Sélection de la langue

Recherche

Tables sectorielles de stratégies économiques - Les ressources de l’avenir

Encourager la croissance économique des ressources de l'avenir du Canada.

Président

Lorraine Mitchelmore

Lorraine Mitchelmore a 30 ans d'expérience dans le secteur pétrolier et gazier dont plus d'un tiers de sa carrière à l’international. Elle a travaillé chez Petro Canada, Chevron et BHP Petroleum avant de se joindre à Shell en 2002. Depuis, elle a occupé divers postes de haute direction avant d'être nommée présidente et présidente du Canada en 2009 et vice-présidente exécutive, Heavy Oil Americas en 2012. Après avoir pris sa retraite de Shell en janvier 2016, Lorraine est devenu le président et chef de la direction Enlighten Innovations en 2017, une société qui développe une technologie de désulfuration perturbatrice et respectueuse de l'environnement qui réduit considérablement le soufre provenant du pétrole lourd. Lorraine siège au conseil d'administration de BMO, Catalyst Advisory Council, est cofondatrice et co-présidente de Smart Prosperity et a activement conseillé les gouvernements sur les politiques énergétiques et environnementales.

Membres

  • Michelle Ash, Barrick Gold Corporation
  • Eric Axford, Suncor Energy Inc.
  • Brent Bergeron, Goldcorp Inc.
  • Pat Carlson, Kiwetinohk Resources Corp
  • Avik Dey, CPP Investment Board
  • Kevin Edgson, EACOM Timber Corporation
  • Stewart Elgie, Institut pour l’Intelli Prospérité
  • Judy Fairburn
  • Sandy Ferguson, Conifex Timber Inc.
  • Anne Giardini, Simon Fraser University
  • Jean Paul Gladu, Canadian Council for Aboriginal Business
  • Karen Hutt, Nova Scotia Power Inc.
  • James D. “Jim” Irving, J.D. Irving Ltd.
  • Alice Wong, Cameco
  • Tom Syer, Teck Resources

Représentants du gouvernement fédéral

  • Paul Thompson, Innovation, Sciences et Développement économique Canada
  • Christyne Tremblay, Ressources naturelles Canada

Réunions

Les 6 et 7 février 2018 Location : Calgary (Alberta)

Objet

Les 6 et 7 février 2018, la Table de stratégies économiques sur les ressources propres a tenu sa première réunion à Calgary (Alberta). La discussion portait sur la vision de la Table qui vise à générer un flux de capitaux, à accroître les marchés, à renforcer la confiance du public et à faire du Canada un pays très attirant pour les investissements dans le secteur des ressources naturelles. Les membres de la Table ont défini cinq thèmes principaux sur lesquels se concentrer et ont eu une discussion détaillée sur les obstacles et les occasions associés à ces thèmes.

