Archivé — La vision du tourisme du Canada : Une année de progrès

De : Innovation, Sciences et Développement économique Canada

Le 11 mai 2017, l'honorable Bardish Chagger, ministre de la Petite Entreprise et du Tourisme et leader du gouvernement à la Chambre des communes, a annoncé la vision du tourisme du Canada. Cette stratégie pangouvernementale quinquennale a pour but d'augmenter le nombre de touristes internationaux au Canada en saisissant l'occasion mondiale qu'offre le tourisme.

Tourisme de classe mondiale

En 2017, le Canada a connu sa meilleure année quant aux visiteurs internationaux venant au Canada.

Le secteur touristique canadien est vraiment de calibre mondial. Chaque jour, les voyagistes, les détaillants, les hôteliers, les restaurateurs — dont la grande majorité sont des propriétaires de petites entreprises — accueillent des milliers de touristes de partout dans le monde. Le Canada a accueilli chaleureusement 20,8 millions de visiteurs de partout dans le monde en 2017, et les recettes générées par ces visiteurs internationaux ont atteint 21,3 milliards de dollars. Le Canada a aussi été reconnu par le New York Times, Lonely Planet, National Geographic Traveler et d'autres médias touristiques influents comme la première destination à visiter en 2017.

Soutenir la classe moyenne

Le tourisme est un important moteur économique au Canada, apportant de la valeur aux collectivités canadiennes d'un océan à l'autre. Dans toutes les régions du pays, le tourisme est source d'emplois et de possibilités pour la classe moyenne canadienne. Voici quelques faits :

Objectifs en matière de tourisme

La vision du tourisme du Canada s'appuie sur trois objectifs principaux qui renforceront l'industrie et amèneront prospérité et emplois :

  1. Le nombre de séjours de plus d'un jour de touristes étrangers au Canada augmentera de 30 % d'ici 2021.
    Le nombre de visites a augmenté de 4,4 % par rapport à 2016. En 2017, le Canada a accueilli un nouveau nombre record de non-résidents pour des séjours de plus de 24 h, soit 20,8 millions.
  2. Le nombre de touristes provenant de la Chine doublera d'ici 2021.
    En 2017, le Canada a accueilli un nombre record de visiteurs chinois, une augmentation de 11,8 % par rapport à 2016. Les chiffres provisoires montrent que plus de 680 000 touristes chinois ont visité le Canada en 2017.
  3. Le Canada rivalisera pour devenir l'une des dix meilleures destinations au monde d'ici 2025.
    En 2017, le New York Times, Lonely Planet et National Geographic Traveler ont reconnu le Canada comme l'une des meilleures destinations internationales. Condé Nast a placé Victoria au 2e rang des meilleures petites villes au monde, sans compter les villes américaines. En 2018, Saskatoon a été désignée comme l'une des meilleures villes à visiter par le New York Times.

Le Canada atteindra ces objectifs en effectuant des investissements stratégiques en matière de tourisme dans les secteurs du marketing, de l'accès et des produits. Un an après la publication de la vision du tourisme du Canada, le gouvernement canadien, sous la direction du très honorable Justin Trudeau, a fait des progrès considérables vers l'atteinte de ces objectifs. Grâce à la collaboration de l'ensemble du gouvernement fédéral, de Destination Canada, des provinces et des territoires et des nombreux propriétaires de petites entreprises qui travaillent fort et qui accueillent les visiteurs internationaux, le Canada est sur la bonne voie pour réaliser la vision du tourisme du Canada.


Progrès sur les vingt points d'action de la vision du tourisme du Canada

Marketing

Le marketing est essentiel pour attirer les touristes au Canada. Pour faire fond sur la solide marque internationale du Canada et atteindre les marchés prioritaires, nous mettons en valeur les nombreuses destinations touristiques du Canada et les attractions touristiques de diverses façons. Notamment, nous expérimentons avec des offres nouvelles et inédites. La vision du tourisme du Canada prévoit donc quatre mesures pour améliorer la promotion du Canada comme destination touristique internationale.

