Feuille de calcul de compatibilité des cellules de pesage—Guide de l'utilisateur

Table des matières


Version 1.05 ()

Le modèle de feuille de calcul Excel LC_Compatibility.xlt a été préparé pour aider l'utilisateur à s'assurer qu'un appareil respecte les exigences énoncées dans les lignes directrices de Mesures Canada visant l'utilisation de cellules de pesage approuvées et appropriées. L'emploi de cellules de pesage approuvées n'est obligatoire que pour les appareils dont l'avis d'approbation en fait mention. Il est toutefois recommandé d'utiliser sur tous les appareils des cellules de pesage approuvées compatibles.

L'utilisation de la feuille de calcul (automatique ou manuelle) n'est pas obligatoire, mais elle est recommandée pour vérifier que la cellule de pesage sélectionnée convient à l'appareil. La feuille de calcul permet de veiller à ce que toutes les exigences soient satisfaites. On recommande aussi de conserver, dans le dossier de l'appareil, une copie de la feuille de calcul remplie pour chaque configuration de l'appareil de mesure.

Utilisation du modèle

Pour se servir du modèle de feuille de calcul Note en bas de page 1, il faut exécuter, sur un PC Note en bas de page 2, la version 2003 SP3 de Microsoft Excel ou une version plus récente. Les versions antérieures peuvent ne pas soutenir certaines fonctionnalités. La feuille de calcul manuelle peut remplacer la version automatique, mais on doit s'assurer que les calculs sont effectués correctement. Des copies supplémentaires du modèle et/ou de la feuille de calcul peuvent être obtenues auprès de Mesures Canada.

Il faudrait copier le modèle (fichier XLT) dans votre dossier Modèles de Microsoft Excel. Par la suite, accédez au modèle en cliquant sur Fichier Excel, Nouveau. Les modèles offerts s'afficheront et vous pourrez sélectionner le modèle approprié. On élimine ainsi tout risque de corruption du modèle d'origine et les fonctions automatisées fonctionneront comme prévu. Les paramètres de sécurité empêchent parfois l'application de tourner correctement. Si un dialogue d'autorisation s'affiche, laissez l'application s'exécuter. On peut modifier les paramètres de sécurité dans Excel 2003 en cliquant sur Outils, Macro, Sécurité, puis sur l'onglet Niveau de sécurité. En choisissant le niveau de sécurité moyen, vous serez autorisé à exécuter l'application.

Dossier par défaut pour le modèle sous Windows XP

drive:\Documents and Settings\ [nom d'utilisateur] \Application Data\Microsoft\Templates\

Dossier par défaut pour le modèle sous Windows Vista et Windows 7

drive:\Users\ [nom d'utilisateur] \AppData\Roaming\Microsoft\Templates\

L'utilisateur doit toujours s'assurer qu'il utilise la version la plus récente du modèle de Mesures Canada.

Icônes

Icône « traduire »

Traduire

Icône « supprimer »

Supprimer

Icône « imprimer »

Imprimer

Icône « info »

Info

Langue

On peut changer la langue du modèle au moyen du bouton Traduire situé en haut à gauche de l'écran Données. Il en va de même pour les feuilles de calcul automatisée et manuelle.

Conseil : Sélectionnez la langue de votre choix, puis enregistrez le modèle de nouveau. La langue choisie deviendra la langue par défaut lors de l'utilisation du modèle.

Conseil : Réglez les paramètres par défaut si nécessaire, puis enregistrez le modèle de nouveau. Ces paramètres deviendront les paramètres par défaut lors de l'utilisation du modèle.

Conseil : Les paramètres ombragés à l'écran de saisie des données ne sont pas obligatoires.

Impression et impression rapide

En cliquant sur l'une des deux icônes Impression, vous obtiendrez une copie papier des données.

Dans la feuille de saisie des données se trouve l'option Impression rapide. Lorsque l'option est sélectionnée, l'imprimante par défaut exécute automatiquement les demandes d'impression sans que l'utilisateur n'ait à cliquer sur quoi que ce soit d'autre. Lorsque l'option est désélectionnée, l'utilisateur doit d'abord choisir l'imprimante qu'il souhaite utiliser, puis il visualise un aperçu avant impression de son document. Le fait de ne pas sélectionner l'option Impression rapide permet de personnaliser les travaux d'impression.

La première icône Impression se situe dans la feuille de calcul automatisée. Si on sélectionne l'option Impression rapide, l'imprimante imprime les feuilles de saisie des données et les feuilles de calcul automatisées. Si vous ne sélectionnez pas cette option, l'imprimante imprime la feuille de calcul automatisée et la feuille de saisie des données ou encore seulement la feuille de calcul. La deuxième icône Impression se trouve dans la feuille de calcul manuelle. Lorsque cette icône est sélectionnée, l'imprimante n'imprime que la feuille de calcul manuelle.

Autres fonctions

Info (Information)

Il se peut qu'un bouton Info se trouve dans l'écran Saisie des données. Ce bouton permet d'afficher une fenêtre contenant de l'information sur l'utilisateur et l'application. Cette information peut servir à Mesures Canada lors de la résolution d'un problème lié à la feuille de calcul.

Le bouton email (courriel) peut aussi se trouver dans l'écran Saisie des données. Ce bouton permet d'envoyer par courriel la feuille de calcul à Mesures Canada aux fins d'examen. Cliquez sur ce bouton uniquement si vous avez des problèmes avec la feuille de calcul. Plusieurs systèmes de messagerie électronique ne permettent pas l'envoi automatisé de courriels sans la confirmation de l'utilisateur au préalable. Si un message apparaît à l'écran, vous devez accepter l'envoi du courriel sans quoi il sera effacé.

Tous les courriels sont présentement envoyés à Luciano Burtini. Veuillez vous assurer qu'un courriel de suivi est envoyé pour expliquer le problème éprouvé.