Ce dont nous avons parlé

  • La réunion a commencé avec un tour de table des membres qui ont expliqué la raison pour laquelle ils participent à l’initiative. Plusieurs se recoupaient, notamment le désir de rendre le secteur des ressources naturelles du Canada concurrentiel à l’échelle mondiale et d’adopter une approche pancanadienne intégrée pour assurer un flux de capitaux tout en produisant des résultats en matière environnementale, économique et sociale. L’idée est de rendre le secteur des ressources naturelles attirant en vue d’obtenir une main-d’œuvre davantage diversifiée, comprenant notamment des jeunes, des femmes et des minorités visibles. Les membres de la Table ont convenu à l’unanimité de leur souhait de formuler des recommandations et des plans d’action ambitieux et concrets qui établissent une feuille de route claire pour la mise en œuvre.
  • Les membres ont écouté les responsables d’Innovation, Sciences et Développement économique s’exprimer sur les travaux exécutés par le Conseil sur la croissance et sur la raison pour laquelle les Tables ont été créées. Ils ont également écouté des responsables de Ressources naturelles Canada s’exprimer sur les diagnostics globaux du secteur des ressources naturelles du Canada. Ces présentations leur ont permis de mieux comprendre le mandat des Tables et d’ouvrir la voie pour commencer à définir des thèmes prioritaires.
  • Même si les secteurs liés aux ressources naturelles (foresterie, énergie, exploitation minière, pétrolière et gazière) sont très différents, ils ont de grands enjeux et des occasions importantes similaires. Alors que les thèmes communs commencent à émerger, il est clair que les membres de la Table croient qu’une innovation durable sous-entend d’assurer des résultats économiques, environnementaux et sociaux. Le désir de créer des partenariats avec les groupes autochtones en vue de bâtir des collectivités solides et durables était un thème récurrent tout au long de la discussion.
  • Les membres de la Table se sont mis d’accord sur cinq thèmes principaux : Certitude en matière de réglementation, Innovation au service de la compétitivité, Peuples autochtones et collectivités, Accès aux marchés et Attirer les talents et actualiser les compétences. Les occasions et les obstacles ont fait l’objet d’une discussion pour chacun de ces thèmes. Les membres ont également convenu que la situation était urgente, qu’il fallait faire preuve d’agilité et accroître la collaboration entre les thèmes. Deux champions prendront l’initiative pour élaborer chacun des thèmes principaux et déterminer les éventuelles mesures à prendre.

Ce que nous ferons ensuite

  • Peaufiner et développer une vision pour les ressources naturelles du Canada en 2025 et au-delà, notamment des objectifs mesurables.
  • Les champions des thèmes effectueront une étude approfondie des enjeux et des occasions au sein de chacun des thèmes principaux et commenceront à établir les pratiques exemplaires et à formuler des recommandations.
  • La prochaine réunion aura lieu en mars, et aura pour objectif de faire avancer la discussion sur les thèmes principaux en vue d’élaborer des propositions concrètes et réalisables.
Les ressources, nous en faisons notre affaire. Nous avons tous les ingrédients, les talents et la capacité. Alors, comment mettre sur pied un écosystème novateur qui permettra d’attirer le flux des capitaux et permettra au Canada d’être gagnant une fois de plus.
Membre de la Table de Ressources de l’avenir, le 7 février 2018
Le 14 mars 2018 Location : Vancouver (Colombie-Britannique)

Objet

Le 14 mars 2018, la deuxième rencontre de la Table de stratégies économiques sur les ressources de l’avenir a eu lieu à Vancouver (Colombie-Britannique). La discussion portait sur l’approbation de la vision de la Table et a permis d’approfondir trois des cinq thèmes principaux.

Ce dont nous avons parlé

  • La réunion a commencé avec l’approbation d’un énoncé de vision reformulé pour la Table : « D’ici 2025, le Canada sera un joueur concurrentiel mondial dans le secteur des ressources naturelles et sera reconnu pour son leadership en matière économique, environnementale et sociale; et les Canadiens seront fiers de nos réussites qui bénéficient à nos talents existants et à nos talents à venir. »
  • Les membres de la Table ont écouté les champions de trois des cinq thèmes prioritaires s’exprimer : Peuples autochtones et collectivités, Accès aux marchés, et Attirer les talents et actualiser les compétences. Les deux thèmes prioritaires restants seront présentés lors de la prochaine réunion qui aura lieu en avril. L’objectif de la réunion était d’obtenir l’approbation des membres de la Table relativement à la direction que prennent les thèmes et à l’établissement des prochaines étapes. Les trois thèmes en sont à l’étape des séances de remue-méninges, même si certaines initiatives phares commencent à prendre forme.
  • Les membres de la Table sont convaincus de la nécessité d’une réconciliation avec les collectivités autochtones et du rôle potentiel que le gouvernement a à jouer dans le processus. La plupart des initiatives phares découlant de la Table concerne le fait de permettre aux collectivités autochtones de devenir des collectivités autonomes dotées d’infrastructures de base comme l’hébergement, l’eau et l’énergie, un système d’éducation adéquat de la maternelle à la 12e année mettant l’accent sur les métiers, les STIM, etc., des programmes qui poussent à faire affaire avec les entreprises autochtones et le fait de veiller à ce que des Autochtones participent à l’élaboration de ces programmes.
  • Les membres de la Table sont préoccupés par le fait que nous n’avons pas une bonne compréhension des besoins en compétences de l’avenir, car nous ne pouvons pas anticiper le rythme des changements et le taux d’adoption de la technologie; par conséquent, il nous est difficile de cerner les compétences de l’avenir. La question de ces compétences concerne toutes les Tables; les champions des thèmes cherchent à collaborer avec un groupe plus vaste en la matière. Les membres de la Table sont aussi préoccupés par le fait que les jeunes canadiens ne sont pas assez intéressés par les ressources naturelles. Un nouveau sujet découlant de cette Table concerne également des manières de mobiliser les jeunes de la maternelle à la 12e année dans le domaine des ressources naturelles.

