EL-ENG-11-02 — Exigences relatives à la certification et à l'utilisation des appareils de mesure portatifs pour la revérification de systèmes de mesurage à clients multiples et pour les essais de ces derniers effectués à la suite de contestations

Catégorie : Électricité
Exigence : EL-ENG-11-02)
Document(s) : S-E-01, S-E-04
Date de diffusion : 2011-05-30
Entrée en vigueur : 2011-05-30


Table des matières


1.0 Domaine d'application

Les présentes exigences visent les appareils de mesure portatifs utilisés pour la revérification de la fonction de mesure d'énergie en wattheures (Wh) des systèmes de mesurage à clients multiples (SMCM) et les essais de ces derniers effectués à la suite de contestations.

2.0 Autorité

Le présent document a été rédigé sous l'autorité de l'ingénieur principal, Mesure de l'électricité.

3.0 Objet

Les présentes exigences ont pour objet d'établir les exigences relatives à la certification et à l'utilisation des appareils de mesure portatifs (consoles d'étalonnage) pour la revérification des SMCM à leur site d'exploitation et les essais de ces derniers effectués à la suite de contestations.

4.0 Références

4.1 Loi sur l'inspection de l'électricité et du gaz (L.R. 1985, ch. E-4), art. 5.

4.2 Règlement sur l'inspection de l'électricité et du gaz (DORS/86 -131), art. 7, art. 8.

4.3 S-E-01 – Norme d'étalonnage, de certification et d'utilisation des consoles d'étalonnage de compteurs d'électricité. (Mesures Canada).

4.4 P-E-01 – Procédure d'étalonnage et de certification des consoles d'étalonnage d'électricité en vertu des exigences de S-E-01 (Mesures Canada).

4.5 S-E-04 – Norme visant les exigences d'installation pour les systèmes de mesurage à clients multiples (Mesures Canada).

5.0 Terminologie

5.1 La terminologie utilisée dans les normes S-E-01 et S-E-04 s'applique au présent document.

Appareil de mesure portatif

Un appareil de mesure d'électricité portatif est un dispositif (ou un groupe de dispositifs constituant l'appareil) qui est utilisé pour déterminer les erreurs pendant la revérification des SMCM d'énergie monophasés ou polyphasés à leur site d'exploitation.

6.0 Certification des appareils de mesure portatifs

6.1 Généralités

6.1.1 L'appareil de mesure portatif certifié doit être étalonné à tous les points d'essai applicables spécifiés pour la revérification de chaque type de SMCM.

6.2 Exigences administratives, rôles et responsabilités (ayant trait à l'article 5.2 de la norme S-E-01)

6.2.1 Les présentes exigences s'appliquent à tous les appareils de mesure portatifs qui sont utilisés pour la vérification ou la revérification des SMCM.

6.3 Rôles et responsabilités

6.3.1 Avant l'étalonnage de l'appareil de mesure portatif, la personne chargée des étalonnages doit s'assurer que les étalons et l'équipement de mesure suivants à utiliser ont été certifiés par Mesures Canada (MC) et/ou le Conseil national de recherches du Canada.

  1. Étalons d'énergie;
  2. Étalons de tension et de courant, ainsi qu'un transformateur de courant s'il y a lieu.

6.3.2 L'analyseur de distorsion peut être évalué par MC ou tout laboratoire certifié ISO 17025.

6.3.3 Lorsqu'un propriétaire (autre que MC) demande à MC d'effectuer la certification d'un appareil de mesure portatif, il incombe au propriétaire de fournir toute l'information requise par les présentes exigences.

6.3.4 Pour les appareils de mesure portatifs qui n'ont jamais été certifiés ou qui n'ont pas de certificat valide depuis au moins trois ans, le propriétaire doit s'assurer que l'appareil de mesure portatif est entièrement conforme à toutes les exigences applicables énoncées dans les présentes exigences avant de procéder à l'étalonnage de l'appareil de mesure portatif.

