Sélection de la langue

Recherche

Sondage post-campagne du Mois de la prévention de la fraude

Organisme

Le Bureau de la concurrence est un organisme indépendant responsable de l'administration et de l'application de la Loi sur la concurrence, la Loi sur l'emballage et l'étiquetage des produits de consommation, la Loi sur l'étiquetage des textiles et la Loi sur le poinçonnage des métaux précieux. Son rôle est de promouvoir et de maintenir une concurrence équitable pour que les Canadiennes et les Canadiens bénéficient de bas prix, de choix de produits et de services de qualité.

Le Bureau de la concurrence préside le Forum sur la prévention de la fraude, un partenariat composé d'environ 80 partenaires, qui proviennent du secteur privé, du secteur sans but lucratif, du secteur public et d'organismes de mise en application de la loi et qui sont déterminés à lutter contre la fraude visant les consommatrices, les consommateurs et les entreprises. Depuis 2004, le Forum mène une campagne annuelle pendant le Mois sur la prévention de la fraude en mars pour aider les Canadiennes et les Canadiens à se protéger contre la fraude en les renseignant sur la façon de « l'identifier, de la signaler et de l'enrayer ».

Raison d'être de la recherche

La Politique de communication du gouvernement du Canada exige de la recherche et de l'évaluation en matière de programmes et de services. La recherche sur l'opinion publique appuie l'élaboration et la mise en œuvre des politiques, des programmes et des services ministériels conçus pour répondre aux besoins et aux attentes des Canadiennes et des Canadiens.

Cette recherche a pour principal objectif d'évaluer la sensibilisation actuelle des Canadiens à la fraude et l'efficacité des efforts déployés pendant la campagne 2006 du Mois sur la prévention de la fraude. En avril 2007, The Strategic Counsel a interrogé 1 000 Canadiennes et Canadiens pour déterminer l'attitude et les expériences du public en matière de :

Les résultats sont comparés à ceux des sondages semblables réalisés en 2005 et en 2006.

Résultats prévus

Les résultats de la recherche aideront les partenaires du Forum sur la prévention de la fraude à identifier les groupes cibles et les activités de rayonnement nécessaires pour le Mois de la prévention de la fraude en 2008.

Information sur la recherche

Recherche quantitative :

Les données ont été recueillies par entrevues téléphoniques auprès d'un échantillon proportionnel national de 1 000 Canadiennes et Canadiens de 18 ans et plus. Les entrevues ont eu lieu entre le 5 avril et le 15 avril 2007. Au niveau national, les résultats sont assortis d'une marge d'erreur de +/- 3,1 %, 19 fois sur 20. Sauf a quelques exceptions prés, la plupart des questions dans ce sondage reprennent celles posées en 2006.

Entreprise de recherche : The Strategic Counsel
No du contrat : U3850-062656/001/CY
Contrat émis par : Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Valeur du contrat : 28 871,73 $ (TPS incluse).


Rapport final à l'intention du Bureau de la concurrence sur les résultats de l'enquête de suivi auprès des Canadiens de la campagne du Mois de sensibilisation à la fraude, Juin 2007


Rapport final à l'intention du Bureau de la concurrence sur les résultats de l'enquête de suivi auprès des Canadiens de la campagne du Mois de sensibilisation à la fraude — le juin 2007

Rapport final à l'intention du Bureau de la concurrence sur les résultats de l'enquête de suivi auprès des Canadiens de la campagne du Mois de sensibilisation à la fraude, Juin 2007

Version PDF
(901 Ko, 74 pages)

Numéro d'enregistrement : POR 555-06
Numéro du contrat : U3850-062656/001/CY

Gregg, Kelly, Sullivan & Woolstencroft:
The Strategic Counsel

www.thestrategiccounsel.com

21 St. Clair Avenue East
Suite 1100
Toronto (Ontario)
M4T 1L9
Téléphone : 416-975-4465
Telecopieur : 416-975-1883

440, avenue Laurier ouest
Bureau 200
Ottawa (Ontario)
K1R 7X6
Téléphone : 613-751-2855
Telecopieur : 613-751-2852


Table des matières

  1. Processus de recherche
    1. Introduction
    2. Méthodologie
  2. Principaux résultats
    1. Fraude par marketing de masse : perception et fréquence auto déclarée de ciblage et d'atteinte
    2. Vol d'identité : perception et fréquence auto-déclarée de ciblage et d'atteinte
    3. Mesures prises face à la fraude par marketing de masse et au vol d'identité
    4. Connaissance du message sur la fraude par marketing de masse et le vol d'identité
    5. Réactions aux messages
    6. PhoneBusters
    7. Moyens de combattre la fraude par marketing de masse et le vol d'identité
  3. Fraude par marketing de masse et vol d'identité : connaissance, fréquence, perception et réactions
  4. Lutte contre la fraude par marketing de masse et le vol d'identité : PhoneBusters et autres moyens
  5. Annexe A — Registre des appels
  6. Annexe B — Questionnaire

I. Processus de recherche

A. Introduction

Gregg, Kelly, Sullivan & Woolstencroft (The Strategic Counsel) sont heureux de remettre au Bureau de la concurrence ce rapport des résultats de l'enquête de suivi 2007 sur la fraude par marketing de masse, le vol d'identité et la sensibilisation à la fraude. L'objectif premier de ce travail de recherche était d'évaluer l'efficacité de la campagne du Mois de sensibilisation à la fraude 2007 et de comparer les résultats à ceux obtenus en 2006 et en 2005 pour les indicateurs clés que voici : sensibilisation à la fraude, rappel des messages et réactions à ceux-ci.

Tout comme en 2005 et en 2006, l'enquête avait pour objet de mesurer l'attitude et l'expérience du public à ces niveaux :

B. Méthodologie

Les données ont été recueillies par interviews téléphoniques auprès d'un échantillon proportionnel national de 1 000 Canadiennes et Canadiens âgés de 18 ans et plus. Les interviews ont eu lieu entre le 5 et le 15 avril 2007. À l'échelle nationale, les résultats sont assortis d'une marge d'erreur de +/- 3,1 %, 19 fois sur 20. Les marges d'erreur pour les régions, présentées dans le tableau qui suit, ainsi que celles pour les différents groupes démographiques sont plus élevées. Il faut donc faire preuve de prudence en examinant les différences régionales et celles entre divers sous-groupes démographiques, étant donné les marges d'erreur plus élevées qui leur sont associées.

Marges d'erreur nationale et régionales
Région Taille d'échantillon Marge d'erreur (19 fois sur 20, ou 95 %)
Canada 1 000 +/- 3,1 %
Atlantique 77 +/- 11,3 %
Québec 247 +/- 6,3 %
Ontario 379 +/- 5,0 %
Prairies 165 +/- 7,7 %
C-B 132 +/- 8,6 %

Les résultats de l'enquête de 2007 sont comparés à ceux des enquêtes menées en mars 2005 et en mai 2006 auprès de 1 000 répondants. La plupart des questions des trois sondages sont identiques, sauf quelques variantes surtout en 2005. L'annexe A contient le registre des appels et les détails qui leur sont relatifs pour cette enquête. Le sondage de 2007 a été effectué immédiatement après la campagne de publicité sur la fraude par marketing de masse et le vol d'identité. En comparaison, les enquêtes de 2005 et de 2006 avaient eu lieu trois et cinq semaines plus tard respectivement.

haut de la page

II. Principaux résultats

A. Fraude par marketing de masse : perception et fréquence auto-déclarée de ciblage et d'atteinte

La vaste majorité des Canadiens, dans l'ensemble des groupes démographiques, continuent de considérer la fraude par marketing de masse comme un problème grave. Interrogés sur le degré de gravité du problème de la fraude par marketing de masse, juste un peu plus de 90 % des Canadiens ont dit que le problème était très grave (40 %) ou assez grave (50 %). Cela représente une augmentation par rapport au résultat de 2006 (86 %), qui représentait lui-même une augmentation par rapport à 2005 (83 %). Si près de neuf personnes interrogées sur dix dans l'ensemble des groupes démographiques ont exprimé certaines craintes, les jeunes de 18 à 34 ans étaient moins susceptibles de considérer la fraude par marketing de masse comme un problème très grave (23 %), par rapport aux personnes de 35 à 54 ans (40 %) et à celles de 55 ans et plus (49 %). De façon correspondante, les jeunes sont beaucoup plus susceptibles de considérer la fraude par marketing de masse comme seulement un problème assez grave (64 %) que les personnes de 35 à 54 ans (52 %) et celles de 55 ans et plus (42 %). Par régions, les Québécois sont les moins susceptibles de considérer la fraude par marketing de masse comme un problème très grave (34 %), et les plus susceptibles de la considérer comme un problème assez grave (52 %).

En outre, la plupart des Canadiens (82 %) pensent que la fraude par marketing de masse par téléphone, par la poste ou par courrier électronique est en progression. C'est une proportion plus importante que celles des deux années précédentes quand juste un peu plus des trois quarts des Canadiens ont dit qu'ils pensaient que la fraude par marketing de masse était en progression. Comme dans le cas des différences d'âge observées selon ce que les personnes pensaient de la gravité de la fraude par marketing de masse, les jeunes de 18 à 34 ans (74 %) sont moins susceptibles de considérer que la fraude par marketing de masse a augmenté au cours des dernières années que les personnes de 35 à 54 ans (83 %) et celles de 55 ans et plus (86 %). Dans l'ensemble des régions, les Québécois (86 %) sont les plus susceptibles de dire que la fraude par marketing de masse a augmenté au cours des dernières années, quoique comme nous l'avons indiqué plus haut, ils sont moins susceptibles de la considérer comme un problème « très grave ».

La proportion des Canadiens qui considèrent les différents types de fraude par marketing de masse comme un problème grave augmente lentement. Le pourcentage de ceux qui considèrent que la sollicitation par de fausses oeuvres de charité est un problème grave (89 %), ou que de se voir promettre un prix seulement à condition d'acheter d'abord quelque chose est un problème grave (89 %), a augmenté légèrement au cours de chacune des deux dernières années. Ne pas recevoir à point nommé le produit que vous avez acheté par téléphone, par Internet ou par la poste est considéré comme un problème grave par 79 % des personnes et recevoir quelque chose d'inférieur à ce qui a été payé est considéré comme un problème grave par 86 % des personnes; cela se compare aux proportions de 84 % en 2006 et de 82 % en 2005 des personnes qui ont dit que ne pas recevoir le produit ou de recevoir quelque chose d'inférieur était un problème grave. Les femmes sont légèrement plus enclines que les hommes à considérer que chacun de ces problèmes est grave. Les jeunes de 18 à 34 ans (38 %) sont considérablement moins susceptibles de considérer la fraude relative aux prix comme un problème très grave que les personnes de 35 à 54 ans (55 %), tandis que les personnes de 55 ans et plus (63 %) sont considérablement plus susceptibles de considérer que ce type de fraude est grave. Les résidents du Québec sont plus enclins à dire que de ne pas recevoir le produit à point nommé est un problème grave.

On note une petite augmentation de la proportion des Canadiens qui affirment qu'eux-mêmes ou un membre de leur ménage a été la cible de fraude par marketing de masse ou qui en a été victimeNote de bas de page 1. Le taux d'atteinte a augmenté lentement de 28 % en 2005, à 31 % en 2006 et finalement à 35 % en 2007. Il est également important de noter que deux personnes atteintes sur cinq (14 points de pourcentage sur le total de 35) affirment que l'incident (ou les incidents) s'est produit (ou se sont produits) dans les six derniers mois. Les personnes de 18 à 34 ans (41 %) sont plus susceptibles d'affirmer qu'elles-mêmes, ou une personne de leur ménage, a pu être victime de fraude par marketing de masse que les personnes de 35 à 54 ans (36 %) et celles de 55 ans et plus (29 %). Ce niveau d'atteinte indiqué parmi les jeunes Canadiens est particulièrement intéressant étant donné qu'il s'agit du groupe qui a exprimé le degré le moins élevé de crainte quant à la gravité de la fraude par marketing de masse. Les personnes qui ont seulement fait des études secondaires (27 %) sont moins susceptibles d'affirmer avoir été victimes que celles qui ont étudié au collège (40 %) ou à l'université (37 %). Les niveaux d'atteinte indiqués augmentent dans les cinq régions d'est en ouest, avec moins de trois répondants sur dix (27 %) de l'Atlantique qui affirment avoir été victimes de fraude par marketing de masse, et plus de quatre sur dix (41 %) qui affirment la même chose en Colombie-Britannique.



B. Vol d'identité : perception et fréquence auto-déclarée de ciblage et d'atteinte

Le pourcentage des personnes qui disent avoir été la cible ou victimes de vol d'identité est plus faible que les pourcentages des personnes qui disent avoir été la cible ou victimes de fraude par marketing de masse; 20 % des Canadiens ont signalé un incident ayant touché au moins une personne de leur ménage immédiat en 2007. Les résultats comparables de 2005 (18 %) et de 2006 (17 %) indiquent une proportion relativement stable de personnes qui ont déclaré avoir été victimes de vol d'identité. Comme il en est pour la fraude par marketing de masse, les personnes diplômées du secondaire ou moins (15 %) sont moins susceptibles que les personnes qui ont fait des études collégiales (26 %) ou universitaires (21 %) de déclarer avoir été victimes de vol d'identité. Les résidents de la Colombie-Britannique (27 %) et de l'Ontario (23 %) sont plus susceptibles que les résidents des autres régions de dire qu'ils ont été victimes de vol d'identité : Atlantique (15 %), Québec (15 %) et Prairies (17 %).

C. Mesures prises face à la fraude par marketing de masse et au vol d'identité

Si moins de personnes ne prennent pas de mesure en réaction à la fraude par marketing de masse, il demeure que la plupart des personnes ne font pas d'effort important pour déclarer ou résoudre un incident. En 2007, trois personnes sur dix (30 %) victimes de fraude par marketing de masse ont dit qu'elles n'ont « rien fait » en réaction. C'est une diminution par rapport à 2006 (38 %) et à 2005 (43 %). Raccrocher (7 %) et refuser d'acheter quoi que ce soit (3 %) étaient quelques-unes des mesures limitées prises par d'autres personnes atteintes. Se plaindre directement à la compagnie concernée était la réaction la plus commune de 18 % des personnes atteintes. Signaler l'incident à leur compagnie de carte de crédit (7 %), à leur banque (4 %), au Bureau d'éthique commerciale du Canada (3 %) ou à PhoneBusters (1 %) étaient des réactions moins communes. Relativement peu de personnes ont indiqué avoir pris des mesures plus vigoureuses comme appeler la police (8 %), annuler leur carte de crédit (2 %), exiger un remboursement (2 %) ou s'adresser à un avocat (1 %). Le niveau d'instruction semble avoir une certaine influence sur le fait de prendre des mesures : 37 % des personnes qui ont fait des études secondaires affirment ne pas avoir pris de mesure, et des proportions moins élevées de personnes, soit 35 % de celles qui ont fait des études collégiales et 24 % de celles qui ont fait des études universitaires, affirment ne pas avoir pris de mesure. La tendance est contraire pour ce qui est de se plaindre directement à la compagnie concernée, à savoir que 12 %, 14 % et 24 % respectivement des personnes ont affirmé avoir pris cette mesure.