Données par défaut

La feuille de calcul comprend une case à cocher intitulée Données par défaut. Cette case est utilisée pour déterminer si la fonction Supprimer effacera toutes les données de l'utilisateur dans la feuille de calcul ou si les données par défaut seront conservées dans tous les champs utilisateurs.

Agrandir

La feuille de calcul comprend une autre case à cocher intitulée Agrandir. Cette case permet de déterminer si la fenêtre de la feuille de calcul sera agrandie automatiquement à son maximum (plein écran) dès son ouverture ou si elle conservera le mode d'affichage par défaut de Windows.

Date

La feuille de calcul comprend maintenant un champ Date. Ce champ se remplit automatiquement avec la date de la première sauvegarde de la feuille de calcul. La valeur de ce champ ne peut être modifiée. Cette fonction fonctionnera comme prévu uniquement si l'on utilise l'application comme modèle (recommandée).

Client ID/Balance ID

Les valeurs entrées dans la première ligne des cases utilisateurs Client ID et Balance ID seront transférées immédiatement dans la feuille de calcul automatisée, sous le titre de cette dernière. Cette information facilitera l'identification des feuilles de calcul automatisées et servira surtout pour les copies imprimées.

Champs utilisateurs

Les feuilles de calcul automatisée et manuelle contiennent des champs utilisateurs situés directement sous la section 10. L'utilisateur peut y apporter des annotations nécessaires et des commentaires pertinents. Pour ce qui est de la feuille de calcul automatisée, ces champ sont identifiés par le symbole ►. Il seront remplis à partir des champs Notes correspondants (partie F) dans la feuille de saisie de données.

Écrans

Le modèle comprend trois écrans nommés Saisie des données, Feuille de calcul automatisée et Feuille de calcul manuelle. Les noms sont inscrits sur les onglets de la feuille de calcul. S'il y a d'autres onglets, c'est que la feuille de calcul n'est pas protégée et elle pourrait ne pas fonctionner comme prévu. Il faut alors communiquer avec Mesures Canada pour obtenir une copie à jour. Vous pouvez accéder à chacun de ces écrans en cliquant sur l'onglet approprié ou au moyen du clavier en appuyant sur Ctrl-Shift PG. HAUT/PG. BAS (Il convient de prendre note que dans certaines versions d'Excel, il est impossible de quitter la feuille de saisie des données à l'aide du clavier. On recommande simplement de cliquer sur l'onglet approprié.)

Écran — Saisie des données

Le premier écran est Saisie des données, dont l'utilisateur ne se sert que pour saisir les données qui, une fois consignées, s'afficheront comme résultats à l'écran Feuille de calcul automatisée. L'écran de saisie des données comprend une fonction de base de vérification des données. Si vous entrez une réponse invalide dans une cellule, il se peut qu'un message d'erreur apparaisse ou que les données s'affichent en rouge. Ces deux situations indiquent qu'il y a un problème. Il faut prendre note que ce ne sont pas tous les paramètres qui font l'objet d'un contrôle d'erreurs. Il incombe à l'utilisateur de s'assurer que les données sont valides et saisies dans les champs appropriés.

Consultez ci-dessous la section sur les paramètres pour obtenir plus de détails sur la façon de remplir les champs de données.

Écran — Feuille de calcul automatisée

Le deuxième écran est celui de la feuille de calcul automatisée, dont la fonction se limite à la sortie de données. Les données saisies à l'écran Saisie des données servent à produire les renseignements affichés à l'écran Feuille de calcul automatisée. Ainsi, il est possible de voir d'un coup d'œil si les paramètres de la cellule de pesage concordent bien avec les dispositifs indicateurs et les éléments peseurs. Selon les résultats, les mots Réussite, Échec, ou Attention s'affichent dans leur couleur respective, soit vert, rouge et orange. Si tous les champs de résultats indiquent accepté en vert, la cellule de pesage est acceptable pour l'appareil. Par contre, si l'un des champs indique rejeté en rouge, c'est qu'il y a un problème; il faut donc vérifier l'écran Saisie des données. Le mot attention en orange signifie que la situation n'est pas souhaitable, mais cela ne veut pas nécessairement dire que la cellule de pesage ne convient pas à l'application. Ce genre de situation se produit parfois lorsque les données relatives aux paramètres non surveillés par Mesures Canada se situent hors des étendues recommandées. Même si l'apparition du mot attention n'exige pas de correctifs, il est fortement recommandé de trouver pourquoi le paramètre a été rejeté.

Écran — Feuille de calcul manuelle

Le troisième écran constitue une copie de la feuille de calcul manuelle et vise à permettre à l'utilisateur d'imprimer des copies de la feuille de calcul, qui sera remplie manuellement. Bien qu'il soit possible de saisir des données dans cet écran, comme celui-ci n'est pas actif, aucun calcul ne s'effectuera automatiquement. L'utilisateur doit effectuer les calculs manuellement. Il est recommandé d'utiliser la feuille de calcul automatisée chaque fois que possible pour éviter les erreurs de calcul.

Dans tous les cas, on doit remplir correctement tous les champs ombragés. Il est important, surtout dans le cas de la feuille de calcul manuelle, de s'assurer qu'on a rempli les champs appropriés au moment de sélectionner Étendue unique, Étendues multiples ou Échelons multiples, puisque les champs appropriés sont ombragés de façon sélective en fonction des paramètres de l'écran de saisie des données.

Avis de non-responsabilité apparaissant lors de la première utilisation

Au moment d'utiliser la feuille de calcul pour la première fois, l'utilisateur doit accepter l'avis de non-responsabilité. Cet avis vise à garantir que l'utilisateur comprend qu'il accepte de se servir de la feuille de calcul à ses risques. Il doit accepter l'avis de non-responsabilité, sinon la feuille de calcul est désactivée.