6.3.5 Le propriétaire doit fournir toute l'information requise pour déterminer la façon dont l'appareil de mesure portatif sera utilisé pour revérifier des compteurs. De plus, le propriétaire doit fournir l'information suivante :

  1. le SMCM à transformateur ayant le fardeau de tension le plus élevé et le plus bas;
  2. le SMCM autonome ayant le fardeau de tension le plus élevé et le plus bas;
  3. le fardeau d'essai doit inclure chaque type de SMCM à revérifier au moyen de l'appareil de mesure portatif.

6.3.6 Le propriétaire doit fournir des compteurs ou des fardeaux d'essai pour effectuer tous les essais qui exigent un fardeau d'essai.

6.3.7 Le propriétaire (autre que MC) doit aviser le bureau régional de MC si un appareil de mesure portatif est requis pour revérifier des compteurs non visés par la certification. Le propriétaire doit également demander toute inspection supplémentaire requise pour étendre le domaine d'application de la certification selon les besoins afin de permettre l'utilisation de l'appareil de mesure portatif pour inspecter ces compteurs.

6.3.8 L'utilisateur d'un appareil de mesure portatif doit utiliser ce dernier d'une façon qui est conforme aux modalités d'étalonnage et de certification.

6.3.9 Le propriétaire doit conserver des copies des feuilles de travail et du certificat de l'appareil de mesure portatif jusqu'à l'expiration du certificat de l'appareil de mesure portatif.

6.3.10 Le propriétaire doit veiller à ce que l'appareil de mesure portatif soit maintenu en bon état de fonctionnement.

6.3.11 Le propriétaire doit aviser sans délai le bureau régional (spécialiste en électricité) de toute modification, de toute réparation ou de tout réglage de l'appareil de mesure portatif. Les appareils de mesure portatifs (y compris ceux qui appartiennent à MC) ne doivent pas être utilisés pour la revérification ou les essais effectués à la suite de contestations jusqu'à ce que les réparations ou réglages déclarés soient évalués par le spécialiste en électricité de MC.

6.4 Marquage et documentation

6.4.1 Plaque signalétique

L'appareil de mesure portatif doit être muni d'une plaque signalétique lisible, facilement accessible et portant les inscriptions suivantes :

  1. Le nom du fabricant
  2. Le numéro de modèle
  3. Le numéro de série
  4. La tension d'alimentation et la configuration

6.4.2 Registre ou dossier

6.4.2.1

Le propriétaire de l'appareil de mesure portatif doit tenir un registre ou un dossier conservé à un endroit d'accès facile.

6.4.2.2

Le registre ou le dossier doit être utilisé pour consigner les renseignements suivants :

  1. Les dates et détails de toutes les opérations suivantes, y compris le nom de la personne ou des personnes qui effectuent ces opérations :
    1. les vérifications de la précision
    2. les réglages
    3. l'entretien
    4. les réparations
    5. les modifications de l'appareil de mesure portatif
  2. Toutes les décisions finales communiquées par MC à l'égard de tout(e) :
    1. réglage
    2. entretien
    3. réparation
    4. modification

6.4.3 Manuels d'utilisation

Les manuels d'utilisation de l'appareil de mesure portatif doivent être facilement accessibles.

6.4.4 Marquage des appareils de mesure portatifs

Les connexions, commandes et interrupteurs applicables des appareils de mesure portatifs doivent être marqués de façon indélébile.

6.5 Exigences techniques

6.5.1 Exigences relatives à l'utilisation

Les appareils de mesure portatifs doivent être utilisés conformément aux modalités de leurs certificats.

6.5.2 Vérification de la précision

6.5.2.1

Pour maintenir la certification de l'appareil de mesure portatif, une vérification de la précision doit être effectuée chaque fois que l'appareil est configuré et utilisé pour revérifier les SMCM. Cette vérification doit être effectuée à tous les points d'essai utilisés pour évaluer les SMCM à revérifier.

6.5.2.2

La vérification de la précision doit, à titre d'exigence minimale, consister à connecter un étalon certifié ou un compteur de référence certifié dans une position d'essai du SMCM et à comparer son erreur d'enregistrement à chaque point d'essai avec les résultats déterminés au cours de l'étalonnage initial et de la certification de l'appareil de mesure portatif.

