Exemple de demande de brevet — Support à crayon pour casque de sécurité



Ces renseignements sur le brevet CA 2026259 vous sont fournis à titre d'information seulement et non en tant qu'avis juridique. Toute question ayant trait aux dates de priorité devrait être communiquée à un agent de brevets inscrit. Le Bureau de brevets peut vous fournir une liste des agents de brevets inscrits, mais ne peut pas vous en conseiller un en particulier.

Brevet : CA 2026259

Abrégé descriptif

Dispositif de fixation d'un crayon ou autre objet de même nature sur un casque de sécurité du type comportant un fourreau disposé à la base du casque, constituant un évidement qui s'étend de haut en bas et est ouvert à ses deux extrémités. Le dispositif est constitué d'un élément généralement plat mais formé d'une légère courbure lui permettant d'épouser la surface du casque de sécurité sur laquelle il repose. Un crochet est formé à même l'élément permettant d'y introduire et de retenir le crayon ou l'objet de même nature. L'élément plat comporte une languette destinée à être introduite dans l'évidement, par enclenchement empêchant la sortie de la languette une fois que cette dernière est en position dans l'évidement.

Description

L'invention concerne un support à crayon pour casque de sécurité. Plus précisément, l'invention se rapporte à un dispositif de fixation d'un crayon ou autre objet de même nature sur un casque de sécurité du type comportant un fourreau disposé à la base du casque, le dispositif étant fixé au fourreau.

On sait que le port du casque de sécurité sur les chantiers de construction est obligatoire. On sait d'autre part que l'usage d'un crayon ou autre objet de même nature lorsqu'une personne vaque à ses occupations sur un site en construction intervient à tout moment. Il faut donc que le crayon soit très facilement accessible, et l'on s'est rendu compte que le mieux serait qu'il soit attaché d'une façon quelconque au casque de sécurité.

L'invention concerne un dispositif de fixation d'un crayon ou autre objet de même nature sur un casque de sécurité de type comportant un fourreau disposé à la base dudit casque, lequel fourreau constituant un évidement qui s'étend de haut en bas et est ouvert à ses deux extrémités, ledit dispositif étant caractérisé en ce qu'il est constitué d'un élément généralement plat mais formé d'une légère courbure lui permettant d'épouser la surface dudit casque de sécurité sur laquelle il repose, un moyen à crochet formé à même ledit membre permettant d'y introduire et de retenir ledit crayon ou ledit objet de même nature, ledit élément plat comportant une languette destinée à être introduite dans ledit évidement, un moyen d'enclenchement empêchant la languette de sortir d'elle-même du fourreau une fois que cette dernière est en position dans le fourreau.

Selon une réalisation préférée, le moyen à crochet est constitué d'une première découpe sur élément plat, en forme de U renversé pour former une langue, cette dernière étant recourbée pour former le crochet.

Selon une autre réalisation préférée, l'extrémité inférieure de la languette s'étend au-delà de l'extrémité inférieure du fourreau, et le moyen d'enclenchement est constitué par un premier épaulement transversal par rapport à la languette, formé sur une face de cette dernière de façon à venir s'appuyer sur le rebord inférieur du fourreau.

Selon une autre réalisation préférée de l'invention, une projection à section triangulaire verticale est formée sur une face de la languette contribuant à la prise à serre de cette dernière dans le fourreau.

Selon une autre réalisation préférée de l'invention, la languette se divise en une partie centrale et deux parties terminales, la partie centrale comportant la projection à section triangulaire et l'épaulement, et les deux parties terminales comportent chacune un épaississement triangulaire contribuant à serrer davantage le dispositif dans le fourreau.

Selon une autre réalisation préférée de l'invention, l'extrémité inférieure de la languette comporte en sa partie centrale un second épaulement transversal permettant la fixation du dispositif dans un fourreau plus étendu ne permettant pas l'utilisation du premier épaulement.

Dans les dessins qui illustrent l'invention,

la FIGURE 1 est une vue en perspective d'un dispositif selon la présente invention,

la FIGURE 2 est une vue de face du même dispositif,

la FIGURE 3 est une coupe verticale du dispositif préalablement à son insertion dans un fourreau

la FIGURE 4 est une vue semblable à la figure 3, le dispositif étant inséré dans le fourreau, et

la FIGURE 5 est une vue prise de dessus.

