Archivé — S-G-03 – Projet de norme visant l’approbation de type de compteurs de gaz, d’appareils auxiliaires et d’instruments de mesure associés

Partie 13 : Dispositifs indicateurs

Table des matières


1.0 Domaine d'application

La présente partie vise les dispositifs indicateurs utilisés avec des compteurs de gaz ou des appareils auxiliaires soumis aux fins d'approbation. Les dispositifs indicateurs peuvent être intégrés ou mécaniques, électromécaniques ou électroniques externes.

2.0 Exigences métrologiques

Les exigences pertinentes de la partie 1, article 7.0, s'appliquent à moins d'indication contraire dans le présent article.

2.1 Dispositifs indicateurs mécaniques

2.1.1 Les rapports d'engrenages des dispositifs indicateurs mécaniques entre tous les cadrans ou tous les rouleaux doivent être corrigés et concorder avec les valeurs prévues.

2.1.2 Les capacités du cadran ou du rouleau d'étalonnage et celles du cadran ou du rouleau d'essai, le cas échéant, doivent correspondre à celles inscrites sur la plaque apposée sur la face du dispositif indicateur mécanique.

2.1.3 Le rapport d'engrenages global des dispositifs indicateurs mécaniques entre l'arbre d'entrée et le cadran ou rouleau de lecture minimale doit convenir au compteur.

2.1.4 Les dispositifs indicateurs mécaniques doivent fonctionner comme prévu aux conditions environnementales autres que les conditions de référence (les engrenages doivent s'engager et ne doivent pas se bloquer).

2.2 Dispositifs indicateurs électroniques

2.2.1 Les exigences suivantes doivent être satisfaites aux conditions environnementales de référence et dans des conditions environnementales autres que les conditions de référence :

  1. Les valeurs affichées et les paramètres d'entrée des dispositifs indicateurs électroniques doivent être corrigés et concorder avec les valeurs prévues;
  2. La capacité du cadran d'étalonnage et du cadran d'essai, le cas échéant, doit correspondre à celle indiquée;
  3. Les variations de température ne doivent pas influer sur le fonctionnement et la lisibilité des dispositifs indicateurs électroniques.

3.0 Exigences techniques

En plus des exigences pertinentes de la partie 1, article 8.0, les exigences ci-dessous s'appliquent.

3.1 Capacité

Un dispositif indicateur cumulatif et sans remise à zéro, muni ou non d'une fonction de correction, doit être conçu de manière que l'indication cumulative des unités de mesure ne soit pas répétée lorsque le compteur hôte fonctionne en continu à sa capacité nominale ou maximale pendant 90 jours, à moins d'indication contraire dans des articles subséquents de la présente norme.

3.2 Lisibilité

3.2.1 La face du dispositif indicateur et ses marques doivent être de couleurs contrastantes pour faciliter la lecture.

3.2.1.1 Toutes les marques doivent être indélébiles et ne doivent pas être altérées par les conditions environnementales.

3.2.1.2 La taille des lettres et des chiffres doit permettre une lecture facile.

3.3 Dispositifs indicateurs mécaniques

3.3.1 Dispositifs indicateurs mécaniques à aiguille

3.3.1.1 Les dispositifs indicateurs mécaniques à aiguille doivent respecter les exigences suivantes :

  1. Le diamètre minimal des cercles des cadrans doit être de 10 mm;
  2. Chaque cadran doit être divisé en dix parties égales portant des divisions clairement numérotées;
  3. Les centres des cadrans doivent être placés de manière à ce qu'il n'y ait aucune ambiguïté au moment de la lecture;
  4. Chaque cadran doit indiquer le nombre d'unités mesurées par tour de l'aiguille;
  5. Les cadrans doivent être bien séparés les uns des autres;
  6. Le train d'engrenages du dispositif indicateur doit être tel que chaque tour complet d'une aiguille fasse avancer l'aiguille adjacente, à sa gauche, d'une division;
  7. Aucun multiplicateur global ne doit être affiché sur le dispositif indicateur.
3.3.2 Dispositifs indicateurs mécaniques à rouleaux

3.3.2.1 Les dispositifs indicateurs mécaniques à rouleaux doivent respecter les exigences suivantes :

  1. les chiffres inscrits sur le rouleau doivent se trouver sur une ligne horizontale droite et doivent être facilement visibles par une ou plusieurs fenêtres situées sur la face du dispositif indicateur;
  2. la disposition des rouleaux et des fenêtres doit être telle que sur la face du dispositif indicateur, à l'exception du rouleau le plus rapide, seul un chiffre par rouleau soit entièrement visible en tout temps, sauf lorsqu'un rouleau passe d'une position à une autre;
  3. la durée de cette période ne doit pas dépasser le temps requis par le rouleau le plus rapide pour effectuer le dixième d'un tour;
  4. lorsque le dernier chiffre indiqué sur un dispositif indicateur à rouleaux représente un multiple des unités de mesure applicables, l'une des exigences suivantes doit être satisfaite :
    1. Un certain nombre de zéros doit être inscrit sur la face du dispositif indicateur, immédiatement à la droite du dernier chiffre et sur la même ligne que celui‑ci, de façon que la valeur lue sur le dispositif indicateur comprenant les zéros supplémentaires soit exprimée en unités applicables;
    2. Une inscription doit figurer en dessous des chiffres du rouleau sur la face du dispositif indicateur précisant le multiplicateur applicable, comme « Lecture X l00 = m³ ». Le multiplicateur doit être une puissance intégrale de 10.
3.3.3 Caractéristiques d'étalonnage des dispositifs indicateurs mécaniques