6.5.2.3

Lorsque l'erreur déterminée à la suite de la vérification de la précision diffère de celle inscrite sur l'annexe du certificat de l'appareil de mesure portatif de plus de ±0,10 pour cent, ou dépasse la tolérance admise de ±0,2 pour cent, l'appareil de mesure portatif ne doit pas être utilisé aux fins de la revérification avant que la cause de la variation de l'erreur ne soit déterminée et rectifiée.

6.5.2.4

La distorsion du courant à 2,5 ampères et la distorsion de la tension à la tension de service doivent être mesurées à la sortie de l'appareil de mesure portatif avant la revérification du SMCM. La distorsion mesurée ne doit pas dépasser 5 pour cent.

6.5.2.5

La limite de spécification fixée par le fabricant de l'appareil de mesure portatif pour la tension de fonctionnement nominale doit être consignée sur le certificat. L'appareil de mesure portatif doit être utilisé dans les limites de la tension de fonctionnement nominale prescrite par le fabricant. La tension de fonctionnement spécifiée de l'appareil doit être inscrite sur le certificat.

6.5.2.6

Pour les consoles automatisées qui indiquent des valeurs cibles programmées de volts, d'ampères et de facteurs de puissance et/ou d'angles de phase, plutôt que des valeurs réelles instantanées, la vérification de la précision doit comprendre également un test visant à évaluer si les valeurs réelles correspondent aux valeurs cibles indiquées dans les tolérances spécifiées dans le tableau 1 du paragraphe 6.8.3.

6.5.2.7

Tous les résultats de la vérification de la précision, y compris la différence entre la valeur inscrite sur l'annexe du certificat de l'appareil de mesure portatif et le résultat de la vérification de la précision, doivent être consignés dans le registre ou le dossier.

6.5.3 Durée minimale des essais de vérification

La durée minimale de tout essai d'énergie effectué sur les SMCM aux fins de la revérification doit être telle que les résultats d'essai des SMCM soient fournis avec une résolution de 0,1 pour cent. Dans le cas des appareils de mesure portatifs équipés de compteurs d'énergie de référence qui émettent des impulsions, la durée minimale des essais doit être telle qu'au moins 1 000 impulsions soient émises par le compteur d'énergie de référence.

6.6 Conditions ambiantes

6.6.1 Les conditions ambiantes pour l'utilisation d'un appareil de mesure portatif doivent être les suivantes :

  1. l'appareil de mesure portatif doit être utilisé uniquement lorsque la température est égale à la température de certification de l'appareil de mesure portatif à ±7 °C près.
  2. la température de l'air autour de l'appareil de mesure portatif doit être consignée et contrôlée toutes les 30 minutes et ne doit pas varier de plus de ±7 °C pendant la revérification.
  3. l'appareil de mesure portatif ne doit pas être utilisé pour la revérification de SMCM si l'écart entre la température de son emplacement précédent et celle du lieu d'essai dépasse 10 °C, avant qu'il ait pu s'acclimater à son nouvel environnement pendant au moins 2 heures.
  4. l'appareil de mesure portatif ne doit pas être utilisé pour la revérification de SMCM si 12 heures avant la revérification il est exposé plus de 30 minutes à des températures au-dessous de 10 ou au-delà à 40 degrés Celsius.

6.7 Exigences mécaniques

6.7.1 Interrupteur principal et indication de l'excitation

L'appareil de mesure portatif doit être muni d'un interrupteur principal permettant de couper toutes les sources d'alimentation de l'appareil de mesure portatif. Cet interrupteur doit être facilement accessible et marqué clairement.

6.7.2 Mode de fonctionnement

L'appareil de mesure portatif doit pouvoir mettre à l'essai les SMCM en monophasé, les circuits de tension étant connectés en parallèle, et les circuits de courant, en série. Un appareil de mesure portatif capable d'appliquer des tensions et des courants aux circuits de tension et de courant d'un SMCM à partir de sources indépendantes est réputé satisfaire à cette exigence si les tensions, les courants, les angles de déphasage et les charges appliqués de chaque source respectent les tolérances énoncées au tableau 1 du paragraphe 6.8.3.4. L'étendue des tensions, des courants, des angles de déphasage et des charges appliqués doit également respecter les tolérances énoncées au tableau 1 du paragraphe 6.8.3.4.

