EL-ENG-09-03 — Détermination de l’incertitude lors d’essais de vérification de compteurs d’électricité

Catégorie : Électricité
Date de diffusion :
Entrée en vigueur :
Numéro de révision : Rév. 1
Remplace : S. O.


Table des matières


1.0 Domaine d'application

Le présent document énonce les lignes directrices à suivre pour déterminer l'incertitude lors de la vérification des compteurs électroniques d'énergie ou de puissance appelée monophasés et polyphasés.

2.0 Références

3.0 Introduction

Les calculs d'incertitude présentés dans ce document sont basés sur les recommandations et les principes énoncés dans le Guide pour l'expression de l'incertitude de mesure (GUM). La nécessité de calculer l'incertitude lors de la vérification des compteurs découle des politiques de Mesures Canada énoncées dans la S-S-02 — Norme sur l'incertitude de mesure et l'évaluation de la conformité des compteurs.

4.0 Méthode de mesure

La vérification d'un compteur d'électricité se fait généralement en comparant les valeurs fournies par un compteur de référence avec celles fournies par un compteur soumis à l'essai (CSE). Le compteur de référence et le CSE sont tous deux mis sous tension en leur appliquant une charge fictive. La comparaison entre les valeurs fournies par le compteur de référence et celles fournies par le CSE est établie en comptant les impulsions provenant de chaque appareil.

Le montage typique requis pour la vérification d'un compteur d'électricité peut être décrit par le schéma de la figure 1.

Figure 1 : Schéma du montage utilisé pour la vérification des compteurs

Figure 1 : Schéma du montage utilisé pour la vérification des compteurs

Dans le diagramme ci-dessus, la charge fictive est intégrée au compteur de référence de la console. Ce dispositif constitue la console d'étalonnage de compteurs d'électricité. Dans la configuration représentée, la console d'étalonnage sert à déterminer l'erreur du CSE. Les compteurs d'électricité approuvés pour une utilisation au Canada doivent être dotés d'une sortie d'impulsions pour faciliter leur vérification. Habituellement, la sortie d'impulsions consiste en un dispositif produisant des pulsations lumineuses comme une diode électroluminescente (DEL). La console d'étalonnage comprend une source de tension et une source de courant afin de mettre le compteur sous tension avec une charge d'essai nominale. La console compte les impulsions représentant l'énergie mesurée par le CSE mis sous tension. On compare ensuite le nombre d'impulsions du CSE à celui du compteur de référence de la console et la différence sert à établir l'erreur pour le CSE. L'incertitude attachée à l'erreur obtenue par ce processus peut être déterminée en suivant les principes énoncés dans le Guide pour l'expression de l'incertitude de mesure (GUM).

4.1 Sources d'incertitude

Dans le processus décrit ci-dessus, les sources d'incertitude sont :

  1. la console d'étalonnage;
  2. le CSE.

L'incertitude de mesure introduite par la console d'étalonnage est établie à partir des données obtenues lors de la certification de la console. La console est certifiée selon les exigences de la norme EL-ENG-12-01 — Exigences relatives à la certification et à l'utilisation d'appareils de mesure — consoles d'étalonnage de compteurs d'électricité. Le document P-E-01 — Procédure d'étalonnage et de certification des consoles d'étalonnage de compteurs d'électricité, et les feuilles de travail qui y sont associées, décrivent la procédure utilisée pour obtenir les données servant à calculer l'incertitude-type de la console d'étalonnage.

L'incertitude du CSE est déterminée selon la procédure décrite dans la norme EL-ENG-09-02 — Détermination de l'incertitude de mesure associée aux types de compteurs d'électricité.

4.2 Incertitude associée aux essais de vérification d'un compteur

L'incertitude-type composée associée aux essais de vérification d'un compteur doit être calculée selon la formule qui suit :

Uci est égal à la racine carré de la somme des carré de Uc(con) et Us(dev)

où :

L'incertitude-type ci-dessus devrait être mentionnée comme une incertitude élargie. Le coefficient k appliqué à l'incertitude-type est calculé selon les exigences énoncées dans la norme S-E-02 : Norme relative à la vérification et à la revérification des compteurs d'électricité. L'incertitude élargie devrait être mentionnée dans toute documentation portant sur les erreurs du compteur mesurées lors d'essais de vérification comme stipulé à l'alinéa 21(1)h) du Règlement sur l'inspection de l'électricité et du gaz.

5.0 Exemple

L'incertitude-type calculée à partir des données ci-dessus est :

L'incertitude élargie serait ce = (±0,03 x 3) = ±0,09 %.

Cette valeur permet de noter au dossier du compteur la valeur de l'erreur (ei) calculée comme suit :

Lorsque la même incertitude élargie s'applique à plusieurs erreurs de mesure, une note indiquant que la même incertitude élargie s'applique à tous les résultats d'essai du compteur peut accompagner la documentation des erreurs.

Registre des modifications
Révision Date Description
Rév. 1
  • Actualisation de la mise en forme du document.
  • Suppression des références à S-E-01.
Date de modification :