Statistiques sur l'insolvabilité au Canada — 2018

Le nombre de dossiers d’insolvabilité au Canada en 2018

En 2018, un total de 128 846 dossiers d’insolvabilité a été déposé auprès du Bureau du surintendant des faillites (BSF), ce qui représente une progression de 2,4 % par rapport à l’année précédente. Le nombre de dossiers déposés par les consommateurs a augmenté de 2,5 %, c’est-à-dire 125 266 dossiers, tandis que le nombre de dossiers d’insolvabilité déposé par les entreprises a reculé de 0,8 % pour se situer à 3 580 dossiers. En même temps, le nombre de consommateurs qui ont opté pour une proposition a augmenté pour atteindre de nouveaux sommets en 2018. Ainsi, la part des dossiers de propositions déposés par les consommateurs qui se situait à 52,6 % en 2017 a crû de 6,6 % en 2018 pour atteindre un niveau record de 56 %.

À noter :

Il est utile de connaître le contexte économique dans lequel les dépôts de dossiers d’insolvabilité de 2018 ont été faits. Ces dernières années, l’économie canadienne a connu une croissance proche de son potentiel. Notons que le taux de chômage se trouvait à son plus bas niveau en 40 ans. En 2017, l’économie canadienne a crû de 3 %, tout en maintenant une croissance positive pendant les trois premiers trimestres de 2018. Le taux de chômage national s’est tenu à 6,3 % en 2017 avant de poursuivre son recul pour tomber à 5,8 % pendant la première moitié de 2018, et le taux de participation est demeuré stable à 65,6 %. Toutefois, tout au long de 2017 et de 2018, l’endettement des ménages canadiens a continué sa progression pour se maintenir à un niveau très élevé. Selon Statistique Canada, entre le premier trimestre de 2017 et le deuxième trimestre de 2018, le ratio dettes/revenu disponible des ménagesNote de bas de page 1 a oscillé autour de 172 %. De plus, de juillet 2017 à juillet 2018, la Banque du Canada a augmenté son taux directeurNote de bas de page 2 , le faisant passer de 0,5 %, à 1,50 %.

Coup d’œil sur le plan démographique

Bien que le nombre de dépôts de dossiers d’insolvabilité de consommateurs âgés de 45 à 54 ans a régressé de 0,9 %, passant de 23,4 % en 2017 à 22,4 % en 2018, ceux des consommateurs âgés de 65 ans et plus ont augmenté de 0,7 %, passant de 11,2 % en 2017 à 11,9 % en 2018. Les parts des dossiers d’insolvabilité déposés par les autres groupes d’âge en 2018 sont demeurées relativement stables par rapport celles de 2017. De leur côté, les femmes ont vu leur part dans le total de dossiers d’insolvabilité progresser de 0,3 % en 2018 pour atteindre 47,3 %.

À noter :

Le Canada, à l’instar de nombreux autres pays développés, se trouve depuis un certain temps au cœur d’une transition démographique qui a une incidence sur la répartition des groupes d’âge au sein de la population en croissance. Entre 2008 et 2018, tandis que la population totale a crû de 11,5 %, le nombre de personnes âgées de 65 ans et plus a augmenté de 40 %, celui des personnes âgées de 45 à 54 ans a diminué de 5,7 % et celui des personnes âgées de 14 ans et moins a progressé de 6,3 %. Statistique Canada prévoit qu’entre 2015 et 2035, il y aura plus de personnes âgées de 65 ans et plus dans la population canadienne que de personnes âgées de moins de 14 ans.

Coup d’œil sur le plan régional

Les trois provinces les plus touchées par la croissance observée dans les dossiers d’insolvabilité de consommateurs en 2018 étaient l’Alberta, avec une augmentation en valeur absolue de 1 269 dossiers (9,5 %), suivie de l’Ontario avec 689 dossiers (1,8 %), et de Terre-Neuve et Labrador, avec 323 dossiers (12,4 %). Dans le même ordre d’idées, les régions économiques les plus touchées étaient Calgary, avec une augmentation en valeur absolue de 501 dossiers d’insolvabilité (10 %), Edmonton, avec 411 dossiers (9 %) et Avalon-Peninsula, avec 229 dossiers (16,5 %). Du côté des entreprises, au cours de 2018, l’Ontario a été la province la plus affectée, avec une augmentation en valeur absolue de 59 dossiers d’insolvabilité (6,7 %), suivi du Québec, avec 34 dossiers d’insolvabilité (1,6 %), et de l’Alberta, avec 11 dossiers (5,6 %).

À noter :

D’importantes disparités économiques ont été observées entre les régions. Par exemple, entre 2017 et 2018, le taux de chômage était en moyenne très élevé dans les provinces maritimes, relativement élevé dans les provinces des prairies, relativement faible au Québec et en Ontario, et très faible en Colombie Britannique. De fait, selon les données de Statistique Canada, pendant que la Colombie-Britannique connaissait un taux de chômage qui variait de 5,1 % en 2017 à 4,7 % en 2018, le taux de chômage dans la province de Terre Neuve et Labrador s’établissait à 14,7 % et à 13,9 % pour ces deux années. Quant au taux d’emploi, entre 2017 et 2018, il oscillait autour de 65 % dans les provinces des prairies, de 62 % en Colombie Britannique, de 61 % au Québec et en Ontario et de 56 % dans les provinces maritimes. Alors que le taux de croissance du PIB réel se tenait aux environs de 2 % dans la plupart des régions du pays en 2018, les provinces de la Nouvelle Écosse, du Nouveau Brunswick, de la Saskatchewan et de Terre-Neuve et Labrador ont connu un taux de croissance qui a varié de 1 % à -1 %Note de bas de page 3.

Coup d’œil sur les industries

Le total des dossiers d’insolvabilité déposés par les entreprises a légèrement baissé, passant de 3 609 en 2017 à 3 580 en 2018. Toutefois, ce léger recul observé en 2018 n’est pas une surprise étant donné que le nombre de dossiers d’insolvabilité des entreprises est en chute libre depuis 2001, année lors de laquelle les entreprises avaient déposé un total de 12 248 dossiers. En effet, les secteurs qui ont connu les baisses les plus marquées en valeur absolue en matière de dossiers d’insolvabilité sont celui de la fabrication (-46 dossiers), celui de l’extraction minière, de pétrole et de gaz (-23 dossiers) et celui du commerce de gros (-15 dossiers). Pour sa part, le secteur de la construction a connu la plus forte croissance en valeur absolue (+63 dossiers), suivie de loin par celui des services immobiliers, de location et de location à bail (+13 dossiers).

Tableaux

Date de modification :