Profil des PME : Financement et croissance des coopératives au Canada, 2017

De : Innovation, Sciences et Développement économique Canada

La présente publication est accessible en ligne à l'adresse https://www.ic.gc.ca/eic/site/106.nsf/fra/00154.html.

Pour en obtenir une copie ou la recevoir en média substitut (braille, gros caractères, etc.), veuillez remplir le formulaire de demande de publications à l'adresse www.ic.gc.ca/demande-publication ou écrire à l'adresse suivante :

Centre de services Web
Innovation, Sciences et Développement économique Canada
Édifice C.-D. Howe
235, rue Queen
Ottawa (Ontario) K1A 0H5
Canada

Téléphone (sans frais au Canada) : 1-800-328-6189
Téléphone (international) : 613-954-5031
TTY (pour les personnes malentendantes) : 1-866-694-8389
Heures de bureau : de 8 h 30 à 17 h (heure de l'Est)
Courriel : ISED@canada.ca

Autorisation de reproduction

Sauf indication contraire, l'information contenue dans cette publication peut être reproduite, en tout ou en partie et par quelque moyen que ce soit, sans frais et sans autre permission du ministère de l'Industrie, pourvu qu'une diligence raisonnable soit exercée afin d'assurer l'exactitude de l'information reproduite, que le ministère de l'Industrie soit mentionné comme organisme source et que la reproduction ne soit présentée ni comme une version officielle ni comme une copie ayant été faite en collaboration avec le ministère de l'Industrie ou avec son consentement.

Pour obtenir la permission de reproduire l'information contenue dans cette publication à des fins commerciales, veuillez remplir la Demande d'affranchissement du droit d'auteur de la Couronne à www.ic.gc.ca/Demandes de droit d'auteur ou communiquer avec le Centre de services Web aux coordonnées ci-dessus.

© Sa Majesté la reine du chef du Canada, représentée par le ministre de l'Industrie 2019

Also offered in English under the title SME Profile: Financing and Growth of Co-operatives in Canada, 2017.

Préparé par : Adrian Egbers, Lucas Rivet-Crothers et Lyming Huang

Table des matières

Version PDF


Résumé

Le présent rapport résume les résultats de l'Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises effectuée en 2017 afin d'offrir un aperçu des activités de financement et de croissance des coopérativesNote de bas de page 1 au Canada.

Au Canada, il existe un secteur coopératifNote de bas de page 2 bien établi, mais peu de données ont permis de comprendre le financement, la croissance, l'approvisionnement, l'innovation et les exportations des coopératives, ainsi que les obstacles auxquels elles font face. L'Enquête 2017 sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises est une initiative d'Innovation, Sciences et Développement économique Canada visant à fournir des données et des analyses plus concrètes sur les coopératives, et le présent profil met en évidence des données clés pour mieux comprendre leur fonctionnement et leur contribution à l'économie canadienneNote de bas de page 3.

Comme il est indiqué dans ce profil, les données de l'enquête ont permis de dégager des tendances intéressantes en matière de financement et de croissance dans le secteur coopératif au Canada. Par exemple, les coopératives qui ont répondu à l'enquête ont démontré que ce secteur d'activité recherche plus de financement externe que les PME et ont de taux d'approbation de financement plus élevés. Le financement par emprunt est la forme de capital la plus courante que les coopératives recherchent, principalement sous forme de prêts à terme utilisés pour le fonds de roulement.

Les coopératives affichent des projections de croissance élevée, y compris des intentions d'expansion vers de nouveaux marchés, au cours des trois prochaines années et sont plus susceptibles que les PME d'innover. Les coopératives ont également des propriétaires diversifiés (un fort pourcentage d'entreprises appartient à des femmes et à des peuples autochtones) et sont très matures avec un âge moyen de 43,7 ans.

Les sections suivantes de ce profil fournissent plus de détails sur l'accès au financement, la croissance et l'innovation des coopératives à l'échelle du pays.

Financement

Les coopératives sont plus nombreuses que les PME à demander un financement externe

finance related icon (dollar sign)En 2017, 64,9 % de toutes les coopératives ont demandé un financement externe pour appuyer leurs activités, comparativement à 47,1 % de l'ensemble des PME. Dans l'ensemble, en 2017, le financement autorisé pour les coopératives, si l'on additionne tous les types de financement, totalisait 389 millions de dollars.

En 2017, 64,4 % des coopératives qui ont reçu un financement par emprunt l'ont obtenu de coopératives de crédit et de caisses populaires, 27,3 % l'ont obtenu de banques à charte canadiennes et 20,2 % l'ont obtenu d'une institution gouvernementaleNote de bas de page 4. Par comparaison, 69,9 % des PME qui ont fait une demande de financement externe l'ont obtenu de banques à charte canadiennes, 8,7 % l'ont obtenu du gouvernement et 23,6 % l'ont obtenu de coopératives de crédit.

finance related icon (symbol of co-operation)En général, les taux d'approbation du financement des coopératives étaient plus élevés que ceux des PME, avec un taux d'approbation de 95,0 % pour le financement par emprunt, de 100 % pour le crédit commercialNote de bas de page 5 et de 84,1 % pour le financement gouvernemental. En comparaison, les taux d'approbation des PME pour ces types de financement étaient respectivement de 89,2 %, 98,9 % et 76,6 %.