Résultats après un an

Grâce au financement stable de 95,5 millions de dollars fourni dans le budget de 2017, Destination Canada continue de mettre en valeur le profil du Canada à l'échelle internationale. Cette société d'État, qui fait la promotion du Canada comme destination touristique, tire parti des plateformes de médias sociaux et des salons professionnels canadiens et internationaux ainsi que des campagnes de marketing novatrices dans les principaux marchés étrangers.

Le marché américain du voyage reste une priorité, d'où la création de la campagne Accueillir l'Amérique. La plateforme entièrement numérique de Destination Canada offre du contenu personnalisé aux voyageurs américains potentiels, créant plus de 11 millions d'engagements sur les médias sociaux liés à la campagne Accueillir l'Amérique et établissant de forts partenariats avec des marques médiatiques américaines influentes. En 2016, ces efforts ont contribué à une hausse de 3,1 % des arrivées provenant des É.-U. Selon les estimations préliminaires, en 2017, le Canada a accueilli 14 328 645 touristes des États-Unis. D'un œil critique, Accueillir l'Amérique était un moteur clé dans l'augmentation de 6,6 % des voyageurs aériens en provenance des É.-U., qui séjournent plus longtemps au Canada et dépensent plus d'argent.

Réussites

Destination Canada a annoncé huit nouvelles expériences distinctives en 2017. Ces nouvelles expériences uniques soulignent l'histoire et la culture canadiennes et proposent des aventures arctiques dans le nord du Canada. Le programme d'expériences canadiennes distinctives compte maintenant plus de 200 membres.

Nouvelles expériences canadiennes distinctives :

Le programme Voyages génération Y, qui donnait aux voyageurs canadiens et internationaux milléniaux une chance d'explorer notre pays, a largement surpassé ses objectifs. Il a rejoint 7,3 millions de Canadiens de la génération Y en 2017, bien au-delà de l'objectif du programme de 4,4 millions, et il a augmenté le nombre de voyages des milléniaux de 16 %, plus de trois fois l'objectif fixé à 5 %. Destination Canada a aussi étendu ce programme pour attirer la génération Y des principaux marchés étrangers. Il a atteint 300 millions de personnes et a généré 250 000 partenariats potentiels pour relancer des offres touristiques spécifiques et convertir le prospect en visiteur.

Pendant 2017-2018, Destination Canada a aussi continué d'exploiter le pouvoir des technologies numériques afin d'améliorer ses efforts marketing. À l'aide de son partenariat Étoile du Nord 2022 avec les organismes de marketing provinciaux, territoriaux et municipaux, et en partenariat avec Statistique Canada, Destination Canada a lancé un projet afin de mieux comprendre la manière de dépenser des visiteurs du Canada et l'endroit où ils dépensent ainsi que la manière de mieux segmenter ses publics cibles.

Accès

Le coût, le temps de déplacement, et la facilité d'accès à une destination ont des répercussions sur la planification d'un voyage ainsi que sur l'expérience du voyageur et sa perception du Canada. Le gouvernement du Canada tente de faire du Canada une destination plus accessible pour les voyageurs internationaux. La vision du tourisme du Canada comprend six mesures pour aider à améliorer et à rationaliser la façon dont les visiteurs peuvent profiter du pays.

Résultats après un an

Le gouvernement du Canada a entrepris des mesures, en 2017, pour améliorer le processus d'entrée des voyageurs. Le réseau des centres de réception des demandes de visa est composé de 137 centres dans 95 pays. Pour mieux servir les touristes chinois et pour se préparer à l'Année du tourisme Canada-Chine, le gouvernement du Canada a ouvert sept nouveaux centres de réception des demandes de visa en Chine en 2017.