Les raisons invoquées pour ne pas avoir pris de mesure reflètent les craintes des Canadiens à propos du niveau d'effort requis pour faire le suivi et un sentiment général que le montant d'argent qui peut être obtenu ne justifie pas le temps et les efforts requis. Et les quatre réponses données le plus souvent pour justifier l'inaction laissent croire que c'est le cas :

On observe un schéma de réponses semblable chez les personnes qui n'ont pas été victimes de fraude par marketing de masse lorsqu'on leur demande de penser aux mesures qu'elles prendraient si elles faisaient l'objet d'une sollicitation frauduleuse. À nouveau, une personne sur cinq (19 %) a dit qu'elle ne prendrait pas de mesure si elle, ou un membre de son ménage, était victime de fraude. Cette proportion est la même que pour les années précédentes (21 % en 2005 et 2006). De plus, 17 % des personnes ont dit qu'elles raccrocheraient simplement, et 9 % ont déclaré qu'elles n'en tiendraient tout simplement pas compte. La réponse donnée le plus souvent était qu'elles contacteraient le service de police local (30 %). Ces résultats ont été très constants pour les deux dernières années (30 % en 2005, 31 % en 2006). Comme pour les années précédentes, les intentions contrastent vivement avec les mesures prises face à un incident réel ou perçu de fraude par marketing de masse. Une proportion beaucoup plus petite de victimes auto-déclarées a affirmé avoir appelé la police (8 %).

Notons également à l'opposé des résultats des victimes que seulement 4 % des personnes non victimes ont dit qu'elles téléphoneraient directement à la compagnie, tandis que 18 % des victimes ont pris cette mesure. Cette différence des réponses entre les deux groupes indique que les Canadiens, s'ils disent qu'ils prendraient des mesures, sont en réalité clairement réticents à le faire parce qu'ils ne croient pas que le jeu en vaut la chandelle.

Les jeunes de 18 à 34 ans (20 %) sont moins susceptibles d'envisager de signaler l'incident à la police que les personnes de 35 à 54 ans (35 %) et celles de 55 ans et plus (30 %). Il est intéressant de noter que les personnes dont le niveau d'instruction est plus élevé sont plus enclines à ne prendre aucune mesure. Chez les personnes non victimes qui ont fait des études secondaires, 14 % ont dit qu'elles ne feraient rien, par rapport à 19 % des personnes qui ont fait des études collégiales et à 22 % des diplômés universitaires. Ces résultats contrastent avec les proportions de 37 %, de 35 % et de 24 % des victimes de ces groupes respectifs qui n'ont rien fait en réaction à un incident réel ou perçu.

Les résidents de la Colombie-Britannique (20 %) sont beaucoup plus susceptibles d'envisager de signaler un incident au Bureau d'éthique commerciale du Canada que ceux des autres provinces (2 %-8 %). Ici encore, le rapport entre l'effort et le bénéfice semble en jeu puisqu'aucune des victimes de la Colombie-Britannique n'a en réalité alerté le Bureau d'éthique commerciale.

Comme c'était le cas en 2005 et 2006, communiquer avec les compagnies de carte de crédit est la réponse donnée le plus souvent par les personnes victimes d'un vol d'identité. En tout, 23 % des personnes interrogées ont affirmé avoir porté plainte à leur compagnie de carte de crédit. Il s'agit d'une diminution par rapport à 2005 (26 %) et à 2006 (33 %). En revanche, la proportion de personnes qui ont dit qu'elles avaient signalé l'incident à leur banque ou à leur institution financière a atteint 20 %, par rapport à 9 % en 2005 et à 12 % en 2006. Il s'agit maintenant de la deuxième mesure prise le plus souvent en réaction à un vol d'identité. Une proportion de 16 % des personnes interrogées ont dit qu'elles ne feraient rien, ce qui s'avère conforme aux résultats de 2005 (18 %) et de 2006 (15 %). Le nombre de plaintes rapportées à la police a continué de chuter au cours des deux dernières années (16 % en 2005, 15 % en 2006), et se situe maintenant à 13 %. Parmi les cinq mesures principales prises, changer ou annuler l'information de la carte bancaire et de la carte de crédit a été mentionné par 9% des personnes.

D. Connaissance du message sur la fraude par marketing de masse et le vol d'identité

L'exposition aux messages sur la fraude par marketing de masse et le vol d'identité demeure élevée à 80 %. Ce résultat est considérablement plus élevé qu'en 2006 (73 %), et il s'agit d'un retour aux niveaux observés en 2005 (78 %). Encore une fois, l'effet de l'âge par rapport aux messages sur la fraude par marketing de masse et le vol d'identité est évident : 66 % seulement des personnes âgées de 18 à 34 ans disent avoir vu, entendu ou lu quelque chose à ce sujet, contre 83 % des personnes de 35 à 54 ans et de 55 ans et plus. On peut observer des différences semblables selon les niveaux d'instruction des personnes interrogées, puisque 71 % des diplômés du secondaire ou moins ont dit avoir vu, entendu ou lu quelque chose à propos de la fraude par marketing de masse et du vol d'identité, par rapport à 78 % des personnes qui ont fait des études collégiales et 87 % de celles qui ont un diplôme universitaire.

Parmi les personnes qui se souvenaient d'avoir vu, entendu ou lu quelque chose à propos de la fraude, y compris la fraude par marketing de masse et le vol d'identité, 16 % se rappelaient particulièrement les messages sur le sujet de la « prévention de la fraude ». De plus, 17 % des personnes interrogées se rappelaient des messages sur le vol d'identité et la protection de votre identité, et 3 % ont mentionné la nécessité de déchiqueter l'information personnelle. Beaucoup de personnes avaient vu, entendu ou lu de l'information sur des types précis de fraude comme la fraude par carte de crédit (17 %), par carte de débit (9 %), la fraude hypothécaire (5 %) et la fraude par Internet (5 %).

Plus de la moitié des personnes (58 %) qui avaient vu, entendu ou lu quelque chose à propos de la fraude, mais qui n'avaient pas spontanément identifié la prévention de la fraude comme message clé, ont convenu qu'elles avaient vu, entendu ou lu quelque chose à propos de la prévention de la fraude quand on leur a posé la question directement. Parmi celles qui avaient vu, entendu ou lu quelque chose à propos de la prévention de la fraude, près de la moitié (46 %) ont dit que c'était aux nouvelles à la télévision, à la radio ou dans un imprimé. Juste un peu plus du tiers (35 %) se souvenaient d'une annonce dans un magazine ou dans un journal, et une personne sur cinq (21 %) avait vu un message d'intérêt public à la télévision.

Quand les personnes interrogées ont été invitées à se rappeler du message principal de ce qu'elles avaient vu, entendu ou lu à propos de la prévention de la fraude, 6 % se sont souvenues spontanément du slogan : « La fraude : Identifiez-la. Signalez-la. Enrayez-la. » En 2005, aucune personne ne s'était souvenue spontanément du slogan, et seulement 2 % des personnes s'en souvenaient en 2006. Le degré relativement faible de rappel du slogan dépend probablement des diverses voies par lesquelles les personnes interrogées ont pu être exposées aux messages sur la prévention de la fraude. Comme nous l'avons indiqué dans le paragraphe précédent, la majorité des personnes se souvenaient d'avoir vu quelque chose sur le sujet dans la couverture médiatique, où il est moins probable que le slogan ait été mis en évidence que dans un véhicule comme la publicité ou les messages d'intérêt public. Les autres messages principaux retenus incluaient de choisir avec prudence à qui faire confiance (23 %), de faire attention / d'être prudent (14 %), de ne pas divulguer de renseignements personnels (7 %) et de se méfier de la sollicitation téléphonique (7 %).

Lorsqu'interrogées, 23 % des personnes ont dit qu'elles se souvenaient du slogan « La fraude : Identifiez-la. Signalez-la. Enrayez-la. » Cela donne un total de 29 % lorsqu'on ajoute la proportion de 6 % des personnes qui ont mentionné le slogan spontanément en réponse à une question précédente. C'est presque identique au résultat de 28 % de rappels spontanés et assistés du slogan en 2006.

La grande majorité (86 %) des personnes qui se souvenaient du slogan croyaient que le message était assez utile (36 %) ou très utile (50 %). Ces résultats étaient semblables à ceux qui ont été observés en 2006 où, encore une fois, 86 % des personnes qui se souvenaient alors du slogan trouvaient que le message était assez utile (41 %) ou très utile (45 %).

E. Réactions aux messages

Il est important de noter que près des deux tiers (63 %) des personnes interrogées qui se souvenaient du slogan : « La fraude : Identifiez-la. Signalez-la. Enrayez-la. » affirment que ce qu'elles ont vu, entendu ou lu a modifié leur réaction aux incidents possibles de fraude par marketing de masse ou de vol d'identité. Plus d'une personne sur trois (36 %) a dit que sa réaction aux incidents possibles de fraude par marketing de masse ou de vol d'identité avait changé « beaucoup », et 27 % des répondants ont indiqué que leur réaction avait changé « quelque peu ».

Invités à dire quel organisme ils contacteraient s'ils désiraient signaler une activité suspecte ou de fraude par marketing de masse ou un incident de vol d'identité, plus de la moitié (57 %) des Canadiens ont nommé le service de police local et une autre proportion de 17 % a mentionné la GRC; une personne sur dix communiquerait avec le Bureau d'éthique commerciale du Canada. Ces résultats correspondent à ceux de 2005 et 2006. Seulement 2 % des Canadiens ont proposé PhoneBusters comme organisme à qui ils signaleraient des activités possibles de fraude par marketing de masse. Les jeunes de 18 à 43 ans (49 %) sont moins susceptibles de signaler un incident au service de police local que les personnes âgées de 35 à 54 ans (56 %) et celles de 55 ans et plus (61 %).

F. PhoneBusters

Un Canadien sur cinq (22 %) connaît l'organisme PhoneBusters. Cela représente une petite augmentation du niveau de sensibilisation à l'organisme par rapport à 2006 (19 %). Comme pour les années précédentes, le niveau de sensibilisation est clairement plus faible dans la province de Québec, où seulement 10 % des personnes interrogées avaient entendu parler de PhoneBusters, et en Colombie-Britannique, où 18 % des résidents connaissaient l'organisme.

En revanche, après avoir entendu une description de l'organisme et de son mandat, 83 % des personnes (81 % en 2005, 84 % en 2006) ont dit qu'elles appelleraient probablement PhoneBusters si elles suspectaient avoir été la cible ou victime de fraude par marketing de masse ou de vol d'identité. Il est important de noter que 64 % des répondants ont dit qu'il était « très probable » qu'ils appelleraient PhoneBusters, par rapport à seulement 19 % qui ont dit qu'il était « assez probable » qu'ils le feraient. Ce résultat indique qu'une meilleure sensibilisation pourrait faire une grosse différence dans le comportement des Canadiens face à un incident de fraude par marketing de masse possible ou de vol d'identité possible.

G. Moyens de combattre la fraude par marketing de masse et le vol d'identité

On note que trois personnes sur cinq (59 %) continuent de considérer l'éducation publique comme la façon la plus efficace de combattre la fraude comme la fraude par marketing de masse et le vol d'identité au Canada. L'application plus stricte de la loi (20 %) et la publicité (12 %) sont appuyées par beaucoup moins de personnes. Seulement 7 % des Canadiens croient qu'il n'y a pas de façon efficace de combattre la fraude par marketing de masse. Il importe de noter le fait que les diplômés du secondaire ou moins (46 %) sont considérablement moins susceptibles de favoriser l'éducation publique comme solution par rapport aux personnes qui ont fait des études collégiales (59 %) ou universitaires (67 %).

haut de la page

III. Fraude par marketing de masse et vol d'identité : connaissance, fréquence, perception et réactions

Gravité de la fraude par marketing de masse

Tableau illustrant la gravité de la fraude par marketing de masse, l'âge et le niveau d'éducation
 


2005
(n=1000)
%



2006
(n=1000)
%
2007


Total
(n=1000)
%
Sexe Âge Instruction
Hommes
(n=487)
%
Femmes
(n=513)
%
18-34
(n=181)
%
35-54
(n=444)
%
55+
(n=357)
%
Études
sec. ou
moins
(n=337)
%
Études
coll.
(n=277)
%
Univ.
(n=364)
%

Q.1    Dans l'ensemble, à quel point croyez-vous que la fraude par télémarketing par téléphone, courriel ou courrier est un problème grave au Canada? Diriez-vous que c'est…?

Base :   Ensemble des répondants.

Catégories très/assez probable confondues 83 86 91 89 92 87 92 91 91 92 89
Problème très grave 32 35 40 40 41 23 40 49 43 41 38
Problème assez grave 51 51 50 49 51 64 52 42 49 51 51
Problème pas très grave 10 8 6 7 5 9 6 4 4 6 8
Problème pas du tout grave 4 2 2 2 1 2 1 2 2 1 2
Catégories pas très/ pas du tout grave confondues 14 10 8 9 6 12 7 6 6 6 9
NSP, ne répond pas, refuse 3 4 2 2 2 2 1 2 3 1 2


Tableau illustrant la gravité de la fraude par marketing de masse, selon la région
 


2005
(n=1000)
%



2006
(n=1000)
%
2007


Total
(n=1000)
%
Région
Atlantique
(n=77)
%
Québec
(n=247)
%
Ontario
(n=379)
%
Prairies
(n=165)
%
Colombie-
Britannique
(n=132)
%

Q.1    Dans l'ensemble, à quel point croyez-vous que la fraude par télémarketing par téléphone, courriel ou courrier est un problème grave au Canada? Diriez-vous que c'est…?

Base :   Ensemble des répondants.

