S-S-02 — Norme sur l'incertitude de mesure et l'évaluation de la conformité des compteurs


Catégorie : Méthodes statistiques
Norme : S-S-02 (rév. 1)
Date de diffusion : 2009-10-28
Entrée en vigueur : 2009-10-28
Remplace : S-S-02


Table des matières


1.0 Domaine d'application

1.1 La présente norme énonce les exigences visant la détermination et l'emploi de l'incertitude de mesure pour les étalons de mesure et leur utilisation dans l'évaluation de la conformité des compteurs pour l'approbation de modèle, la vérification, la revérification ou d'autres objectifs de contrôle, y compris l'audit, la surveillance et l'application générale de la législation.

1.2 La présente norme fournit également une orientation sur l'établissement des limites de spécification pour les caractéristiques de performance des compteurs.

2.0 Autorité

La présente norme est diffusée en vertu des articles 12, 18 et 19 du Règlement sur l'inspection de l'électricité et du gaz.

3.0 Références normatives

3.1 Guide pour l'expression de l'incertitude de mesure (GUM) :1993 (corrigé et réimprimé en 1995), BIPM/ICEI/FICC/ISO/UICPA/UIPPA/OIML.

3.2 ISO 10576-1:2003, Méthodes statistiques - Lignes directrices pour l'évaluation de la conformité à des exigences spécifiques. Partie 1 : Principes généraux.

4.0 Exigences relatives à l'incertitude de mesure

4.1 Généralités

4.1.1 L'incertitude de mesure doit être déterminée conformément au GUM (3.1).

4.1.2 La détermination de l'incertitude de mesure doit tenir compte de facteurs comme :

  1. les grandeurs d'influence
  2. la durée de l'essai
  3. l'équipement d'essai et la résolution de l'affichage
  4. les procédures d'utilisation de l'équipement
  5. la relation entre les conditions d'essai et les conditions au site d'exploitation

4.1.3 L'incertitude de mesure doit être énoncée sous la forme d'un intervalle d'incertitude.

4.1.4 L'annexe A ci-dessous précise les exigences relatives à l'arrondissement des observations et des fonctions des observations.

4.2 Certification des étalons de mesure

4.2.1 Tous les étalons de mesure destinés à être utilisés pour l'évaluation de la conformité des compteurs doivent être étalonnés par un laboratoire officiellement reconnu comme ayant les compétences pour assurer la traçabilité de l'unité de mesure d'intérêt au moyen d'une chaîne ininterrompue d'étalonnages la reliant à des étalons nationaux de référence pertinents et accompagnés d'énoncés concernant l'incertitude de mesure de chaque résultat d'étalonnage.

4.2.2 La détermination de l'incertitude de mesure mentionnée en 4.2.1 ci-dessus doit être entièrement documentée, et accompagnée d'une analyse du bilan d'incertitude identifiant les sources de type A et de type B et répertoriant les facteurs techniques pertinents ayant été pris en compte.

4.2.3 Le certificat de l'étalon de mesure doit englober l'incertitude-type et le facteur d'élargissement utilisé, conformément à l'intervalle d'incertitude, pour chaque résultat d'étalonnage.

4.2.4 Une conformité totale avec 4.2.1 et 4.2.2 ci-dessus est une condition préalable à la certification d'un étalon de mesure.

5.0 Exigences relatives à la conformité des compteurs

5.1 Exigences applicables

5.1.1 Les exigences de l'article 4 du document 10576-1 (3.2) doivent s'appliquer lorsque l'entité est un compteur et que les caractéristiques quantifiables comprennent des caractéristiques à la fois quantitatives (liées à la performance) et qualitatives (non liées à la performance).

5.1.2 Les caractéristiques de performance du compteur doivent être définies selon l'étendue de mesure nominale et l'utilisation prévue du compteur.

5.1.3 Aux fins de l'article 4.1.3 du document 10576-1 (3.2), la procédure doit être documentée et autorisée par Mesures Canada avant son utilisation.

5.1.4 L'établissement des limites de spécification pour la performance du compteur doit tenir compte :

  1. des exigences établies pour les compteurs effectuant la même fonction
  2. de la capacité du processus de fabrication des compteurs
  3. des normes minimales pour la capacité du système de mesure
  4. des effets des différences entre les conditions d'essai du compteur et les conditions d'utilisation
  5. des effets de la performance de chaque compteur et de la performance du système de mesure dans son ensemble

5.2 Évaluation de la conformité des compteurs

5.2.1 Les exigences des articles 5, 6 et 7 du document 10576-1 (3.2) s'appliquent.

5.2.2 L'intervalle d'incertitude des résultats de mesure, qui est utilisé pour déterminer la conformité ou la conformité marginale aux exigences, doit être fondé sur un intervalle de confiance d'au moins 95 %. Les résultats de mesure doivent être corrigés en fonction de toute erreur connue de l'équipement d'essai ou des étalons de mesure avant de déterminer la conformité ou la conformité marginale.