Pendant ce temps, l'élargissement du programme des autorisations de voyage électroniques (AVE) a été mis en œuvre. Depuis 2017, les voyageurs du Mexique, du Brésil, de la Bulgarie et de la Roumanie qui ont déjà possédé un visa de résident temporaire durant les 10 dernières années ou qui possèdent un visa de non-immigrant des États-Unis valide ont maintenant besoin d'une AVE pour entrer au pays au lieu d'un visa. L'obligation du visa a été levée pour les Bulgares et les Roumains en décembre 2017. Le changement de politiques a permis une augmentation considérable du nombre de touristes provenant du Mexique (augmentation de 47,4 % depuis 2016), du Brésil (augmentation de 22 % depuis 2016), de la Roumanie (augmentation de 8,5 % depuis 2016) et de la Bulgarie (augmentation de 2,6 % depuis 2016).

Réussites

En plus d'ouvrir sept nouveaux centres de réception des demandes de visa en Chine, pour se préparer à l'Année du tourisme Canada-Chine, Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada a mis en œuvre un mode de paiement chinois pour faciliter le processus de demande de visa pour les touristes chinois au Canada.

Le Canada continue d'augmenter le nombre d'occasions de liaisons aériennes pour les marchés touristiques clés grâce aux négociations actuelles sur les accords de transport aérien. En 2017, le Canada a conclu des accords étendus avec l'Éthiopie, l'Israël, le Maroc, le Qatar, la Thaïlande et l'Afrique du Sud. Un premier accord a aussi été négocié avec le Cameroun. Des discussions sont en cours avec la Chine afin de s'assurer que la demande peut être satisfaite. Rendez-vous au www.tc.gc.ca/cielbleu pour une liste exhaustive des accords conclus et pour de plus amples renseignements sur la politique Ciel bleu.

Le gouvernement du Canada a aussi travaillé à améliorer la délivrance de permis de l'Arctique canadien pour les entreprises de navires de croisière, grâce à une initiative de multipartenariat, pour orienter les exploitants de navire et pour clarifier ce qu'ils doivent et ce qu'ils devraient faire lorsqu'ils se trouvent dans les eaux arctiques canadiennes. Transports Canada a coordonné et dirigé un groupe de travail composé de l'industrie des navires de croisière, d'exploitants canadiens, de membres des collectivités de l'Arctique, des gouvernements territoriaux et fédéral, de partenaires de revendications territoriales, de gens du milieu universitaire et d'organisations non gouvernementales pour élaborer des lignes directrices et des pratiques exemplaires pour les activités de croisière dans les eaux arctiques du Canada. L'objectif est d'aider les exploitants à planifier de façon proactive ainsi qu'à respecter les exigences en matière de permis et à inclure les pratiques exemplaires de gestion qu'ils devraient suivre, aux yeux des collectivités de l'Arctique, lorsqu'ils les visitent.

En 2017, Emploi et Développement social Canada a a mené une consultation pour rendre le Canada plus accessible. L'Office des transports du Canada a consulté les Canadiens concernant l'accessibilité aux transports en particulier. Les intervenants du tourisme, tels que des transporteurs aériens et des compagnies maritimes et de chemin de fer, ont été consultés. Ces consultations contribueront à des règlements modernes et détaillés servant à soutenir les voyageurs ayant des invalidités pour rendre le réseau de transport canadien plus accessible. La législation devrait être introduite dans les mois à venir.

Produit

Le Canada dispose d'expériences et d'attractions incroyables à offrir au monde. Le Canada continue d'innover dans ce marché international compétitif. Les touristes veulent des expériences authentiques et le secteur touristique canadien travaille d'arrache-pied pour offrir des produits et des services actuels et excitants. La vision du tourisme du Canada comprend dix mesures qui soutiennent le développement de nouveaux produits touristiques canadiens novateurs.