Catégories très/assez probable confondues 83 86 91 95 86 92 93 89
Problème très grave 32 35 40 47 34 44 41 39
Problème assez grave 51 51 50 48 52 49 52 50
Problème pas très grave 10 8 6 4 9 4 5 7
Problème pas du tout grave 4 2 2 1 2 2 1 2
Catégories pas très/pas du tout grave confondues 14 10 8 5 12 6 6 8
NSP, ne répond pas, refuse 3 4 2 2 2 1 3



Augmentation/diminution de la fraude par marketing de masse au cours des dernières années

Tableau illustrant l'augmentation/diminution de la fraude par marketing de masse au cours des dernières années, selon le sexe, l'âge et le niveau d'éducation
 


2005
(n=1000)
%



2006
(n=1000)
%
2007


Total
(n=1000)
%
Sexe Âge Instruction
Hommes
(n=487)
%
Femmes
(n=513)
%
18-34
(n=181)
%
35-54
(n=444)
%
55+
(n=357)
%
Études
sec. ou
moins
(n=278)
%
Études
coll.
(n=277)
%
Études
univ.
(n=432)
%

Q.2    En repensant aux dernières années, croyez-vous que la quantité de fraudes par téléphone, courriel ou courrier…?

Base :   Ensemble des répondants.

A augmenté 76 77 82 83 82 74 83 86 81 84 82
Est demeurée au même point 15 13 13 13 12 19 13 9 12 11 14
A diminué 2 2 2 1 2 4 1 1 2 1 1
NSP, ne répond pas, refuse 7 8 4 3 4 3 3 4 5 3 3


Tableau illustrant l'augmentation/diminution de la fraude par marketing de masse au cours des dernières années, selon la région
  Région
Atlantique
(n=77)
%
Québec
(n=247)
%
Ontario
(n=379)
%
Prairies
(n=165)
%
Colombie-
Britannique
(n=132)
%

Q.2    En repensant aux dernières années, croyez-vous que la quantité de fraudes par téléphone, courriel ou courrier…?

Base :   Ensemble des répondants.

A augmenté 84 86 81 83 77
Est demeurée au même point 14 11 12 14 14
A diminué 1 1 2 1 3
NSP, ne répond pas, NSP, ne répond pas, refuse 2 5 2 5



Gravité du problème : être sollicité pour de fausses œuvres de bienfaisance

Tableau illustrant la gravité du problème : être sollicité pour de fausses œuvres de bienfaisance, selon le sexe, l'âge et le niveau d'éducation
 


2005
(n=1000)
%



2006
(n=1000)
%
2007


Total
(n=1000)
%
Sexe Âge Instruction
Hommes
(n=487)
%
Femmes
(n=513)
%
18-34
(n=181)
%
35-54
(n=444)
%
55+
(n=357)
%
Études
sec. ou
moins
(n=278)
%
Études
coll.
(n=277)
%
Études
univ.
(n=432)
%

Q.3    J'aimerais maintenant que vous me disiez à quel point vous considérez chacun de ces types de fraude par télémarketing comme un problème grave, en d'autres mots, considérez-vous que c'est un problème très grave, assez grave, pas très grave ou pas du tout grave? Le premier est…

Base :   Ensemble des répondants.

Catégories assez/très grave confondues 85 87 89 86 92 89 91 89 92 90 88
Problème très grave 61 57 61 56 66 66 61 60 65 61 59
Problème assez grave 24 30 28 30 26 23 29 29 27 28 28
Problème pas très grave 8 7 7 9 5 8 7 7 4 8 9
Problème pas du tout grave 3 3 3 3 2 3 2 3 3 2 2
Catégories pas très/ pas du tout grave confondues 11 10 10 13 7 11 9 10 7 10 11
NSP, ne répond pas, refuse 4 3 1 1 1 1 2 1 <1 1


Tableau illustrant la gravité du problème : être sollicité pour de fausses œuvres de bienfaisance, selon la région
 


2005
(n=1000)
%



2006
(n=1000)
%
2007


Total
(n=1000)
%
Région
Atlantique
(n=77)
%
Québec
(n=247)
%
Ontario
(n=379)
%
Prairies
(n=165)
%
Colombie-
Britannique
(n=132)
%

Q.3    J'aimerais maintenant que vous me disiez à quel point vous considérez chacun de ces types de fraude par télémarketing comme un problème grave, en d'autres mots, considérez-vous que c'est un problème très grave, assez grave, pas très grave ou pas du tout grave? Le premier est…

Base :   Ensemble des répondants.

Catégories assez/très grave confondues 85 87 89 95 90 88 89 88
Problème très grave 61 57 61 69 58 61 63 61
Problème assez grave 24 30 28 26 32 27 26 27
Problème pas très grave 8 7 7 5 8 7 8 7
Problème pas du tout grave 3 3 3 2 3 2 5
Catégories pas très/ pas du tout grave confondues 11 10 10 5 10 11 10 11
NSP, ne répond pas, refuse 4 3 1 <1 2 1 1

Gravité du problème : acheter et payer un article par téléphone, Internet ou la poste et ne pas recevoir le produit en temps utile

Tableau illustrant la gravité du problème : acheter et payer un article par téléphone, Internet ou la poste et ne pas recevoir le produit en temps utile, selon le sexe, l'âge et le niveau d'éducation
 


2005*
(n=1000)
%



2006*
(n=1000)
%
2007


Total
(n=1000)
%
Sexe Âge Instruction
Hommes
(n=487)
%
Femmes
(n=513)
%
18-34
(n=181)
%
35-54
(n=444)
%
55+
(n=357)
%
Études
sec. ou
moins
(n=278)
%
Études
coll.
(n=277)
%
Études
univ.
(n=432)
%

Q.4    J'aimerais maintenant que vous me disiez à quel point vous considérez chacun de ces types de fraude par télémarketing comme un problème grave, en d'autres mots, considérez-vous que c'est un problème très grave, assez grave, pas très grave ou pas du tout grave? Le premier est…

Base :   Ensemble des répondants.

Remarque importante :   Cette question a été posée différemment en 2005 et en 2006, ce qui touche la comparabilité des données. La question de 2005-2006 se lisait comme suit : « Acheter et payer un article par téléphone, Internet ou la poste et ne pas recevoir le produit, ou recevoir quelque chose de qualité inférieure à ce que vous avez commandé et payé. » En 2007, la question est devenue deux questions distinctes (Q.4 et Q.5).

Catégories assez/très grave confondues 82 84 79 76 81 81 77 80 79 81 76
Problème très grave 52 47 37 36 37 34 34 41 39 39 33
Problème assez grave 30 37 42 40 44 47 43 39 40 42 43
Problème pas très grave 8 9 16 17 15 14 19 13 14 13 19
Problème pas du tout grave 3 2 3 3 2 5 2 2 4 3 1
Catégories pas très/ pas du tout grave confondues 11 11 18 20 16 19 20 15 18 16 20
NSP, ne répond pas, refuse 7 5 3 3 3 3 5 3 3 3


Tableau illustrant la gravité du problème : acheter et payer un article par téléphone, Internet ou la poste et ne pas recevoir le produit en temps utile, selon la région
 


2005
(n=1000)
%



2006*
(n=1000)
%
2007


Total
(n=1000)
%
Région
Atlantique
(n=77)
%
Québec
(n=247)
%
Ontario
(n=379)
%
Prairies
(n=165)
%
Colombie-
Britannique
(n=132)
%

Q.4    J'aimerais maintenant que vous me disiez à quel point vous considérez chacun de ces types de fraude par télémarketing comme un problème grave, en d'autres mots, considérez-vous que c'est un problème très grave, assez grave, pas très grave ou pas du tout grave? Le premier est…

Base :   Ensemble des répondants.

Remarque importante :   Cette question a été posée différemment en 2005 et en 2006, ce qui touche la comparabilité des données. La question de 2005-2006 se lisait comme suit : « Acheter et payer un article par téléphone, Internet ou la poste et ne pas recevoir le produit, ou recevoir quelque chose de qualité inférieure à ce que vous avez commandé et payé. » En 2007, la question est devenue deux questions distinctes (Q.4 et Q.5).

Catégories assez/très grave confondues 82 84 79 78 90 75 72 77
Problème très grave 52 47 37 42 45 35 28 33
Problème assez grave 30 37 42 36 45 40 44 43
Problème pas très grave 8 9 16 16 8 18 21 17
Problème pas du tout grave 3 2 3 5 <1 4 1 3
Catégories pas très/ pas du tout grave confondues 11 11 18 21 9 22 22 20
NSP, ne répond pas, refuse 7 5 3 1 2 3 7 4



Gravité du problème : acheter et payer un article par téléphone, Internet ou la poste et recevoir quelque chose de qualité inférieure à ce que vous avez commandé et payé

Tableau illustrant la gravité du problème : acheter et payer un article par téléphone, Internet ou la poste et recevoir quelque chose de qualité inférieure à ce que vous avez commandé et payé, selon le sexe, l'âge et le niveau d'éducation
 


2005*
(n=1000)
%



2006*
(n=1000)
%
2007


Total
(n=1000)
%
Sexe Âge Instruction
Hommes
(n=487)
%
Femmes
(n=513)
%
18-34
(n=181)
%
35-54
(n=444)
%
55+
(n=357)
%
Études
sec. ou
moins
(n=278)
%
Études
coll.
(n=277)
%
Études
univ.
(n=432)
%

Q.5    J'aimerais maintenant que vous me disiez à quel point vous considérez chacun de ces types de fraude par télémarketing comme un problème grave, en d'autres mots, considérez-vous que c'est un problème très grave, assez grave, pas très grave ou pas du tout grave? Le premier est…

Base :   Ensemble des répondants.

Remarque importante :   Cette question a été posée différemment en 2005 et en 2006, ce qui touche la comparabilité des données. La question de 2005-2006 se lisait comme suit : « Acheter et payer un article par téléphone, Internet ou la poste et ne pas recevoir le produit, ou recevoir quelque chose de qualité inférieure à ce que vous avez commandé et payé. » En 2007, la question est devenue deux questions distinctes (Q.4 et Q.5).

Catégories assez/très grave confondues 82 84 86 83 88 90 84 86 85 86 85
Problème très grave 52 47 40 39 42 39 39 43 44 44 35
Problème assez grave 30 37 45 44 46 50 45 43 40 42 50
Problème pas très grave 8 9 10 12 8 8 12 9 8 10 12
Problème pas du tout grave 3 2 2 2 2 2 2 3 4 2 1
Catégories pas très/ pas du tout grave confondues 11 11 12 14 10 10 13 11 13 12 13
NSP, ne répond pas, refuse 7 5 2 2 2 3 3 3 2 2


Tableau illustrant la gravité du problème : acheter et payer un article par téléphone, Internet ou la poste et recevoir quelque chose de qualité inférieure à ce que vous avez commandé et payé, selon la région
 


2005*
(n=1000)
%



2006*
(n=1000)
%
2007


Total
(n=1000)
%
Région
Atlantique
(n=77)
%
Québec
(n=247)
%
Ontario
(n=379)
%
Prairies
(n=165)
%
Colombie-
Britannique
(n=132)
%

Q.5    J'aimerais maintenant que vous me disiez à quel point vous considérez chacun de ces types de fraude par télémarketing comme un problème grave, en d'autres mots, considérez-vous que c'est un problème très grave, assez grave, pas très grave ou pas du tout grave? Le premier est…

Base :   Ensemble des répondants.

Remarque importante :   Cette question a été posée différemment en 2005 et en 2006, ce qui touche la comparabilité des données. La question de 2005-2006 se lisait comme suit : « Acheter et payer un article par téléphone, Internet ou la poste et ne pas recevoir le produit, ou recevoir quelque chose de qualité inférieure à ce que vous avez commandé et payé. » En 2007, la question est devenue deux questions distinctes (Q.4 et Q.5).

Catégories très/assez grave confondues 82 84 86 83 88 84 85 86
Problème très grave 52 47 40 39 39 43 38 39
Problème assez grave 30 37 45 44 49 41 47 47
Problème pas très grave 8 9 10 12 9 11 8 11
Problème pas du tout grave 3 2 2 3 1 2 4 2
Catégories pas très/ pas du tout grave confondues 11 11 12 14 10 13 12 13
NSP, ne répond pas, refuse 7 5 2 3 2 2 3 2



Gravité du problème : être avisé que vous avez remporté un prix important, mais que vous devez acheter un produit ou autre chose afin de pouvoir le réclamer

Tableau illustrant la gravité du problème : être avisé que vous avez remporté un prix important, mais que vous devez acheter un produit ou autre chose afin de pouvoir le réclamer, selon le sexe, l'âge et le niveau d'éducation
 


2005
(n=1000)
%



2006
(n=1000)
%
2007


Total
(n=1000)
%
Sexe Âge Instruction
Hommes
(n=487)
%
Femmes
(n=513)
%
18-34
(n=181)
%
35-54
(n=444)
%
55+
(n=357)
%
Études
sec. ou
moins
(n=278)
%
Études
coll.
(n=277)
%
Études
univ.
(n=432)
%

Q.6    J'aimerais maintenant que vous me disiez à quel point vous considérez chacun de ces types de fraude par télémarketing comme un problème grave, en d'autres mots, considérez-vous que c'est un problème très grave, assez grave, pas très grave ou pas du tout grave? Le premier est…

Base :   Ensemble des répondants.

Catégories assez/très grave confondues 83 86 89 85 92 75 92 92 89 92 86
Problème très grave 52 52 55 53 56 38 55 63 57 61 49
Problème assez grave 31 34 34 32 36 37 37 29 32 31 38
Problème pas très grave 9 9 9 11 6 20 7 4 7 6 11
Problème pas du tout grave 4 3 2 3 2 4 <1 4 3 2 2
Catégories pas très/ pas du tout grave confondues 13 12 11 14 8 25 8 8 10 8 13
NSP, ne répond pas, refuse 3 2 1 1 1 1 1 1


Tableau illustrant la gravité du problème : être avisé que vous avez remporté un prix important, mais que vous devez acheter un produit ou autre chose afin de pouvoir le réclamer, selon la région
 


2005
(n=1000)
%



2006
(n=1000)
%
2007


Total
(n=1000)
%
Région
Atlantique
(n=77)
%
Québec
(n=247)
%
Ontario
(n=379)
%
Prairies
(n=165)
%
Colombie-
Britannique
(n=132)
%

Q.6    J'aimerais maintenant que vous me disiez à quel point vous considérez chacun de ces types de fraude par télémarketing comme un problème grave, en d'autres mots, considérez-vous que c'est un problème très grave, assez grave, pas très grave ou pas du tout grave? Le premier est…

Base :   Ensemble des répondants.

