GS-ENG-09-01.1 — Procédures pour l'étalonnage, la certification et l'utilisation des appareils de mesure du gaz — gazomètres de contrôle de travail

Table des matières


1.0 Domaine d'application

Le présent document vise à appuyer la certification et la recertification des appareils de mesure du gaz (gazomètres de contrôle de travail) selon les exigences du document GS-ENG-09-01 (exigences provisoires). Il contient des descriptions et des explications détaillées, ainsi que des procédures d'essai liées à des exigences particulières. Les feuilles de travail associées aux procédures d'essai et aux exigences se trouvent en annexe du présent document.

2.0 Documents de référence

  1. Loi sur l'inspection de l'électricité et du gaz. 1980-81-82-83, ch. 87, art. 1.
  2. Règlement sur l'inspection de l'électricité et du gaz. DORS/86-131.
  3. Code canadien du travail, Partie II (Développement des ressources humaines Canada, janvier 2008).
  4. Plans d'échantillonnage statistiques pour la vérification et la revérification des compteurs d'électricité et de gaz (LMB-EG-04, articles 3.0 et 4.0, Consommation et Affaires commerciales Canada, Direction de la métrologie légale, 1986).
  5. Exigences relatives à la certification par comparaison des appareils de mesure du gaz B Gazomètres de contrôle de travail, GS-ENG-09-01, Mesures Canada.
  6. Feuilles de travail pour l'étalonnage, la certification et l'utilisation des appareils de mesure du gaz, Gazomètres de contrôle de travail, annexe du document GS-ENG-09-01.1, Mesures Canada, [date à déterminer].

3.0 Définition

Étalonnage
Comparaison entre deux instruments, deux appareils de mesure ou deux étalons, dont l'un est de précision connue. Des essais sont effectués dans le but de détecter, de comparer, de consigner ou d'éliminer par réglage tout écart de précision de l'instrument ou de l'appareil de mesure dont la précision est inconnue.
Certification
Processus permettant de s'assurer qu'un appareil de mesure a été adéquatement étalonné et installé pour l'utilisation prévue et que les résultats de la comparaison de la précision entre l'appareil de mesure et l'étalon de référence sont acceptables.
Essai de certification
Type d'étalonnage spécialisé effectué selon des normes fixes devant être respectées avant la délivrance par l'autorité de désignation d'un certificat d'étalonnage pour le système.
Appareil de mesure directe du gaz
Appareil de mesure du gaz qui détermine l'erreur du compteur en comptant les tours de l'indicateur du compteur soumis à l'essai.
Débit élevé
Terme servant à décrire le débit correspondant à 145 ± 5,0 % de la capacité nominale en air du compteur à une pression différentielle de 0,5 po. À titre d'exemple, le débit élevé d'un compteur d'une capacité nominale de 180 pi³/h se situerait entre 252 pi³/h et 270 pi³/h.
Appareil de mesure inférentielle du gaz
Appareil de mesure du gaz qui détermine l'erreur du compteur par une méthode autre que le comptage direct.
Certification initiale
Première certification d'un appareil de mesure du gaz.
Débit faible
Terme utilisé pour décrire le débit correspondant à 45 ± 5,0 % de la capacité nominale en air du compteur à une pression différentielle de 0,5 po. À titre d'exemple, le débit faible d'un compteur d'une capacité nominale de 180 pi³/h se situerait entre 72 pi³/h et 90 pi³/h.
Gazomètre de contrôle primaire
Étalon volumétrique appartenant à Mesures Canada et conservé par ce dernier, qui est traçable à un étalon volumétrique national de référence.
Classe de compteurs
Regroupement général de types de compteurs de différents fabricants et de désignation des modèles différente, mais qui utilisent des capacités nominales similaires en air, à une pression différentielle de 0,5 po. Désignation des classes (exprimée en pi³/h) : classe 100 (moins de 140), classe 200 (de 140 à 200), classe 300 (de 201 à 300), classe 400 (de 01 à 350), classe 500 (de 351 à 450), classe 600 (de 451 à 500), classe 700 (de 501 à 550), classe 800 (de 551 à 650), classe 900 (de 651 à 700), classe 1000 (de 701 à 800). Tous les autres compteurs doivent être regroupés en classes selon des intervalles de 99,0 pi³ ou l'équivalent du SI.
Classification des compteurs
Regroupement de compteurs provenant du même fabricant, appartenant à la même classe et utilisant les mêmes unités de mesure, formé à partir de la liste des compteurs figurant dans l'énoncé de l'utilisation prévue du propriétaire.
Surveillance
Action d'observer, de consigner ou de détecter une opération ou une condition à l'aide d'instruments.
Compteur non convertisseur
Compteur qui ne corrige pas les volumes enregistrés en fonction de la pression et/ou de la température.
Propriétaire
Propriétaire de l'appareil de mesure du gaz à étalonner et à certifier ou à recertifier.
Recertification
Certification d'un appareil de mesure du gaz obtenue après la certification initiale.
Erreur relative
Erreur de mesure absolue divisée par la valeur vraie (conventionnelle) du mesurande, ce dernier étant une grandeur pouvant être mesurée.
Compteur de transfert
Compteur non convertisseur fourni par le propriétaire dans le but de comparer les volumes de l'appareil de mesure du gaz.
Comparaison des volumes
Processus par lequel un volume donné enregistré par un compteur de transfert ou mesuré par un appareil de mesure du gaz est comparé à celui d'un étalon volumétrique local ou est traçable à ce dernier.
X barre
Moyenne arithmétique de "n" résultats pris en compte.

4.0 Sécurité

4.1 Domaine d'application

Le présent article vise à décrire les exigences à respecter en matière de sécurité ainsi que les dangers qui existent lors de l'essai de certification et de l'utilisation d'appareils de mesure du gaz (gazomètres de contrôle de travail) conformément aux exigences du document GS-ENG-09-01.

4.2 Exigences

L'autorité de désignation et l'évaluateur technique doivent avoir les connaissances et l'expérience nécessaires pour mettre à l'essai et faire fonctionner un appareil de mesure du gaz selon la norme. L'inspecteur est jugé qualifié s'il possède des connaissances, une formation et de l'expérience suffisantes en ce qui concerne les différents modèles et types d'appareils de mesure du gaz (gazomètres de contrôle) et s'il connaît les théories métrologiques lui permettant d'accomplir ses tâches de façon adéquate et sécuritaire.