  1. La feuille de calcul automatisée est fournie à des fins informatives seulement et ne vise pas à formuler de conseils ni de recommandations. Mesures Canada ne conserve aucune donnée consignée dans la feuille de calcul; toutes les données demeurent dans le système de l'utilisateur. Les utilisateurs acceptent les risques liés à l'utilisation du présent site et de leur propre système. La détermination de l'acceptation ou du rejet est fondée sur les renseignements fournis par l'utilisateur. Par conséquent, ils ne sont fiables que lorsque l'information consignée est exacte.

    The Automated Worksheet is being provided solely for informational purposes and is not intended to provide specific advice or recommendations in any circumstances. Measurement Canada does not retain any of the data entered into the Worksheet, and all data remains on the user's computer. Users assume the risk associated with the use of this site and with the use of their own computers. The Pass/Fail determination is based on the information provided by the user; therefore it may only be relied upon if the information has been accurately entered.

  2. Sa Majesté n'est aucunement responsable des erreurs, des omissions ou des énoncés trompeurs découlant de l'utilisation de la feuille de calcul automatisée. Les données, les renseignements ou les résultats obtenus lors de l'utilisation de la feuille de calcul n'ont aucun pouvoir légal. Sa Majesté ne formule aucune garantie ni réclamation relativement à la feuille de calcul, qu'elle soit expresse ou implicite, découlant des lois ou autrement, notamment quant à l'efficacité, à l'intégralité, à l'exactitude ou au caractère approprié de la feuille de calcul dans un but particulier.

    Her Majesty assumes no responsibility for any errors, omissions, or misleading statements obtained through the use of the Automated Worksheet. The data, information or results obtained through the use of the Worksheet have no legal authority. Her Majesty makes no guarantees, representations, or warranties respecting the Worksheet, either express or implied, arising by law or otherwise, including but not limited to, effectiveness, completeness or accuracy, or fitness for a particular purpose.

  3. Sa Majesté n'engage nullement sa responsabilité à l'égard de toute réclamation, revendication ou poursuite qui se fonde sur une perte, des blessures ou des dommages, directs ou indirects, pouvant découler du fait que l'utilisateur a utilisé la feuille de calcul automatisée ou s'y est fié.

    Her Majesty shall not be liable in respect of any claim, demand or action alleging any loss, injury or damages, direct or indirect, which may be attributable to the reliance on and use of the Automated Worksheet.

Paramètres

A. Élément peseur ou récepteur de charge (ERC)

  1. Classe de précision. Entrez la classe de précision pour l'élément peseur qui, lorsque possible, doit être une classe approuvée selon les NAAPFNA et indiquée dans l'avis d'approbation. La classe entrée dans ce champ doit refléter la configuration de l'appareil. Aucune autre classe ne doit être entrée. La classe de l'appareil doit être sélectionnée dans le menu déroulant pour assurer l'intégrité des données.

  2. Capacité maximale (Max). Saisissez la valeur Max ou la capacité pour laquelle l'appareil a été configuré. Dans le cas d'un appareil à étendues ou à échelons multiples, il faut saisir dans ce champ la valeur Max de la plus grande étendue ou du plus grand échelon.

    Unités. Sélectionnez l'unité appropriée (kg ou lb) pour les données et utilisez la même unité pour toutes les données de masse saisies sur la feuille. Il faudra sélectionner les unités pour la valeur Max. Toutes les autres unités seront mises à jour en fonction des unités sélectionnées. Pour que la feuille de calcul fonctionne correctement, saisissez toutes les données dans les unités appropriées.

  3. Échelon de vérification (e). Entrez l'échelon pour lequel l'appareil a été configuré, dans la même unité que la valeur Max. Dans le cas d'appareils à échelons ou à étendues multiples, il faut saisir dans ce champ la valeur e de la plus grande étendue ou du plus grand échelon.

  4. Nombre de cellules de pesage (N). Entrez le nombre de cellules de pesage de l'élément récepteur de charge (ERC). Si deux ERC ou plus sont utilisés simultanément, il faut évaluer chacun d'eux séparément. La plupart des appareils faisant l'objet d'une conversion électromécanique comportent une seule cellule de pesage. Dans tous les cas, il faut saisir au moins une cellule de pesage pour que la feuille de calcul fonctionne correctement.

  5. Rapport de démultiplication (R). Le rapport de démultiplication est de 1 pour les appareils électroniques sans leviers. S'ils sont dotés de leviers, il faut calculer le rapport de démultiplication selon la formule suivante :

    Rapport de démultiplication

    = force sur la cellule de pesage ÷ forece sur l'ERC

    = 1 ÷ rapport de multiplication

    Remarque : Le rapport de démultiplication est l'inverse du rapport de multiplication.

  6. Charge permanente (DL). Entrez le poids de l'ERC en utilisant la même unité que la valeur Max ci-dessus.

  7. Étendue du dispositif de mise à zéro initiale (DMZI). Il faut calculer l'étendue au-delà de laquelle fonctionnera le DMZI et saisir cette donnée dans le champ, en unités de masse et non en pourcentage. Il s'agit de la quantité maximale pouvant être appliquée à la mise à zéro de l'appareil.

  8. Coefficient de distribution non uniforme (NUD %). Le coefficient NUD, exprimé en pourcentage, sert à augmenter la capacité requise des cellules de pesage pour tenir compte d'éléments comme une charge excentrée. Le fabricant de l'appareil de pesage doit déterminer ce coefficient qui peut être considéré comme zéro (0), au besoin. Bien que les valeurs suivantes ne soient pas obligatoires, on recommande de les utiliser :

    1. Max de 0 % de 0 % pour les appareils dotés de leviers et d'une cellule de pesage, d'une cellule de pesage à point unique ou de récepteurs de charge qui ne permettent qu'une excentricité minimale des charges (trémie de pesage ou bascule à cuve);
    2. Max de 20 % pour les autres appareils de pesage classiques;
    3. Max de 50 % pour les appareils de pesage montés sur véhicules, les balances à rail aérien, etc;
    4. Max de 50 % pour les appareils de pesage à tabliers multiples.