Catégories assez/très grave confondues 83 86 89 95 86 88 93 86
Problème très grave 52 52 55 66 47 56 61 49
Problème assez grave 31 34 34 29 39 32 32 37
Problème pas très grave 9 9 9 4 11 9 5 8
Problème pas du tout grave 4 3 2 1 2 2 2 5
Catégories pas très/ pas du tout grave confondues 13 12 11 5 13 11 7 13
NSP, ne répond pas, refuse 3 2 1 1 1 1



Atteinte :   plus récente expérience de fraude par marketing de masse

Tableau illustrant l'atteinte :   plus récente expérience de fraude par marketing de masse, selon le sexe, l'âge et le niveau d'éducation
 


2005
(n=1000)
%



2006
(n=1000)
%
2007


Total
(n=1000)
%
Sexe Âge Instruction
Hommes
(n=487)
%
Femmes
(n=513)
%
18-34
(n=181)
%
35-54
(n=444)
%
55+
(n=357)
%
Études
sec. ou
moins
(n=278)
%
Études
coll.
(n=277)
%
Études
univ.
(n=432)
%

Q.7    Au meilleur de votre souvenir, s'il y a lieu, à quand remonte la dernière fois que vous avez, ou un membre de votre ménage a, été victime de fraude par télémarketing? Était-ce…?

Base :   Ensemble des répondants.

Oui, victime 28 31 35 35 35 41 36 29 27 40 37
Au cours des six derniers mois 6 10 14 13 14 18 15 10 10 16 15
Il y a six mois à un an 5 5 6 7 6 9 6 4 5 7 6
Il y a un ou deux ans 6 7 6 6 6 7 6 5 6 6 6
Il y a plus de deux ans 11 9 9 9 9 7 9 10 6 11 10
Jamais 71 69 65 66 65 59 64 71 73 60 63
NSP, ne répond pas, refuse 1 1 <1 <1 <1 1 <1 <1 1 <1


Tableau illustrant l'atteinte :   plus récente expérience de fraude par marketing de masse, selon la région
 


2005
(n=1000)
%



2006
(n=1000)
%
2007


Total
(n=1000)
%
Région
Atlantique
(n=77)
%
Québec
(n=247)
%
Ontario
(n=379)
%
Prairies
(n=165)
%
Colombie-
Britannique
(n=132)
%

Q.7    Au meilleur de votre souvenir, s'il y a lieu, à quand remonte la dernière fois que vous avez, ou un membre de votre ménage a, été victime de fraude par télémarketing? Était-ce…?

Base :   Ensemble des répondants.

Oui, victime 28 31 35 27 29 36 39 41
Au cours des six derniers mois 6 10 14 16 9 13 16 20
Il y a six mois à un an 5 5 6 5 5 7 7 5
Il y a un ou deux ans 6 7 6 3 8 5 4 8
Il y a plus de deux ans 11 9 9 4 7 11 12 8
Jamais 71 69 65 73 71 64 61 59
NSP, ne répond pas, refuse 1 1 <1 <1 1



Mesures prises

Tableau illustrant les mesures prises, selon le sexe, l'âge et le niveau d'éducation
 


2005
(n=289)
%



2006
(n=315)
%
2007


Total
(n=347)
%
Sexe Âge Instruction
Hommes
(n=167)
%
Femmes
(n=180)
%
18-34
(n=75)
%
35-54
(n=162)
%
55+
(n=104)
%
Études
sec. ou
moins
(n=76)
%
Études
coll.
(n=110)
%
Études
univ.
(n=159)
%

Q.8    S'il y a lieu, quelles mesures avez-vous prises, ou le membre de votre ménage qui a été victime de la fraude a-t-il prises, pour tenter de résoudre l'incident? Avez-vous fait autre chose?

Base :   Les répondants qui ont pu être victimes de fraude par marketing de masse.

Note :   Les réponses spontanées multiples ayant été acceptées, la somme des pourcentages indiqués dans une colonne peut être supérieure à 100 %.

A porté plainte à la compagnie 17 18 18 14 21 16 17 22 12 14 24
A porté plainte au service de police local 7 8 8 7 9 7 7 12 11 6 9
A porté plainte à la compagnie de carte de crédit 4 4 7 11 4 7 8 8 5 6 9
A raccroché 2 6 7 5 8 7 6 9 5 8 6
A porté plainte à la banque 1 1 4 5 3 5 6 1 4 5 4
A dit ne pas être intéressé par l'offre (n'a pas acheté) 4 8 3 2 5 3 3 5 4 1 5
A porté plainte au Bureau d'éthique commerciale 5 3 3 4 2 1 2 4 1 4 3
A annulé sa carte de crédit ou de débit 1 3 2 2 2 3 2 2 4 1 3
A essayé de se faire rembourser 4 2 2 2 2 3 2 1 2 2
A envoyé une lettre/courriel de plainte 2 <1 2 1 3 3 2 1 1 3
A porté plainte au Bureau de la concurrence <1 <1 1 2 1 3 1 1 2 1
A prévenu les membres de sa famille, ses amis 1 1 1 1 1 2 3 1
A appelé PhoneBusters S.O. 2 1 1 2 2 1 1 2 1
A engagé des procédures, appelé un avocat 3 1 1 1 1 4 1 1 1
A porté plainte auprès de la compagnie de téléphone 1 1 1 1 2 2 1
A communiqué avec le Bureau de protection du consommateur (au général) 2 <1 1 1 1 1 1 1 1 1
A bloqué l'appel, n'a pas répondu 1 <1 <1 1 1 1
A vérifié la légitimité de l'entreprise en règle / a fait une recherche sur la compagnie 2 1 <1 1 1 1
Était lié par contrat/accusé d'activité frauduleuse 1
A écrit à son député (provincial, fédéral) 1
Autre 5 5 13 16 11 16 14 12 12 10 16
Aucune mesure prise, n'a rien fait 43 38 30 32 28 28 32 28 37 35 24
NSP, ne répond pas, refuse 7 4 3 3 3 9 1 3 7 3 2


Tableau illustrant les mesures prises, selon la région
 


2005
(n=289)
%



2006
(n=315)
%
2007


Total
(n=347)
%
Région
Atlantique
(n=21)c
%
Québec
(n=72)
%
Ontario
(n=136)
%
Prairies
(n=64)
%
Colombie-
Britannique
(n=54)
%

Q.8    S'il y a lieu, quelles mesures avez-vous prises, ou le membre de votre ménage qui a été victime de la fraude a-t-il prises, pour tenter de résoudre l'incident? Avez-vous fait autre chose?

Base :   Les répondants qui ont pu être victimes de fraude par marketing de masse.

A :   Attention, base très petite.

Note :   Les réponses spontanées multiples ayant été acceptées, la somme des pourcentages indiqués dans une colonne peut être supérieure à 100 %.

A porté plainte à la compagnie 17 18 18 10 19 17 23 15
A porté plainte au service de police local 7 8 8 8 10 8 7
A porté plainte à la compagnie de carte de crédit 4 4 7 4 10 11 6
A raccroché 2 6 7 33 3 4 6 7
A porté plainte à la banque 1 1 4 6 4 5 4
A dit ne pas être intéressé par l'offre (n'a pas acheté) 4 8 3 5 6 3 2 4
A porté plainte au Bureau d'éthique commerciale 5 3 3 6 2 3
A annulé sa carte de crédit ou de débit 1 3 2 5 1 2 3 2
A essayé de se faire rembourser 4 2 2 3 2 2
A envoyé une lettre/courriel de plainte 2 <1 2 5 4 1
A porté plainte au Bureau de la concurrence <1 <1 1 4 2
A prévenu les membres de sa famille, ses amis 1 1 1 1 1 3
A appelé PhoneBusters 2 1 2 2
A engagé des procédures, appelé un avocat 3 1 1 2 2
A porté plainte auprès de la compagnie de téléphone 1 1 5 1 2
A communiqué avec l'Office de protection du consommateur (en général) 2 <1 1 3 1
A bloqué l'appel, n'a pas répondu 1 <1 <1 2
A vérifié la légitimité de l'entreprise en règle / a fait une recherche sur la compagnie 2 1 <1 1
Était lié par contrat/accusé d'activité frauduleuse 1
A écrit à son député (tous les niveaux) 1
Autre 5 5 13 5 18 10 14 17
Aucune mesure prise, n'a rien fait 43 38 30 29 28 29 30 37
NSP, ne répond pas, refuse 7 4 3 5 1 4 7



Raison pour laquelle aucune mesure n'a été prise

Tableau illustrant la raison pour laquelle aucune mesure n'a été prise, selon le sexe, l'âge et le niveau d'éducation
 


2005
(n=123)
%



2006
(n=114)
%
2007


Total
(n=102)
%
Sexe Âge Instruction
Hommes
(n=52)
%
Femmes
(n=50)
%
18-34
(n=21)c
%
35-54
(n=50)c
%
55+
(n=28)c
%
Études
sec. ou
moins
(n=28)c
%
Études
coll.
(n=37)c
%
Études
univ.
(n=36)c
%

Q.9    Vous souvenez-vous pourquoi vous n'avez pas poussé la plainte plus loin?

Base :   Les personnes n'ayant pris aucune mesure pour tenter de résoudre l'incident.

A.   Attention, base très petite.

Note :   Les réponses spontanées multiples ayant été acceptées, la somme des pourcentages indiqués dans une colonne peut être supérieure à 100 %

Le montant d'argent (petit) n'en valait pas la peine 20 12 13 19 6 10 20 4 24 11
Ne pensait pas que cela donnerait quelque chose 7 12 11 8 14 14 10 7 14 5 11
Trop difficile, trop d'efforts 7 15 8 8 8 5 8 11 7 8 8
A oublié, s'en fichait, ce n'était pas important 14 10 8 10 6 14 8 4 11 11 3
Ne savait pas à qui s'adresser pour porter plainte 6 11 8 6 10 10 8 7 5 17
N'a pas été victime/n'a pas payé 2 7 8 6 10 10 2 14 4 14 6
Cela aurait pris trop de temps 5 4 5 2 8 10 4 4 11 6
Trop gêné d'avoir été victime de fraude 2 1 5 8 2 5 4 4 7 8
A appris la leçon/Ne se fera pas avoir à nouveau 2 3 4 2 4 4 7 3
Ne croyait pas qu'il y avait eu crime 4 4 2 4 5 4 3 3
Frais juridiques, judiciaires 2 1 1 2 4 3
Aurait dû se méfier 3 1 1 2 5 4
« Ils » ont cessé d'appeler, d'écrire (courriels, etc.) 4 1
Autre 4 5 19 15 22 10 14 36 25 22 11
Non, ne se souvient pas 13 11 9 12 6 5 16 11 5 11
NSP, ne répond pas, refuse 2 4 1 2 2 3


Tableau illustrant la raison pour laquelle aucune mesure n'a été prise, selon la région
 


2005
(n=123)
%



2006
(n=114)
%
2007


Total
(n=102)
%
Région
Atlantique
(n=6)c
%
Québec
(n=20)c
%
Ontario
(n=37)c
%
Prairies
(n=19)c
%
Colombie-
Britannique
(n=20)c
%

Q.9    Vous souvenez-vous pourquoi vous n'avez pas poussé la plainte plus loin?

Base :   Les personnes n'ayant pris aucune mesure pour tenter de résoudre l'incident.

A.   Attention, base très petite.

Note :   Les réponses spontanées multiples ayant été acceptées, la somme des pourcentages indiqués dans une colonne peut être supérieure à 100 %

Le montant d'argent (petit) n'en valait pas la peine 20 12 13 17 20 11 20
Ne pensait pas que cela donnerait quelque chose 7 12 11 17 5 14 16 5
Trop difficile, trop d'efforts 7 15 8 20 5 5 5
A oublié, s'en fichait, ce n'était pas important 14 10 8 10 11 11
Ne savait pas à qui s'adresser pour porter plainte 6 11 8 5 14 5 5
N'a pas été victime/n'a pas payé 2 7 8 17 5 8 11 5
Cela aurait pris trop de temps 5 4 5 5 16
Trop gêné d'avoir été victime de fraude 2 1 5 5 5 5 5
A appris la leçon/Ne se fera pas avoir à nouveau 2 3 5 5 5
Ne croyait pas qu'il y avait eu crime 4 4 2 10
Frais juridiques, judiciaires 2 1 1 5
Aurait dû se méfier 3 1 1 5
« Ils » ont cessé d'appeler, d'écrire (courriels, etc.) 4 1
Autre 4 5 19 33 10 19 11 30
Non, ne se souvient pas 13 11 9 15 8 5 10
NSP, ne répond pas, refuse 2 4 1 17



Mesures qu'auraient prises les non victimes

Tableau illustrant les mesures qu'auraient prises les non victimes, selon le sexe, l'âge et le niveau d'éducation
 


2005
(n=731)
%



2006
(n=699)
%
2007


Total
(n=664)
%
Sexe Âge Instruction
Hommes
(n=325)
%
Femmes
(n=339)
%
18-34
(n=113)
%
35-54
(n=283)
%
55+
(n=256)
%
Études
sec. ou
moins
(n=207)
%
Études
coll.
(n=170)
%
Études
univ.
(n=276)
%

Q.10    Si vous, ou un membre de votre ménage, étiez sollicité par un appel de télémarketing, un courriel ou une lettre qui semble frauduleuse, quelle mesure, s'il y a lieu, prendriez-vous, ou le membre du ménage en question prendrait-il?

Base :   Répondants n'ayant pas été victimes de fraude par marketing de masse

Notes:   Les réponses spontanées multiples ayant été acceptées, la somme des pourcentages indiqués dans une colonne peut être supérieure à 100 %.

