Archivé — Document de discussion No 8 : Les déterminants de la croissance de la productivité canadienne : enjeux et perspectives

par Richard G. Harris, Université Simon-Fraser et Institut canadien des recherches avancées, décembre 1999


Aperçu

Le thème de cette conférence est l'avenir de l'économie canadienne. Le présent exposé aborde un aspect particulier de cette vision — l'avenir de la croissance de la productivité au Canada. Compte tenu de l'attention accordée au débat sur la productivité au cours de la dernière année, ce qui était auparavant un sujet relativement étranger à la plupart des gens fait maintenant partie du quotidien et se retrouve en page éditoriale et dans les chroniques d'affaires de nos journaux. Les débats sur la crise de la productivité et les divers contrepoints à cet argument sont devenus chose courante. Dans cet exposé, je tenterai de prendre un certain recul par rapport au débat actuel pour adopter une perspective plus large de ce que les économistes savent, ou pensent savoir, au sujet de la croissance de la productivité et de la façon dont cette connaissance pourrait façonner nos opinions sur la croissance économique future du Canada. Manifestement, on ne peut savoir avec beaucoup de certitude ce que l'avenir nous réserve. Néanmoins, nous pouvons identifier avec un peu plus de précision ce qui pourrait vraisemblablement constituer des développements importants, positifs ou négatifs, pour la croissance de la productivité et, partant, le niveau de vie au Canada. Nous commencerons par un revue de la théorie et des données empiriques, pour ensuite faire un survol de la croissance de la productivité au Canada au cours des décennies à venir. Enfin, nous exprimerons quelques opinions sur la façon dont les considérations relatives à la productivité devraient entrer dans la formulation des politiques économiques.

L'exposé est structuré comme suit. Au chapitre 2, nous traitons de certaines questions fondamentales liées à la théorie et à la mesure de la productivité, en faisant référence aux débats récents sur la productivité au Canada et sur la scène internationale. Deux thèmes y sont abordés. Premièrement, le lien entre la productivité et le niveau de vie. Ici, nous traçons les liens entre d'autres déterminants du niveau de vie, par exemple l'évolution de la participation à la population active et des termes de l'échange, en mettant plus particulièrement l'accent sur la croissance de la productivité comme déterminant permanent et le plus important à long terme du niveau de vie. Deuxièmement, une analyse de la relation entre théorie et mesure à la lumière de l'application généralisée de la notion de productivité multifactorielle et, enfin, un examen du débat actuel sur la mesure de la productivité, en tentant de voir si et jusqu'à quel point les économistes peuvent mesurer avec exactitude les intrants et les extrants. Le chapitre 3 renferme un examen de la documentation empirique sur les « déterminants » ou les facteurs à l'origine de la croissance de la productivité, et en particulier l'investissement, l'éducation et la formation, l'innovation, la diffusion et le contexte plus général dans lequel s'inscrit la croissance de la productivité. Le chapitre 4 traite des perspectives de croissance future de la productivité au Canada au cours des deux prochaines décennies. Ce chapitre est de nature essentiellement spéculative, se référant aux enseignements de la théorie économique et aux contributions récentes des travaux sur la croissance endogène ou « nouvelle » croissance. Il renferme une analyse de certains faits externes et internes importants au sein de l'économie canadienne et de l'économie mondiale. Enfin, le chapitre 5 conclut l'exposé par un examen de la façon dont les politiques économiques classiques devraient tenir compte des effets éventuels sur la productivité.

Date de modification :