Archivé — S-G-03 – Projet de norme visant l’approbation de type de compteurs de gaz, d’appareils auxiliaires et d’instruments de mesure associés

Partie 18 : Fonction de correction des compteurs de gaz

Table des matières


1.0 Domaine d'application

1.1 La présente partie établit les exigences relatives à l'évaluation d'approbation des modèles d'amélioration du rendement des compteurs fondés sur la linéarisation ou l'ajustement d'une courbe des données d'étalonnage brutes ou non corrigées.

1.2 La présente partie vise les modèles qui sont incorporés dans les débitmètres-ordinateurs, les dispositifs de correction, les débitmètres et les logiciels de soutien externes, et qui sont conçus pour être accessibles et programmables par l'utilisateur au moment de la vérification initiale.

1.3 La présente partie doit être lue conjointement avec les parties subséquentes de la norme qui portent sur le type de compteur et d'appareil auxiliaire en question.

2.0 Exigences métrologiques

2.1 Généralités

2.1.1 Avant la correction, l'erreur du compteur ou du dispositif dans lequel se trouve la fonction de correction ne doit pas dépasser l'EMT pour le compteur ou le dispositif.

2.1.2 La correction de l'erreur ne doit pas dépasser l'EMT pour le compteur ou le dispositif dans lequel se trouve la fonction de correction.

2.1.3 La correction de l'erreur et le facteur de correction appliqué ne doivent pas dépasser ± 0,1 % de l'erreur et du facteur de correction déterminé conformément à la méthode de correction pour laquelle l'approbation est demandée.

2.1.4 La correction des débits ou des paramètres d'entrée inférieurs au point d'essai minimal pour lequel une erreur a été établie doit être la correction établie au point d'essai minimal.

2.1.5 La correction des débits ou des paramètres d'entrée supérieurs au point d'essai maximal pour lequel une erreur a été établie doit être la correction établie au point d'essai maximal.

2.2 Méthodes de correction des erreurs

La correction d'une erreur connue doit être fondée sur l'une des méthodes ci-dessous.

2.2.1 Interpolation linéaire (linéarisation point par point)

2.2.1.1 L'erreur entre les valeurs d'étalonnage prédéterminées adjacentes doit être établie conformément à l'équation pour une ligne droite (Y = mX + b).

2.2.1.2 Les valeurs de correction du rendement du compteur (facteurs du compteur ou facteurs K) doivent être fondées sur l'erreur déterminée pour le débit actuel ou pour le paramètre d'entrée, selon le cas.

2.2.1.3 Les valeurs spécifiées en 2.2.1.2 doivent être utilisées pour corriger le signal d'impulsions brut du compteur ou le paramètre d'entrée et pour fournir une estimation de la valeur vraie du débit ou du paramètre d'entrée, selon le cas.

2.2.2 Équation de modélisation

2.2.2.1 Une équation de modélisation (comme une équation de quatrième ordre) qui permet d'obtenir une série de coefficients (a, b, c, d, e, etc.) et une estimation de l'incertitude de l'ajustement de la courbe fournie doivent être utilisées.

2.2.2.2 Les coefficients de l'équation spécifiés en 2.2.2.1 doivent être programmés dans le dispositif qui héberge la fonction de correction.

2.2.2.3 Les corrections doivent être calculées avec la même équation, par les dispositifs qui hébergent la fonction de correction, et utilisées pour corriger l'unité de mesure du mesurage ou le paramètre d'entrée et fournir une estimation de la valeur vraie du débit ou du paramètre d'entrée.

2.2.3 Interpolation discrète par étapes

2.2.3.1 L'erreur entre les valeurs d'étalonnage prédéterminées adjacentes doit être la valeur d'étalonnage déterminée au plus faible pourcentage de la plage pour le compteur ou le dispositif.

2.2.3.2 Les exigences spécifiées en 2.2.1.2 et en 2.2.1.3 s'appliquent.

3.0 Exigences techniques

Tous les paramètres qui ne sont pas mesurés, mais qui sont nécessaires pour la correction doivent être contenus dans le dispositif qui héberge la fonction de correction avant qu'un mesurage soit effectué.

4.0 Exigences relatives au marquage

4.1 En plus des exigences applicables de la partie 1, article 9.0, les renseignements suivants doivent se trouver dans le dispositif qui effectue la correction et doivent être vérifiables :

  1. Chaque point d'essai auquel le dispositif a été éprouvé et l'erreur au point d'essai;
  2. Le débit actuel ou le paramètre d'entrée utilisé par la fonction de correction;
  3. Le facteur de correction appliqué qui a été déterminé par la fonction de correction.

5.0 Essais de rendement

5.1 À tout le moins, le requérant doit effectuer les essais suivants et présenter les résultats de ces essais avec sa demande :

  1. Un essai de rendement effectué à un point d'essai inférieur au point d'essai minimal pour lequel une erreur connue a été établie;
  2. Un essai de rendement effectué à un point d'essai supérieur au point d'essai maximal pour lequel une erreur connue a été établie;
  3. Des essais de rendement à différents points d'essai, entre les paramètres d'entrée ou les débits minimal et maximal pour lesquels l'approbation est demandée.
Date de modification :