadiens qui nous donnent la réputation de personnes chaleureuses et inclusives pour laquelle nous sommes célèbres.

Le tourisme constitue un volet essentiel de l'économie canadienne.

Le gouvernement du Canada, et l'honorable Bardish Chagger, ministre des Petites entreprises et du Tourisme, disposent d'un plan clair pour travailler avec tous les partenaires afin de faire croître le tourisme international au Canada.

La nouvelle vision pour le tourisme est une approche pangouvernementale pour profiter de l'occasion mondiale que le tourisme offre.

Dans toutes les régions du pays, le tourisme crée des emplois et des occasions pour la classe moyenne canadienne.

  • Il s'agit de notre plus important produit d'exportation et représente plus de 2 pour 100 de notre produit intérieur brut (PIB).
  • Un emploi sur 11 (plus de 1,7 million) est lié à l'économie touristique.
  • Le tourisme est le principal employeur de jeunes et un fournisseur important d'emplois aux nouveaux Canadiens.
  • En 2016, les visiteurs internationaux ont permis de générer 20 milliards de dollars en revenus. Les visiteurs nationaux ont permis de générer un peu moins de 72 milliards de dollars.

Le tourisme permet de nouer des relations, de favoriser les échanges culturels, d'accroître les occasions d'échange commercial et d'investissement étranger direct, tout en aidant les Canadiens et des personnes de partout dans le monde à mieux s'apprécier et se comprendre.

Par l'entremise de sa nouvelle vision pour le tourisme, le gouvernement prend des mesures pour améliorer le marketing et les produits du tourisme canadien, ainsi que l'accès à ce dernier, avec le net objectif d'accroître le nombre total de visiteurs au Canada.

Débouchés internationaux

Le tourisme est en plein essor dans le monde entier. En 2016, plus de 1,2 milliard de touristes de partout dans le monde ont fait un voyage à l'étranger, une augmentation de près de 4 pour 100 depuis 2015. La croissance du tourisme a dépassé la croissance du commerce de marchandises.

L'industrie touristique s'élève à plus de 1,5 billion de dollars américains (environ 2 billion de dollars canadiens).

Occasion à saisir pour le Canada

Le Canada a tout à gagner de cette tendance mondiale encourageante. Nous avons été témoin d'une formidable croissance du nombre d'arrivées de touristes internationaux au cours des dernières années.

En 2015, le nombre de visiteurs internationaux au Canada a augmenté de 7,5 pour 100 pour atteindre 17,8 millions. En 2016, nous avons accueilli près de 20 millions de touristes, une autre augmentation de 11 pour 100.

Le monde entier a remarqué le Canada. Le New York Times, Lonely Planet et Condé Nast ont tous cité le Canada comme étant une des principales destinations internationales pour 2017. Avec le 150e anniversaire du Canada actuellement en cours, 2017 sera une année encore plus importante et prospère.

L'année prochaine, nous célèbrerons l'Année du tourisme Canada–Chine 2018, une occasion pour accueillir plus de visiteurs de ce pays qui constitue une source de touristes internationaux en plein essor.

Notre orientation

La nouvelle vision du tourisme du Canada établit des objectifs concrets de croissance :

  • le Canada sera en mesure de rivaliser afin d'être un des dix pays les plus souvent visités dans le monde d'ici 2025;
  • le nombre de séjours d'une nuit de touristes étrangers au Canada augmentera de 30 pour 100 d'ici 2021;
  • le nombre de touristes provenant de la Chine doublera d'ici 2021.

Pour atteindre ces objectifs : le CAP sur la croissance

La nouvelle vision du tourisme du Canada nécessite la prise de mesures selon trois piliers : la Commercialisation, l'Accessibilité et le Produit.

Il s'agit de notre cap sur la croissance.

  • La commercialisation est essentielle pour attirer les touristes au Canada. Pour profiter de la solide marque internationale du Canada et faire connaître le Canada aux nouveaux marchés, la vision du gouvernement portera sur l'utilisation des médias traditionnels et novateurs.
  • L'accessibilité du Canada sera améliorée pour les voyageurs internationaux. Les coûts, le temps de déplacement (y compris les correspondances) et la facilité d'accès à la destination ont tous une incidence sur la planification d'un voyage.
  • Tirant parti de l'excellente gamme de produits touristiques, nous devons continuer de faire preuve d'innovation sur le marché mondial compétitif. Les touristes sont à la recherche d'expériences authentiques, et afin qu'ils continuent de venir nous visiter, la vision permettra de favoriser le renouvellement des produits et services offerts.

