Centres canadiens de collaboration entre le milieu universitaire et l'industrie

Centres canadiens de collaboration entre le milieu universitaire et l'industrie pour la commercialisation de la recherche en santé

L’industrie pharmaceutique connaît une évolution de plus en plus marquée vers la mise en place de collaborations et vers l’externalisation de la R-D. Compte tenu des organismes scientifiques de premier plan jouissant d’une reconnaissance mondiale dont il dispose, notamment les Instituts de recherche en santé du Canada, le Conseil national de recherches et Génome Canada, le Canada joue un rôle important. Ces organismes établissent des partenariats directs avec des entreprises leur permettant de jouer un rôle de pointe en matière d’innovation et d’agir comme élément moteur des découvertes. Le gouvernement du Canada a également mis en place des programmes visant à garantir que le pays est en mesure d’avoir une présence notable dans le cadre de ce changement, en particulier les centres d’excellence en commercialisation et en recherche (CECR) et les réseaux de centres d’excellence dirigés par l’entreprise (RCE-E) ainsi que d’autres initiatives dans le domaine de l’innovation comme le Consortium de génomique structurelle. L’objectif de ces programmes est d’encourager la multiplication des partenariats entre le monde universitaire et l’industrie en vue de commercialiser les découvertes canadiennes et de permettre au Canada de se faire une place sur la carte mondiale de l’innovation. Ces initiatives sont en phase avec les nouveaux modèles de l’innovation mis en œuvre par les entreprises pharmaceutiques mondiales et les anticipent même souvent.

Les grandes entreprises pharmaceutiques multinationales ont donc su saisir ces occasions de commercialisation qu’offre le secteur canadien de la recherche en santé. Treize entreprises pharmaceutiques ont investi dans plus de quinze centres en apportant une combinaison de capitaux initiaux et d’expertise. Ces centres travaillent selon différents modèles (investisseurs, incubateurs, fournisseurs de services, innovation libre) dans le cadre desquels les entreprises participent au financement d’activités collaboratives de recherche, à l’externalisation de travaux de recherche, à l’obtention ainsi qu’à l’octroi de licences, afin d’apporter un soutien en nature, qu’il s’agisse d’expertise et de consultation ou d’une aide à l’examen des projets. En échange, les entreprises obtiennent toute une série d’avantages, comme un accès exclusif aux droits de propriété intellectuelle, un accès précoce aux plateformes technologiques et des marchés de services.

Voici quelques-uns de ces centres canadiens de recherche en santé et de commercialisation :

Les entreprises pharmaceutiques mondiales ci-dessous ont établi des partenariats dans le cadre de l’une ou de plusieurs de ces initiatives :

  • Abbvie
  • AstraZeneca
  • Bayer
  • Boehringer Ingelheim
  • Bristol-Myers Squibb
  • GE Healthcare
  • GlaxoSmithKline
  • Johnson&Johnson/Janssen
  • Merck
  • Novartis
  • Pfizer
  • Purdue
  • Sanofi
  • Takeda
  • Teva

Voici quelques exemples de réussites obtenues dans le cadre de ces partenariats :

  • produit radiopharmaceutique permettant une radiothérapie ciblée des cancers de la prostate métastasés (CPDC et Molecular Insight Pharmaceuticals);
  • développement d'un traitement pour l'obésité morbide précoce (IRICoR et Pfizer);
  • identification de biomarqueurs génomiques pour le traitement des maladies cardiovasculaires (CepMED et Roche);
  • recherche collaborative pour l’identification et la validation de molécules cibles (PC-TRIADD et Novartis);
  • mise au point d’une nouvelle classe d'antiviraux (NÉOMED, partenaires contractuels et Centre universitaire de Sherbrooke);
  • partenariat ayant permis la découverte de médicaments contre la tuberculose et la malaria (SGC, Fondation Bill & Melinda Gates et autres partenaires universitaires et de l’industrie);
  • développement d'un vaccin conçu pour prévenir les infections à streptocoque du groupe A (Pan-Provincial Vaccine Enterprise Inc. et Vaxent);
  • découverte d’une méthode sécuritaire et fiable de production d’isotopes médicaux dans la lutte visant à éliminer la menace d’une pénurie mondiale (CPDC et TRIUMF);
  • CSii, en collaboration avec l'Agence spatiale canadienne (ASC), a adapté le robot autonome guidé par imagerie conçu par l’ASC en vue d’être utilisé à bord de la Station spatiale internationale, pour élaborer une nouvelle méthode de détection du cancer du sein.

Pour de plus amples renseignements sur ces centres :

Établissements de recherche en santé et réseaux de recherche

Le Canada dispose d’un vaste réseau d’établissements de santé et de centres de recherches universitaires, réseau qui compte 17 écoles de médecine, environ 40 regroupements d’organismes universitaires de santé et 13 600 chercheurs ainsi que des réseaux de recherche stratégiques. L’excellence de la recherche au Canada est reconnue dans beaucoup de domaines thérapeutiques, notamment les troubles cardiovasculaires et métaboliques, la neuroscience, l’oncologie ainsi que les maladies infectieuses et les vaccins. Le Canada est le chef de file du développement des principales plateformes technologiques, notamment les cellules souches et la médecine régénérative, la génomique et les technologies des anticorps.

Réseaux de recherche en santé

Réseaux fédéraux de recherche

Le Secrétariat des Réseaux de centres d’excellence du gouvernement fédéral favorise la création de réseaux nationaux de recherche de calibre mondial, qui se concentrent dans des secteurs d’intérêt stratégiques clés. Trois réseaux soutenant la recherche et la commercialisation en santé ont été formés sous l’égide du Secrétariat, notamment le Programme des réseaux de centres d’excellence initiaux, le Programme des centres d’excellence en commercialisation et en recherche ainsi que le Programme des réseaux de centres d’excellence dirigés par l’entreprise.

Réseaux internationaux de recherche

Les établissements de recherche et les chercheurs canadiens font partie de réseaux internationaux de recherche, dont les suivants :

Date de modification :