Aurait porté plainte au service de police local 30 31 30 31 29 20 35 30 32 34 28
Aurait raccroché/Aurait supprimé le courriel/Aurait jeté la lettre 12 18 17 18 16 12 18 18 15 19 17
Aurait ignoré la lettre/N'y aurait pas donné suite 3 8 9 12 6 15 7 8 7 6 12
Aurait porté plainte au Bureau d'éthique commerciale 7 8 7 5 9 7 6 9 7 8 7
Aurait appelé la compagnie 3 4 4 4 4 4 6 2 2 5 5
Aurait pris les coordonnées de l'entreprise 2 3 4 3 5 5 5 2 3 6 3
Aurait prévenu les membres de sa famille, ses amis 3 2 3 2 4 3 2 4 2 4 3
Aurait porté plainte à la GRC 1 3 3 3 1 4 3 2 3 4
Aurait refusé/Dit ne pas être intéressé 5 4 3 3 3 5 2 3 2 2 4
Aurait communiqué avec les autorités 2 3 3 3 3 4 2 3 2 2 4
Aurait communiqué avec l'Office de la protection du consommateur 4 1 3 3 2 4 3 2 1 2 4
Aurait communiqué avec les médias 1 1 2 1 2 3 1 2 2 1
Aurait porté plainte au Bureau de la concurrence 1 <1 2 1 2 2 1 2 2 1 1
Aurait plainte à la compagnie de carte de crédit <1 1 1 1 1 1 2 1 2 1
Aurait été sur Internet/À un site Web sur la fraude 1 <1 1 2 <1 1 2 <1 <1 2 1
Aurait appelé PhoneBusters 1 1 1 2 <1 1 1 1 3 1
Aurait appelé la compagnie de téléphone <1 <1 1 <1 1 2 1 <1 1 1
Aurait engagé des procédures, aurait appelé un avocat 2 2 1 1 1 2 1 <1 1 1 1
Un membre de la famille s'en serait occupé <1 1 <1 <1 1 1 <1 1 1
Aurait porté plainte à son député (tous les niveaux) 1 <1 <1 <1 <1 <1
Aurait dit ma façon de penser/Les aurait engueulés <1 <1
Aurait bloqué l'appel, n'aurait pas répondu <1 <1
Aurait demandé que son nom soit supprimé de la liste 1 <1
Autre 4 2 8 8 9 10 10 7 8 11 8
N'aurait prise aucune mesure, n'aurait rien fait 21 21 19 18 19 21 18 20 14 19 22
NSP, ne répond pas, refuse 8 8 7 6 8 10 5 8 14 4 3


Tableau illustrant les mesures qu'auraient prises les non victimes, selon la région
 


2005
(n=731)
%



2006
(n=699)
%
2007


Total
(n=664)
%
Région
Atlantique
(n=57)
%
Québec
(n=176)
%
Ontario
(n=248)
%
Prairies
(n=101)
%
Colombie-
Britannique
(n=82)
%

Q.10    Si vous, ou un membre de votre ménage, étiez sollicité par un appel de télémarketing, un courriel ou une lettre qui semble frauduleuse, quelle mesure, s'il y a lieu, prendriez-vous, ou le membre du ménage en question prendrait-il?

Base :   Répondants n'ayant pas été victimes de fraude par marketing de masse

Notes:   Les réponses spontanées multiples ayant été acceptées, la somme des pourcentages indiqués dans une colonne peut être supérieure à 100 %.

Aurait porté plainte au service de police local 30 31 30 39 30 31 30 26
Aurait raccroché/Aurait supprimé le courriel/Aurait jeté la lettre 12 18 17 19 12 19 25 12
Aurait ignoré la lettre/N'y aurait pas donné suite 3 8 9 4 13 10 6 6
Aurait porté plainte au Bureau d'éthique commerciale 7 8 7 7 2 8 4 20
Aurait appelé la compagnie 3 4 4 7 6 3 1 6
Aurait pris les coordonnées de l'entreprise 2 3 4 4 2 6 3 2
Aurait prévenu les membres de sa famille, ses amis 3 2 3 2 3 2 4 4
Aurait porté plainte à la GRC 1 3 5 2 6 7
Aurait refusé/Dit ne pas être intéressé 5 4 3 4 2 3 3 2
Aurait communiqué avec les autorités 2 3 3 2 5 2 1 1
Aurait communiqué avec l'Office de la protection du consommateur 4 1 3 2 8 <1 1
Aurait communiqué avec les médias 1 1 2 2 2 1 3 2
Aurait porté plainte au Bureau de la concurrence 1 <1 2 3 2 2
Aurait plainte à la compagnie de carte de crédit <1 1 1 2 1 1 2 1
Aurait été sur Internet/À un site Web sur la fraude 1 <1 1 2 1 2 1
Aurait appelé PhoneBusters 1 1 1 4 1 1 1 1
Aurait appelé la compagnie de téléphone <1 <1 1 2 1
Aurait engagé des procédures, aurait appelé un avocat 2 2 1 4 1 1 1 1
Un membre de la famille s'en serait occupé <1 1 <1 <1 2
Aurait porté plainte à son député (tous les niveaux) 1 <1 <1 <1
Aurait dit ma façon de penser/Les aurait engueulés <1 <1
Aurait bloqué l'appel/N'aurait pas répondu <1 <1
Aurait demandé que son nom soit supprimé de la liste 1 <1
Autre 4 2 8 7 13 8 7 4
N'aurait pris aucune mesure, n'aurait rien fait 21 21 19 18 14 19 21 28
NSP, ne répond pas, refuse 8 8 7 5 7 7 7 9



Fréquence du vol d'identité

Tableau illustrant la fréquence du vol d'identité, selon le sexe, l'âge et le niveau d'éducation
 


2005
(n=1000)
%



2006
(n=1000)
%
2007


Total
(n=1000)
%
Sexe Âge Instruction
Hommes
(n=487)
%
Femmes
(n=513)
%
18-34
(n=181)
%
35-54
(n=444)
%
55+
(n=357)
%
Études
sec. ou
moins
(n=278)
%
Études
coll.
(n=277)
%
Études
univ.
(n=432)
%

Q.11    Au meilleur de votre souvenir, s'il y a lieu, à quand remonte la dernière fois que vous, ou un membre de votre ménage, avez pu être victime de vol d'identité, soit la collecte et l'utilisation non autorisée de renseignements personnels comme le nom, la date de naissance, l'adresse, les données de la carte de crédit ou le numéro d'assurance sociale?

Base :   Ensemble des répondants.

Oui, victime 18 17 20 22 18 19 24 16 15 26 21
Au cours des six derniers mois 4 4 5 6 4 7 6 3 3 7 6
Il y a six mois à un an 3 3 3 4 2 2 4 3 1 6 3
Il y a un ou deux ans 4 4 4 3 4 4 4 3 4 4 3
Il y a plus de deux ans 7 6 8 9 8 6 10 7 7 9 9
Jamais 80 83 80 78 81 81 76 83 85 74 79
NSP, ne répond pas, refuse 1 1 <1 1 <1 1 <1 1 <1



Victimes : plus récente expérience de vol d'identité

Tableau illustrant les victimes : plus récente expérience de vol d'identité selon, la région
 


2005
(n=1000)
%



2006
(n=1000)
%
2007


Total
(n=1000)
%
Région
Atlantique
(n=77)
%
Québec
(n=247)
%
Ontario
(n=379)
%
Prairies
(n=165)
%
Colombie-
Britannique
(n=132)
%

Q.11    Au meilleur de votre souvenir, s'il y a lieu, à quand remonte la dernière fois que vous, ou un membre de votre ménage, avez pu être victime de vol d'identité, soit la collecte et l'utilisation non autorisée de renseignements personnels comme le nom, la date de naissance, l'adresse, les données de la carte de crédit ou le numéro d'assurance sociale?

Base :   Ensemble des répondants.

Oui, victime 18 17 20 15 15 23 17 27
Au cours des six derniers mois 4 4 5 4 4 6 4 8
Il y a six mois à un an 3 3 3 2 5 2 5
Il y a un ou deux ans 4 4 4 1 3 4 2 5
Il y a plus de deux ans 7 6 8 10 6 8 9 9
Jamais 80 83 80 83 84 77 82 74
NSP, ne répond pas, refuse 1 1 <1 1 1



Mesures prises

Tableau illustrant les mesures prises
  2005
(n=201)
%
2006
(n=169)
%
2007
(n=200)
%

Q.12    S'il y a lieu, quelles mesures avez-vous, ou le membre de votre ménage qui a été victime de la fraude a-t-il, prises pour tenter de résoudre l'incident?

Base :   Les répondants qui ont pu être victimes de vol d'identité.

Note :   Les réponses spontanées multiples ayant été acceptées, la somme des pourcentages indiqués dans une colonne peut être supérieure à 100 %.

A porté plainte à une compagnie de carte de crédit 26 33 23
A porté plainte à l'institution financière 9 12 20
A porté plainte au service de police local 16 15 13
A porté plainte à la compagnie à l'origine du problème 8 10 9
A modifié son information bancaire, a annulé sa carte de crédit 6 9 9
A reçu appel de la compagnie de carte de crédit 3 3 4
A porté plainte au Bureau de la concurrence 4 3
A communiqué avec les autorités (Revunu-Canada, Gouvernement) 2 2 3
Equifax/bureau de crédit 2 2 3
A engagé des procédures, appelé un avocat 3 1 2
A fait une recherche, s'est renseigné sur l'entreprise 1 1
A appelé PhoneBusters 1
A communiqué avec les médias 1
A porté plainte au Bureau d'éthique commerciale 1
Autre 9 7 15
N'a rien fait 18 15 16
NSP, ne répond pas, refuse 5 3 2



Connaissance du message sur la fraude par marketing de masse et le vol d'identité

Tableau illustrant la connaissance du message sur la fraude par marketing de masse et le vol d'identité, selon le sexe, l'âge et le niveau d'éducation
 


2005
(n=1000)
%



2006
(n=1000)
%
2007


Total
(n=1000)
%
Sexe Âge Instruction
Hommes
(n=487)
%
Femmes
(n=513)
%
18-34
(n=181)
%
35-54
(n=444)
%
55+
(n=357)
%
Études
sec. ou
moins
(n=278)
%
Études
coll.
(n=277)
%
Études
univ.
(n=432)
%

Q.13    Avez-vous vu, entendu ou lu quelque chose récemment au sujet de la fraude, y compris la fraude par télémarketing et le vol d'identité?

Base :   Ensemble des répondants.

Oui 78 73 80 81 78 66 83 83 71 78 87
Non 22 27 20 19 22 34 17 17 29 22 13
NSP, ne répond pas, refuse <1 <1


Tableau illustrant la connaissance du message sur la fraude par marketing de masse et le vol d'identité, selon la région
  2007
Région
Atlantique
(n=77)
%
Québec
(n=247)
%
Ontario
(n=379)
%
Prairies
(n=165)
%
Colombie-
Britannique
(n=132)
%

Q.13    Avez-vous vu, entendu ou lu quelque chose récemment au sujet de la fraude, y compris la fraude par télémarketing et le vol d'identité?

Base :   Ensemble des répondants.

Oui 77 76 81 82 81
Non 23 24 19 18 19
NSP, ne répond pas, refuse



Rappel précis de l'information

Tableau illustrant le rappel précis de l'information
  2006
Total
(n=725)
%
2007
Total
(n=797)
%

Q.14    Plus précisément, qu'est-ce que vous avez vu, entendu ou lu? Y a-t-il autre chose?

Base :   Les répondants ayant dit avoir vu, entendu ou lu quelque chose au sujet de la fraude, dont la fraude par marketing de masse et le vol d'identité.

Note:   Les réponses spontanées multiples ayant été acceptées, la somme des pourcentages indiqués dans une colonne peut être supérieure à 100 %.

Prévention de la fraude 9 16
Brèche de sécurité dans les magasins Winners/Home Sense/TJX 9
Vol / Fraude par carte de crédit 14 17
Vol d'identité / Protégez votre identité 21 17
Article dans un journal ou un magazine 12 11
À la télévision ou dans une émission de télévision 13 10
Vol / Fraude par carte de débit 7 9
À propos de la fraude (en général) 3 5
Fraude immobilière ou hypothécaire 2 5
Fraude en ligne ou par Internet 6 5
Fraude bancaire 3 4
Personnes âgées visées ou arnaquées 5 4
Fraude en utilisant des prix 4 4
À la radio 1 3
Sollicitation téléphonique frauduleuse 3 3
Fraude concernant des dons / des organismes de bienfaisance 3 3
Destruction des renseignements personnels 4 3
Fraude de marketing / de facturation 4 2
Détaillants de loteries de l'Ontario ayant volé des billets gagnants 2
Alerte en ligne / par courriel de faire attention à la fraude 2 2
Ne divulguez pas vos renseignements personnels / Faites attention à vos renseignements personnels 2 2
Vol de carte d'assurance sociale / de certificat de naissance 4 2
Fraude par courriel 3 1
A entendu par un ami / un parent qui a été victime de fraude 2 1
Fraude concernant la rénovation domiciliaire 1 1
Fraude nigérienne / africaine 1 1
Interventions de la police / de la GRC 1 1
Fraude par la poste 1 1
La fraude est à la hausse / devient plus commune 5 1
La vitesse à laquelle elle peut être effectué et la facilité avec laquelle elle peut l'être 1 1
Fraude de porte-à-porte 1 1
Achats en ligne / téléphoniques non reçus 1 1
Fraude d'assurance 1 <1
Avertissements de compagnies avec lesquelles fait affaire <1
Fraude par chèque <1
Criminalité des entreprises (Enron, etc.) 1 <1
Scandale des commandites / Commission Gomery 1
Fraude concernant l'interurbain <1
Autre 6 12
NSP, ne répond pas, refuse 7 4



Répondants ayant vu, lu ou entendu quelque chose au sujet de la prévention de la fraude

Tableau illustrant les répondants ayant vu, lu ou entendu quelque chose au sujet de la prévention de la fraude, selon le sexe, l'âge et le niveau d'éducation
 


2005
(n=702)
%



2006
(n=934)
%
2007


Total
(n=869)
%
Sexe Âge Instruction
Hommes
(n=422)
%
Femmes
(n=447)
%
18-34
(n=166)
%
35-54
(n=378)
%
55+
(n=309)
%
Études
sec. ou
moins
(n=246)
%
Études
coll.
(n=236)
%
Études
univ.
(n=376)
%

Q.15    Avez-vous récemment vu, entendu ou lu quelque chose au sujet de la prévention de la fraude? [Sensibilisation en 2005.]

Base :   Les personnes n'ayant pas spontanément indiqué avoir entendu, vu, ou lu quelque chose au sujet de la fraude par marketing de masse ou du vol d'identité en réponse à la question 14.

Oui 49 53 58 59 57 45 61 61 51 55 65
Non 49 45 41 40 42 55 38 37 49 44 34
NSP, ne répond pas, refuse 1 2 1 1 1 1 1 2 <1 1 2


Tableau illustrant les répondants ayant vu, lu ou entendu quelque chose au sujet de la prévention de la fraude, selon la région
  Région
Atlantique
(n=69)
%
Québec
(n=224)
%
Ontario
(n=320)
%
Prairies
(n=138)
%
Colombie-
Britannique
(n=178)
%

Q.15    Avez-vous récemment vu, entendu ou lu quelque chose au sujet de la prévention de la fraude? [Sensibilisation en 2005.]

Base :   Les personnes n'ayant pas spontanément indiqué avoir entendu, vu, ou lu quelque chose au sujet de la fraude par marketing de masse ou du vol d'identité en réponse à la question 14.