Le gouvernement est également engagé à collaborer étroitement avec nos collègues des provinces et des territoires. Le Conseil canadien des ministres du Tourisme a dernièrement dévoilé la Déclaration du Nunavut, qui favorise la collaboration afin d'assurer la croissance et la compétitivité du secteur du tourisme au Canada. Nous allons également travailler en étroite collaboration avec des intervenants du secteur du tourisme pour nous assurer de tenir compte de leurs points de vue et qu'ils soient informés des progrès réalisés dans le cadre de notre vision.

Pilier n° 1 — Commercialisation

Destination Canada, l'organisme national de marketing touristique, a mis sur pied des campagnes ciblant différents marchés et différents domaines d'intérêt des voyageurs. L'organisme collabore étroitement avec le secteur canadien du tourisme et avec les organismes provinciaux et territoriaux de marketing de destination à la présentation d'une image pancanadienne.

Mesure n° 1 : stabiliser le financement de Destination Canada

Dans le cadre du budget de 2017, le gouvernement investira, chaque année, 95,5 millions de dollars dans Destination Canada. Jusqu'à présent, un financement ciblé, à court terme, lui avait été versé pour des campagnes de marketing précises. Ce financement stable à long terme lui permettra de poursuivre des campagnes de marketing soutenues et d'attirer davantage de visiteurs tout en ayant la capacité de planifier.

Mesure n° 2 : la campagne Accueillir l'Amérique

Le marché américain du voyage compte pour 70 pour 100 des visites de plus de 24 heures au Canada et il constitue la plus importante source de touristes internationaux du Canada.

La proximité du Canada, ses merveilles naturelles, ses villes animées, sa culture accueillante et son usage de l'anglais en font un choix naturel pour les touristes américains. En 2015, Destination Canada a lancé aux États-Unis une campagne de marketing de 30 millions de dollars qui se poursuivra jusqu'en 2018.

Le budget de 2017 investit davantage dans des activités de marketing aux États Unis, ce qui permettra à Destination Canada de faire fond sur le succès de la campagne Accueillir l'Amérique et de continuer sa promotion auprès de sa clientèle américaine.

Mesure n° 3 : le programme Voyages génération Y

La génération Y représente un groupe de touristes croissant et fascinant. Le nombre de voyages effectués par des jeunes à l'étranger devrait doubler d'ici 2020, pour atteindre 300 millions de voyageurs par an.

En avril dernier, la ministre Chagger et la ministre du Patrimoine canadien Mélanie Joly ont annoncé le lancement du programme Voyages génération Y, qui propose à ces jeunes gens des occasions uniques de s'assurer des ventes sur plusieurs années et d'acquérir une expérience en matière de marketing et de communication dans le secteur du tourisme. Ce programme, inspiré du 150e anniversaire de la Confédération, permet aux voyageurs canadiens et internationaux de la génération Y l'occasion d'explorer le Canada et d'acquérir une précieuse expérience.

Mesure n° 4 : exploiter l'économie numérique et les technologies novatrices

Destination Canada s'efforce de mieux utiliser les données afin d'améliorer la façon de présenter le pays aux voyageurs internationaux, notamment par la segmentation et le ciblage des auditoires. De concert avec ses partenaires provinciaux et territoriaux, Destination Canada recourra aux technologies nouvelles pour élaborer un cadre commun, une méthodologie améliorée et des paramètres universels de rendement pour prendre la mesure de son succès.

Pilier n° 2 — Accès

Mesure n° 5 : lever les exigences relatives aux visas auxquelles sont soumis les ressortissants mexicains

Le Mexique est l'un des marchés sources, pour le Canada, à connaître la plus forte croissance. Tout en respectant l'intégrité du système canadien d'immigration, le Canada a levé l'obligation de détenir un visa à laquelle devaient se plier les Mexicains. Cette décision favorisera la croissance des déplacements aériens entre le Mexique et le Canada, ce qui sera bénéfique pour les secteurs touristique et aérien canadiens.

Mesure n° 6 : développer le réseau des centres de réception des demandes de visa

Les centres de réception des demandes de visa (CRDV) du monde entier constituent souvent la première étape pour les visiteurs qui demandent des permis d'études, des permis de travail, des visas de séjour et des documents de voyage pour résidents permanents.

Lors de son passage en Chine, le premier ministre Trudeau s'est joint au premier ministre Li Keqiang pour annoncer que la Chine autorisera le Canada à ouvrir sept nouveaux CRDV en territoire chinois, soit plus du double du nombre actuel. Ces nouveaux centres permettront d'accroître le nombre de visiteurs chinois en 2018, l'Année du tourisme Canada–Chine.

Mesure n° 7 : étendre le programme des autorisations de voyage électroniques

L'élargissement du programme des autorisations de voyage électroniques (AVE) à certains pays assujettis à l'obligation de visa favorisera le commerce et le voyage tout en continuant de protéger la sécurité des Canadiens. Les voyageurs admissibles brésiliens, bulgares et roumains peuvent désormais demander une AVE.