5.2.3 À des fins de vérification et de revérification des compteurs, la cible pour la conformité de performance du compteur se trouve au centre de l'intervalle associé aux limites de spécification, les résultats de performance étant moins acceptables à mesure qu'ils s'éloignent de la cible. Les résultats de performance excessifs près des limites de spécification doivent commander une action corrective.

5.2.4 La conformité des caractéristiques de qualité de performance d'un compteur doit être déterminée pour l'étendue de mesure nominale et l'utilisation prévue du compteur.

5.2.5 Lorsque les points d'essai de la performance définis pour un compteur n'englobent pas les extrémités de l'étendue de mesure nominale et de l'utilisation prévue du compteur, la procédure d'évaluation de la conformité doit viser cette incertitude additionnelle afin que la conformité soit assurée sur toute l'étendue de mesure.

5.2.6 La performance du compteur est jugée conforme lorsque la valeur d'essai est égale ou se trouve en deçà des limites d'essai. Par ailleurs, lorsque les points d'extrémité de l'intervalle d'incertitude élargie associée à un résultat de mesure n'est pas égal ou en deçà des limites définies, le compteur est jugé non conforme ou de conformité marginale, selon le cas. La norme applicable à la vérification du compteur doit préciser l'utilisation d'un essai de conformité à une étape ou à deux étapes.

Nota : Les limites de spécification resserrées permettent de séparer les individus conformes des individus de conformité marginale. La limite d'essai est la limite établie lorsque la limite de spécification est ajustée en fonction de l'incertitude de mesure associée. Ces limites sont définies dans la norme relative à la vérification du compteur.

5.2.7 À des fins de vérification et de revérification du compteur, il est suffisant, aux fins de l'article 7 du document 10576-1 (3.2), de consigner la conformité et la non-conformité sur des formulaires de remplacement pourvu qu'ils soient clairement définis dans la procédure d'essai du compteur pertinent et véhiculent le même message que l'énoncé en 3.2.

5.2.8 Les enregistrements qualité nécessaires pour appuyer la conformité à la présente norme doivent refléter tous les détails décrits dans le présent document.

6.0 Révision

La révision 1 vise à :

Annexe A Arrondissement et chiffres significatifs

A.1 Domaine d'application

A.1.1 La présente annexe prescrit les exigences relatives à l'arrondissement des observations et des fonctions des observations qui sont utilisées dans le calcul des valeurs statistiques et dans les procédures de prise de décision statistique.

A.1.2 Le présent article vise à préciser le nombre de chiffres significatifs et à corriger des situations lorsque des observations et leurs fonctions sont consignées à un plus grand nombre de chiffres que ceux qui sont exigés ou justifiés compte tenu du but visé.

A.2 Règles d'arrondissement

A.2.1 Pour arrondir un nombre à n chiffres significatifs, les règles suivantes s'appliquent :

  1. Lorsque le chiffre immédiatement à la droite du nième chiffre est inférieur à 5, le nième chiffre doit demeurer inchangé;
  2. Lorsque le chiffre immédiatement à la droite du nième chiffre est supérieur à 5, le nième doit être augmenté de 1;
  3. Lorsque le chiffre immédiatement à la droite du nième chiffre est égal à 5 et
    1. qu'il n'y a plus de chiffre ou uniquement des zéros suivant le 5, le nième chiffre doit alors être augmenté de 1, s'il est impair, ou laissé tel quel, s'il est pair, ou
    2. s'il y a des chiffres autres qu'un zéro à la suite du 5, le nième chiffre doit être augmenté de 1, qu'il soit impair ou pair.

A.2.2 Un nombre doit toujours être arrondi en une seule étape jusqu'au nombre de chiffres qui doivent être consignés.

A.2.3 En ce qui concerne les décisions relatives à la conformité des appareils, l'article A.2.1c) ci-dessus est modifié comme suit : lorsque le chiffre immédiatement à la droite du nième chiffre est égal à 5, le nième chiffre doit alors être augmenté de 1.

A.3 Observations et calculs

A.3.1 Toutes les observations doivent être arrondies au nombre approprié de chiffres significatifs avant d'effectuer d'autres calculs.

A.3.2 Aux fins de décisions relatives à la conformité de l'appareil, la norme relative à la vérification du compteur doit énoncer la plus petite variation de la valeur d'essai e ou de la valeur de l'incertitude.

A.3.3 Aux fins de décisions relatives à la conformité de l'appareil, la norme relative à la vérification du compteur doit indiquer la plus petite variation de mesure exigée.

A.3.4 Tous les calculs intermédiaires et finaux comportant des observations doivent être effectués pour produire des résultats contenant au moins 6 chiffres significatifs.

A.4 Présentation des résultats

A.4.1 Les observations doivent être présentées à l'aide du nombre de chiffres significatifs indiqué en A.3.1 ou A.3.2 ci-dessus et toute décision doit être prise conformément à ces valeurs.

Date de modification :