Oui 62 56 54 62 64
Non 38 42 45 38 36
NSP, ne répond pas, refuse 2 1 1



Source d'information sur la prévention de la fraude

Tableau illustrant la source d'information sur la prévention de la fraude, selon le sexe, l'âge et le niveau d'éducation
 


2005
(n=645)
%



2006
(n=564)
%
2007


Total
(n=634)
%
Sexe Âge Instruction
Hommes
(n=313)
%
Femmes
(n=321)
%
18-34
(n=89)
%
35-54
(n=297)
%
55+
(n=237)
%
Études
sec. ou
moins
(n=157)
%
Études
coll.
(n=171)
%
Études
univ.
(n=300)
%

Q.16    Et où avez-vous vu, entendu ou lu au sujet de la prévention de la fraude?

Base :   Les personnes ayant spontanément indiqué avoir entendu, vu, ou lu quelque chose au sujet de la prévention de la fraude à la question 14 ou 15.

Note:   Les réponses spontanées multiples ayant été acceptées, la somme des pourcentages indiqués dans une colonne peut être supérieure à 100 %.

Reportage télévision, radio ou presse écrite 19 43 46 46 45 43 45 49 57 46 41
Article dans un magazine ou un journal 13 39 35 34 36 24 33 41 32 36 35
Télévision 53 18 21 19 22 12 23 19 27 20 18
Site Web 7 12 13 18 8 21 15 7 7 16 14
Radio 13 6 8 8 8 8 8 8 7 9 8
Bouche-à-oreille 3 2 4 5 3 6 4 4 3 6 4
Courriel 3 3 3 3 3 1 3 3 3 5 2
Encart avec la carte de crédit ou autre facture 2 4 3 3 3 5 1 3 4 3
Au travail/ Par le travail 3 4 3 3 3 9 2 1 2 4 3
Événement communautaire 1 1 3 3 3 2 4 3 1 2 5
Banque 1 4 2 3 2 2 3 1 1 4 2
Dépliants 1 1 2 3 1 3 2 1 1 4 2
Police 1 1 2 1 3 2 2 2 5 1
Internet/fournisseur Internet (sans autre précision) 2 1 1 1 2 1 1 2 1 1 2
Affiches <1 <1 1 2 1 1 1 2 1
Journaux (tous) 22 <1 <1 <1 <1 <1
Autre 7 6 3 4 2 2 2 4 2 4 3
NSP, ne répond pas, refuse 1 1 1 1 1 1 1 1 1


Tableau illustrant la source d'information sur la prévention de la fraude, selon la région
 


2005
(n=645)
%



2006
(n=564)
%
2007


Total
(n=634)
%
Région
Atlantique
(n=51)
%
Québec
(n=149)
%
Ontario
(n=232)
%
Prairies
(n=112)
%
Colombie-
Britannique
(n=90)
%

Q.16    Et où avez-vous vu, entendu ou lu au sujet de la prévention de la fraude?

Base :   Les personnes ayant spontanément indiqué avoir entendu, vu, ou lu quelque chose au sujet de la prévention de la fraude à la question 14 ou 15.

Note:   Les réponses spontanées multiples ayant été acceptées, la somme des pourcentages indiqués dans une colonne peut être supérieure à 100 %.

Reportage télévision, radio ou presse écrite 19 43 46 33 42 48 45 56
Article dans un magazine ou un journal 13 39 35 43 26 35 38 41
Télévision 53 18 21 25 21 17 26 19
Site Web 7 12 13 4 16 17 8 7
Radio 13 6 8 10 6 7 8 13
Bouche-à-oreille 3 2 4 3 5 4 4
Courriel 3 3 3 2 3 6 3
Encart avec la carte de crédit ou autre facture 2 4 3 10 3 2 1 3
Au travail/ Par le travail 3 4 3 1 4 4 2
Événement communautaire 1 1 3 2 1 5 1 4
Banque 1 4 2 4 2 2 3 1
Dépliants 1 1 2 4 2 1
Police 1 1 2 4 1 3 2 1
Internet/fournisseur Internet (sans autre précision) 2 1 1 2 2 1
Affiches <1 <1 1 1 1 1
Journaux (tous) 22 <1 <1 1
Autre 7 6 3 4 2 3 2 4
NSP, ne répond pas, refuse 1 1 1 2 1 1 1



Rappel du principal message

Tableau illustrant le rappel du principal message, selon la région
 


2005
(n=649)
%



2006
(n=564)
%
2007


Total
(n=634)
%
Région
Atlantique
(n=51)
%
Québec
(n=149)
%
Ontario
(n=232)
%
Prairies
(n=112)
%
Colombie-
Britannique
(n=90)
%

Q.17    Et quel était le message principal de ce que vous avez vu, entendu ou lu?

Base :   Les personnes ayant spontanément indiqué avoir entendu, vu, ou lu quelque chose au sujet de la fraude par marketing de masse ou du vol d'identité aux Q14 et 15.

Note :   Réponses spontanées avec une seule mention acceptées

« La fraude : Identifiez-la. Signalez-la. Enrayez-la. » 2 6 12 8 5 5 6
Choisir avec prudence à qui faire confiance 6 4 23 33 10 22 31 29
Faire attention, être prudent 22 25 14 6 14 19 8 12
Ne pas divulguer de renseignements personnels 12 15 7 10 8 4 6
Se méfier de la sollicitation téléphonique 3 2 7 8 8 7 4 6
En cas de doute, prévenir les autorités 2 2 6 10 1 4 10 13
Ne pas donner d'information relative à sa carte de crédit à un étranger 13 11 6 8 12 3 4 3
Le vol d'identité est un crime grave 4 6 5 6 1 8 6 2
Détruire la paperasse contenant des données personnelles 3 5 4 4 4 4 5 1
Comment se défendre 1 1 2 3 2 1
Au sujet de situations touchant des personnes âgées 2 1 1 3
S'informer au sujet de la compagnie avec laquelle vous faites affaire 3 2 1 1 1
Faire attention près des guichets automatiques 2 1 <1 <1 1
La fraude est à la hausse 2 1 <1 1
Si c'est trop beau pour être vrai, ça ne l'est probablement pas 2 2 <1 1 1
Vérifier ses relevés bancaires 1 1 <1 <1
La facilité avec laquelle la fraude peut se produire 1 <1 1
Fraude par Internet/courriel 2 3
À propos de gens arnaqués 4
Se méfier des fraudes utilisant des œuvres de bienfaisance 2 1
Se méfier des prix, concours ou argent que vous auriez gagnés 1 1
À quel point c'est sérieux 1 1
Fraude dans les petits magasins / chez les petits fournisseurs 1 <1
Être assuré (tous) 1
Autre 1 3 14 8 15 11 15 19
Ne se souvient d'aucun message 10 1
NSP, ne répond pas, refuse 1 10 6 6 8 4 7 2



Rappel net du message : « La fraude : Identifiez-là. Signalez-la. Enrayez-la. »

Tableau illustrant le rappel net du message : « La fraude : Identifiez-là. Signalez-la. Enrayez-la. », selon le sexe, l'âge et le niveau d'éducation
 

2006
(n=564)
%
2007


Total
(n=634)
%
Sexe Âge Instruction
Hommes
(n=313)
%
Femmes
(n=321)
%
18-34
(n=89)
%
35-54
(n=297)
%
55+
(n=237)
%
Études
sec. ou
moins
(n=157)
%
Études
coll.
(n=171)
%
Études
univ.
(n=300)
%

Q.18    Vous souvenez-vous avoir vu, entendu ou lu quelque chose récemment au sujet de la fraude qui contenait le message : La fraude : identifiez-la, signalez-la et enrayez-la?

Base :   Les personnes n'ayant pas spontanément identifié le slogan (Q.14 ou Q.15)

Rappel total 28 29 29 28 25 29 31 35 31 25
Rappel spontané (Q. 14 ou Q. 17) 2 6 6 7 4 6 7 7 6 6
Rappel assisté (Oui à Q. 18) 26 23 23 22 20 23 24 28 25 19
Ne se souvient pas du message 71 70 71 70 75 70 69 64 69 74
NSP, ne répond pas, refuse 3 1 2 1 <1 1 1


Tableau illustrant le rappel net du message : « La fraude : Identifiez-là. Signalez-la. Enrayez-la. », selon la région
  Région
Atlantique
(n=51)
%
Québec
(n=149)
%
Ontario
(n=232)
%
Prairies
(n=112)
%
Colombie-
Britannique
(n=90)
%

Q.18    Vous souvenez-vous avoir vu, entendu ou lu quelque chose récemment au sujet de la fraude qui contenait le message : La fraude : identifiez-la, signalez-la et enrayez-la?

Base :   Les personnes n'ayant pas spontanément identifié le slogan (Q.14 ou Q.15)

Rappel total 39 32 26 26 29
Rappel spontané (Q. 14 ou Q. 17) 12 8 5 5 6
Rappel assisté (Oui à Q. 18) 27 23 22 21 23
Ne se souvient pas du message 59 68 73 73 71
NSP, ne répond pas, refuse 2 1 1 1



Utilité perçue des messages sur la prévention de la fraude

Tableau illustrant l'utilité perçue des messages sur la prévention de la fraude selon le sexe, l'âge et le niveau d'éducation
 


2005
(n=580)
%



2006
(n=155)
%
2007


Total
(n=183)
%
Sexe Âge Instruction
Hommes
(n=92)
%
Femmes
(n=91)
%
18-34
(n=22)
%
35-54
(n=86)
%
55+
(n=73)
%
Études
sec. ou
moins
(n=55)c
%
Études
coll.
(n=53)c
%
Études
univ.
(n=74)
%

Q.19    Et à quel point avez-vous trouvé ce message utile?

Base :   Les répondants qui ont identifié le message principal : « La fraude : Identifiez-la. Signalez-la. Enrayez-la » (à Q.17 ou Q.18)

Note:   En 2005, tous les répondants qui ont vu, entendu ou lu quelque chose au sujet de la fraude par marketing de masse ou du vol d'identité étaient inclus, ce qui explique l'échantillon plus grand.

A   Attention : petite base

Catégories assez/très utile confondues 90 86 86 84 88 86 87 84 85 91 82
Très utile 56 45 50 50 49 41 52 51 58 57 39
Assez utile 34 41 36 34 38 45 35 33 27 34 43
Pas très utile 6 8 9 11 7 14 8 8 7 6 12
Pas du tout utile 4 6 5 5 5 5 8 7 4 5
Catégories pas très/pas du tout utile confondues 10 14 14 16 12 14 13 16 15 9 18
NSP, ne répond pas, refuse <1 1


Tableau illustrant l'utilité perçue des messages sur la prévention de la fraude selon le sexe, selon la région
 


2005
(n=580)
%



2006
(n=155)
%
2007


Total
(n=183)
%
Région
Atlantique
(n=20)c
%
Québec
(n=47)c
%
Ontario
(n=61)
%
Prairies
(n=29)c
%
Colombie-
Britannique
(n=26)c
%

Q.19    Et à quel point avez-vous trouvé ce message utile?

Base :   Les répondants qui ont identifié le message principal : « La fraude : Identifiez-la. Signalez-la. Enrayez-la » (à Q.17 ou Q.18)

Note:   En 2005, tous les répondants qui ont vu, entendu ou lu quelque chose au sujet de la fraude par marketing de masse ou du vol d'identité étaient inclus, ce qui explique l'échantillon plus grand.

A   Attention : petite base

Catégories assez/très utile confondues 90 86 86 85 89 89 76 85
Très utile 56 45 50 35 70 48 34 46
Assez utile 34 41 36 50 19 41 41 38
Pas très utile 6 8 9 10 9 3 17 12
Pas du tout utile 4 6 5 5 2 8 7 4
Catégories pas très/pas du tout utile confondues 10 14 14 15 11 11 24 15
NSP, ne répond pas, refuse <1 1



Réaction aux messages

Tableau illustrant la réaction aux messages, selon le sexe, l'âge et le niveau d'éducation
 


2005
(n=649)
%



2006
(n=155)
%
2007


Total
(n=183)
%
Sexe Âge Instruction
Hommes
(n=92)
%
Femmes
(n=91)
%
18-34
(n=22)c
%
35-54
(n=86)
%
55+
(n=73)
%
Études
sec. ou
moins
(n=55)c
%
Études
coll.
(n=53)c
%
Études
univ.
(n=74)
%

Q.20    Est-ce que ce que vous avez vu, entendu ou lu a changé quelque chose à la façon dont vous réagissez à ce type d'appel, de courriels ou de lettres non sollicitées, ou face aux organismes dont vous croyez avoir été victime de vol d'identité? Si oui, est-ce…?

Base :   Les répondants ayant identifié le message : « La fraude : Identifiez-la. Signalez-la. Enrayez-la. » (au Q.17 ou Q.18)

Note :   En 2005, tous les répondants qui ont vu, entendu ou lu quelque chose au sujet de la fraude par marketing de masse ou du vol d'identité étaient inclus, ce qui explique l'échantillon plus grand.

Catégories beaucoup/quelque peu confondues 61 65 63 61 65 68 70 55 62 70 58
Beaucoup 37 41 36 36 36 41 43 27 40 40 30
Quelque peu 24 24 27 25 29 27 27 27 22 30 28
Pas tellement 14 12 15 15 14 14 13 16 18 13 14
Non 25 21 20 21 20 18 16 25 18 15 26
Catégories pas tellement/non confondues 39 33 35 36 34 32 29 41 36 28 39
NSP, ne répond pas, refuse 1 2 2 3 1 1 4 2 2 3


Tableau illustrant la réaction aux messages, selon la région
 


2005
(n=649)
%



2006
(n=155)
%
2007


Total
(n=183)
%
Région
Atlantique
(n=20)c
%
Québec
(n=47)c
%
Ontario
(n=61)
%
Prairies
(n=29)c
%
Colombie-
Britannique
(n=26)c
%

Q.20    Est-ce que ce que vous avez vu, entendu ou lu a changé quelque chose à la façon dont vous réagissez à ce type d'appel, de courriels ou de lettres non sollicitées, ou face aux organismes dont vous croyez avoir été victime de vol d'identité? Si oui, est-ce…?

Base :   Les répondants ayant identifié le message : « La fraude : Identifiez-la. Signalez-la. Enrayez-la. » (au Q.17 ou Q.18)

Note :   En 2005, tous les répondants qui ont vu, entendu ou lu quelque chose au sujet de la fraude par marketing de masse ou du vol d'identité étaient inclus, ce qui explique l'échantillon plus grand.