Les coopératives et les PME ont principalement recours au financement par emprunt et au crédit commercial

Plus de coopératives (38,1 %) que de PME (25,6 %) ont eu recours au financement par emprunt (prêts hypothécaires non résidentiels, marges de crédit, prêts à terme et cartes de crédit). Les coopératives et les PME ont eu recours au crédit commercial et au crédit-bail dans des proportions semblables, mais les coopératives ont fait plus souvent appel au financement par actionsNote de bas de page 6 et au financement gouvernemental que les PME.

Figure 1 : Type de financement

Deux graphiques à barres illustrant respectivement les types de finacement des PME et des coopératives (la description détaillée se trouve sous l'image)
Description de la figure 1
Type de financement
  Financement par emprunt Crédit-bail Crédit commercial Financement par actions Financement gouvernemental
PME 25,6 % 7,2 % 25,7 % 0,8 % 3,7 %
Coopératives 38,0 % 6,4 % 30,5 % 7,2 % 15,6 %

En 2017, les coopératives ont obtenu plus de 262 millions de dollars en financement par emprunt. Elles ont reçu le plus important montant de financement par emprunt sous forme de prêts à terme (118,6 millions de dollars), puis de marges de crédit (87,7 millions de dollars). La majorité (55,8 %) des coopératives avaient l'intention d'utiliser ce financement par emprunt pour leur fonds de roulement.

Croissance et innovation

Les coopératives prévoient prendre de l'expansion et accroître leurs ventes

Icon image of line chartAu cours des trois dernières années, 57,6 % des coopératives ont connu une croissance de 1 à 10 % et 7,5 % des coopératives ont connu une croissance de 11 à 20 %. En outre, les coopératives semblent avoir confiance en l'avenir puisque, au cours des trois prochaines années, 63,4 % d'entre elles prévoient une croissance de 1 à 10 %, et 9,9 % des coopératives prévoient une croissance de 11 à 20 % par an.

Icon image of procurement agentLa majorité des coopératives, soit près de 88 %, ont simplement indiqué que le gouvernement fédéral n'était pas un client potentiel. Bien qu'aucune question supplémentaire ne permette d'approfondir la question, cela s'explique probablement par le fait que ces coopératives se concentrent sur la satisfaction des besoins de leurs membres, qui sont souvent aussi leurs principaux clients (p. ex. les coopératives de détail). Trois pour cent des coopératives et 3,3 % des PME ont indiqué qu'elles réalisaient de 1 à 10 % de toutes leurs ventes par l'entremise des marchés publics fédéraux. Seulement 0,5 % des coopératives et 0,8 % des PME ont indiqué qu'elles réalisaient de 11 à 50 % de leurs ventes par l'entremise des marchés publics fédéraux. Quelques coopératives n'étaient pas au courant des possibilités de marchés (3,0 %) ou ont indiqué que le processus de demande était trop compliqué (3,9 %).

Icon image of plane in flightQuarante-six pour cent des PME et 48,9 % des coopératives avaient l'intention d'accroître leurs ventes dans de nouveaux marchés au cours des trois prochaines années. Bien que les États-Unis soient le principal marché dans lequel les PME et les coopératives prévoient prendre de l'expansion, les coopératives ciblent particulièrement le Royaume-Uni, l'Europe, le Japon et l'Amérique latine.

Figure 2 : Expansion prévue par destination

Deux graphiques à barres illustrant respectivement l'expansion prévue par destination des PME et des coopératives (la description détaillée se trouve sous l'image)
Description de la figure 2
  É.-U. R.-U. Europe (sauf le R.-U.) Amérique latine (sauf le Brésil) Japon
PME 89,3 % 28,8 % 36,1 % 17,7 % 18,0 %
Coopératives 91,1 % 51,4 % 69,3 % 27,9 % 33,2 %

Les coopératives, des moteurs de l'innovation

human figure iconLes coopératives sont des entreprises novatrices. Quarante-deux pour cent des coopératives avaient développé au moins un type d'innovation, comparativement à 31 % des PME. De plus, 25 % des coopératives avaient développé un bien ou un produit nouveau ou considérablement amélioré, comparativement à 19 % des PME interrogées.

Les coopératives sont également plus susceptibles d'adopter une nouvelle technologie que les PME traditionnelles. Cinquante-trois pour cent des coopératives ont adopté au moins une nouvelle technologie au cours des trois dernières années, comparativement à 46,3 % des PME. L'analyse des données (29,3 %) et l'informatique en nuage (25,4 %) étaient les technologies que les coopératives étaient les plus susceptibles d'adopter.