    L'entreprise d'appareils de pesage responsable de la configuration de l'appareil doit déterminer cette valeur, qui peut être de zéro (0) si elle n'est pas nécessaire.

  9. Coefficient de distribution non uniforme (NUD %). Il s'agit d'une valeur de masse qui se calcule comme suit :

    Max × (DNU %)

    Ne consignez aucune valeur dans ce champ, le calcul se fait automatiquement.

  10. Étendue additive positive de la tare (T+). Entrez la quantité maximale de tare positive que l'appareil peut appliquer à l'affichage du poids. Saisisez « 0 » si non applicable. Cette valeur représente la charge supplémentaire placée sur l'ERC lorsqu'on applique la tare.

  11. Plage de températures pour l'élément peseur. La plage de températures doit être de −10 °C à + 40 °C, sauf indication contraire dans l'avis d'approbation de l'appareil. Entrez ces valeurs en degrés Celsius (°C).

  12. Longueur du câble de la cellule de pesage (L). Pour le moment, la saisie de données dans ce champ est facultative, mais on suggère de consigner la longueur (en mètres) du câble fourni avec les cellules de pesage. On recommande aussi de ne pas couper les câbles pour les besoins de l'application.

  13. Section des fils du câble de la cellule de pesage (A). Pour le moment, la saisie de données dans ce champ est facultative. On suggère de saisir l'aire (en mm²) de la section de câble de l'un des fils conducteurs à l'intérieur du câble de la cellule de pesage. Cette information figure habituellement sur le certificat de la cellule de pesage ou dans le tableau ci-dessous.

    Calibre de fils, diamètre et superficie de la section transversale
    AWG Ø pouces Ø millimètres Aire, mm²
    10 0,1019 2,59 5,26
    11 0,0907 2,30 4,17
    12 0,0808 2,05 3,31
    13 0,0720 1,83 2,63
    14 0,0641 1,63 2,08
    15 0,0571 1,45 1,65
    16 0,0508 1,29 1,31
    17 0,0453 1,15 1,04
    18 0,0403 1,02 0,82
    19 0,0359 0,91 0,65
    20 0,0320 0,81 0,52
  14. Fraction de l'erreur maximale permise (EMP) applicable aux éléments de connexion (ρcon). Cette valeur doit être de 0,5, sauf indication contraire dans l'avis d'approbation. Ce champ a été désactivé dans la présente version de la feuille de calcul.

  15. Nombre d'échelons (n). La valeur dans ce champ est calculée et ne doit pas être modifiée.

    n = Max ÷ e

B. Indicateur (Ind)

  1. Classe de précision. Entrez la classe de précision pour le dispositif indicateur qui, lorsque possible, doit être une classe approuvée selon les NAAPFNA et indiquée dans l'avis d'approbation. La classe entrée dans ce champ doit refléter la configuration de l'appareil. Aucune autre classe ne doit être entrée.

  2. Nombre maximal d'échelons (nind). Entrez le nombre maximal d'échelons pour lequel le dispositif indicateur est approuvé. Ce nombre doit provenir de l'avis d'approbation lorsque possible et se situer dans l'étendue acceptable pour la classe d'appareils sélectionnée.

  3. Tension d'excitation de la cellule de pesage (Uexc). Entrez la tension d'excitation réelle ou nominale de la cellule de pesage fournie par le dispositif indicateur. Cette valeur doit se situer dans l'étendue pour la cellule de pesage choisie. Cette donnée doit pouvoir être obtenue du fabricant du dispositif indicateur et doit être en volts (v).

  4. Tension d'entrée minimale (Umin). Il s'agit de la tension minimale acceptable du signal d'entrée du dispositif indicateur. Cette donnée doit pouvoir être obtenue du fabricant du dispositif indicateur et doit être en millivolts (mV).

  5. Tension d'entrée minimale par échelon (ΔUmin). Entrez la tension d'entrée minimale requise pour afficher un seul échelon de l'appareil de mesure sur le dispositif indicateur. Cette donnée doit pouvoir être obtenue du fabricant du dispositif indicateur et doit être en microvolts (μV).

  6. Impédance minimale de la cellule de pesage (RLmin). Pour le moment, la saisie de données dans ce champ est facultative. Entrez l'impédance la plus basse de la cellule de pesage que le dispositif indicateur peut afficher. Cette valeur doit être en ohms (Ω).

  7. Impédance maximale de la cellule de pesage (RLmax). Pour le moment, la saisie de données dans ce champ est facultative. Entrez l'impédance la plus élevée de la cellule de pesage que le dispositif indicateur peut afficher. Cette valeur doit être en ohms (Ω).

  8. Plage de températures pour le dispositif indicateur. La plage de températures doit être de −10 °C à + 40 °C, sauf indication contraire dans l'avis d'approbation de l'appareil. Ces valeurs doivent être en degrés Celsius (°C).

  9. Fraction de l'erreur maximale permise (EMP) pour les dispositifs indicateurs (ρind). Cette valeur doit être de 0,7, sauf indication contraire dans l'avis d'approbation. Ce champ a été désactivé dans la présente version de la feuille de calcul.

  10. Connexion du câble de la cellule de pesage. Pour le moment, la saisie de données dans ce champ est facultative. Il faut inscrire « 4 » ou « 6 », fils électriques. Entrez « 4 » s'il n'y a pas de fils de lecture, si les fils de lecture sont liés aux fils d'excitation à l'indicateur ou si les fils de lecture ne sont pas utilisés. Entrez « 6 » lorsque les fils de lecture vont jusqu'à la cellule de pesage. On recommande les installations à 6 fils électriques.

