Tables sectorielles de stratégies économiques - Table sur l'agroalimentaire

Positionner les secteurs de l'agriculture et l'agroalimentaire du Canada pour une croissance à long terme.

Président 

Murad Al-Katib, AGT Food & Ingredients

Membres

Représentants du gouvernement fédérale 

Conseil consultatif des producteurs 

Le Conseil consultatif des producteurs aidera à éclairer le travail de la table sur l’agroalimentaire.

Réunions

Le 24 octobre 2017 Lieu : Woodbridge Ontario

Objet

La table affirme la nécessité d’examiner le secteur agroalimentaire dans son ensemble (y compris l’agriculture primaire, le poisson, les fruits de mer, l’aquaculture, la transformation des aliments, l’infrastrusture et le service alimentaire) afin d’assurer l’adoption d’une approche globale et coordonnée par rapport à sa croissance future.

Ce dont nous avons parlé

  1. Les participants parlent de façon positive du potentiel du secteur canadien pour ce qui est d’aider à répondre à la demande alimentaire croissante à l’échelle mondiale. Ils expriment également leurs points de vue uniques sur les défis auxquels l’industrie doit faire face pour être un secteur à croissance accélérée.
  2. Prenant appui sur des présentations préliminaires concernant l’état actuel de l’innovation canadienne et les enjeux auxquels le secteur agroalimentaire est confronté, la table discute du besoin d’innovation dans le secteur à la fois pour avoir l’avantage sur la concurrence internationale, mais aussi pour répondre aux attentes changeantes des consommateurs par rapport aux aliments et aux produits alimentaires. La table note aussi que le Canada peut être réticent à prendre des risques lors du développement et de l’adoption d’innovations.
  3. La table parle des cibles initiales, notamment de l’augmentation des exportations, en faisant référence à l’ambitieux objectif de croissance fixé à 75 milliards de dollars d’ici 2025 qui est indiqué dans le rapport du Conseil consultatif en matière de croissance économique, ainsi que de l’augmentation de la valeur ajoutée aux produits agricoles canadiens.
  4. Pendant une discussion sur le paysage concurrentiel, la table se dit disposée à : i. faire une analyse comparative entre le Canada et les autres leaders mondiaux en ce qui concerne les extrants en matière d’innovation et le taux d’adoption de la technologie; ii. analyser les besoins en infrastructure pour soutenir la croissance de la capacité; iii. explorer des stratégies pour accroître l’expansion des entreprises et aider les chefs de file de l’industrie à livrer concurrence sur la scène mondiale; iv. trouver des occasions de mener des initiatives de réglementation pour supporter la croissance.

Ce que nous ferons ensuite

  • Explorer de façon plus approfondie la façon dont les autres pays ont abordé ces problèmes, réfléchir à ces derniers en tenant compte de l’expérience canadienne unique, tout en reconnaissant les différentes pressions compétitives du secteur de l’agro-alimentaire.
  • Des conseils consultatifs seront établis avec des intervenants clés pour éclairer le travail de la table. Cette dernière continuera à inciter les participants de l’industrie et tous les Canadiens à communiquer leurs points de vue et leurs idées concernant un changement transformateur dans le secteur tout au long de cette initiative, via le site web des Tables sectorielles de stratégies économiques et des sessions de sensibilisation.

En tant que chef d'une entreprise canadienne ayant de solides racines au pays, je pense que nous sommes à un moment critique en ce qui a trait aux possibilités de notre secteur agroalimentaire.

Membre de la Table sur l'agroalimentaire, le 24 octobre 2017
Le 12 décembre 2017 Lieu : Toronto, Ontario

Objet

La Table sur l’agroalimentaire a tenu sa deuxième réunion le 12 décembre à Toronto (Ontario). Celle-ci portait essentiellement sur la mise au point des composants de l’énoncé de vision et sur l’établissement des thèmes prioritaires qui orienteront les futurs travaux de la Table.

Ce dont nous avons parlé

  1. Dominic Barton, président du Conseil consultatif en matière de croissance économique du ministre des Finances, s'est adressé à la Table pour parler de la vision du secteur agroalimentaire canadien et des possibilités de croissance économique stimulée par l'augmentation de la population et l'expansion de la classe moyenne, particulièrement en ce qui a trait aux produits à base de protéines et aux produits à valeur ajoutée. Cette présentation a donné lieu à une discussion sur la diversité des marchés et des produits de consommation, sur l'importance d'élaborer des stratégies de croissance sur mesure en fonction de la demande des consommateurs et des avantages concurrentiels du Canada, ainsi que sur la nécessité de synchroniser les politiques et les règlements du gouvernement en conséquence.
  2. Les membres ont examiné les thèmes proposés lors de la première réunion de la Table tenue le 24 octobre et, à la lumière des discussions du matin, ils se sont entendus sur les thèmes prioritaires qui orienteront les futurs travaux de la Table : i) l'innovation et les possibilités à valeur ajoutée, ii) la technologie et la numérisation, iii) l'infrastructure et les règlements, iv) l'accès au marché et la croissance des exportations, et v) les compétences et la main-d'œuvre.
  3. Les membres ont mis l'accent sur la nécessité d'être concurrentiels. Cela peut être accompli grâce à un environnement opérationnel qui maintient les coûts de production concurrentiels, mais aussi grâce à des stratégies comme la différenciation des produits, la réputation et la marque, ou le fait de chercher à pénétrer des marchés pour les produits de qualité supérieure.
  4. La Table a discuté de la difficulté d'attirer et de garder en poste la main-d'œuvre, et des répercussions que la technologie et l'automatisation auront à la fois pour l'offre et la demande en matière de compétences à l'avenir.

Ce que nous ferons ensuite

  • Un énoncé de vision basé sur les résultats des discussions tenues à la Table sera élaboré.
  • Une autre analyse sera effectuée pour explorer les secteurs et les marchés qui ont orienté la croissance dans le secteur de l’agroalimentaire canadien au cours des dernières années, ainsi que les prévisions de la demande au pays et à l’étranger. Une liste des principales initiatives du gouvernement qui touchent les travaux de la Table sur l’agroalimentaire sera aussi remise.
  • Les membres du Conseil consultatif des producteurs se rencontreront le 18 décembre et le 15 janvier afin de discuter des thèmes touchant la technologie/la numérisation et l’accès aux marchés/la croissance des exportations, lesquels seront les éléments centraux de la prochaine réunion de la Table le 18 janvier.

La synchronisation entre nos stratégies de croissance industrielle et le programme de réglementation et politique du gouvernement est essentielle au succès.

Membre de la Table sur l'agroalimentaire, le 12 décembre 2017
Date de modification :