L'autorité de désignation qualifiée ou l'évaluateur technique doit connaître les documents suivants portant sur la sécurité :

  • 4.2.1 Code canadien du travail, Partie II.
  • 4.2.2 Règlement canadien sur la santé et la sécurité au travail, Code canadien du travail, Partie II.
  • 4.2.3 Procédures et règlements en matière de comités de santé et sécurité et de représentants.
  • 4.2.4 Manuels du Conseil du Trésor qui énoncent les accords du Conseil national mixte en matière de santé et de sécurité (Manuel sur la gestion du personnel, vol. 12).
  • 4.2.5 Politiques du Ministère.
  • 4.2.6 Politiques de sécurité sur le site d'inspection des appareils de mesure du gaz, qui comprennent les politiques des comités locaux et provinciaux de santé et de sécurité au travail.
  • 4.2.7 Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT).
  • 4.2.8 Certification d'inspection CSA, UL ou spéciale des installations électriques.

4.3 Dangers

4.3.1 L'autorité de désignation et l'inspecteur doivent être conscients des dangers potentiels associés aux circuits électriques sous tension et connaître les données du SIMDUT relativement à l'huile du gazomètre et les zones de travail à accès difficile où se trouvent souvent les gazomètres de contrôle.

4.4 Consignes de sécurité

4.4.1 L'inspecteur doit porter des bottes et des lunettes de sécurité de classe Omega lorsqu'il procède à des inspections d'appareils de mesure du gaz, comme les gazomètres de contrôle.

4.4.2 L'inspecteur doit porter un casque de protection approuvé lorsque l'environnement de travail l'exige.

4.4.3 L'inspecteur doit connaître le point d'éclair de l'huile du gazomètre lorsqu'il procède à des travaux électriques.

4.4.4 L'inspecteur doit obéir à toutes les exigences de sécurité sur place établies par le propriétaire des appareils.

5.0 Procédures d'évaluation des exigences administratives

5.1 Domaine d'application

L'article 5.0 décrit les rôles et les responsabilités associés à l'administration et à l'application des exigences du document GS-ENG-09-01.

5.2 Autorité de désignation:

Consulter l'article 4.5.1 du document GS-ENG-09-01.

Responsabilités de l'autorité de désignation :

5.2.1 Fournir le document GS-ENG-09-01, les présentes procédures et les feuilles de travail, sur demande.

5.2.2 Fournir le formulaire de demande de certification (IC3296, reproduit à l'annexe de la présente procédure) et accepter les formulaires dûment remplis.

5.2.3 Assigner l'essai de certification de l'appareil de mesure du gaz devant être effectué par l'évaluateur technique.

5.2.4 S'assurer que tous les essais préalables requis ont été effectués par le propriétaire de l'appareil de mesure du gaz. Pour ce faire, il doit examiner les feuilles de travail et les résultats d'essai requis.

5.2.5 Obtenir la confirmation du propriétaire que l'appareil de mesure du gaz respectera les exigences prescrites dans les normes avant le début de l'essai de certification. Transmettre un exemplaire de la trousse complète de documents requis (documents du propriétaire, feuilles de travail dûment remplies, imprimés des données obtenues de l'appareil de mesure du gaz et rapport sommaire) à l'autorité de désignation applicable et au propriétaire de l'appareil de mesure du gaz. L'évaluateur technique en conservera un exemplaire.

5.2.6 Faire examiner par l'autorité de désignation la documentation et les recommandations de l'inspecteur en matière de certification ou de recertification des appareils de mesure du gaz. Si l'autorité de désignation demande des précisions sur les données d'essai ou les recommandations, il doit y avoir consultation entre l'inspecteur local et les directions Développement des programmes ou Ingénierie et Services de laboratoire de Mesures Canada.

5.2.7 Produire et délivrer un certificat d'étalonnage par l'entremise du directeur régional visé de Mesures Canada si toute la documentation et tous les résultats d'essai satisfont aux conditions énoncées dans le document GS-ENG-09-01. Une copie du certificat sera envoyée au propriétaire de l'appareil de mesure du gaz et au bureau local de Mesures Canada qui a effectué l'essai de certification.

5.2.8 Faire effectuer, par un inspecteur local de Mesures Canada désigné en vertu de la Loi sur l'inspection de l'électricité et du gaz, tous les essais et toutes les procédures de certification conformément au document GS-ENG-09-01 et au présent document.

5.2.9 S'assurer que l'ensemble des appareils de mesure et de l'équipement d'essai utilisé conformément aux exigences du document GS-ENG-09-01 et au présent document aux fins de détermination de l'erreur est accompagné d'un certificat d'étalonnage valide délivré par un laboratoire d'étalonnage reconnu. Il incombe à l'inspecteur local qui effectue l'essai de certification de s'assurer que tous les appareils de mesure et l'équipement d'essai sont accompagnés de leur certificat d'étalonnage valide, s'il y a lieu.

5.3 Propriétaire:

Consulter l'article 4.5.2 du document GS-ENG-09-01.

Responsabilités du propriétaire :

5.3.1 Obtenir une demande de certification d'appareil (IC3296, reproduite à l'annexe de la présente procédure) et l'envoyer au bureau local de Mesures Canada après l'avoir dûment remplie.

5.3.2 S'assurer que l'appareil de mesure du gaz est conforme à toutes les exigences énoncées à l'article 4.5.2 du document GS-ENG-09-01. Toute l'information requise doit être fournie à Mesures Canada.

5.3.3 S'assurer que les problèmes sont réglés et que tous les montages, les essais préalables et les étalonnages sont effectués avant de faire une demande de certification d'un appareil de mesure du gaz.

5.3.4 Fournir à Mesures Canada les feuilles de travail dûment remplies constituant une preuve tangible que toutes les exigences sont respectées avant que les inspecteurs de Mesures Canada effectuent des essais de certification.

5.3.5 S'assurer que le domaine d'application de la certification de tout appareil de mesure du gaz se limite aux types de compteurs indiqués dans l'énoncé de l'utilisation prévue. Il incombe au propriétaire de l'appareil de mesure du gaz d'aviser le bureau local de Mesures Canada si l'appareil sera utilisé pour effectuer des essais de vérification qui ne font pas partie du domaine d'application de sa certification. Mesures Canada déterminera, s'il y a lieu, les essais de certification supplémentaires à effectuer avant d'étendre le domaine d'application de la certification de l'appareil de mesure du gaz. Au besoin, Mesures Canada procédera à des essais de certification supplémentaires avant de délivrer un certificat révisé conformément au document GS-ENG-09-01.

5.3.6 S'assurer que les certificats et les feuilles de travail de certification sont tous conservés pour la période de certification de l'appareil de mesure du gaz. Le document GS-ENG-09-01 doit être fourni rapidement chaque fois que l'appareil est utilisé aux fins d'essai de vérification pendant la période de certification.

5.3.7 Soumettre l'appareil certifié à un entretien régulier et le maintenir en bon état de fonctionnement, tant sur le plan électrique que mécanique.

5.3.8 Tenir un registre pour l'appareil de mesure du gaz. Les détails de l'ensemble des certifications, des étalonnages, des comparaisons, de l'entretien et des réparations doivent être documentés dans le registre. Ce dernier doit être soumis à Mesures Canada sur demande.