6.7.3 Éléments individuels

Les appareils de mesure portatifs doivent pouvoir mettre à l'essai les éléments individuels des SMCM.

6.8 Exigences électriques

6.8.1 Disposition d'essai à vide (essai de fluage)

6.8.1.1

L'appareil de mesure portatif doit comporter un moyen de couper le courant fourni par l'appareil aux SMCM soumis à l'essai. La disposition d'essai à vide doit être documentée et être décrite dans les manuels d'utilisation de l'appareil de mesure portatif.

6.8.1.2

La fonction d'essai à vide de l'appareil de mesure portatif doit être évaluée en appliquant seulement une tension de charge aux SMCM applicables à essayer. L'énergie mesurée pendant un intervalle de quinze minutes ne doit pas être supérieure à 0,01 Wh.

6.8.2 Exigences relatives à la tension d'alimentation

L'appareil de mesure portatif doit être étalonné et utilisé selon les limites précisées par le fabricant à l'égard de la tension d'alimentation. Le propriétaire de l'appareil de mesure portatif doit établir la tension d'alimentation à utiliser. Les essais d'exactitude doivent être effectués à +10 pour cent et à -10 pour cent de la tension d'alimentation établie à un point d'essai du courant utilisé pour la revérification des SMCM applicables. L'écart entre les erreurs ne doit pas dépasser ±0,1 pour cent et toute erreur observée ne doit pas dépasser ±0,2 pour cent.

6.8.3 Appareils indicateurs

6.8.3.1

Les appareils de mesure portatifs doivent pouvoir afficher les quantités suivantes :

  1. Tension (volts)
  2. Courant (ampères)
  3. Angle de déphasage (degrés) ou facteur de puissance (fp)

6.8.3.2

Les dispositions d'affichage des quantités énumérées au paragraphe 6.8.3.1 doivent être documentées et doivent satisfaire aux exigences des paragraphes 6.8.3.3, 6.8.3.4 et 6.8.3.5 des exigences EL-ENG-11-02 visant les appareils de mesure portatifs.

6.8.3.3

Ces instruments doivent pouvoir indiquer les valeurs de leurs grandeurs respectives sous réserve des tolérances spécifiées au tableau 1, ainsi que toutes les valeurs requises pour revérifier le SMCM et spécifiées dans l'information fournie, en vertu du paragraphe 6.3.5. Lorsque l'on fixe la valeur d'une quelconque des quantités ci-dessus, l'appareil indicateur respectif doit être facilement accessible et en pleine vue.

6.8.3.4

Les consoles automatisées qui indiquent des valeurs cibles programmées plutôt que les valeurs réelles instantanées des quantités prévues à 6.8.3.1 sont réputées satisfaire aux exigences du présent article à condition que les valeurs cibles indiquées correspondent aux valeurs réelles à l'intérieur des tolérances spécifiées au cours des essais. Ceci doit être vérifié lors de la vérification de la précision de l'article 6.5.2.

Tableau 1 — Précision des indicateurs requise
Quantités Tolérances
Courant ± 2 %
Tension ± 2 %
Angle de déphasage/facteur de puissance (fp unité) ± 2,5°/± 0,1 %
Angle de déphasage/facteur de puissance (fp 0,5) ± 1,0°/± 3 %
Puissance (active) ± 2 %

Les tolérances en pourcentage sont exprimées en pour cent de la valeur efficace.

6.8.3.5

Aux fins de la détermination de la conformité aux tolérances, les courants, tensions, angles de déphasage et charges ci-dessus doivent être mesurés dans le même circuit utilisé pour exciter le compteur soumis à l'essai, sans aucun transformateur ou composant intermédiaire.

6.8.4 Précision et fidélité de l'appareil de mesure portatif

L'appareil de mesure portatif doit pouvoir fixer les courants, les tensions et les angles de déphasage sous réserve des tolérances du tableau 1 du paragraphe 6.8.3.4 et ce, pour tous les SMCM à revérifier en vertu du paragraphe 6.3.5.