Mesure n° 8 : libéraliser les accords bilatéraux sur le transport aérien conclus par le Canada

Les accords de transport aérien jouent un rôle essentiel dans la facilitation de l'arrivée au Canada de voyageurs aériens, car ils donnent lieu à davantage de vols directs entre les pays signataires et à de meilleures liaisons. L'élargissement des accords de transport aérien permettra de soutenir la croissance du volume de voyageurs aériens internationaux vers le Canada et d'ouvrir le Canada au monde.

Mesure n° 9 : explorer des options qui permettront de préciser les exigences d'obtention de permis auxquelles est soumise l'industrie des croisières nordiques

Les croisières exercent un grand attrait sur nombre de touristes, particulièrement pour visiter le Nord canadien. Le gouvernement s'efforcera, de concert avec des ministères responsables de la réglementation, des intervenants et des groupes autochtones, d'étudier un mode plus efficient de délivrance de permis relativement aux activités de navires de croisière dans les eaux arctiques du Canada.

Mesure n° 10 : améliorer les transports accessibles au Canada

Après de vastes consultations, le gouvernement s'affaire à élaborer de nouvelles mesures législatives nationales en matière d'accessibilité qui feront en sorte que les déplacements sur le réseau fédéral de transport soient entièrement inclusifs et exempts d'obstacles pour les personnes handicapées.

Pilier n° 3 — Produit

Mesure n° 11 : développer le tourisme autochtone

En 2015, le tourisme autochtone a généré 2,7 milliards de dollars en production économique brute, soit 1,4 milliard de dollars du produit intérieur brut (PIB) (un progrès relativement aux 596 millions de dollars de 2002) et plus de 142 millions de dollars de taxes.

Le nombre d'entreprises autochtones de tourisme a également crû, passant de 892 en 2002 à beaucoup plus de 1 500 en 2014.

Cette tendance est encourageante et reflète les nombreux excellents produits touristiques qu'offrent maintenant les Autochtones. Pour faire fond sur ces progrès, le gouvernement fédéral fournira, dans le cadre du budget de 2017, 8,6 millions de dollars pour soutenir le développement de l'industrie touristique autochtone unique au Canada.

Mesure n° 12 : monter un plan stratégique pour le marché chinois

La Chine est le plus grand marché source de touristes au monde. Le nombre de touristes internationaux chinois a plus que doublé entre 2008 et 2015, passant de 47,7 millions à 128 millions de personnes.

Au vu de la taille de ce marché et des possibilités qu'il représente, le Canada est déterminé à doubler, d'ici 2021, le nombre de touristes chinois qu'il reçoit.

Le gouvernement s'affaire en ce moment avec Destination Canada à enrichir ses programmes de marketing. Le gouvernement étudie aussi la possibilité d'élargir son entente de transport aérien avec la Chine. Qui plus est, sept nouveaux centres de réception des demandes de visa ouvriront leurs portes en Chine pour faciliter la demande de visas et l'entrée au Canada.

Ainsi que le premier ministre Justin Trudeau l'a annoncé, de concert avec son homologue chinois Li Keqiang, nous célébrerons en 2018 l'Année du tourisme Canada–Chine. Cette célébration constituera une excellente occasion de présenter le secteur canadien du tourisme.

Mesure n° 13 : développer le tourisme de la communauté LGBTQ2

Le Canada a l'extraordinaire réputation de compter parmi les pays les plus ouverts à la communauté LGBTQ2 au monde. Toronto, Montréal et Vancouver sont internationalement reconnues comme destinations LGBTQ2.

La mise en œuvre de notre vision rehaussera la réputation du Canada car nous collaborerons avec le secteur privé pour promouvoir davantage les expériences de tourisme LGBTQ2.

Le gouvernement appuie également la participation de Travel Gay Canada aux grands salons internationaux du tourisme pour aider à présenter le Canada à titre de destination LGBTQ2 de premier choix. Ce soutien aidera à donner aux exploitants d'entreprises touristiques une formation qui leur permettra de gagner en présence dans ce marché.

Mesure n° 14 : faire ressortir le Canada comme destination touristique de choix grâce à ses parcs nationaux

Le Canada abrite l'un des réseaux les plus impressionnants de lieux patrimoniaux nationaux du monde. Les parcs nationaux, les lieux historiques nationaux et les aires marines nationales de conservation du Canada sont des destinations touristiques de calibre mondial.

Les visiteurs profitent de diverses activités touristiques qui soutiennent les économies locales dans des centaines de collectivités du pays. Parcs Canada ne cesse d'innover afin d'améliorer la qualité de ses sites et expériences. Plus de 22 millions de personnes visitent les sites de Parcs Canada chaque année.