Ce que nous ferons ensuite

  • Commencer à développer des initiatives phares pour les thèmes ayant fait l’objet d’une discussion lors de la réunion.
  • Les membres de la Table examineront les pratiques exemplaires au Canada et dans le monde à l’appui des propositions.
  • La prochaine réunion aura lieu en avril, et aura pour objectif de faire avancer la discussion sur les autres thèmes principaux en vue d’élaborer des propositions concrètes et réalisables.

C'est rafraîchissant d'être assis à une table où les gens savent de quoi ils parlent, et de ne pas être la seule personne qui soulève des questions touchant les Autochtones. Il y a une forte vague sous-jacente d'Autochtones qui souhaitent la réussite de projets liés aux ressources naturelles, et il existe énormément d'occasions d'approvisionnement pour les entreprises autochtones dans le cadre de ces projets.

Membre de la Table de Ressources de l’avenir, Le 14 mars 2018
Le 5 avril 2018 Location : Toronto (Ontario)

Objet

Le 5 avril 2018, les membres de la Table de stratégies économiques sur les ressources de l’avenir ont participé à une courte rencontre de trois heures à Toronto (Ontario). Il s’agissait de la suite de la réunion précédente tenue en mars, à savoir une discussion approfondie sur les deux restants des cinq thèmes prioritaires.

Ce dont nous avons parlé

  • Les membres de la Table ont écouté les champions s’exprimer sur les deux autres thèmes prioritaires (Certitude en matière de réglementation, Innovation au service de la compétitivité). L’objectif de la réunion était d’obtenir l’approbation des membres de la Table relativement à la direction que prennent les thèmes et à l’établissement des prochaines étapes. Les deux thèmes en sont à l’étape des séances de remue-méninges, même si certaines initiatives phares commencent à prendre forme.
  • Les membres de la Table sont convaincus de la nécessité de moderniser le système réglementaire du Canada pour tenir compte des réalités actuelles et de l’environnement mondial changeant. Ils croient que la modernisation passe par des processus accélérés d’approbation de projets, sur le plan réglementaire, projets qui ont un intérêt stratégique d’envergure nationale et qui génèrent des règlements axés sur les résultats et orientés par le rendement lesquels règlements sont indépendants de la technologie pour permettre une certaine souplesse de mise en oeuvre et également pour rester pertinents au fur et à mesure que la technologie change. Cette modernisation doit être faite toute en maintenant une certaine transparence et en produisant des résultats en matière d’environnement, de santé et de sécurité.
  • Les membres de la Table sont préoccupés par le fait que même si le gouvernement a fait des dépenses importantes dans des initiatives touchant les technologies propres, le Canada pourrait être à la traîne en matière d’innovation et d’adoption de la technologie. Les membres de la Table ont abordé différentes possibilités basées sur des pratiques exemplaires mondiales qui permettraient aux développeurs et aux adoptants des technologies de fonctionner efficacement au sein d’un écosystème d’innovation canadien et de tirer parti des secteurs des ressources naturelles en tant que centre de la transition du Canada vers une économie à faibles émissions de carbone.