6.8.5 Compteurs de référence des appareils de mesure portatifs

6.8.5.1

Les compteurs de référence des appareils de mesure portatifs qui déterminent et affichent automatiquement les erreurs du compteur soumis à l'essai et qui ne sont pas équipés de compteurs d'énergie de référence qui émettent au moins une impulsion pour chaque 0,00300 wattheure (ou voltampèreheure ou varheure), doivent afficher les erreurs avec une résolution d'au moins deux chiffres significatifs à la droite du signe décimal lorsque la console subit des essais d'étalonnage en vertu des présentes exigences. Lorsque la console est utilisée aux fins d'essais de vérification de compteur, l'erreur affichée doit être indiquée avec une résolution d'au moins 1 chiffre significatif à la droite du signe décimal.

6.8.5.2

Les appareils de mesure portatifs qui ne déterminent ni n'affichent automatiquement les erreurs de compteurs soumis à l'essai doivent être équipés de compteurs d'énergie de référence qui émettent au moins une impulsion pour chaque 0,00300 wattheure appliqué au compteur d'énergie de référence.

6.8.6 Circuits de contrôle de compteurs d'énergie

6.8.6.1

Les circuits de contrôle de compteurs d'énergie d'appareils de mesure portatifs servant à revérifier la fonction de mesurage de l'énergie des SMCM et qui ne déterminent ni n'affichent automatiquement les erreurs du compteur soumis à l'essai doivent être équipés d'un dispositif pour compter automatiquement les impulsions d'énergie d'essai produites par un compteur électronique. Ces appareils de mesure portatifs doivent également être équipés d'un dispositif pour prédéterminer le nombre d'impulsions de SMCM soumis à l'essai et pour compter les impulsions émises par le compteur d'énergie de référence pendant le nombre prédéterminé d'impulsions.

6.8.6.2

Les appareils de mesure portatifs équipés de dispositifs qui détectent automatiquement les impulsions d'énergie d'essai produites par un compteur électronique doivent pouvoir le faire sans erreur.

6.9 Exigences métrologiques

6.9.1 Généralités - Application manuelle de facteurs de correction

Toutes les tolérances des appareils de mesure portatifs énoncées dans les présentes exigences EL-ENG-11-02 visant les appareils de mesure portatifs doivent pouvoir être atteintes sans application manuelle de facteurs de correction.

6.9.2 Généralités — Calculs des erreurs

6.9.2.1

L'erreur de l'appareil de mesure portatif à tout point d'essai correspond à la différence entre les résultats obtenus pour l'étalon (combiné aux transformateurs), l'erreur apparente étant mesurée par l'appareil de mesure portatif, et les erreurs inscrites sur les certificats des étalons utilisés par l'appareil de mesure portatif.

À tout point d'essai

L'erreur de l'appareil de mesure portatif est égale à [l'erreur apparente de l'étalon (et des transformateurs)] moins [l'erreur certifiée (ou calculée) de l'étalon (et des transformateurs)]

6.9.2.2

L'erreur apparente de l'étalon (combinée aux transformateurs) est, soit lue directement sur l'appareil de mesure portatif, soit calculée par l'opérateur selon le principe de fonctionnement de l'appareil de mesure portatif. L'erreur certifiée de l'étalon est utilisée si aucun transformateur de mesure n'est nécessaire. Lorsque des transformateurs de mesure sont nécessaires, l'erreur calculée de la combinaison étalon et transformateurs est déterminée selon la formule énoncée au paragraphe 7.1.2.2.5 de P-E-01, Procédures pour l'étalonnage et la certification des installations de mesurage d'électricité en vertu des exigences de S-E-01.

6.9.3 Généralités — Durée minimale des essais d'exactitude

La durée minimale d'un essai d'exactitude effectué sur un appareil de mesure portatif doit répondre aux exigences du paragraphe 7.1.3.1 de la norme S-E-01 visant les consoles d'étalonnage.

6.9.4 Effets du fardeau d'essai

6.9.4.1

L'appareil de mesure portatif doit être mis à l'essai pour déterminer les effets du fardeau variable.