5.3.9 Aviser par écrit le bureau local de Mesures Canada immédiatement après toute réparation ou tout ajustement. Cela comprend toutes les réparations mineures qui pourraient influer sur les réglages effectués lors des essais de certification. Mesures Canada déterminera si des essais de certification supplémentaires sont nécessaires à la suite de ces réparations ou ajustements. La décision peut être prise par le bureau local de Mesures Canada, en consultation avec l'autorité de désignation et/ou la Direction de l'ingénierie et des services de laboratoire, au besoin.

5.3.10 Aviser par écrit le bureau local de Mesures Canada avant toute modification ou tout déplacement de l'appareil de mesure du gaz. Cela comprend le déplacement à un autre endroit dans le même établissement ou à un autre établissement, les réparations majeures ou le remplacement de pièces. Mesures Canada évaluera l'importance de la modification, les incidences potentielles sur la certification de l'appareil de mesure du gaz et l'importance du besoin d'effectuer des essais de certification supplémentaires. La décision est prise par le bureau local de Mesures Canada, en consultation avec l'autorité de désignation et/ou la Direction de l'ingénierie et des services de laboratoire. Mesures Canada peut limiter le domaine d'application de la certification d'un appareil de mesure du gaz avant de permettre au propriétaire d'apporter la modification déclarée.

5.3.11 Fournir des compteurs de transfert d'une constance et d'une fidélité suffisantes pour effectuer tous les essais requis conformément aux présentes procédures. Le propriétaire doit effectuer tout essai nécessaire pour s'assurer que la présente exigence est satisfaite.

5.3.12 Fournir à l'évaluateur technique, avant l'essai de certification, un ensemble complet de directives d'utilisation pour l'appareil à certifier. Ces directives doivent être suffisamment détaillées pour permettre à l'inspecteur de bien connaître le fonctionnement de l'appareil.

5.3.13 Fournir un appareil d'essai d'étanchéité convenable qui servira à déterminer les capacités de l'appareil de mesure du gaz à détecter les fuites lors de l'essai d'étanchéité. Le propriétaire doit fournir les calculs nécessaires traçables à l'étalon volumétrique local ou à d'autres étalons certifiés pour prouver que l'appareil d'essai d'étanchéité qu'il fournit respecte les exigences prescrites.

5.4 Énoncé de l'utilisation prévue :

Consulter l'article 4.6 du document GS-ENG-09-01.

Un énoncé de l'utilisation prévue doit accompagner le formulaire de demande de certification indiqué à l'article 4.6.2 du document GS-ENG-09-01. Les exigences relatives à la documentation sont énoncées à l'article 4.6 de ce document.

6.0 Procédures d'évaluation des exigences métrologiques

6.1 Généralités

6.1.1 Domaine d'application

S'assurer, avant le début de l'essai de certification, que toutes les exigences métrologiques énoncées dans le document GS-ENG-09-01 sont respectées.

6.1.2 Jeu de feuilles de travail

La première étape du processus d'essai de certification est de produire un jeu complet de feuilles de travail pour chaque appareil de mesure du gaz soumis à l'essai. Le jeu de feuilles de travail est reproduit à l'annexe des présentes procédures. Voici des directives détaillées permettant de remplir les formulaires :

6.1.2.1 Chaque feuille de travail comporte deux en-têtes. Le premier indique le document, la date de révision et le numéro de la feuille. Il permet de trouver facilement la bonne feuille pour l'essai effectué.

6.1.2.2 Le second en-tête sert à adapter le jeu de feuilles de travail à l'appareil de mesure du gaz soumis à l'essai. Il doit être rempli pour chaque feuille au fil des essais. Cet en-tête permet d'utiliser autant de pages que nécessaire de la même feuille de travail pour documenter le même essai pour différents types de compteurs. À titre d'exemple, à l'article 5.3.8, la feuille de travail pour l'essai de vérification des débits permet d'inscrire les résultats pour un (1) type de compteurs. Si douze (12) compteurs différents doivent être mis à l'essai, il faut produire onze (11) autre copies de cette feuille de travail, qui seront intégrées dans le jeu.

Les feuilles d'origine et les feuilles supplémentaires dûment remplies sont placées dans le jeu et numérotées en inscrivant le numéro de la feuille de travail et le nombre total de pages de l'article. Pour l'exemple ci-dessus, la numérotation des pages serait la suivante : 1 de 12, 2 de 12, 3 de 12, etc.

6.1.3 Étalons de référence utilisés pour l'étalonnage

Tous les étalons de référence utilisés pour certifier les appareils de mesure du gaz doivent être certifiés par un laboratoire approuvé. Le jeu de feuilles de travail comporte des articles où il faut consigner cette information.

6.2 Procédures d'évaluation des exigences environnementales

6.2.1 Température

6.2.1.1 Domaine d'application

La présente procédure vise à s'assurer que la température ambiante dans le voisinage de l'appareil de mesure du gaz respecte les exigences énoncées dans la norme. La présente procédure renvoie à l'article 6.1.5 du document GS-ENG-09-01.

6.2.1.2 Généralités

Dans le cadre de la présente procédure, il faut mesurer la température ambiante dans le voisinage de l'appareil de mesure du gaz.

6.2.1.3 Appareillage

Un thermomètre certifié

6.2.1.4 Procédure
  1. Placer le thermomètre et/ou le capteur à la même hauteur, depuis le plancher, qu'un compteur en conditions normales d'essai et à moins de trois (3) pieds linéaires de l'appareil de mesure du gaz. Il faut prendre soin de protéger la sonde du thermomètre contre les effets des variations soudaines de température.
  2. Relever et consigner la température ambiante et la température de l'air d'étalonnage du compteur une fois toutes les trente (30) minutes pendant quatre (4) heures (feuilles de travail, article 4.1.1).
6.2.1.5 Remarques
  1. Il est possible de répéter la procédure pendant l'essai de certification si la température semble avoir fluctué au point de se trouver à l'extérieur de la plage prescrite.
  2. Si plus d'un (1) appareil de mesure du gaz doit être soumis à l'essai de certification à l'intérieur de la même salle d'étalonnage, la procédure d'essai de la température doit être effectuée pour chaque appareil de mesure du gaz pour lequel un essai de certification a été demandé.\
  3. L'essai de température doit être effectué une seule fois, peu importe le nombre de méthodes d'étalonnage du compteur demandé par le propriétaire.

6.3 Huile du gazomètre

6.3.1 Domaine d'application

La présente procédure vise à s'assurer que l'huile du gazomètre respecte les exigences. Elle renvoie à l'article 6.1.4 du document GS‑ENG‑09-01.