Ce que nous ferons ensuite

  • Commencer à développer des initiatives phares pour les thèmes ayant fait l’objet d’une discussion lors de la réunion.
  • Les membres de la Table examineront les pratiques exemplaires au Canada et dans le monde à l’appui des propositions.
  • Les membres de la Table commenceront à rédiger des propositions pour la prochaine réunion de la Table qui aura lieu en mai, lorsque ces propositions feront l’objet d’une discussion détaillée.

Tout cela ne fonctionne que si nous avons la confiance et l’intérêt du public. Sans l’intérêt du public, rien de tout cela n’a d’importance.

Membre de la Table de Ressources de l’avenir, Le 5 avril 2018
Le 23 mai 2018 Location : Calgary (Alberta)

Objet

Le 23 mai 2018, s’est tenue à Calgary (Alberta) la quatrième réunion de la Table de stratégies économiques des Ressources de l’avenir. Il s’agissait de l’avant-dernière réunion dont l’objectif était de mettre la touche finale aux discussions portant sur les propositions et les cibles de croissance de la Table.

Ce dont nous avons parlé

  • Les membres de la Table ont réitéré leur volonté de créer des propositions ambitieuses, mais réalisables. La Table est convaincue qu'avec la transition vers une économie à faibles émissions de carbone, les secteurs des ressources naturelles serviront de laboratoire du futur où de nouvelles industries propres et numériques seront créées.
  • Les membres de la Table ont discuté de ce qu'ils pourraient faire pour être le plus précis possible en ce qui a trait aux propositions et tracer une ligne de visée claire découlant des recommandations pour atteindre les cibles de croissance de la Table. Les propositions en cours d’élaboration font partie des thèmes suivants : certitude en matière de réglementation; innovation au service de la compétitivité; peuples autochtones et collectivités; accès aux marchés, et attirer les talents et actualiser les compétences.
  • La dernière réunion de la réunion de la Table de stratégies économiques des Ressources de l’avenir se tiendra le 14 juin à Calgary (Alberta). Lors ce cette réunion, les membres de la Table parachèveront les propositions ainsi que les cibles de croissance et remettront leur travail au Bureau des tables sectorielles de stratégies économiques pour l’écriture définitive du rapport.

Ce que nous ferons ensuite

  • Les membres de la Table passeront les prochains mois à parachever les propositions et à rédiger des documents de proposition.

Nos propositions sont-elles assez claires et spécifiques pour que tout le monde puisse s’y identifier? Là est la question.

Membre de la Table de Ressources de l’avenir, Le 23 mai 2018
Le 14 juin 2018 Location : Calgary (Alberta)

Objet

Le 14 juin 2018, la Table sectorielle de stratégies économiques sur les ressources de l’avenir a tenu sa cinquième réunion à Calgary, en Alberta. Il s’agissait de la dernière réunion en personne de la Table visant essentiellement à valider les propositions de la Table avec les principaux intervenants de l’industrie, à peaufiner les propositions et à arrêter définitivement les cibles de croissance de la Table.

Ce dont nous avons parlé

  • Les membres de la Table ont vérifié les propositions auprès des principaux intervenants de l’industrie pour s’assurer qu’elles représentent les bonnes priorités à prendre en compte, et qu’elles sont ambitieuses, réalisables et précises. Tous les intervenants présents ont confirmé que la Table avait accordé la priorité aux domaines et propositions appropriés. Tous ont reconnu que l’environnement, la sécurité et l’inclusion sont d’importants enjeux, alors que nous procédons à la mise en œuvre des propositions.
  • La Table a continué de discuter des façons de peaufiner les propositions et de faire preuve de la plus grande précision possible. Les propositions élaborées entrent dans les catégories suivantes : certitude en matière de réglementation, innovation au service de la compétitivité, peuples autochtones et collectivités, accès aux marchés et attirer les talents et actualiser les compétences.