Résultats après un an

Le gouvernement du Canada a travaillé avec l'Association touristique autochtone du Canada (ATAC) pour accroître le tourisme autochtone en prévoyant 8,6 millions de dollars dans le budget de 2017. Les réalisations de la dernière année de l'ATAC comptent notamment la coordination de leurs efforts marketing avec ceux de Destination Canada, l'offre de financement de développement à 65 entreprises autochtones pour les aider à être prêtes à la commercialisation, l'établissement d'ententes avec quatre provinces pour fonder des associations de tourisme autochtone, l'embauche de quatre coordonnateurs de tourisme autochtone, la mise en œuvre de programmes de développement de la capacité et le développement et la promotion des expériences autochtones sur les lieux de Parcs Canada. Un point culminant de l'année de l'ATAC a été la participation de 32 entreprises touristiques autochtones à Rendez-vous Canada 2017 à Calgary. L'ATAC a aussi entrepris un accord triennal avec Destination Canada pour augmenter les investissements marketing dans les marchés internationaux clés et pour soutenir les Autochtones au salon Showcase Canada-Asie.

Réussites

Le tourisme autochtone s'est rapidement développé au Canada. Nous y avons observé plusieurs succès :

  1. Exploité par des sœurs des Premières Nations, l'entreprise ontarienne Osha Osha, dont elles sont propriétaires, offre des leçons, des excursions et du yoga de planche à pagayer debout. L'ATAC a octroyé une microsubvention qui a aidé Osha Osha à faire l'achat d'une remorque et à former son personnel, ce qui a permis à l'entreprise d'étendre son secteur d'activités et sa clientèle. Le soutien comportait aussi de la formation pour les jeunes des Premières Nations, ce qui a ajouté plus d'excursions à leur horaire.
  2. Grey Eagle Resort & Casino, situé à Calgary et appartenant à la Première Nation de Tsuu T'ina, est aujourd'hui un hôtel, un centre d'événements et un établissement de conférences de pointe. Le gouvernement du Canada a aidé Grey Eagle à travailler avec les acheteurs chinois grâce à des subventions de salon leur permettant d'assister au Showcase Canada-Asie, et l'ATAC a accueilli 100 acheteurs chinois lors d'un événement au Grey Eagle Resort pendant le Rendez-vous Canada de 2017. Par conséquent, plus de 1 750 nuitées ont été réservées en 2017 et on prévoit que 5 000 nuitées seront réservées en 2018 au Grey Eagle Resort & Casino.
  3. Tundra North Tours, appartenant à Kylik Kisoun Taylor, Inuvialuit et Gwich'in, reçoit des visiteurs dans le cadre d'un éventail d'expéditions estivales et hivernales dans le Yukon et les Territoires du Nord-Ouest. Le financement public a aidé Tundra North Tours à participer à plusieurs salons touristiques, dont Rendez-vous Canada et Showcase Canada-Asie au cours de 2016 et de 2017 ainsi que des expéditions de familiarisation pour des médias et des acheteurs internationaux en 2018. Par conséquent, Tundra North Tours a été en mesure de s'assurer des contrats avec des distributeurs internationaux, ce qui a été possible grâce à son accessibilité pour des achats à travers le Canada, les É.-U., la Chine, l'Europe et l'Australie.

Les différents ministères canadiens ont travaillé de pair pour élaborer un plan stratégique pour le marché chinois. Ce plan comprenait plusieurs mesures visant à aider le secteur touristique à se préparer à accueillir plus de touristes chinois. Par conséquent, il y a un dynamisme croissant dans les collectivités canadiennes quant à l'adoption de systèmes de paiement chinois. Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada offre UnionPay comme option de paiement dans les centres de demande de visa chinois, et des associations de tourisme au Nouveau-Brunswick, à Montréal et à Toronto se sont jointes à des entreprises pour aider à offrir des modes de paiement chinois. Parcs Canada, en plus de travailler sur l'état de préparation à des endroits clés afin de mieux accueillir le nombre croissant de touristes chinois et de les sensibiliser à la valeur des aires protégées, a commencé à accepter UnionPay, la carte de crédit la plus populaire en Chine.