3.3.3.1 Les dispositifs indicateurs mécaniques doivent comporter l'un des éléments ci-dessous pour faciliter l'étalonnage et les essais :

  1. Un cadran d'étalonnage;
  2. Un rouleau d'étalonnage qui respecte les exigences suivantes :
    1. Le rouleau doit être divisé en dix divisions égales et numérotées;
    2. Le diamètre du rouleau d'étalonnage par rapport aux dimensions de la fenêtre se trouvant sur la face du dispositif indicateur doit être tel que, pour toute position rotative du rouleau, au moins une division numérotée soit entièrement visible;
    3. Un ou plusieurs repères doivent permettre de réduire ou d'éliminer les erreurs de parallaxe;
    4. Le volume par tour du rouleau d'étalonnage doit être inscrit sur la face du dispositif indicateur à proximité du rouleau d'étalonnage;
    5. Les marques des divisions du rouleau d'étalonnage et la taille, ainsi que l'emplacement des repères, doivent être tels que la position du rouleau par rapport à un repère puisse être déterminée avec précision;
    6. Lorsqu'un dispositif indicateur est intégré à un compteur, la grandeur mesurée par tour du rouleau d'étalonnage doit être telle que, à Qmax, le rouleau d'étalonnage effectue au moins un tour toutes les deux minutes.
  3. Un cadran d'étalonnage et un cadran d'essai qui respectent les exigences suivantes :
    1. Ils ne doivent pas se trouver sur la même ligne géométrique que les cadrans de lecture;
    2. Ils doivent comporter au moins dix divisions espacées également, chaque division doit comporter au moins cinq sous-divisions espacées également et des flèches doivent indiquer le sens de rotation des aiguilles;
    3. La grandeur mesurée par tour doit être clairement indiquée pour chaque aiguille;
    4. Les divisions ne doivent porter aucun chiffre;
    5. Lorsqu'un dispositif indicateur est intégré à un compteur, la grandeur mesurée par tour de l'aiguille d'étalonnage doit être telle que, à Qmax, l'aiguille d'étalonnage effectue au moins un tour toutes les deux minutes.
3.3.4 Compteurs de gaz avec fonctions de correction intégrées

Lorsque des dispositifs indicateurs mécaniques sont installés sur des compteurs comportant des fonctions de correction intégrées, les dispositifs indicateurs munis d'une fonction de correction et ceux qui ne le sont pas doivent satisfaire aux exigences énoncées en 3.3.3 (c), (ii).

3.4 Dispositifs indicateurs électroniques

3.4.1 Le fonctionnement et la capacité de lecture des dispositifs indicateurs électroniques doivent convenir aux diverses conditions environnementales pouvant exister en cours de fonctionnement, comme la température, la lumière vive, l'humidité, etc.

3.4.2 Lorsqu'un dispositif indicateur électronique est utilisé pour indiquer plusieurs grandeurs différentes, les exigences suivantes doivent être satisfaites :

  1. La grandeur et le sens de la mesure bidirectionnelle doivent être indiqués;
  2. Lorsque l'utilisateur n'intervient pas, la durée d'affichage minimale doit être de six secondes;
  3. Les unités associées et le multiplicateur applicable, s'il diffère de un, doivent être affichés et suivis de l'un des éléments suivants :
    1. Les abréviations acceptées par MC;
    2. Un code (une explication des codes doit être offerte, sans qu'il soit nécessaire d'avoir recours à de l'équipement spécialisé);
    3. D'autres moyens qui indiquent clairement les unités et le multiplicateur applicable, sans qu'il soit nécessaire d'avoir recours à de l'équipement spécialisé.

3.4.3 Lorsque le dispositif indicateur électronique est conçu pour être utilisé avec un compteur hôte qui ne comporte aucun autre dispositif indicateur satisfaisant aux exigences de l'article 3.3.3, le dispositif indicateur électronique doit pouvoir assurer l'étalonnage du compteur suivant une résolution suffisante de sorte que, à Qmax, le temps requis pour effectuer l'essai soit de deux minutes au plus.

4.0 Exigences relatives au marquage

Les exigences pertinentes de la partie 1, article 9.0, s'appliquent à moins d'indication contraire dans le présent article.

4.1 Les dispositifs indicateurs qui font partie intégrante d'un compteur sont exemptés des exigences énoncées à la partie 1, article 9.0.

4.2 Les dispositifs indicateurs qui font partie intégrante d'un compteur hôte doivent porter le numéro de pièce du fabricant, qui doit être inscrit de manière indélébile et être différent pour chaque modèle de dispositif indicateur. Lorsqu'un seul modèle et une seule version sont disponibles, l'appareil est exempté de cette exigence.

4.3 Lorsqu'un dispositif indicateur n'est pas destiné à afficher plus d'une grandeur, les unités ou le symbole doivent être inscrits de manière bien visible sur la face du dispositif indicateur ou à côté de cette dernière.

Date de modification :