6.3.2 Généralités

Dans le cadre de la présente procédure, l'inspecteur doit vérifier une copie des résultats d'essais de l'huile du gazomètre.

6.3.3 Appareillage

Propriété Méthodes d'essai de l'ASTM

Viscosité D 445

Densité relative D 1298

6.3.4 Procédure

L'inspecteur vérifie le rapport de laboratoire contenant les résultats des essais de la viscosité et de la densité relative ou le rapport du propriétaire contenant les résultats des essais, et il en joint une copie. Le laboratoire qui fournit les résultats des essais doit être approuvé pour effectuer ce type d'essai et avoir utilisé les méthodes de l'ASTM énoncées dans le document GS-ENG-09-01 (feuilles de travail, article 5.2).

6.3.5 Remarques

Il n'est pas nécessaire de procéder à des essais en laboratoire si l'huile du gazomètre est neuve et si le fournisseur a fourni un rapport sur le produit qui contient les renseignements nécessaires. Le propriétaire doit conserver tous les dossiers concernant l'essai et la certification de l'huile du gazomètre. Les dossiers doivent être conservés pendant six (6) ans.

6.4 Exigences mécaniques

6.4.1 Installation des composants du gazomètre

6.4.1.1 Domaine d'application

La présente procédure vise à s'assurer que tous les composants fonctionnent dans un même plan de mouvement, sur toute la plage de fonctionnement prévue du gazomètre. La présente procédure renvoie à l'article 5.3.1 du document GS-ENG-09-01.

6.4.1.2 Généralités

Dans le cadre de la présente procédure, il faut vérifier l'installation des composants de l'appareil de mesure du gaz.

6.4.1.3 Appareillage
  1. Un niveau
  2. Un plomb de sonde
6.4.1.4 Procédure
  1. À l'aide du niveau, vérifier tous les composants énumérés à l'article 5.3.1 du document GS-ENG-09-01.
  2. Consigner les résultats obtenus pour chaque composant (feuilles de travail, article 5.3.1).
6.4.1.5 Remarques

Aucune

6.4.2 Position du bras de contrepoids cycloïdal

6.4.2.1 Domaine d'application

La présente procédure ne fait pas partie du document GS-ENG-09-01, mais elle est expliquée dans le présent document pour permettre au propriétaire de réaliser le montage approprié d'un système d'étalonnage de gazomètre.

La présente procédure vise à s'assurer que le bras de contrepoids cycloïdal est positionné de manière à maintenir une pression constante de 2,0 po d'eau dans le gazomètre tout au long du déplacement de la cloche.

6.4.2.2 Généralités

Dans le cadre de la présente procédure, il faut s'assurer que le bras de contrepoids cycloïdal est bien fixé à l'arbre principal.

6.4.2.3 Appareillage
  1. Des clés et/ou des clés Allen
6.4.2.4 Procédure
  1. Lorsque la cloche est positionnée à son point de déplacement le plus élevé (c.-à-d. point de départ), régler le bras cycloïdal de manière à ce que le poids soit le plus éloigné possible du réservoir du gazomètre.
6.4.2.5 Remarques

Des réglages fins de la position du bras cycloïdal peuvent être nécessaires lors des essais d'équilibre de la cloche.

6.4.3 Dégagement du système de guidage de la cloche

6.4.3.1 Domaine d'application

La présente procédure ne fait pas partie des exigences, mais elle est expliquée dans le présent document pour permettre au propriétaire de réaliser le montage approprié d'un système d'étalonnage de gazomètre. La présente procédure vise à s'assurer que le dégagement est adéquat entre les rouleaux et les tiges de guidage.

6.4.3.2 Généralités

Dans le cadre de la présente procédure, il faut vérifier le dégagement entre les rouleaux et les tiges de guidage pendant que la cloche descend.

6.4.3.3 Appareillage
  1. Une lampe de poche Mag Lite
  2. Des clés ou des pinces
6.4.3.4 Procédure
  1. Pour commencer l'essai, la cloche doit être entièrement montée, à la position de départ.
  2. Abaisser lentement la cloche dans le réservoir tout en observant le dégagement des rouleaux supérieurs et inférieurs.
  3. Si tous les rouleaux sont dégagés durant la descente de la cloche dans le réservoir, cela signifie que le réglage est correct.
  4. S'il y a contact entre les rouleaux et les tiges de guidage, le frottement ne doit pas faire en sorte que les prescriptions des articles 5.3.5 et 5.3.6 du document GS-ENG-09-01 sont dépassées.
6.4.3.5 Remarques
  1. Si le frottement fait en sorte que les prescriptions des articles 5.3.5 et 5.3.6 du document GS-ENG-09-01 sont dépassées, il peut être nécessaire d'enlever les rouleaux et de les usiner pour augmenter le dégagement. Réinstaller les rouleaux et refaire l'essai conformément aux tolérances prescrites dans la norme.
  2. La cloche doit être sur le même plan que le réservoir et les supports, autrement elle ne descendra pas en ligne droite dans le réservoir.

6.4.4 Niveau d'huile du gazomètre

6.4.4.1 Domaine d'application

La présente procédure vise à déterminer le niveau d'huile du gazomètre et à le consigner sur le certificat. La présente procédure renvoie à l'article 5.3.2 du document GS-ENG-09-01.

6.4.4.2 Généralités

Dans le cadre de la présente procédure, il faut mesurer le niveau d'huile du gazomètre lorsque la cloche est montée et lorsqu'elle est descendue.

6.4.4.3 Appareillage
  1. Une règle droite
  2. Une règle de machiniste ou un ruban à mesurer
6.4.4.4 Procédure
  1. Choisir un point de référence sur le réservoir (exemple - le couvercle de dessus du réservoir) et le consigner (feuilles de travail, article 5.3.2).
  2. Abaisser complètement la cloche et la mettre à l'atmosphère ambiante. Mesurer et consigner la distance entre le point de référence et le niveau d'huile dans le réservoir. Remonter la cloche au point de départ et lorsque celle-ci est isolée de l'atmosphère ambiante, mesurer et consigner la distance par rapport au niveau d'huile. Les rouleaux inférieurs et leurs assemblages doivent, à ce point, demeurer totalement submergés dans l'huile du gazomètre. De plus, le niveau d'huile du gazomètre doit être suffisant pour assurer l'étanchéité.
  3. Abaisser complètement la cloche, l'isoler de l'atmosphère ambiante et mesurer et consigner la distance par rapport au niveau d'huile. Les rouleaux supérieurs et leurs assemblages ne doivent pas être submergés dans l'huile du gazomètre, et cette dernière doit se trouver dans le réservoir extérieur du gazomètre.
6.4.4.5 Remarques
  1. Le niveau d'huile du gazomètre doit être vérifié régulièrement pour s'assurer qu'il est conforme à celui indiqué sur le certificat.
  2. Le point de référence sur le réservoir doit être une surface horizontale fixe.