  11. Longueur maximale du câble de la cellule de pesage divisée par la section du fil électrique [(L⁄A)max]. Pour le moment, la saisie de données dans ce champ est facultative. Cette donnée peut être obtenue du fabricant du dispositif indicateur.

C. Configuration

Étendue unique – saisie automatiquement pour un appareil à étendue unique.

Appareil à étendues ou à échelons multiples

  1. 1re étendue ou 1er échelon –Pour les appareils à étendues ou à échelons multiples, il faut saisir une valeur égale aux valeurs Max et e de la première ou de la plus petite étendue ou du premier ou plus petit échelon, dans la même unité que la valeur Max de l'appareil.

  2. 2e étendue ou échelon –Pour les appareils à étendues ou à échelons multiples, il faut saisir une valeur égale aux valeurs Max et e de la 2e étendue ou du 2e échelon, ou de l'étendue ou de l'échelon du milieu, dans la même unité que la valeur Max de l'appareil.

  3. 3e étendue ou échelon –Pour les appareils à étendues ou à échelons multiples, il faut saisir une valeur égale aux valeurs Max et e de la 3e étendue ou du 3e échelon, ou de l'étendue ou de l'échelon le plus grand, dans la même unité que la valeur Max de l'appareil.

Cette feuille de calcul ne peut traiter que de trois étendues ou échelons. S'il en faut plus, on doit communiquer avec le spécialiste en gravimétrie de sa région pour obtenir davantage d'information.

D. Cellules de pesage

  1. Classe de précision. Saisissez la classe de précision pour la cellule de pesage qui, lorsque possible, doit provenir de l'avis d'approbation (certificat de conformité du NTEP ou de l'OIML). La classe peut être établie selon l'OIML ou le NTEP. Les autres paramètres doivent être applicables à la classe de cellule de pesage sélectionnée à cette étape.

  2. Capacité maximale de la cellule de pesage (Emax). La capacité maximale de la cellule de pesage prescrite par le fabricant doit être saisie dans la même unité que la valeur Max de l'ERC mentionnée ci-dessus.

  3. Capacité minimale de la cellule de pesage (Emin). La capacité minimale de la cellule de pesage prescrite par le fabricant représente la plus petite charge qui peut être appliquée à une cellule de pesage sans dépasser l'erreur maximale permise (EMP) pour la cellule. La cellule de pesage n'est pas conçue pour peser une charge inférieure à cette capacité et elle doit être préchargée pour être utilisée en deçà de cette valeur. Cette donnée doit être saisie dans la même unité que la valeur Max de l'ERC ci-dessus et elle peut être de zéro (0) dans certains cas.

  4. Charge limite de sécurité de la cellule de pesage (LIM). Pour le moment, la saisie de données dans ce champ est facultative. Il s'agit de la surcharge maximale sécuritaire prescrite par le fabricant, c'est-à-dire la charge maximale qui peut être appliquée à une cellule de pesage sans nuire de façon permanente au rendement de la cellule. Ce paramètre est souvent exprimé en pourcentage de Emax. Si tel est le cas, il faut, avant de saisir la valeur, la convertir dans la même unité que la valeur Max de l'ERC ci-dessus.

  5. Plage de températures pour la cellule de pesage. La plage de températures doit être de −10 °C à + 40 °C, sauf indication contraire dans l'avis d'approbation de l'appareil. Ces valeurs doivent être entrées en degrés Celsius (°C).

  6. Tension de sortie nominale de la cellule de pesage en mV/V (C). Il s'agit de la tension de sortie nominale de la cellule de pesage en millivolts (signal) établie par le fabricant par tension d'entrée en volts (excitation), Dans le cas d'une balance à plusieurs cellules de pesage, le fabricant fournit la vraie tension de sortie de chaque cellule de pesage, veuillez entrer la tension de sortie nominale dans ce champ.

    (p. ex. vraie tension de sortie de chaque cellule de pesage = 3,002, 3,000, 3,002, 3,001 ► entrez 3,0 mV/V)

  7. Nombre d'échelons de la cellule de pesage (nCP). Le nombre d'échelons approuvés pour la cellule de pesage est indiqué sur le certificat de la cellule de pesage et doit être approprié à la classe de l'appareil installé. Dans le cas des cellules approuvées par l'OIML, cette valeur est souvent exprimée par 1 000 échelons (p. ex. une cellule de pesage C3 est une cellule de classe C approuvée pour 3 000 échelons).

  8. Échelon minimal de vérification de la cellule de pesage (Vmin). Il s'agit du plus petit échelon approuvé de la cellule de pesage. Ce paramètre est indiqué sur le certificat de la cellule de pesage. La valeur Vminpeut être différente pour les cellules approuvées par l'OIML ou le NTEP. Il est important de saisir la valeur appropriée.

  9. Y est une valeur calculée appelée Vmin Relative. Y est le rapport entre la capacité maximale de la cellule de pesage (Emax) et l'échelon minimal de vérification de la cellule de pesage (Vmin). Ce rapport décrit la résolution de la cellule de pesage indépendamment de sa capacité.

    Y = E max ÷ V min

    N'entez aucune valeur dans ce champ.

  10. Z est une valeur calculée appelée Sortie relative de la charge permanente (DR). Z est le rapport entre la capacité maximale de la cellule de pesage (Emax) et deux fois la sortie de la charge permanente minimale. Ce rapport est utilisé pour décrire les appareils à échelons multiples. On peut présumer que Z équivaut à nCP.

    Z = E max ÷ (2 × DR);

    ou

    Z = n CP

    N'entrez aucune valeur dans ce champ.

  11. Résistance d'entrée (RCP). Pour le moment, la saisie de données dans ce champ est facultative. Il s'agit d'un paramètre prescrit par le fabricant qui peut figurer sur l'avis d'approbation de la cellule de pesage.