Un financement fédéral a favorisé la présence de la communauté LGBTQ2 dans les salons, tel que Rendez-vous Canada 2017, pour la première fois depuis sa création il y a plus de 40 ans. Par conséquent, 34 organisations touristiques internationales ont accepté d'ajouter les activités ou produits canadiens LGBTQ2 à leur portefeuille. En 2017, le soutien du gouvernement du Canada a également facilité six séances de formation sur l'inclusion partout au pays. Ces séances ont certifié 140 entreprises « inclusives » LGBTQ2.

Lors de Canada 150, en 2017, l'admission aux parcs nationaux, aux lieux historiques et aux aires marines de conservation du Canada était gratuite pour tous les visiteurs. La distribution de 8,5 millions de cartes d'entrée Découverte a engendré 27,2 millions de visites, une augmentation de 11 % depuis 2016. Les retombées économiques générales de Parcs Canada ont donné lieu à plus de 35 000 emplois et ont contribué plus de 2,8 milliards de dollars au PIB du Canada. Les cartes d'entrée Découverte ont été distribuées au Canada et dans 160 pays à travers le monde. En 2017, les visiteurs étrangers dans les endroits administrés par Parcs Canada ont dépensé 1,78 milliard de dollars au Canada, ce qui représente 100 millions de dollars de plus qu'en 2016. Ce succès a poussé le gouvernement du Canada à annoncer une admission gratuite permanente à tous les sites de Parcs Canada pour les jeunes de moins de 17 ans dès janvier 2018. De plus, des laissez-passer d'un an seront offerts gratuitement aux nouveaux citoyens canadiens par l'entremise du programme Laissez-passer culturel.

En novembre 2017, la ministre Chagger a annoncé la publication, à l'été 2018, d'un rapport sur les options pour l'élaboration d'une stratégie nationale de tourisme gastronomique. Pierre angulaire de cette stratégie, le rapport sera également la première étape d'un projet excitant visant à mieux faire la promotion de l'offre culinaire au Canada auprès de nos visiteurs internationaux potentiels.

Le Corridor patrimonial, culturel et touristique francophone a été inauguré en février 2018. Ce nouveau site de tourisme, aussi disponible en application mobile, présente plus de 150 sujets patrimoniaux et culturels francophones dans l'ensemble des provinces et des territoires. Il offre un classement novateur et engageant des services francophones et met en vedette le caractère unique de la culture et de la linguistique de la population canadienne francophone à ses visiteurs.

Le fait de mettre en vedette et de soutenir les œuvres de création et les artistes à l'échelle internationale est un catalyseur pour encourager les touristes à assister à des événements culturels au cours de leur visite au Canada, et générera plus d'intérêt envers la découverte du Canada à titre de destination de choix. Grâce à un investissement de 35 millions de dollars sur deux ans, Patrimoine canadien, en collaboration avec Affaires mondiales Canada, a appuyé la capacité des industries créatives d'élargir leur portée internationale. Cela comprend la mobilisation de ressources sur le terrain dans des marchés clés pour soutenir les industries créatives et faire la promotion de la culture et les artistes du Canada.

La Stratégie de croissance pour l'Atlantique a été déployée en 2017. Les gouvernements fédéral et provinciaux s'unissent pour mettre en vedette nos propositions régionales diverses à l'échelle nationale. Le 11 juillet 2017, les ministres fédéraux et les quatre premiers ministres du Canada atlantique ont annoncé un investissement conjoint de 24,5 millions de dollars visant à positionner le Canada atlantique comme destination de choix dans le secteur touristique mondial, ce qui créera plus d'emplois et dynamisera les petites et moyennes entreprises. Cela inclut l'Entente sur le tourisme dans la région de l'Atlantique, un partenariat triennal de l'industrie du marketing fédéral-provincial de 19,95 millions de dollars qui rassemble des ressources pour promouvoir les quatre provinces de l'Atlantique en tant que destinations voyages principales dans les marchés clés.