6.4.5 Équilibre de la cloche

6.4.5.1 Domaine d'application

La présente procédure vise à s'assurer que l'appareil de mesure du gaz est bien équilibré. Elle renvoie à l'article 5.3.3 du document GS-ENG-09-01.

6.4.5.2 Généralités

Dans le cadre de la présente procédure, il faut vérifier que la cloche est équilibrée à tous les points de déplacement.

6.4.5.3 Appareillage
  1. Des contrepoids supplémentaires
  2. Des clés et des pinces
6.4.5.4 Procédure
  1. Monter la cloche au point de départ du cycle d'étalonnage et la laisser s'égoutter pendant au moins cinq minutes.
  2. Ajouter des poids au contrepoids principal jusqu'à ce que la pression de la cloche soit réduite à 0,0 po d'eau.
  3. Mettre la cloche à l'atmosphère ambiante.
  4. La cloche doit demeurer immobile.
  5. Déplacer ensuite manuellement la cloche aux points équivalant à 20, 40, 60, 80 et 100 % de la plage de déplacement prévue.
  6. La cloche doit demeurer immobile à tous les points. Consigner les résultats (feuilles de travail, article 5.3.3).
6.4.5.5 Remarques
  1. Si la cloche ne demeure pas immobile, il peut être nécessaire d'ajuster la position du bras cycloïdal.
  2. La cloche doit réussir l'essai d'équilibre avant de procéder à l'essai de sensibilité du gazomètre.

6.4.6 Pression de référence de la cloche

6.4.6.1 Domaine d'application

La présente procédure vise à vérifier la pression de la cloche. Elle renvoie à l'article 5.3.4 du document GS-ENG-09-01.

6.4.6.2 Généralités

Dans le cadre de la présente procédure, il faut vérifier la pression de la cloche pour s'assurer qu'elle est réglée à 2,0 C 0,02 po d'eau.

6.4.6.3 Appareillage
  1. Un manomètre certifié
  2. Un manomètre à colonne d'eau (pouces) certifié
6.4.6.4 Procédure
  1. Placer la cloche dans sa trajectoire de déplacement.
  2. Ajouter ou enlever des contrepoids pour obtenir une pression de la cloche de 2,0 ± 0,02 po d'eau.
  3. Consigner les résultats (feuilles de travail, article 5.3.4).
6.4.6.5 Remarques
  1. La pression de référence de la cloche est établie à 2,0 ± 0,02 po d'eau, pour le cycle de fonctionnement normal du gazomètre de contrôle et le temps d'égouttement normal de l'huile.
  2. Si des petits poids supplémentaires sont ajoutés au contrepoids principal ou sur le dessus de la cloche, il faut bien les fixer pour éviter qu'ils tombent.

6.4.7 Pression statique de la cloche

6.4.7.1 Domaine d'application

La présente procédure vise à vérifier la pression statique de la cloche. Elle renvoie à l'article 5.3.5 du document GS-ENG-09-01.

6.4.7.2 Généralités

Dans le cadre de la présente procédure, il faut vérifier la pression statique de la cloche tout au long du déplacement de la cloche.

6.4.7.3 Appareillage
  1. Un manomètre certifié
  2. Un manomètre à colonne d'eau (pouces) certifié
6.4.7.4 Procédure
  1. Monter la cloche au point de départ du cycle d'étalonnage et mesurer la pression de la cloche. Le temps d'égouttement devrait être représentatif du fonctionnement normal du gazomètre de contrôle. Consigner les résultats (feuilles de travail, article 5.3.5).
  2. Repositionner la cloche aux points équivalant à 20, 40, 60, 80 et 100 % et mesurer la pression de la cloche. Consigner les résultats.
6.4.7.5 Remarques
  1. Laisser la cloche s'immobiliser complètement avant de prendre les lectures de la pression statique.
  2. Une variation des pressions statiques peut être le résultat d'un coincement de la chaîne, d'une contamination des coussinets principaux, d'un positionnement inadéquat du bras cycloïdal et/ou d'un frottement excessif des rouleaux et des tiges de guidage.

6.4.8 Pression dynamique de la cloche

6.4.8.1 Domaine d'application

La présente procédure vise à vérifier que la pression de la cloche est maintenue tout au long du déplacement de la cloche. Elle renvoie à l'article 5.3.6 du document GS-ENG-09-01.

6.4.8.2 Généralités

Dans le cadre de la présente procédure, il faut vérifier la pression de la cloche à différents points à mesure que la cloche se déplace sur sa plage d'étalonnage.

6.4.8.3 Appareillage
  1. Un manomètre certifié
  2. Un manomètre différentiel à colonne d'eau (pouces) certifié
6.4.8.4 Procédure
  1. Monter la cloche au point de départ du cycle d'étalonnage. Le temps d'égouttement devrait être représentatif du fonctionnement normal du gazomètre de contrôle.
  2. Laisser descendre la cloche à une vitesse ne dépassant pas 8,0 po/min.
  3. Relever et consigner la pression de la cloche à 20, 40, 60, 80 et 100 % de la plage prévue de la cloche (feuilles de travail, article 5.3.6).
  4. Les résultats doivent être de 2,00 ± 0,02 po d'eau à chaque point.
6.4.8.5 Remarques
  1. Des variations de pression pendant l'essai peuvent être le résultat d'un coincement de la chaîne, d'une contamination des coussinets principaux, d'un positionnement inadéquat du bras cycloïdal et/ou d'un frottement excessif des rouleaux et des tiges de guidage.

6.4.9 Essai d'étanchéité

6.4.9.1 Essai d'étanchéité du système
6.4.9.1.1 Domaine d'application

La présente procédure vise à s'assurer qu'il n'y a aucune fuite dans l'appareil de mesure du gaz et les conduites connexes. Elle renvoie à l'article 5.3.7.1 du document GS-ENG-09-01.

6.4.9.1.2 Généralités

Dans le cadre de la présente procédure, il faut vérifier la présence de fuites dans l'appareil de mesure du gaz et les conduites connexes.

6.4.9.1.3 Appareillage
  1. Un manomètre à colonne d'eau (pouces) certifié
6.4.9.1.4 Procédure
  1. Installer le compteur dans l'appareil de mesure du gaz.
  2. Sceller la sortie du compteur.
  3. Appliquer la pression appropriée au système et au robinet d'entrée.
  4. Consigner la lecture de départ (feuilles de travail, article 5.3.7.1).
  5. Laisser l'essai s'effectuer pendant au moins dix (10) minutes.
  6. Consigner la lecture finale et comparer les deux lectures.
6.4.9.1.5 Remarques
  1. La présente procédure suppose que la température ambiante demeure stable. Si la température ambiante change au cours de l'essai, il faudra peut-être prendre en considération cet aspect dans le calcul.
  2. Le fabricant peut suggérer un temps de stabilisation supplémentaire avant de commencer la période d'essai.
6.4.9.2 Essai d'étanchéité en service
6.4.9.2.1 Domaine d'application

La présente procédure vise à s'assurer que le mode de détection de fuites de l'appareil de mesure du gaz est capable de détecter des fuites avec précision et fidélité. Elle renvoie à l'article 5.3.7.2 du document GS-ENG-09-01.