Cette année, dans le cadre des célébrations entourant le 150e anniversaire du Canada, le gouvernement offre des entrées gratuites à tous les parcs, aires marines de conservation et lieux historiques nationaux. Ce cadeau fait aux Canadiens et aux citoyens du monde entier permettra à un nombre record de personnes de découvrir ces lieux emblématiques.

Mesure n° 15 : développer le tourisme gastronomique

Le tourisme gastronomique est la quête d'expériences uniques et mémorables en découvrant des mets et des boissons. Les repas sont maintenant aussi essentiels à l'expérience du touriste, que le climat, la géographie et l'hébergement.

Cette toute nouvelle tendance englobe des expériences touristiques comme les routes de la gastronomie, l'agrotourisme (c'est-à-dire la visite de régions agricoles), les visites de vignobles et de brasseries ainsi que les expériences gastronomiques locales, où les touristes visitent un endroit comme un restaurant, un marché ou un festival gastronomique.

Le Canada offre une vaste gamme de propositions gastronomiques et il existe un potentiel immense de croissance de ce créneau du secteur touristique.

Le gouvernement collaborera avec les secteurs du tourisme et de l'alimentation à élaborer une stratégie nationale de tourisme gastronomique.

Mesure n° 16 : célébrer le patrimoine francophone canadien

Les langues officielles sont au cœur de qui nous sommes comme Canadiennes et Canadiens. Pour souligner Canada 150, le gouvernement du Canada fournit le financement nécessaire pour soutenir le développement du tourisme francophone canadien et d'un trajet de plus de 150 lieux et activités choisis pour leur valeur culturelle et patrimoniale. Ce trajet reliera les collectivités francophones et établira des ponts solides entre les collectivités canadiennes-françaises et acadiennes du Canada. En soulignant l'héritage francophone du Canada, nous espérons faire vivre aux visiteurs l'expérience enrichissante d'un important aspect de l'identité canadienne.

Mesure n° 17 : promouvoir, sur la scène internationale, la culture et les arts canadiens

La scène artistique et culturelle canadienne compte pour beaucoup dans l'image de marque du Canada à l'étranger. L'an dernier, le gouvernement a annoncé un investissement de 35 millions de dollars en appui à la promotion des artistes et des secteurs de la création au Canada.

Le gouvernement, par cette vision, continuera d'appuyer la promotion et l'exportation des arts et de la culture du Canada à l'étranger. Cela aidera les artistes et les entrepreneurs du secteur à développer leur présence dans ces marchés internationaux.

Mesure n° 18 : investir dans l'offre touristique régionale diversifiée du Canada

Les organismes de développement économique régional du Canada appuient le tourisme en investissant dans les entreprises, produits, expériences et organisations touristiques locaux.

Ces organismes continueront de faire des investissements de cette nature, qui aident à développer le tourisme dans les régions et collectivités rurales et éloignées de tout le pays. Il s'agira notamment de soutenir la commercialisation des produits régionaux, d'investir dans les entreprises touristiques et d'aider les initiatives touristiques exportables.

Mesure n° 19 : investir dans les emplois du secteur touristique et dans l'acquisition de compétences

Le soutien du perfectionnement des compétences constitue un élément essentiel du plan gouvernemental de soutien de la classe moyenne canadienne et de ceux qui travaillent fort à s'y intégrer.

Plus précisément, le budget de 2017 comprend un engagement à appuyer l'accès au marché du travail, le perfectionnement des compétences et les possibilités de formation des jeunes et des groupes sous-représentés. Le gouvernement collabore avec les provinces et les territoires, les employeurs et les établissements d'enseignement pour faire en sorte que les Canadiens désireux de travailler dans le secteur du tourisme acquièrent les compétences nécessaires. Il améliore également l'information sur le marché du travail fournie aux employeurs et aux demandeurs d'emploi.

Mesure n° 20 : renforcer les données et paramètres touristiques du Canada

Il faut des données fiables, claires et exhaustives pour prendre des décisions axées sur des données probantes afin d'appuyer le secteur canadien du tourisme. Pour produire de telles données, le gouvernement investit, dans le cadre du budget de 2017, plus de 13 millions de dollars au cours des cinq prochaines années et plus de 3 millions de dollars par année par la suite, pour permettre à Statistique Canada de mieux recueillir les données sur le tourisme.

Plus précisément, l'Enquête sur les voyages sera enrichie, ce qui entraînera de meilleures données et des niveaux géographiques plus détaillés, tandis que le Compte satellite du tourisme sera élargi pour inclure des données des échelles provinciale et territoriale.

Date de modification :