Catégories beaucoup/quelque peu confondues 61 65 63 85 55 56 79 58
Beaucoup 37 41 36 40 45 30 41 27
Quelque peu 24 24 27 45 11 26 38 31
Pas tellement 14 12 15 5 17 21 10 8
Non 25 21 20 5 23 21 10 35
Catégories pas tellement/non confondues 39 33 35 10 40 43 21 42
NSP, ne répond pas, refuse 1 2 2 5 4 2

haut de la page

IV. Lutte contre la fraude par marketing de masse et le vol d'identité : PhoneBusters et autres moyens

Organisme avec lequel les répondants communiqueraient pour signaler une fraude par marketing de masse ou un vol d'identité

Tableau illustrant l'organisme avec lequel les répondants communiqueraient pour signaler une fraude par marketing de masse ou un vol d'identité, selon le sexe, l'âge et le niveau d'éducation
 


2005
(n=1000)
%



2006
(n=1000)
%
2007


Total
(n=1000)
%
Sexe Âge Instruction
Hommes
(n=487)
%
Femmes
(n=513)
%
18-34
(n=181)
%
35-54
(n=444)
%
55+
(n=357)
%
Études
sec. ou
moins
(n=278)
%
Études
coll.
(n=277)
%
Études
univ.
(n=432)
%

Q.20    Avec quel organisme, un ou plusieurs, communiqueriez-vous si vous désiriez signaler une activité de télémarketing suspecte ou frauduleuse, ou un vol d'identité?

Base :   Ensemble des répondants.

Note:   Les réponses spontanées multiples ayant été acceptées, la somme des pourcentages indiqués dans une colonne peut être supérieure à 100 %.

Service de police local 51 59 57 54 59 49 56 61 59 53 58
Gendarmerie royale 20 17 17 19 15 12 18 18 18 18 15
Bureau d'éthique commerciale 16 12 10 12 8 8 11 10 6 13 10
Bureau de la concurrence 1 <1 1 2 1 1 1 1 1 1 1
PhoneBusters 1 1 2 2 1 1 2 1 1 2 1
Autre 27 26 38 39 38 42 35 40 31 37 44
Banque ou institution financière
13
Compagnie de carte de crédit
7
Office de protection du consommateur
(réponses générales)
4
Compagnie ou organisme en cause
3
Gouvernement (tous les niveaux)
2
Aucun 1
NSP, ne répond pas, refuse 14 14 9 7 11 15 9 6 11 8 8


Tableau illustrant l'organisme avec lequel les répondants communiqueraient pour signaler une fraude par marketing de masse ou un vol d'identité, selon la région
 


2005
(n=1000)
%



2006
(n=1000)
%
2007


Total
(n=1000)
%
Région
Atlantique
(n=77)
%
Québec
(n=247)
%
Ontario
(n=379)
%
Prairies
(n=165)
%
Colombie-
Britannique
(n=132)
%

Q.20    Avec quel organisme, un ou plusieurs, communiqueriez-vous si vous désiriez signaler une activité de télémarketing suspecte ou frauduleuse, ou un vol d'identité?

Base :   Ensemble des répondants.

Note:   Les réponses spontanées multiples ayant été acceptées, la somme des pourcentages indiqués dans une colonne peut être supérieure à 100 %.

Service de police local 51 59 57 47 53 65 51 49
Gendarmerie royale 20 17 17 40 11 6 32 25
Bureau d'éthique commerciale 16 12 10 17 3 8 12 23
Bureau de la concurrence 1 <1 1 1 2 1 1 2
PhoneBusters 1 1 2 1 2 3
Autre 6 26 38 22 41 41 32 44
Banque ou institution financière
13
Compagnie de carte de crédit
7
Office de protection du consommateur
(réponses générales)
4
Compagnie ou organisme en cause
3
Gouvernement (tous les niveaux)
2
Aucun 1
NSP, ne répond pas, refuse 14 14 9 8 9 10 8 9



Notoriété nette de PhoneBusters

Tableau illustrant le notoriété de PhoneBusters, selon le sexe, l'âge et le niveau d'éducation
 


2006
(n=1000)
%
2007


Total
(n=991)
%
Sexe Âge Instruction
Hommes
(n=487)
%
Femmes
(n=513)
%
18-34
(n=181)
%
35-54
(n=444)
%
55+
(n=357)
%
Études
sec. ou
moins
(n=278)
%
Études
coll.
(n=277)
%
Études
univ.
(n=432)
%

Q.22    Avez-vous entendu parler d'un organisme appelé PhoneBusters?

Base :   Ensemble des répondants

Notoriété totale de PhoneBusters 19 22 29 16 16 26 20 20 22 23
Connaissance spontanée (Q. 21) 1 2 2 1 1 2 1 1 2 1
Connaissance assistée (oui à Q.22) 18 20 27 15 14 23 20 18 20 22
Ne connaît pas PhoneBusters 80 78 72 84 85 74 80 80 78 77
NSP, ne répond pas, refuse 1 <1 <1 <1 <1


Tableau illustrant le notoriété de PhoneBusters, selon la région
  Région
Atlantique
(n=77)
%
Québec
(n=247)
%
Ontario
(n=379)
%
Prairies
(n=165)
%
Colombie-
Britannique
(n=132)
%

Q.22    Avez-vous entendu parler d'un organisme appelé PhoneBusters?

Base :   Ensemble des répondants

Notoriété totale de PhoneBusters 40 10 25 28 18
Connaissance spontanée (Q.21) 1 2 3
Connaissance assistée (oui à Q.22) 40 9 23 25 18
Ne connaît pas PhoneBusters 60 90 75 72 82
NSP, ne répond pas, refuse 1



Probabilité de communiquer avec PhoneBusters

Tableau illustrant la probabilité de communiquer avec PhoneBusters, selon le sexe, l'âge et le niveau d'éducation
 


2005
(n=1000)
%



2006
(n=1000)
%
2007


Total
(n=1000)
%
Sexe Âge Instruction
Hommes
(n=487)
%
Femmes
(n=513)
%
18-34
(n=181)
%
35-54
(n=444)
%
55+
(n=357)
%
Études
sec. ou
moins
(n=278)
%
Études
coll.
(n=277)
%
Études
univ.
(n=432)
%

Q.23    Vous le savez peut-être déjà mais PhoneBusters est le centre d'appels canadien pour les activités de télémarketing frauduleuses et le vol d'identité. Il est exploité par la police provinciale de l'Ontario, la GRC et le gouvernement du Canada. PhoneBusters est l'agence centrale qui recueille les renseignements concernant les plaintes de télémarketing et de vol d'identité à travers le Canada et transmet l'information aux autorités compétentes. Dans quelle mesure est-il probable que vous appeliez PhoneBusters si vous croyez avoir été la cible ou une victime de fraude téléphonique ou de vol d'identité? Est-ce…

Base :   Ensemble des répondants.

Réponses assez/très probable confondues 81 84 83 80 86 86 86 78 82 84 83
Très probable 62 65 64 63 65 58 67 64 64 63 65
Assez probable 19 19 19 17 20 28 19 13 18 21 18
Pas très probable 9 7 8 9 7 9 7 10 7 9 8
Pas du tout probable 9 8 9 10 7 5 7 12 10 8 8
Réponses pas très/pas du tout probable confondues 18 15 17 19 14 14 14 22 17 16 16
NSP, ne répond pas, refuse 1 2 1 1 <1 1 <1 1 <1 1


Tableau illustrant la probabilité de communiquer avec PhoneBusters, selon la région
 


2005
(n=1000)
%



2006
(n=1000)
%
2007


Total
(n=1000)
%
Région
Atlantique
(n=77)
%
Québec
(n=247)
%
Ontario
(n=379)
%
Prairies
(n=165)
%
Colombie-
Britannique
(n=132)
%

Q.23    Vous le savez peut-être déjà mais PhoneBusters est le centre d'appels canadien pour les activités de télémarketing frauduleuses et le vol d'identité. Il est exploité par la police provinciale de l'Ontario, la GRC et le gouvernement du Canada. PhoneBusters est l'agence centrale qui recueille les renseignements concernant les plaintes de télémarketing et de vol d'identité à travers le Canada et transmet l'information aux autorités compétentes. Dans quelle mesure est-il probable que vous appeliez PhoneBusters si vous croyez avoir été la cible ou une victime de fraude téléphonique ou de vol d'identité? Est-ce…

Base :   Ensemble des répondants.

Réponses assez/très probable confondues 81 84 83 79 75 88 84 86
Très probable 62 65 64 64 52 70 65 70
Assez probable 19 19 19 16 23 17 19 16
Pas très probable 9 7 8 10 12 6 8 5
Pas du tout probable 9 8 9 6 13 6 8 9
Réponses pas très/pas du tout probable confondues 18 15 17 17 24 12 16 14
NSP, ne répond pas, refuse 1 2 1 4 1



Moyens les plus efficaces de lutter contre la fraude

Tableau illustrant moyens les plus efficaces de lutter contre la fraude, selon le sexe, l'âge et le niveau d'éducation
 


2005
(n=1000)
%



2006
(n=1000)
%
2007


Total
(n=1000)
%
Sexe Âge Instruction
Hommes
(n=500)
%
Femmes
(n=500)
%
18-34
(n=187)
%
35-54
(n=405)
%
55+
(n=384)
%
Études
sec. ou
moins
(n=337)
%
Études
coll.
(n=252)
%
Études
univ.
(n=364)
%

Q.24    Selon vous, lequel de ces moyens est le plus efficace pour combattre la fraude, comme la fraude par télémarketing et le vol d'identité au Canada? Est-mieux contré par…?

Base :   Ensemble des répondants.

Éducation du public 51 53 59 60 58 57 59 59 46 59 67
Application de la loi 25 20 20 21 19 19 21 19 20 23 18
Publicité 13 15 12 11 13 13 11 11 17 9 10
Aucune façon efficace de combattre la fraude par télémarketing 7 7 7 6 7 10 6 6 13 8 2
NSP, ne répond pas, refuse 4 5 3 2 3 1 2 4 5 1 2


Tableau illustrant moyens les plus efficaces de lutter contre la fraude, selon la région
  Région
Atlantique
(n=77)
%
Québec
(n=247)
%
Ontario
(n=379)
%
Prairies
(n=165)
%
Colombie-
Britannique
(n=132)
%

Q.24    Selon vous, lequel de ces moyens est le plus efficace pour combattre la fraude, comme la fraude par télémarketing et le vol d'identité au Canada? Est-mieux contré par…?

Base :   Ensemble des répondants.

Éducation du public 71 57 57 55 64
Application de la loi 12 16 25 21 15
Publicité 5 18 8 14 14
Aucune façon efficace de combattre la fraude par télémarketing 10 6 8 5 3
NSP, ne répond pas, refuse 1 2 2 5 4


haut de la page

V. Annexe A — Registre des appels

Registre des appels

Nom du projet :
Bureau de la concurrence
Centre(s) d'appels
Numéro de projet :
 
Non
Date de début :
Le jeudi 5 avril 2007
Non
Date de fin :
Le dimanche 15 avril 2007
Non

  Nombre total %
Nombre total de questionnaires complétés 1 002 6.02 %

A. Nombre total de tentatives
  Nombre total %
Nombre total d'appels 29 683  
Nombre total d'appels non assignés 0  
Quota complet — Numéros nos composés 13 039  
Nombre total de tentatives (échantillon potentiel net) 16 644  

B. Total des numéros admissibles
  Nombre total %
Numéros changés /Signalisation de réseau 3 334 20,03 %
Numéro commercial / Télécopieur / Cellulaire / Ordinateur 984 5,91 %
Problème avec le numéro de téléphone 27 0,16 %
Appel bloqué 0 0,00 %
Quota complet 191 1,15 %
Numéros dupliqués 4 0,02 %
Total des numéros invalides 4 576 27,49 %
Total des numéros admissibles (échantillon possible net — Nombre total de numéros invalides) 12 068 72,51 %

C. Total de répondants sollicités
  Nombre total %
Rappels : rendez-vous fermes 153 0,92 %
Rappels : rendez-vous souples 1 178 7,08 %
Questionnaires partiellement remplis 6 0,04 %
Répondant non disponible jusqu'à après le sondage 45 0,27 %
Pas de réponse 1 400 8,41 %
Répondeur 2 315 13,91 %
Ligne occupée 100 0,60 %
Problème de langue : français 315 1,89 %
Problème de langue : autre 304 1,83 %
Répondant non disponible 10 0,06 %
Autre problème 46 0,28 %
N'a pas composé 30 0,18 %
Total des répondants non joignables 5 902 35,46 %
Total des répondants sollicités (total des numéros admissibles — total des répondants non joignables) 6 166 37,05 %

Refus
  Nombre total %
De prime abord 4 763 28,62 %
2e refus 6 0,04 %
N'a pas appelé (22) 120 0,72 %
Refus du répondant admissible 176 1,06 %
Refus en cours de route 65 0,39 %
Refus totaux 5 130 30,82 %

D. Contacts coopératifs (total des répondants sollicités — refus)
  Nombre total %
Contacts coopératifs (total des répondants sollicités — refus) 1 036  
31 Pas âgé de 18 ans 19 0,11 %
32 Mauvais ménage 10 0,06 %
33 Domaine d'emploi 0 0,00 %
34    
35    
36    
37    
Pas d'état de l'appel 2 0,01 %
Entrevues complétées 1 002 6,02 %
Total des contacts coopératifs 1 036 6,22 %


Taux de réponse = contacts coopératifs / nombre total de répondants admissibles 8,58 %
Incidence = entrevues complétées / contacts coopératifs 96,72 %
Taux de refus = Refus totaux / Nombre total de répondants approchés 83,20 %

haut de la page

VI. Annexe B — Questionnaire

Ébauche en date du 4 avril 2007

Bonjour / Bonsoir, je suis _________________ de The Strategic Counsel. Nous sommes une entreprise professionnelle de sondage de l'opinion publique. Aujourd'hui, nous parlons à un échantillon choisi au hasard de Canadiens de fraude par télémarketing. Cette étude est commanditée par Industrie Canada, un ministère du gouvernement fédéral. Ce sondage est facultatif et il vous faudra environ 8 minutes pour répondre aux questions. Toutes vos réponses demeureront strictement confidentielles en vertu de la politique de confidentialité du gouvernement du Canada. Une fois l'étude complétée, le rapport pourra être consulté au site Web d'Industrie Canada. (Pour les répondants demandant des précisions, l'adresse du site Web est www.ic.gc.ca.)