Ce que nous ferons ensuite

  • Les membres de la Table passeront le prochain mois à peaufiner le libellé des propositions et remettront leur travail au bureau des Tables sectorielles de stratégies économiques pour la rédaction du rapport final.

Je ne soulignerai jamais assez à quel point il est important d’améliorer rapidement et efficacement notre système de réglementation. Le Canada arrive deuxième dans le monde, après la Norvège seulement, comme pays où la corruption entache le moins les entreprises. Malgré nos pratiques de gouvernance liées aux investissements les plus évoluées au monde, les investisseurs se retirent rapidement, car ils ne peuvent se donner la peine de comprendre la complexité du système de réglementation canadien.

Intervenant d’une institution financière
Membre de la Table de Ressources de l’avenir, Le 14 juin 2018
Le 6 février 2019 Location : Conférence WebEx

Objet

Le 6 février 2019, la Table sectorielle de stratégies économiques sur les ressources de l’avenir a tenu sa sixième réunion. L’objectif de la réunion était de faire le point sur la mise en œuvre des recommandations de la Table depuis la publication de l’Énoncé économique de l’automne en novembre 2018. Les membres de la Table ont également discuté des priorités pour le prochain cycle de réunions.

Ce dont nous avons parlé

  1. La présidente ouvre la discussion en exprimant sa reconnaissance pour toutes les occasions qu'elle a eues de parler du rapport à l'échelle du pays depuis la publication de celui-ci en septembre 2018. Au cours de ces séances, les intervenants ont massivement exprimé leur appui au travail de la Table et confirmé que les recommandations du rapport reflétaient correctement leurs principales préoccupations et y répondaient.
  2. L'Énoncé économique de l'automne, publié en novembre 2018, comprenait l'engagement du gouvernement de continuer à collaborer à long terme avec l'industrie dans le cadre des Tables sectorielles de stratégies économiques.
  3. Les membres de la Table ont été informés des principales dispositions de l'Énoncé économique de l'automne qui ont trait au secteur des ressources et aux travaux de leur Table. Les membres ont été heureux de voir la réponse du gouvernement aux recommandations de l'Énoncé économique de l'automne, en particulier les recommandations réglementaires qui répondaient directement aux priorités du rapport.
  4. Les membres de la Table ont discuté des domaines de travail futurs, y compris la nécessité de s'assurer que les Canadiens comprennent bien comment les ressources s'inscrivent dans l'avenir du Canada. Ils ont également exprimé l'espoir que des progrès seront réalisés dans la promotion de l'innovation au sein du secteur, y compris des technologies et des pratiques susceptibles d’avoir un impact positif sur l'environnement. Les membres de la Table ont réitéré la nécessité de tenir compte de l'évolution du contexte autochtone dans la mise en œuvre des recommandations visant à saisir les possibilités de croissance et de partenariats équitables avec les collectivités autochtones. Ils ont exprimé l'espoir que les recommandations continueront d'éclairer les décisions stratégiques et ont convenu que les Tables devraient servir de caisse de résonance permanente pour ce qui est de l'exécution.
  5. La présidente remercie les membres de leur engagement tout au long de ce premier cycle de réunions des Tables sectorielles de stratégies économiques, ce qui reflète un engagement important en temps et en énergie de la part de PDG déjà très occupés.

Ce que nous ferons ensuite

  • Les membres de la Table continueront de collaborer avec le secteur sur la meilleure façon de faire avancer les propositions clés identifiées dans le rapport de la Table sectorielle de stratégies économiques sur les ressources de l’avenir.

Il est rare que vous présentiez un rapport et que, dans un mois seulement, les recommandations commencent à être mises en œuvre. Je suis optimiste quant à d'autres projets à venir.

Membre de la Table sectorielle de stratégies économiques sur les ressources de l’avenir, le 6 février 2019
Date de modification :