6.4.9.2.2 Généralités

Dans le cadre de la présente procédure, il faut créer une fuite contrôlée dans le système pour déterminer si l'appareil de mesure du gaz peut satisfaire aux exigences du document GS‑ENG‑09-01.

6.4.9.2.3 Appareillage
  1. Un appareil d'essai d'étanchéité (fourni par le propriétaire) capable de produire une fuite de 0,25 pi³/h ou moins.
6.4.9.2.4 Procédure
  1. Raccorder l'appareil fourni par le propriétaire à l'étalon volumétrique local.
  2. S'assurer que la fuite est équivalente à 0,25 pi³/h, indiquée par 2,0 po d'eau sur l'étalon volumétrique local.
  3. Installer l'appareil d'essai sur l'appareil de mesure du gaz et mettre le système en marche.
  4. Déterminer la durée de l'essai d'étanchéité établie sur l'appareil de mesure du gaz.
  5. Amorcer l'essai du système de détection de fuites.
  6. Répéter la procédure d'essai de trois (3) à six (6) fois.
  7. Consigner sur la feuille de travail la durée de l'essai d'étanchéité établie de l'appareil de mesure du gaz (feuilles de travail, article 5.3.7.2).
6.4.9.2.5 Remarques
  1. Le temps que prend l'appareil de mesure du gaz pour détecter la fuite requise est établi par le propriétaire.
  2. Le temps minimal requis pour détecter de façon constante le débit de fuite prescrit doit être consigné.
  3. Le contrôleur du gazomètre doit être réglé en fonction de la durée prescrite de l'essai d'étanchéité.
  4. L'essai d'étanchéité en service doit être effectué une fois, peu importe le nombre de méthodes d'étalonnage du compteur demandé par le propriétaire.

6.4.10 Essais de vérification des débits

6.4.10.1 Domaine d'application

La présente procédure vise à s'assurer que l'appareil de mesure du gaz est capable de régler avec précision les débits de tous les compteurs inscrits dans l'énoncé de l'utilisation prévue. Elle renvoie à l'article 5.3.8 du document GS-ENG-09-01.

6.4.10.2 Généralités

Dans le cadre de la présente procédure, il faut vérifier les débits faible et élevé à l'aide de compteurs individuels de chaque type.

6.4.10.3 Appareillage
  1. Un chronomètre
  2. Une calculatrice
  3. Des compteurs de transfert ou des compteurs à compensation de température constants dont l'erreur est connue.
6.4.10.4 Procédure
  1. Installer le compteur dans l'appareil de mesure du gaz.
  2. Faire fonctionner le gazomètre pour déterminer l'erreur du compteur.
  3. Consigner l'erreur (feuilles de travail, article 5.3.8).
  4. Noter la position de départ de l'aiguille du cadran.
  5. Amorcer la séquence d'essai et commencer à chronométrer dès le début du premier débit.
  6. Répéter trois (3) fois si le mécanisme des débits est fixe et six (6) fois si le mécanisme est réglable.
  7. Consigner tous les volumes et les temps qui leur sont associés.
  8. Amorcer la séquence d'essai et commencer à chronométrer dès le début du second débit.
  9. Répéter trois (3) fois si le mécanisme des débits est fixe et six (6) fois si le mécanisme est réglable.
  10. Consigner tous les volumes et les temps qui leur sont associés.
  11. Calculer les débits à l'aide de la formule suivante : Débit mesuré=(Volume×(1−erreur)×3600)÷(Temps×secondes)
  12. Comparer les débits déterminés au moyen de l'essai aux débits nominaux pour le type de compteur soumis à l'essai à l'aide de la formule suivante : Variance en poucentage (PV)=(Débit mesuré−Débit cible)÷Débit cible×100%
  13. Consigner la variance en pourcentage. La PV calculée doit être inférieure à 5,0  %.
  14. Répéter la procédure pour tous les types de compteurs inscrits dans l'énoncé de l'utilisation prévue.
6.4.10.5 Remarques
  1. Les essais de vérification des débits doivent être effectués une fois, peu importe le nombre de méthodes d'étalonnage du compteur demandé par le propriétaire.

Voici un exemple de calcul pour un compteur étalon de transfert et un compteur à CT constant dont l'erreur est connue :

Exemple pour un compteur étalon :

Erreur du compteur de transfert = + 0,2 %

Durée = 52,0 s

Volume mesuré = 1,0 pi³

Débit faible nominal = 73 pi³/h

Débit mesuré=(1.0×(1+(+0.002))×3600)÷52.0

= 69,36 pi³/h

PV=((69.36−73.0)÷73.0)×100

= − 4,97 %

Exemple pour un compteur à CT constant dont l'erreur est connue :

Erreur connue du compteur à compensation de température = + 0,2 % CT

Durée de l'essai = 53,0 s

Volume mesuré du compteur = 1,0 pi³

Débit faible nominal = 73,0 pi³/h

Température de l'air (appareil de mesure du gaz) = 72,0 0F

Débit mesuré=((1.0×[(Tb+460)÷(Tc+460)]×(1+0.002)×3600)÷53.0)

= 69,63 pi³/h

PV=((69.63−73.0)÷73.0)×100

= − 4,62 %

Tb est la température de l'air de l'appareil de mesure du gaz et Tc, la température de base.

6.4.11 Vérification de l'indicateur

6.4.11.1 Domaine d'application

La présente procédure vise à s'assurer que tout appareil de mesure du gaz doté d'un indicateur est capable de déterminer avec précision si des problèmes existent à l'aide de l'indicateur en question. La présente procédure renvoie à l'article 5.3.9 du document GS-ENG-09-01.

6.4.11.2 Généralités

Dans le cadre de la présente procédure, il faut utiliser des indicateurs intentionnellement inappropriés pour vérifier la capacité de l'appareil de mesure du gaz à déceler les problèmes.