  12. Fraction de l'erreur maximale permise (EMP) pour les cellules de pesage (ρCP). Sauf indication contraire dans l'avis d'approbation, cette valeur doit être de 0,5. Si vous entrez une valeur autre que la valeur par défaut, il est conseillé de discuter des conséquences avec votre spécialiste en gravimétrie. L'EMP totale pour le système doit se situer dans une étendue donnée et on ne peut modifier cette valeur sans régler la fraction des valeurs d'EMP pour les autres composants du système. Ce champ a été désactivé dans la présente version de la feuille de calcul.

E. Divers

Ces paramètres ne sont pas considérés comme obligatoires et les champs ne sont fournis que pour permettre la saisie des données pertinentes et indiquer la cellule de pesage sélectionnée. On suggère de rendre ces données accessibles au cas où l'on voudrait savoir quelle cellule de pesage a été utilisée pour une installation en particulier.

F. Remarques

Cette section permet la consignation de toute autre donnée jugée pertinente pour l'appareil de pesage ou l'installation.

Plusieurs champs sont offerts pour la consignation des remarques. Le modèle peut comprendre des remarques standards pouvant être écrasées à volonté. Les remarques standards, une fois appliquées, apparaîtront chaque fois que le modèle est téléchargé. Cette fonction vous permet d'enregistrer des remarques permanentes que vous serez le seul à utiliser. Quelques champs de la section Notes peuvent contenir des formules de vérification d'erreur. Le remplacement de ces formules par des remarques ne posera aucun problème, mais fera disparaître la fonction de vérification d'erreur. Ces formules seront restaurées lors du chargement d'un nouveau modèle.

Les deux premières lignes du champ Notes sont identifiées par le symbole ►. Ces deux lignes sont automatiquement transférées dans la section Notes au bas de la feuille de calcul automatisée. Ainsi, l'utilisateur peut faire des annotations sur la feuille de calcul automatisée qui seront utiles lorsque cette dernière sera imprimée.

Feuilles de calcul

On recommande d'utiliser la feuille de calcul automatisée.

L'utilisation de la feuille de calcul automatisée permet de traiter automatiquement les données ci-dessous. Par contre, avec la feuille de calcul manuelle, il faut effectuer chaque calcul pour s'assurer que les paramètres sélectionnés sont acceptables pour l'appareil. Les calculs à effectuer pour garantir de la compatibilité sont expliqués ci-dessous.

  1. Classe de précision de la cellule de pesage (CP), de l'indicateur (IND) et de l'élément peseur (IP). Il s'agit ici de s'assurer que la cellule de pesage, l'indicateur et l'élément peseur sont compatibles. Les classes de la cellule de pesage et de l'indicateur doivent être au moins identiques, sinon supérieures, à la classe de l'élément peseur. Les classes de cellules de pesage de l'OIML sont indiquées par les lettres A, B, C et D, et sont à peu près équivalentes aux classes I, II, III et IIII d'appareils à fonctionnement non automatique selon les NAAPFNA. Un appareil de classe IIIHD nécessite une cellule de pesage de classe III, IIIL ou C.

  2. Plage de températures de l'élément peseur (IP) comparée aux plages de températures de la cellule de pesage (CP) et de l'indicateur (IND), en °C. Les plages de températures de la cellule de pesage et de l'indicateur doivent être au moins égales à la plage de températures de l'élément peseur. Il ne faut prescrire en aucun cas une plage de températures en deçà de −10 °C et au-delà de + 40 °C.

  3. Somme des carrés des fractions pi des erreurs maximales permises pour les cellules de pesage, l'indicateur et l'élément peseur. Il s'agit ici de s'assurer que l'erreur de l'appareil est répartie de façon appropriée. Mesures Canada permet actuellement une répartition de 0,7 × la marge de tolérance lors de l'évaluation de chaque élément de l'appareil. Cette façon de faire peut être modifiée dans l'avenir pour permettre d'autres répartitions de l'erreur. Jusqu'à ce que les modifications ne soient appliquées, il ne faut utiliser que les valeurs par défaut, qui sont :

    • 0,25 (0,5²) pour l'élément peseur (ρcon);
    • 0,25 (0,5²) pour la cellule de pesage (ρCP);
    • 0,49 (0,7²) pour le dispositif indicateur (ρind).

    Les valeurs de l'élément peseur et de la cellule de pesage combinés équivalent à 0,5 (≈ 0,7²) pour l'élément peseur entier, y compris les cellules de pesage. Si on l'évalue séparément, la répartition de l'élément peseur entier sera de 0,7 × la marge de tolérance.

    Tout fabricant qui souhaite modifier la répartition de l'erreur doit en discuter avec le Laboratoire des services d'approbation (masse) ou son spécialiste local en gravimétrie.

  4. Nombre maximal d'échelons de vérification (e) de l'indicateur et de l'élément peseur. Pour chaque indicateur, le nombre maximal d'échelons de vérification, nind, doit être égal ou supérieur au nombre d'échelons de vérification, n, de l'élément peseur.

    n ind ≥ n

    La même règle s'applique à toute étendue de pesage unique ou partielle d'un dispositif indicateur à échelons ou à étendues multiples.

    n ind ≥ n i

    Le format de la feuille de calcul automatisée changera pour indiquer l'étendue unique ou les étendues ou échelons multiples selon le type d'appareil sélectionné dans la case à cocher de la première feuille de saisie des données. La feuille de calcul manuelle affiche toujours tous les champs, mais les champs surlignés, que l'on doit remplir, changeront eux aussi en fonction du type d'appareil sélectionné.

  5. La capacité maximale des cellules de pesage doit être compatible avec la capacité maximale de l'indicateur. Cette exigence semble simple, mais les calculs nécessaires sont assez complexes. Pour faire en sorte que la capacité de la cellule de pesage (Emax) soit compatible avec l'indicateur, il faut calculer un facteur de correction (Q). Q est utilisé pour tenir compte de l'excentricité possible de la charge (NUD), de la charge permanente de l'élément peseur (DL), de l'étendue du dispositif de mise à zéro initiale (DMZI) et de l'étendue additive positive de la tare (T+).