Chaque fardeau d'essai du SMCM doit être évalué à 25 pour cent du courant nominal indiqué sur la plaque signalétique, monté en série et à un facteur de puissance de 0,5 à la tension applicable au fardeau d'essai en cours d'évaluation.

6.9.4.2

Le changement de l'erreur de l'appareil de mesure portatif qui résulte de l'installation de différents fardeaux de tension équivalents à ceux des types de SMCM à revérifier au moyen de l'appareil de mesure portatif ne doit pas dépasser 0,1 pour cent.

6.9.4.3

L'erreur de l'appareil de mesure portatif résultant de l'installation de tout fardeau de tension équivalent à celui de SMCM à vérifier au moyen de l'appareil de mesure portatif ne doit pas présenter une erreur supérieure à ±0,2 pour cent de l'indication à tout point d'essai.

6.9.5 Sensibilité au nombre de capteurs de SMCM soumis à l'essai

6.9.5.1

La variation maximale admissible des erreurs de l'appareil de mesure portatif qui résultent du changement du nombre de capteurs intégraux du SMCM installé dans la position d'essai ne doit pas dépasser ±0,1 pour cent.

6.9.5.2

L'erreur de l'appareil de mesure portatif qui résulte de l'installation du nombre minimal de capteurs intégrés aux SMCM jusqu'au nombre maximal de capteurs intégrés au SMCM installés dans la position d'essai ne doit pas être supérieure à ±0,2 pour cent de l'indication à tout point d'essai.

6.9.5.3

L'appareil de mesure portatif doit être vérifié à l'égard de sa sensibilité au nombre maximal et au nombre minimal de capteurs intégrés à connecter à chaque type de fardeau d'essai de SMCM à revérifier au moyen de l'appareil de mesure portatif comme suit :

  1. Lorsque l'appareil de mesure portatif est mis à l'essai, un type particulier de fardeau d'essai de SMCM doit être installé et le nombre minimal de capteurs intégrés doivent être connectés au SMCM dans la position d'essai.
  2. L'essai de l'appareil de mesure portatif doit être répété, le nombre maximal de capteurs intégrés étant connectés au SMCM dans la position d'essai. Les essais doivent être répétés pour tous les types de fardeaux d'essai de SMCM, les différentes combinaisons allant du nombre minimal au nombre maximal de capteurs intégrés étant connectés au SMCM dans la position d'essai.
  3. L'appareil de mesure portatif ne doit pas dépasser les erreurs maximales admissibles des paragraphes 6.9.5.1 et 6.9.5.2.

6.9.5.4

L'appareil de mesure portatif doit pouvoir maintenir le courant d'essai maximal utilisé pour revérifier un SMCM lorsque le nombre maximal de capteurs est utilisé ou connecté au SMCM, sous réserve d'une tolérance de ±2 pour cent.

6.9.6 Distorsion

6.9.6.1

Les erreurs maximales admissibles de la distorsion dans les circuits de tension et de courant d'un appareil de mesure portatif ne doit pas dépasser 5 pour cent.

6.9.6.2

Lorsque l'on effectue ces essais, la distorsion dans les circuits de courant et de tension d'un appareil de mesure portatif doit être mesurée en utilisant les deux circuits sous tension.

6.9.6.3

Les essais de distorsion suivants doivent être effectués aux facteurs de puissance unité et 0,5, au moyen de la charge déterminée par le fardeau d'essai de SMCM présentant la plus grande erreur selon le paragraphe 6.9.4.1 ci-dessus sans aucun SMCM et capteur intégré installé dans la position d'essai :

  1. à une charge de 2,5 ampères et au courant d'essai maximal de revérification applicable au fardeau d'essai présentant la plus grande erreur;
  2. à une tension de 120 volts; et à la tension maximale de revérification applicable au fardeau d'essai présentant la plus grande erreur à utiliser par l'appareil de mesure portatif.

6.9.6.4

Les essais de distorsion en vertu du paragraphe 6.9.6.3 ci-dessus doivent être répétés en utilisant le fardeau d'essai de SMCM présentant la plus grande erreur selon le paragraphe 6.9.4.1, ce dernier étant installé dans la position d'essai, et le nombre maximal de capteurs intégrés étant connectés au circuit à revérifier au moyen de l'appareil de mesure portatif.