6.4.11.3 Appareillage
  1. Un compteur ou un compteur de transfert de précision connue utilisant le système métrique et/ou le système impérial, comme il est inscrit dans l'énoncé de l'utilisation prévue (selon le cas).
  2. Divers rapports d'indicateurs pour le compteur choisi utilisant le système métrique et le système impérial indiqué dans l'énoncé de l'utilisation prévue (selon le cas).
6.4.11.4 Procédure
  1. Choisir un compteur et y installer un indicateur inapproprié. À titre d'exemple, installer un indicateur en unités métriques sur un compteur en unités impériales.
  2. Installer le compteur dans l'appareil de mesure du gaz.
  3. Faire fonctionner le gazomètre.
  4. Consigner si l'appareil de mesure du gaz a décelé le problème (feuilles de travail, article 5.3.9).
6.4.11.5 Remarques

Cet essai est effectué uniquement lorsque l'appareil de mesure du gaz est doté d'un indicateur.

6.5 Classification des compteurs et compteurs de transfert

6.5.1 Classes et classifications des compteurs

6.5.1.1 Domaine d'application

La présente procédure vise à décrire les méthodes utilisées pour regrouper les types de compteurs en classes et en classifications. Elle renvoie à l'article 5.4.1 du document GS-ENG-09-01.

6.5.1.2 Généralités

Dans le cadre de la présente procédure, il faut regrouper les types de compteurs inscrits dans l'énoncé de l'utilisation prévue du propriétaire en classes et en classifications, selon le cas, à des fins de comparaison entre les appareils de mesure du gaz.

6.5.1.3 Appareillage
  1. Une calculatrice
6.5.1.4 Procédure
  1. Les types de compteurs inscrits dans l'énoncé de l'utilisation prévue du propriétaire doivent être regroupés selon les attributs suivants :
  1. même fabricant (classification seulement)
  2. même classe de compteurs (p. ex. classe 200)
  3. mêmes unités de mesure.
  1. Le propriétaire choisit, dans chaque groupe, le compteur qui sera utilisé comme le compteur de transfert représentatif (feuilles de travail, articles 5.4.1, 5.4.2 et 5.4.3).
6.5.1.5 Remarques

Il incombe au propriétaire de s'assurer que les compteurs de transfert choisis présentent une fidélité suffisante pour l'essai de certification.

6.6 Comparaison des volumes

6.6.1 Comparaison

6.6.1.1 Domaine d'application

La présente procédure renvoie à l'article 5.5.3 du document GS-ENG-09-01. Elle vise à décrire la méthode de comparaison avec un étalon volumétrique local.

6.6.1.2 Généralités

Il s'agit d'effectuer la comparaison des volumes en comparant les résultats de l'appareil de mesure du gaz soumis à l'essai avec les résultats de l'étalon volumétrique local.

6.6.1.3 Appareillage
  1. Des compteurs de transfert
  2. Une calculatrice
6.6.1.4 Procédure
  1. À l'aide de l'étalon volumétrique local, effectuer six (6) essais à débit faible et six (6) essais à débit élevé.
  2. Déterminer la valeur de x barre pour chaque débit.
  3. Déterminer les débits faible et élevé de l'étalon volumétrique local.
  4. Consigner les résultats (feuilles de travail, article 5.5.1).
  5. À l'aide de l'appareil de mesure du gaz, effectuer six (6) essais à débit faible et six (6) essais à débit élevé.
  6. Déterminer les débits faible et élevé de l'appareil de mesure du gaz.
  7. Consigner les résultats (feuilles de travail, article 5.5.1).
  8. Les débits déterminés pour l'étalon volumétrique local et l'appareil de mesure du gaz doivent satisfaire aux exigences énoncées aux articles 5.4.2.6 et 5.4.2.7 du document GS-ENG-09-01.
  9. Les résultats de l'appareil de mesure du gaz doivent se trouver à ± 0,2 % des résultats de l'étalon volumétrique local.
  10. Répéter la procédure d'essai pour tous les autres compteurs de transfert à soumettre à l'essai.
6.6.1.5 Remarques

Les compteurs de transfert doivent être conditionnés pendant au moins quatre (4) heures dans la salle d'étalonnage avant l'essai. L'essai complet d'un compteur de transfert doit être effectué le même jour. S'il n'y a pas suffisamment de temps pour effectuer les deux opérations, il faut reporter l'essai au lendemain.

6.6.2 Détection de l'erreur maximale

6.6.2.1 Domaine d'application

La présente procédure vise à décrire la méthode de comparaison avec l'étalon volumétrique local à l'aide des compteurs de transfert étalonnés suivant les alinéas 5.5.4.1a) et b) du document GS-ENG-09-01. La présente procédure renvoie à l'article 5.5.4 de ce même document.

6.6.2.2 Généralités

Dans le cadre de la présente procédure, il faut effectuer une comparaison des volumes en comparant les résultats de l'appareil de mesure du gaz soumis à l'essai avec les résultats de l'étalon volumétrique local sur les compteurs de transfert qui sont étalonnés de façon à présenter des erreurs importantes.

6.6.2.3 Appareillage
  1. Des compteurs de transfert
  2. Une calculatrice
6.6.2.4 Procédure
  1. Le propriétaire peut fournir six (6) compteurs de transfert étalonnés de façon à présenter les erreurs importantes indiquées dans la norme, ou il peut choisir d'utiliser un plus petit nombre de compteurs et de les réétalonner de façon à ce qu'ils présentent les erreurs requises.
  2. À l'aide de l'étalon volumétrique local, effectuer six (6) essais à débit élevé.
  3. Déterminer la valeur de x barre pour le débit élevé.
  4. À l'aide de l'appareil de mesure du gaz, effectuer six (6) essais à débit élevé.
  5. Observer le débit élevé de l'appareil de mesure du gaz.
  6. Consigner les résultats (feuilles de travail, article 5.5.2).
  7. Les débits déterminés pour l'étalon volumétrique local et l'appareil de mesure du gaz doivent satisfaire aux exigences énoncées aux articles 5.4.2.6 et 5.4.2.7 du document GS-ENG-09-01.
  8. Les résultats de l'appareil de mesure du gaz doivent se trouver à ± 0,2 % des résultats de l'étalon volumétrique local.
  9. Répéter la procédure d'essai pour tous les autres compteurs de transfert à soumettre à l'essai.
6.6.2.5 Remarques

L'essai complet d'un compteur de transfert doit être effectué le même jour. S'il n'y a pas suffisamment de temps pour effectuer les deux opérations, il faut reporter l'essai au lendemain.

6.6.3 Autres modes de fonctionnement

6.6.3.1 Comparaisons du mode de température différentielle
6.6.3.1.1 Domaine d'application

La présente procédure vise à décrire les méthodes utilisées pour mettre à l'essai les autres modes de fonctionnement, comme il est requis pour se conformer à l'énoncé de l'utilisation prévue du propriétaire. La présente procédure renvoie à l'article 5.5.5 du document GS-ENG-09-01.

6.6.3.1.2 Généralités

Dans le cadre de la présente procédure, il faut mettre à l'essai le mode de température différentielle du gazomètre. Ce mode comprend un réglage à la sortie de l'appareil de mesure du gaz qui est fondé sur la différence entre la température de l'air de la cloche et la température de l'air du compteur.