    Q = (Max + DL + DMZI + DNU + T^+) ÷ Max

    Ensuite, la capacité maximale de la cellule de pesage (Emax) doit satisfaire à la relation suivante :

    E  max ≥ (Q × Max × R) ÷ N

    1. Nombre maximal d'échelons de vérification (e) de la cellule de pesage et de l'indicateur. La cellule de pesage sélectionnée doit être approuvée pour un nombre d'échelons au moins égal au nombre d'échelons de vérification de l'appareil configuré.

      n CP ≥ Max ÷ e

      La même règle s'applique à toute étendue de pesage unique ou partielle d'un dispositif indicateur à échelons ou à étendues multiples.

      n CP ≥ Max i ÷ e i

    2. Retour du signal de sortie à la charge permanente minimale de la cellule de pesage et plus petit échelon de vérification d'un appareil de pesage à échelons multiples. Dans le cas d'un appareil à échelons multiples, le retour du signal de sortie à la charge permanente minimale doit être suffisante pour chaque échelon. Ceci peut être calculé en appliquant la variable Z, qui ne doit pas être inférieure à Maxr / e1.

      Z = E max ÷ (2 × DR)

      Z ≥ Max r ÷ e 1

      ou

      n CP ≥ Max r ÷ e 1

    3. Retour du signal de sortie à la charge permanente minimale de la cellule de pesage et plus petit échelon de vérification d'un appareil de pesage à étendues multiples. Dans le cas d'un appareil à étendues multiples qui utilise les mêmes cellules de pesage pour plusieurs étendues, le retour du signal de sortie à la charge permanente minimale de la cellule de pesage doit s'exprimer par l'équation suivante :

      Z ≥ (0.4 × Max r) ÷ e 1

      ou

      n CP ≥ (0.4 × Max r) ÷ e 1

    4. Charge permanente réelle du récepteur de charge comparée à la charge permanente minimale des cellules de pesage (en kg). Pour que les cellules de pesage soient utilisées à l'intérieur de l'étendue acceptable, il faut que la charge permanente minimale ait été appliquée aux cellules de pesage, ce qui s'exprime comme suit :

      (DL × R) ÷ N ≥ E min

  6. Compatibilité entre l'échelon de vérification (e) de l'appareil de pesage et l'échelon minimal de la cellule de pesage (en kg). L'échelon minimal de la cellule de pesage (Vmin) doit être approprié à l'échelon de vérification configuré (e) de l'appareil.

    V min = E max ÷ Y

    V min ≤ (e × R) ÷ √ N

  7. Tension minimale du signal d'entrée pour le dispositif indicateur (indicateur) et tension d'entrée minimale par échelon de vérification (e) comparée à la tension de sortie réelle des cellules de pesage. Pour faire en sorte que la tension de sortie de la cellule de pesage corresponde à la tension d'entrée de l'indicateur, la relation suivante doit être satisfaite.

    U ≥ U min

    ΔU ≥ ΔU min

    La tension d'entrée minimale pour l'indicateur, U, d'un appareil de pesage dont l'élément peseur n'est pas chargé se calcule comme suit :

    U = (C × U exc × R × DL) ÷ (E max × N)

    Le signal par échelon de vérification, ΔU, se calcule comme suit :

    Δu = (C ÷ Emax) × Uexc × (R ÷ N) × e
    • Uexc = tension d'excitation de la cellule de pesage (V) (B.3)
    • Umin = tension minimale du signal d'entrée pour l'indicateur (mV) (B.4)
    • ΔUmin = tension minimale du signal d'entrée par échelon de vérification (μV) (B.5)
    • UTSmin = tension minimale du signal de l'étendue de mesure (mV)
    • UTSmax =tension maximale du signal de l'étendue de mesure (mV)
    • Emax = capacité maximale de la cellule de pesage (D.2)
    • C = tension de sortie nominale de la cellule de pesage en mV/V (D.6)
    • e = échelon de vérification (A.3)
    • N = number nombre de cellules de pesage (A.4)
    • R = rapport de démultiplication (A.5)
  8. Tension minimale du signal d'entrée pour le dispositif indicateur (indicateur) et tension minimale du signal d'entrée par échelon de vérification (e) comparée à la tension de sortie réelle des cellules de pesage. L'impédance de la cellule de pesage, RCP, doit convenir à l'indicateur. Pour le vérifier, on s'assure que la résistance de la cellule de pesage divisée par le nombre de cellules de pesage utilisées se situe à l'intérieur de l'étendue d'impédance nominale prescrite par le fabricant de l'indicateur, c'est-à-dire :

    R L min ≤ R CP ÷ N ≤ R L max

    • RCmin = impédance minimale de la cellule de pesage (Ω)
    • RCmax = impédance maximale de la cellule de pesage (Ω)

    Pour le moment, Mesures Canada ne contrôle pas ce paramètre.

  9. Longueur du câble supplémentaire entre les cellules de pesage et l'indicateur par section du fil électrique en m/mm². Il faut tenir compte de la longueur du câble supplémentaire entre la cellule de pesage et l'indicateur. De plus, il est recommandé de ne pas couper, pour les besoins de l'installation, le câble fourni avec la cellule de pesage approuvée. La résistance du câble fait partie intégrante des paramètres d'étalonnage de la cellule de pesage. La relation suivante doit être satisfaite :

    L ÷ A ≤ (L ÷ A) max

    Pour le moment, Mesures Canada ne contrôle pas ce paramètre.

Lecture d'une cellule de pesage

Mesures Canada accepte les cellules de pesage approuvées par le NTEP ou l'OIML. Le fabricant de l'appareil de pesage a le choix d'opter pour l'une ou l'autre de ces approbations. Lorsque son choix est fait, il doit appliquer les paramètres applicables à l'approbation sélectionnée. Il est interdit de choisir une combinaison de paramètres extraits de deux approbations. Les comparaisons suivantes établissent les équivalents permettant de garantir l'utilisation appropriée d'une cellule de pesage.