6.9.6.5

Aux fins du calcul de la distorsion, la formule au paragraphe 7.5.5 de la norme S-E-01 s'applique aux appareils de mesure portatifs.

6.9.7 Effets de la commutation du courant

6.9.7.1

L'erreur maximale admissible due aux effets de la commutation du courant dans les appareils de mesure portatifs semi-automatiques et automatiques ne doit pas causer une variation de l'erreur supérieure à 0,2 pour cent.

6.9.7.2

Toute erreur résultant de la commutation du courant ne doit pas dépasser ±0,2 pour cent.

6.9.7.3

Les appareils de mesure portatifs semi-automatiques et automatiques qui sont combinés à des transformateurs de courant et de tension connectés entre le compteur de référence et la ou les positions de compteur soumis à l'essai doivent être mis à l'essai pour déterminer les effets de la commutation du courant. Ces appareils de mesure portatifs doivent être étalonnés à toutes les charges d'essai applicables requises pour les fardeaux d'essai applicables déterminés en vertu du paragraphe 6.9.4.1 et présentant la plus grande erreur. En mode de fonctionnement normal de la console, le courant doit être commuté à 10 pour cent du courant d'essai déterminé en fonction du fardeau d'essai, puis être remis à sa valeur d'origine.

6.9.7.4

L'appareil de mesure portatif doit alors être réétalonné. Cet essai doit être effectué cinq fois. Si la procédure d'utilisation normale de l'appareil de mesure portatif exige que la charge soit retirée avant de changer de réglage, cette exigence doit être respectée pendant l'essai.

6.9.8 Étalonnage de l'appareil de mesure portatif

6.9.8.1

L'erreur maximale admissible de l'appareil de mesure portatif est de ±0,2 pour cent de l'indication à tout point d'essai.

6.9.8.2

Les erreurs de l'appareil de mesure portatif doivent être déterminées par l'étalonnage à toutes les charges d'essai requises pour la revérification de chaque type de SMCM à revérifier au moyen de l'appareil de mesure portatif.

6.9.8.3

Les erreurs de l'appareil de mesure portatif déterminées selon le paragraphe 6.9.8.2 doivent être déterminées, les transformateurs de courant ou de tension applicables, ainsi que tout équipement d'essai nécessaire, étant insérés entre le ou les compteurs de référence et la position d'essai des SMCM.

6.9.9 Compteurs et générateurs d'impulsions

6.9.9.1

L'erreur maximale admissible des compteurs et générateurs d'impulsions qui sont utilisés pour la revérification des SMCM et qui se trouvent à l'intérieur ou à l'extérieur de l'appareil de mesure portatif est de plus ou moins une unité de compte.

6.9.9.2 Conditions applicables aux caractéristiques métrologiques

Les compteurs et générateurs d'impulsions internes ou externes utilisés avec les appareils de mesure portatifs, qui sont destinés à être utilisés pour revérifier les SMCM qui doivent être utilisés pour le mesurage aux fins de la tarification, doivent être connectés à un générateur d'impulsions ou à un compteur d'impulsions appropriés respectivement, pour fins d'essai. Pour l'essai des compteurs d'impulsions, le générateur d'impulsions doit être réglé au taux d'impulsions maximal à utiliser pour la revérification de SMCM à sorties d'impulsions. Pour l'essai des générateurs d'impulsions, la fréquence maximale requise pour revérifier les entrées d'impulsions de SMCM doit être utilisée. La durée de l'essai doit être telle qu'au moins 1 000 impulsions soient générées.

7.0 Renseignements supplémentaires

Pour de plus amples renseignements sur les présentes exigences, veuillez communiquer avec l'agent principal de programme responsable de la mesure de l'électricité. Pour en savoir davantage sur Mesures Canada et ses programmes, visitez notre site Web à http://mc.ic.gc.ca.

Adnan Rashid
Ingénieur principal – Mesure de l'électricité
Direction de l'ingénierie et des services de laboratoire
Mesures Canada

Date de modification :