6.6.3.1.3 Appareillage
  1. Un thermomètre certifié
  2. Un bain d'eau
6.6.3.1.4 Procédure
  1. À l'aide de l'étalon volumétrique local, effectuer six (6) essais à débit élevé.
  2. Consigner les résultats et calculer la valeur de x barre (aucune feuille de travail pour le présent alinéa, feuille de travail, article 5.5.3.1).
  3. Immerger dans le bain d'eau soit le capteur de température de l'air de sortie de la cloche, soit le capteur de température de l'air de sortie du compteur de l'appareil de mesure du gaz. La différence entre la température du bain d'eau et l'autre température mesurée doit être d'au moins 2 °C C 1,0 oC.
  4. Régler l'appareil de mesure du gaz en mode de température différentielle.
  5. Effectuer six (6) essais à débit élevé. Consigner les erreurs.
  6. Consigner la température de sortie du compteur pour chaque essai (aucune feuille de travail pour le présent alinéa, feuille de travail, article 5.5.3.1).
  7. Déterminer la valeur de x barre pour le débit élevé.
  8. Consigner les résultats (aucune feuille de travail pour le présent alinéa).
  9. Calculer la correction appliquée par l'appareil de mesure du gaz à la lecture de l'erreur à l'aide de la température de l'air de sortie de la cloche et de la température de l'air d'entrée du compteur. La formule à utiliser pour le calcul est la suivante : PC=(((Tb+273.15)−(Ts+273.15))÷Ts+273.15)×100Tb est la température de l'air de sortie de la cloche et Ts, la température de l'air d'entrée du compteur.
  10. Comparer les résultats à l'aide de la formule suivante : RXm=PC+TXmRXm est la valeur de x barre indiquée pour l'erreur à débit élevé déterminée pour l'appareil de mesure du gaz et TXm, la valeur vraie de x barre déterminée pour l'étalon volumétrique local.
  11. Les résultats obtenus pour le calcul ci-haut doivent se situer à ± 0,3 % l'un de l'autre.
  12. Consigner les résultats (aucune feuille de travail pour le présent alinéa, il faut préparer une feuille semblable à l'article 10.1 des feuilles de travail du projet de procédure de 1992).
6.6.3.1.5 Remarques

Aucune

Modèle de calcul des corrections en pourcentage

Lorsque l'appareil de mesure est réglé en mode de correction de la température différentielle, le circuit ou le mécanisme de correction de l'appareil de mesure doit corriger l'affichage de sortie afin de refléter la température différentielle entre l'air de sortie de la cloche et l'air de sortie du compteur.

La correction en pourcentage peut être calculée comme suit :

PC=((Tb+273.15)−(Ts+273.15))÷(Ts+273.15)×100%

Tb est la température de l'air de sortie de la cloche et Ts, la température à laquelle la sonde de l'air de sortie du compteur est maintenue.

L'erreur indiquée attendue de l'affichage de sortie de l'appareil de mesure est la somme de toutes les corrections appliquées par l'appareil de mesure plus l'erreur vraie de tout compteur comme le détermine l'étalon de référence.

Exemple : L'indication de l'erreur attendue est RXm=PC+TXm.

6.6.3.2 Comparaisons du mode de conversion de température
6.6.3.2.1 Domaine d'application

La présente procédure vise à décrire les méthodes utilisées pour mettre à l'essai les autres modes de fonctionnement. Elle renvoie à l'article 5.5.5.2 du document GS-ENG-09-01.

6.6.3.2.2 Généralités

Ce mode comprend un réglage à la sortie de l'appareil de mesure du gaz qui corrige l'affichage de sortie de manière à refléter les volumes mesurés à une température de base plutôt qu'à la température mesurée réelle.

6.6.3.2.3 Appareillage
  1. Un thermomètre certifié
6.6.3.2.4 Procédure
  1. À l'aide de l'étalon volumétrique local, effectuer six (6) essais à débit élevé.
  2. Consigner les résultats et calculer la valeur de x barre (feuilles de travail, article 5.5.3.2).
  3. Régler l'appareil de mesure du gaz en mode de conversion de température.
  4. Effectuer six (6) essais à débit élevé et consigner les résultats (feuilles de travail, article 5.5.3.2).
  5. Consigner la température de sortie du compteur pour chaque essai.
  6. Calculer la correction appliquée par l'appareil de mesure du gaz à la lecture de l'erreur à l'aide de la température de sortie du compteur et de la température de base choisie. La formule à utiliser pour le calcul est la suivante : PC=((Tm+273.15)−(Tc+273.15))÷(Tc+273.15)×100Tm est la température de sortie du compteur et Tc, la température de base à laquelle l'appareil de mesure du gaz est réglé en mode de conversion de température.
  7. Appliquer le facteur de correction de la température calculée (PC) à chaque essai du compteur effectué sur l'appareil de mesure du gaz. Consigner les valeurs corrigées sur les feuilles de travail.
  8. Déterminer la valeur de x barre pour le débit élevé.
  9. Consigner les résultats (feuilles de travail, article 4.5.3.21).
  10. Les débits déterminés pour l'étalon volumétrique local et l'appareil de mesure du gaz doivent satisfaire aux exigences énoncées aux articles 5.4.2.6 et 5.4.2.7 du document GS-ENG-09-01.
  11. Comparer les résultats à l'aide de la formule suivante : RXm=PC+TXmRXm est la valeur de x barre indiquée pour l'erreur à débit élevé déterminée pour l'appareil de mesure du gaz et TXm, la valeur vraie de x barre déterminée pour l'étalon volumétrique local.
  12. Les résultats obtenus pour les calculs ci-haut doivent se situer à ± 0,3 % l'un de l'autre.
  13. Consigner les résultats (feuilles de travail, article 5.5.3.2).
6.6.3.2.5 Remarques

Aucune

7.0 Procédures d'évaluation des exigences techniques

7.1 Exigences relatives à l'utilisation

7.1.1 Domaine d'application

La présente procédure vise à fournir une méthode officielle de vérification des exigences relatives à l'utilisation établies dans le document GS-ENG-09-01. Elle renvoie à l'article 6.1 de ce même document.

7.1.2 Généralités

Dans le cadre de la présente procédure, il faut simplement remplir une liste de vérification qui permet de s'assurer que l'inspecteur a suivi les procédures requises.

7.1.3 Appareillage

7.1.3.1 Un registre de l'appareil de mesure du gaz

7.1.4 Procédure

7.1.4.1 Utiliser la liste de vérification pour s'assurer que toutes les exigences relatives à l'utilisation sont satisfaites.

7.1.4.2 Consigner les résultats (feuilles de travail, article 6.1).

7.1.5 Remarques

Aucune

Date de modification :