  • OIML, Classe A = NTEP Classe I = appropriée pour les appareils de classe I selon les NAAPFNA de MC.
  • OIML, Classe B = NTEP Classe II = appropriée pour les appareils de classe II selon les NAAPFNA de MC.
  • OIML, Classe C = NTEP Classe III/IIIL = appropriée pour les appareils de classe III/IIIHD selon les NAAPFNA de MC.
  • OIML, Classe D = NTEP Classe IIII = appropriée pour les appareils de classe IIII selon les NAAPFNA de MC.
  • Certains fabricants peuvent utiliser d'autres désignations de classe, mais pour des appareils dont l'utilisation se limite à des applications non commerciales.

Certains paramètres ne sont pas contrôlés par Mesures Canada. Il est toutefois suggéré de respecter, lorsque possible, les exigences de l'OIML et du NTEP lors de la sélection de cellules de pesage appropriées. Parmi les paramètres que Mesures Canada ne contrôle pas se trouvent la longueur, la section et la résistance du câble, les classifications de l'OIML selon les essais d'humidité et les désignations S et M du NTEP.

Classifications de l'OIML
OIML NTEP NAAPFNA de MC Min/Max (e)
A I I 50 000/∞
B II II 100/100 000
II (e ≥ 0,1g) 5 000/100 000
C III III 100/10 000
III (e ≥ 5 g) 500/10 000
IIIL IIIHD 2 000/10 000 Note en bas de page 3
D IIII IIII 100/1 000 Note en bas de page 4

Cellule de pesage approuvée par l'OIML

OIML : Marquage des cellules de pesage Logo du « Mutual Acceptance Arrangement » de l'OIML.

Mesures Canada ne fait aucune distinction entre les symboles d'humidité NH (Pas d'essai d'humidité), CH (Essai cyclique de 12 jours) ou SH (Essai continu sur 2 jours). En cas d'absence de marquage sur une cellule de pesage approuvée par l'OIML, on peut supposer que la cellule est classée CH.

Les cellules de pesage approuvées par l'OIML doivent avoir été approuvées selon l'Arrangement d'acceptation mutuelle selon la R 60. Elles sont alors marquées du logo de l'OIML comportant les lettres stylisées MAA, comme illustré ci-dessus, apposé à même la cellule ou sur le certificat qui l'accompagne.

Les autres renseignements requis doivent être inscrits sur le certificat qui accompagne la cellule de pesage.

Consultez les Certificats de conformité de l'OIML

Cellule de pesage approuvée par le NTEP

National Type Evaluation Program (NTEP) (anglais seulement)

Les renseignements requis pour les cellules de pesage approuvées par le NTEP sont généralement inscrits sur la cellule et/ou sur le certificat et les documents qui l'accompagnent. Les cellules approuvées par le NTEP présenteront une marque supplémentaire : S pour des applications à cellule unique et M pour des applications à cellules multiples. Le NTEP permet l'utilisation de cellules de pesage marquées d'un S pour toute application, alors que les cellules marquées d'un M ne peuvent être utilisées que pour des applications à cellules multiples. Mesures Canada ne fait aucune distinction entre les cellules marquées d'un S et celles marquées d'un M.

Logo du NTEP de la « National Conference on Weights and Measures ».

Fabricant : Entreprise fictive d'appareils de pesage
Modèle : 123ABC
Numéro de série : 1234567890-100
Certificat : 100-1
Classe : III
n = 10 000
Capacité : 50 K à 3,0491 mv/V
Numéro de série : 1234567890

La capacité indiquée est de 50 000 lb et représente Emax. Il est important de s'assurer qu'on utilise les bonnes unités (lb ou kg). Si la sortie nominale de la cellule de pesage (C) est de 3,0491 mv/V, la valeur réelle est indiquée et on peut l'utiliser dans la feuille de calcul. Dans bien des cas, seule la valeur nominale (3 mv/V) est indiquée. En ce qui concerne les cellules de pesage multiples, il se peut qu'on doive sélectionner la valeur nominale.

Les autres renseignements requis doivent être inscrits sur le certificat qui accompagne la cellule de pesage.

Naviguez dans les Certificats de conformité du NTEP (anglais seulement)

Utilisation de la feuille de calcul

Les questions ou préoccupations sur la feuille de calcul manuelle ou le modèle Excel doivent être adressées au spécialiste en gravimétrie de sa région.

Luciano Burtini
Agent principal de programme — Gravimetrie
Direction du développement des programmes
Mesures Canada
Industrie Canada

Adresse :
151, allée du parc Tunney, Ottawa ON K1A 0C9
courriel :
Luciano Burtini
Téléphone :
250-862-6557
Télécopieur :
250-712-4215
Téléimprimeur :
1-866-694-8389

Gouvernement du Canada


Note en bas de page 1 Même si on peut utiliser la feuille de calcul (XLS), il faut privilégier le modèle (XLT). En utilisant adéquatement un fichier modèle, on s'assure ainsi de ne jamais corrompre le fichier modèle maître par mégarde. (Retourner à la référence à la note en bas de page 1)

Note en bas de page 2 On n'a pas fait l'essai du modèle sur un ordinateur Apple (Mac). (Retourner à la référence à la note en bas de page 2)

Note en bas de page 3 Les appareils de classe IIIHD doivent comporter au plus 10 000 graduations pour être conformes aux restrictions visant les cellules de pesage. (Retourner à la référence à la note en bas de page 3)

Note en bas de page 4 Les appareils de classe IIII doivent comporter au plus 1 000 graduations pour être conformes aux restrictions visant les cellules de pesage. (Retourner à la référence à la note en bas de page 4)

Date de modification :