Certains obstacles à la croissance des coopératives

human figure and key iconUne proportion importante de coopératives ont indiqué qu'une concurrence accrue (74,5 %) et l'augmentation du coût des intrants (70,1 %) étaient des obstacles à la croissance. Plus de 60 % de toutes les coopératives ont souligné que le recrutement et le maintien en poste d'employés qualifiés (64,5 %) et les fluctuations de la demande des consommateurs (64,4 %) étaient des obstacles à la croissance.

En revanche, plus de 40 % des coopératives ont indiqué que la pénurie de main-d'œuvre (46,0 %), le maintien des flux de trésorerie (40,8 %) et le taux d'imposition des sociétés (48,1 %) n'étaient pas des obstacles à la croissance; 50,6 % ont indiqué que la réglementation gouvernementale ne constituait pas un obstacle à la croissance et 63,3 % ont indiqué que le financement ne faisait pas obstacle à la croissance.

Caractéristiques des entreprises

Les coopératives sont des entreprises diversifiées comptant une forte présence féminine, autochtone et francophone

human figures iconLa proportion d'entreprises appartenant majoritairement à des femmes (environ 15 %), d'entreprises appartenant majoritairement à des hommes (environ 60 %) et d'entreprises appartenant à parts égales à des femmes et à des hommes (environ 20 %) est semblable pour les coopératives et les PME. Toutefois, plus de 50 % des PME, quelle que soit leur taille, ne sont pas détenues par des femmes. En revanche, seulement 18,1 % des coopératives ne sont pas détenues par des femmes.

Figure 3 : Propriétaires

Graphiques à barres illustrant le genre des propriétaires des PME et des coopératives (la description détaillée se trouve sous l'image)
Description de la figure 3
Propriétaires
  Majoritairement des hommes Parts égales Majoritairement des femmes
PME 63,5 % 20,9 % 15,6 %
Coopératives 60,5 % 23,3 % 16,2 %

human figure iconEn 2017, 6,8 % des coopératives étaient des entreprises appartenant majoritairement à des Autochtones, comparativement à 1,4 % de toutes les PME. De plus, 47 % des coopératives interrogées ont indiqué que la langue maternelle du décideur principal était le français, comparativement à 21 % pour l'ensemble des PMEote de bas de page 7.

Les coopératives sont généralement des entreprises plus matures, mais moins d'entreprises de ce type sont créées.

data chart iconComme près de 71,0 % de toutes les coopératives ont plus de 20 ans, l'enquête révèle que les coopératives sont des entreprises stables et à long terme. Le chiffre correspondant pour les PME est de 31,3 % qui avaient 20 ans ou plus. De plus, l'âge moyen des coopératives était de 43,5 ans, comparativement à 16,7 ans pour l'ensemble des PME.

Les coopératives pourraient bien demeurer ancrées dans le paysage canadien puisque 91 % des coopératives sondées ont indiqué qu'elles n'avaient aucune intention de vendre, de transférer ou de fermer leur entreprise au cours des cinq prochaines années, comparativement à 70,7 % de PME qui n'ont aucune intention de vendre, transférer ou fermer leur entreprise.

Toutefois, l'enquête révèle également que le nombre de coopératives créées est inférieur à celui des PME. Seulement 1,7 % des coopératives interrogées menaient des activités depuis moins de deux ans, comparativement à 9,5 % des PME. De plus, seulement 26,6 % des coopératives avaient entre 3 et 20 ans, alors que près de 60,0 % de toutes les PME faisaient partie de cette tranche d'âge.

Figure 4 : Âge de l'entreprise

Deux graphiques à barres illustrant l'âge des entreprises pour les PMEs et les coopératives (la description détaillée se trouve sous l'image)
Description de la figure 4
Âge de l'entreprise
  < 2 ans 3-10 ans 10-20 ans >20 ans
PME 9,5 % 33,3 % 26,0 % 31,0 %
Coopératives 1,7 % 13,7 % 13,9 % 70,7 %

Données et méthodologie

Enquête de 2017 sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises. Cette enquête ciblait les PME qui ont généré plus de 30 000 $ en revenus bruts annuels et qui comptaient entre 1 et 499 employés. Un échantillon particulier de coopératives a également été inclus. La base d'échantillonnage totale était de 617 coopératives, dont 399 ont répondu au questionnaire, ce qui a donné un taux de réponse de 78 %. Pour obtenir de plus amples renseignements sur le questionnaire et la méthodologie de l'enquête, veuillez cliquer ici.

Une coopérative doit être constituée en société en vertu de lois provinciales, territoriales ou fédérales spécifiques sur les coopératives. Les coopératives présentent de nombreuses similitudes et différences avec les sociétés ordinaires. Afin de mieux comprendre ces différences, veuillez consulter la section En quoi une coopérative diffère-t-elle des autres entreprises? ainsi que le Guide d'information sur les coopératives.

Veuillez noter que les coopératives ont également été incluses dans l'Enquête de 2014 sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises. Pour consulter le profil complet de 2014, cliquez ici.

Date de modification :