En se référant aux dessins, on verra que le dispositif 1 est constitué d'un élément généralement plat 3 formé d'une courbure indiquée en 5 lui permettant d'épousé la surface d'un casque de sécurité sur lequel il repose. Cet élément est rectangulaire comme on le voit et comporte une languette rectangulaire 9 que l'on peut introduire dans un fourreau 11 prévu sur les deux côtés (non illustrés) d'un casque de protection, ce fourreau 11 constituant un évidement.

L'élément rectangulaire 3 comporte une découpe en U inversé 15 formant une langue 17 recourbée tel qu'indiqué sur la figure 1 formant ainsi un crochet où disposer un crayon 19, ainsi qu'on le voit sur la figure 4.

En se référant encore aux dessins plus particulièrement à la figure 4, on verra que l'extrémité inférieure de la languette rectangulaire 9 s'étend au-delà de l'extrémité inférieure 21 du fourreau 11. Sur la face 23 de la languette rectangulaire 9 on retrouve un premier épaulement 25 qui peut s'appuyer sur le rebord inférieur 21 du fourreau 11. De plus, on notera un second épaulement tranversal 27 permettant la fixation du dispositif dans un fourreau plus étendu (non illustré) ne permettant pas l`utilisation du premier épaulement 25.

On verra aussi que la face 29 de la languette centrale 9 comporte une projection 31 à section triangulaire transversale contribuant comme on le voit sur la figure 4 à la prise à serre de la languette 9 dans le fourreau 11.

Enfin, on verra que le dispositif comporte deux languettes terminales 33, 34 comportant chacune un épaississement 37, 39 contribuant à serrer encore plus le dispositif dans le fourreau 11.

Revendications

Les réalisations de l'invention, au sujet desquelles un droit exclusif de propriété ou de privilège est revendiqué, sont comme il suit:

  1. Dispositif de fixation d'un crayon ou autre objet de même nature sur un casque de sécurité du type comportant un fourreau disposé à la base dudit casque, lequel fourreau constituant un évidement qui s'étend de haut en bas et est ouvert à ses deux extrémités, l extrémité inférieure constituant un rebord, ledit dispositif étant caractérisé en ce qu'il est constitué d'un élément généralement plat mais formé d'une légère courbure lui permettant d'épouser la surface dudit casque de sécurité sur laquelle il repose, un moyen à crochet formé à même ledit membre permettant d'y introduire et de retenir ledit crayon ou ledit objet de même nature, ledit élément plat comportant une languette destinée à être introduite dans ledit évidement, un moyen d'enclenchement empêchant la languette de sortir d'elle-même une fois que cette dernière est en position dans ledit fourreau.
  2. Dispositif selon la revendication 1, caractérisé en ce que le moyen à crochet est constitué d'une découpe sur ledit élément plat, en forme de U renversé pour former une langue ladite langue étant recourbée pour former ledit crochet.
  3. Dispositif selon la revendication 2, caractérisé en ce que l'extrémité inférieure de ladite languette s'étend au-delà de l'extrémité inférieure dudit fourreau, le moyen d'enclenchement est constitué par un premier épaulement, transversal par rapport à ladite languette, formé sur une face de cette dernière de façon à venir s'appuyer sur le rebord inférieur du fourreau.
  4. Dispositif selon la revendication 3, caractérisé en ce qu'une projection à section triangulaire verticale est formée sur une face de ladite languette contribuant à la prise à serre de la languette dans ledit fourreau.
  5. Dispositif selon la revendication 4 caractérisé en ce que ladite languette se divise en une partie centrale et deux parties terminales, la partie centrale comportant ladite projection à section triangulaire et ledit épaulement et les deux parties terminales comportant chacune un épaississement triangulaire, ces épaississements contribuant à serrer davantage ledit dispositif dans ledit fourreau.
  6. Dispositif selon la revendication 1, caractérisé en ce que l'extrémité inférieure de ladite languette comporte en sa partie centrale un second épaulement transversal, permettant la fixation du dispositif dans un fourreau plus étendu ne permettant pas l'utilisation de premier épaulement.

Dessins

Fig. 1

La FIGURE 1 est une vue en perspective d’un dispositif selon la présente invention

Fig. 2

La FIGURE 2 est une vue de face du même dispositif

Fig. 3

La FIGURE 3 est une coupe verticale du dispositif préalablement à son insertion dans un fourreau

Fig. 4

La FIGURE 4 est une vue semblable à la figure 3, le dispositif étant inséré dans le fourreau

Fig. 5

la FIGURE 5 est une vue prise de dessus


Date de modification :