Je tiens à vous assurer que nous n'avons rien à vendre. Cette étude est inscrite auprès du système d'enregistrement national. (Pour les répondants demandant des précisions : le système d'enregistrement a été mis sur pied par l'industrie canadienne de la recherche par sondage afin de permettre au public de vérifier qu'une étude est légitime, d'obtenir de l'information au sujet de l'industrie ou d'enregistrer une plainte. Le numéro sans frais du système et le 1-800-554-9996.)

J'aimerais parler au membre de votre ménage qui est âgé de 18 ans ou plus et qui a célébré son anniversaire le plus récemment. Est-ce vous? (Restez à l'écran si l'interlocuteur doit aller chercher une autre personne)


Nouvelle introduction

1. La fraude par télémarketing est commise par le biais d'un support de communication, soit le téléphone, la poste et Internet. Parmi les scénarios les plus courants utilisés pour frauder les victimes, on retrouve les prix et les loteries illicites, les fraudes de bienfaisance et les offres frauduleuses de prêts et de cartes de crédit. Dans l'ensemble, à quel point croyez-vous que la fraude par télémarketing par téléphone, courriel ou courrier est un problème grave au Canada? Diriez-vous que c'est… (Lisez la liste)

un problème très grave 1
un problème assez grave 2
un problème pas très grave 3
un problème pas du tout grave 4


2. En repensant aux dernières années, croyez-vous que la quantité de fraudes par téléphone, courriel ou courrier a… (Lisez la liste)

augmenté 1
est demeuré au même point, ou 2
a diminué 3
Ne sait pas / Pas de réponse 4


J'aimerais maintenant que vous me disiez à quel point vous considérez chacun de ces types de fraude par télémarketing comme un problème grave, en d'autres mots, considérez-vous que c'est un problème très grave, assez grave, pas très grave ou pas du tout grave? Le premier est… (Lisez et alternez les Q.3 à Q.6)

3. Être sollicité pour de fausses œuvres de bienfaisance

très grave 1
assez grave 2
pas très grave 3
pas du tout grave 4


4. Acheter et payer un article par téléphone, Internet ou la poste et ne pas recevoir le produit en temps utile

très grave 1
assez grave 2
pas très grave 3
pas du tout grave 4


5. Acheter et payer un article par téléphone, Internet ou la poste et recevoir quelque chose de qualité inférieure à ce que vous avez commandé et payé

très grave 1
assez grave 2
pas très grave 3
pas du tout grave 4


6. Être avisé que vous avez remporté un prix important, mais que vous devez acheter un produit ou autre chose afin de pouvoir le réclamer

très grave 1
assez grave 2
pas très grave 3
pas du tout grave 4


7. Au meilleur de votre souvenir, s'il y a lieu, à quand remonte la dernière fois que vous avez, ou un membre de votre ménage a, été victime de fraude par télémarketing? Était-ce… (Lisez la liste)

Au cours des six derniers mois (Continuez) 1
Il y a six mois à un an (Continuez) 2
Il y a un ou deux ans (Continuez) 3
Il y a plus de deux ans (Continuez) ou 4
Jamais (Passez à Q.10) 5
Ne sait pas / ne se souvient pas (Continuez) 9


8. S'il y a lieu, quelles mesures avez-vous prises, ou le membre de votre ménage qui a été victime de la fraude a-t-il prises, pour tenter de résoudre l'incident? Avez-vous fait autre chose? (Ne lisez pas les réponses… Acceptez jusqu'à trois réponses)

Vous n'avez rien fait Posez Q.9 1
Vous avez porté plainte au service de police local Passez à Q.11 2
Vous avez porté plainte au Bureau de la concurrence Passez à Q.11 3
Vous avez porté plainte au Bureau d'éthique commerciale Passez à Q.11 4
Vous avez porté plainte à la compagnie de carte de crédit Passez à Q.11 5
Vous avez porté plainte à la compagnie à l'origine du problème Passez à Q.11 6
Vous avez appelé PhoneBusters Passez à Q.11 7
Autre (Précisez) Passez à Q.11 8
Ne sait pas / ne se souvient pas Passez à Q.10 9


9. Vous souvenez-vous pourquoi vous n'avez pas poussé la plainte plus loin? (Ne lisez pas la liste — Acceptez une seule réponse)

Ne savait pas à qui m'adresser pour signaler le problème 1
Trop gêné d'avoir été victime de fraude 2
Le montant d'argent en question n'en valait pas la peine 3
Ne croyait pas qu'il y avait eu crime 4
Non, ne se souvient pas 5


10. (Ne demandez qu'aux répondants qui ont dit «Jamais » à la Q.7 ou « Ne sait pas / ne se souvient pas » à la Q.8) Si vous, ou un membre de votre ménage, étiez sollicité par un appel de télémarketing, un courriel ou une lettre qui semble frauduleuse, quelle mesure, s'il y a lieu, prendriez-vous, ou le membre de votre ménage en question prendrait-il? (Ne lisez pas les réponses)

Ne rien faire 1
Porter plainte au service de police local 2
Porter plainte au Bureau de la concurrence 3
Porter plainte au Bureau d'éthique commerciale 4
Porter plainte à une compagnie de carte de crédit 5
Porter plainte à la compagnie à l'origine du problème 6
Appeler PhoneBusters 7
Autre (Précisez) 8
Ne sait pas 9


11. (Demandez à tous) Au meilleur de votre souvenir, s'il y a lieu, à quand remonte la dernière fois que vous, ou un membre de votre ménage, avez pu être victime de vol d'identité, soit la collecte et l'utilisation non autorisée de renseignements personnels comme le nom, la date de naissance, l'adresse, les données de la carte de crédit ou le numéro d'assurance sociale. (Lisez la liste)

Jamais (Passez à Q.13) 1
Au cours des six derniers mois (Continuez) 2
Il y a six mois à un an (Continuez) 3
Il y a un ou deux ans (Continuez) 4
Il y a plus de deux ans (Continuez) 5
Ne sait pas / ne se souvient pas (Passez à Q.13) 9


12. S'il y a lieu, quelles mesures avez-vous, ou le membre de votre ménage qui a été victime de la fraude a-t-il, pris pour tenter de résoudre l'incident? (Ne lisez pas les réponses)

Ne rien faire 1
Porter plainte au service de police local 2
Porter plainte au Bureau de la concurrence 3
Porter plainte au Bureau d'éthique commerciale 4
Porter plainte à une compagnie de carte de crédit 5
Porter plainte à la compagnie à l'origine du problème 6
Appeler PhoneBusters 7
Autre (Précisez) 8
Ne sait pas / Ne se souvient pas 9


13. Avez-vous vu, entendu ou lu quelque chose récemment au sujet de la fraude, y compris la fraude par télémarketing et le vol d'identité?

Oui (Continuez) 1
Non (Passez à Q.15) 2
Ne sait pas / ne se souvient pas (Passez à Q.14) 9


14. Plus précisément, qu'est-ce que vous avez vu, entendu ou lu? Y a-t-il autre chose (Interrogez : acceptez jusqu'à trois réponses) (ne pas lire)
Prévention de la fraude 1
Winners/HomeSense/Brèche de sécurité chez les magasins TJX 2

__________________________________________________________________
__________________________________________________________________
__________________________________________________________________


15. (Si la prévention de la fraude mentionnée à la Q.14, alléz à Q.16) Avez-vous récemment vu, entendu ou lu quelque chose au sujet de la prévention de la fraude?

Oui 1
Non (Passez à Q.21) 2
Ne sait pas / ne se souvient pas 9


16. Et où avez-vous vu, entendu ou lu au sujet de la prévention de la fraude? (Cochez toutes les réponses pertinentes — ne lisez pas la liste)

Publicité dans un magazine ou un journal 1
Encart avec la carte de crédit ou une autre facture 2
À un site Web 3
Message d'intérêt public à la télévision 4
Message d'intérêt public à la radio 6
Affiche 7
Reportage à la télévision, à la radio ou dans le journal 8
Événement communautaire 9
Autre (Précisez) X


16a. En plus des endroits que vous avez mentionnés, avez-vous vu, entendu ou lu quelque chose à propos de la prévention de la fraude d'une de ces façons? Qu'en est-il de… (Note de programmation : Ne lire que les réponses non mentionnées à Q.16. Indiquer toutes les réponses pertinentes)

Publicité dans un magazine ou un journal 1
Encart avec la carte de crédit ou une autre facture 2
À un site Web 3
Message d'intérêt public à la télévision 4
Message d'intérêt public à la radio 6
Affiche 7
Reportage à la télévision, à la radio ou dans une publication 8
Événement communautaire 9
Autre (Précisez) X


17. Et quel était le message principal de ce que vous avez vu, entendu ou lu? (Acceptez une seule réponse)

__________________________________________________________________
__________________________________________________________________
__________________________________________________________________

Aucun message (Passez à Q.21) 2
Ne sait pas / ne se souvient pas (Allez à Q.18) 9


18. (Si « Identifiez-les, Signalez-les et Enrayez-les », ou une autre variante de ce message non mentionné en réponse à Q.17, Demander) Vous souvenez-vous avoir vu, entendu ou lu quelque chose récemment au sujet de la fraude qui contenait le message : Les fraudes : identifiez-les, signalez-les et enrayez-les.

Oui 1
Non (Passer à Q. 21) 2
Ne sait pas / Ne se souvient pas 9


19. Et à quel point avez-vous trouvé ce message utile? Était-ce…(Lisez la liste)

Très utile 1
Assez utile 2
Pas très utile 3
Pas du tout utile 4


20. Est-ce que ce que vous avez vu, entendu ou lu a changé quelque chose à la façon dont vous réagissez à ce type d'appel, de courriels ou de lettres non sollicités, ou face aux organismes dont vous croyez avoir été victime de vol d'identité? Si oui, est-ce …Lisez la liste

beaucoup (Continuez) 1
quelque peu (Continuez) 2
pas tellement (Continuez) 3
Non 4


21. Avec quel organisme, un ou plusieurs, communiqueriez-vous si vous désiriez signaler une activité de télémarketing suspecte ou frauduleuse ou un vol d'identité?(Ne lisez pas la liste — acceptez toutes les réponses)

GRC 1
Bureau de la concurrence 2
Service de police local 3
Bureau d'éthique commerciale 4
PhoneBusters, le centre d'appels antifraude du Canada (Passez à Q.23) 5
Autre (Précisez) 6
Ne sait pas 9


22. Avez-vous entendu parler d'un organisme appelé PhoneBusters?

Oui 1
Non 2
Ne sait pas / ne se souvient pas 9


23. (Lire seulement si « Oui » À Q.22 : Vous le savez peut-être déjà mais) PhoneBusters est le centre d'appels canadien pour les activités de télémarketing frauduleuses et le vol d'identité. Il est exploité par la Police provinciale de l'Ontario, la GRC et le gouvernement du Canada. PhoneBusters est l'agence centrale qui recueille les renseignements concernant les plaintes de télémarketing et de vol d'identité à travers le Canada et transmet l'information aux autorités compétentes. Dans quelle mesure est-il probable que vous appeliez PhoneBusters si vous croyiez avoir été une cible ou une victime de fraude téléphonique ou de vol d'identité? Est-ce… Lisez la liste

Très probable 1
Assez probable 2
Pas très probable 3
Pas du tout probable 4


24. Selon vous, lequel de ces moyens est le plus efficace pour combattre la fraude, comme la fraude par télémarketing et le vol d'identité au Canada? Est-ce mieux contré par… (Lisez la liste, Acceptez une seule réponse)

l'éducation du public 1
l'application de la loi 2
la publicité 3
ou
n'y a-t-il aucune façon efficace de combattre la fraude par télémarketing 4


Données démographiques

Afin de nous aider à classer vos réponses avec celles des autres répondants au sondage, nous aimerions vous poser quelques questions d'ordre général. Soyez assuré que toutes vos réponses demeureront tout à fait anonymes et absolument confidentielles.

25. En quelle année êtes-vous né?

(Exemple. 1943, 1931, 1965)

S'ils refusent de répondre, lisez la liste.
01 - 18 à 19 ans
02 - 20 à 24 ans
03 - 25 à 29 ans
04 - 30 à 34 ans
05 - 35 à 39 ans
06 - 40 à 44 ans
07 - 45 à 49 ans
08 - 50 à 54 ans
09 - 55 à 59 ans
10 - 60 à 64 ans
11 - 65 à 69 ans
12 - 70 à 74 ans
13 - 75 ou plus


26. Quel est le plus haut niveau de scolarité que vous ayez complété?

01 - Études secondaires en partie
02 - Diplôme d'études secondaires
03 - Études collégiales ou professionnelles en partie
04 - Diplôme d'études collégiales ou professionnelles
05 - Études universitaires en partie
06 - Diplôme d'études universitaires de premier cycle
07 - Diplôme spécialisé (médecin, avocat, ingénieur)
08 - Études supérieures terminées ou non
09 - Pas de scolarité officielle
10 - Autre (Préciser)


27. Quel est votre état matrimonial? Êtes-vous…?
Lisez — notez une seulement

1 - Marié-e
2 - Conjoint-e de fait ou compagnon-compagne de vie
3 - Célibataire
4 - Veuf ou veuve
5 - Divorcé-e ou séparé-e


28. Est-ce que le revenu annuel de votre ménage avant impôts, en provenance de toutes sources, est de plus ou moins 50 000 $ par année?

1 - Moins de 50 000 $ (Allez à la Q28a)
2 - 50 000 $ ou plus (Passez é la Q28b)


28a. Est-ce …

01 - Moins de $5000,
02 - $5000 et un peu moins de $10,000,
03 - $10,000 et un peu moins de 15,000,
04 - $15,000 et un peu moins de 20,000,
05 - $20,000 et un peu moins de 25,000,
06 - $25,000 et un peu moins de 30,000,
07 - $30,000 et un peu moins de 35,000,
08 - $35,000 et un peu moins de 40,000,
09 - $40,000 et un peu moins de 45,000, ou
10 - $45,000 et un peu moins de 50,000


28b. Est-ce …

01 - $50,000 et un peu moins de $55,000,
02 - $55,000 et un peu moins de $60,000,
03 - $60,000 et un peu moins de $65,000,
04 - $65,000 et un peu moins de $70,000,
05 - $70,000 et un peu moins de $75,000,
06 - $75,000 et un peu moins de $80,000,
07 - $80,000 et un peu moins de $85,000,
08 - $85,000 et un peu moins de $90,000,
09 - $90,000 et un peu moins de $100,000,
10 - $100,000 et un peu moins de $125,000,
11 - $125,000 et un peu moins de $150,000,
12 - $150,000 et un peu moins de $200,000, ou
13 - $200,000 et plus ?


29. Sexe (par observation)
30. Région (codée)
31. Langue (codée)

Merci

Date de modification :