La Stratégie pour la prospérité et la croissance du nord de l'Ontario de FedNor s'engage à soutenir le développement de réseaux d'entreprises autochtones et d'initiatives de développement des habiletés dans les secteurs clés, principalement les secteurs minier, forestier, touristique, agricole et de l'art et de la culture.

Réussites

Développement économique Canada pour les régions du Québec a accordé un soutien à Géoparc de Percé, une coopérative à but non lucratif qui regroupe les partenaires touristiques de Percé, pour l'installation d'une tyrolienne — l'une des cinq plus rapides au Canada — sur le mont Sainte-Anne à Percé, au Québec. À l'été 2017, Géoparc de Percé a également élaboré une projection multimédia extérieure en collaboration avec Nation Micmac de Gespeg. Au début du mois d'avril 2018, la prestigieuse désignation de géoparc mondial de l'UNESCO a été accordée au Géoparc!

Dans un effort de préparation du secteur touristique pour l'Année du tourisme Canada-Chine, Innovation, Science et Développement économique Canada (ISDE) et RH Tourisme Canada ont créé une ressource de formation qui aide les entreprises de l'industrie à mieux servir nos visiteurs chinois. La fiche signalétique émérite « Accueillir les visiteurs étrangers - Année du tourisme Canada-Chine 2018 » a été créée sans frais pour tous les exploitants d'entreprise touristique du Canada pour 2018.

Le Canada vise à soutenir le développement des compétences en tant qu'élément central du plan du gouvernement du Canada visant à soutenir la classe moyenne du Canada en investissant dans des emplois liés au tourisme et dans la formation professionnelle. La Stratégie emploi jeunesse (SEJ), administrée par Emploi et Développement social Canada (EDSC), est un élément important de la stratégie. La SEJ aide les jeunes, en particulier ceux qui font face à des obstacles à l'emploi, à obtenir l'information et les compétences, l'expérience de travail et les capacités dont ils ont besoin pour réussir leur transition vers le marché du travail. Le programme Emplois d'été Canada (EEC), par l'entremise de la SEJ, crée des occasions pour les jeunes Canadiens, y compris dans le secteur du tourisme. Le budget de 2018 a fourni un financement supplémentaire de la SEJ pour soutenir l'augmentation continue du nombre de placements professionnels financés dans le cadre du programme EEC en 2019-2020 et le renouvellement de la Stratégie emploi jeunesse.

De plus, le Programme des travailleurs étrangers temporaires (TET) permet aux employeurs canadiens d'embaucher des ressortissants étrangers pour combler des pénuries de main-d'œuvre et de compétences temporaires lorsque des citoyens canadiens qualifiés ou des résidents permanents ne sont pas disponibles. Il est dirigé conjointement par EDSC et Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC). En avril 2017, dans le cadre de la marche à suivre pour le Programme des travailleurs étrangers temporaires, le gouvernement du Canada a annoncé qu'il entreprendrait des examens de cinq secteurs, y compris le tourisme, qui sont de grands utilisateurs du programme. 

Enfin et surtout, le gouvernement du Canada prend des mesures actives pour améliorer la collecte de données. L'Enquête sur les voyages des visiteurs a récemment été étendue, et les données de l'Enquête sur les départs aériens sont maintenant recueillies dans 11 aéroports internationaux. Statistique Canada a aussi élaboré un nouveau produit pour aider à recueillir des données fiables, claires et exhaustives pour soutenir la prise de décision fondée sur des données probantes dans le secteur touristique canadien.

Regard vers l'avenir

Après son rendement record de 2017, le gouvernement canadien continue de tenter d'atteindre les objectifs de la vision du tourisme du Canada; on s'attend à une croissance importante en 2018. Le gouvernement du Canada travaillera avec le secteur touristique, tout au long de 2018, sur des initiatives clés qui se fonderont sur les progrès actuels, notamment :

La vision du tourisme du Canada : Une année de progrès (PDF, 1.89 Mo)

Date de modification :