Résultats sur le rendement — Fonction de vérification interne d'ISDE

De : Innovation, Sciences et Développement économique Canada

Conformément à la Directive sur l'audit interne, les ministères devront satisfaire aux exigences en matière de rapports publics prescrites par le contrôleur général du Canada, y compris les résultats sur le rendement de la fonction de vérification interne.

La publication des résultats sur le rendement de la fonction de vérification interne, sous la forme de principales caractéristiques relatives à la conformité, vise à fournir de l'information pertinente aux intervenants, c'est‑à‑dire aux Canadiens et aux parlementaires, sur le professionnalisme, le rendement et l'incidence de la fonction de vérification interne dans les ministères.

Pour de plus amples renseignements, voir la rubrique Pourquoi publier les principaux attributs de conformité de l'audit interne

Innovation, Sciences et Développement économique (ISDE)
Principales caractéristiques relatives à la conformité
Caractéristiques relatives à la conformité (répondre aux questions que les intervenants pourraient avoir sur la surveillance des ressources publiques) Principales caractéristiques relatives à la conformité Résultats pour ISDE

1. Les vérificateurs internes des ministères ont-ils la formation nécessaire pour faire le travail efficacement? Des équipes multidisciplinaires sont-elles en place pour faire face aux divers risques?

1a) % du personnel détenant un titre de vérificateur interne ou comptable (vérificateur interne autorisé (VIA), comptable professionnel agréé (CPA)).

1b) % du personnel sur le point d'obtenir un titre de vérificateur interne ou comptable (VIA, CPA).

 1c) % du personnel détenant d'autres titres (professionnel agréé de la vérification gouvernementale (CGAP) et vérificateur agréé des systèmes d'information (CISA), etc.).

1a) 55 %

1b) 36 %

1c) 27 %

Remarques

  • Un vérificateur interne peut détenir plus d'un titre.

2. Le travail de vérification interne est-il effectué conformément aux normes internationales de la profession de vérificateur interne, comme l'exige la politique du Conseil du Trésor?

2a) Date de la dernière séance  d'information complète au Comité ministériel de vérification (CMV) sur les processus internes, les outils et l'information jugés nécessaires pour évaluer la conformité au Code de déontologie et aux normes de l'IVI,  et les résultats du Programme d'assurance et d'amélioration de la qualité (PAAQ).

2b) Date de la dernière évaluation externe.

2a) Le Comité ministériel de vérification (CMV) d'ISDE a été informé des résultats de la validation externe de l'inspection des pratiques 2017-2018 du Ministère, le 27 mars 2018.

En outre, le CMV a été informé des résultats de 2018-2019 du PAAQ pour la fonction de vérification interne (VI) de la Direction générale de la vérification et de l'évaluation (DGVE), le 31 mai 2019.

2b) La dernière évaluation externe a été recommandée pour approbation par le CMV les 26 et 27 mars 2018 et approuvée par le sous-ministre le 23 avril 2018.

3. Les plans de vérification axés sur les risques (PVAR) présentés aux comités de vérification et approuvés par les administrateurs généraux sont-ils mis en œuvre comme prévu et les rapports qui en découlent sont-ils publiés? La direction donne-t-elle suite aux recommandations des vérificateurs en vue d'améliorer les processus ministériels?

3. PVAR et information connexe :

3a) Nom/état d'avancement de la vérification du PVAR pour l'année financière en cours

3b) Date d'approbation du rapport de vérification

3c) Date de publication du rapport de vérification

3d) Date prévue au départ pour l'achèvement de tous les éléments du Plan d'action de la direction(PAD)

3e) État d'avancement des éléments du PAD

Le PVAR d'ISDE pour 2019-2020 à 2020-2021 a été présenté au CMV le 30 mai 2019.

Pour cette caractéristique relative à la conformité, voir l'état d'avancement des rapports de vérification interne et des plans d'action de la direction.

Cette exigence ne s'applique qu'aux vérifications internes qui débuteront en 2018-2019 et se poursuivront pendant les exercices financiers subséquents.

4. La vérification interne est-elle crédible et apporte-t-elle une valeur ajoutée à l'appui du mandat et des objectifs stratégiques de l'organisation? 4. Cote moyenne d'utilisation générale de la haute direction (au niveau du SMA ou l'équivalent) des secteurs vérifiés. 100 % des membres de la haute direction ont indiqué qu'ils étaient « D'accord » ou « Tout à fait d'accord » avec la cote d'utilisation générale des vérifications.
Date de modification :