Archivé — Pratiques exemplaires 2011

Image bannière des Pratiques exemplaires 2011

Bienvenue

Image bannière des Pratiques exemplaires 2011

Recommandations de certains des meilleurs éducateurs de la petite enfance au Canada

Points de vue des lauréats des Prix du Premier ministre pour l'excellence en éducation de la petite enfance 2010-2011

Depuis plus de huit ans, les Prix du Premier ministre pour l'excellence en éducation de la petite enfance ont rendu hommage à des éducateurs novateurs et inspirants de partout au Canada. Des éducateurs particulièrement efficaces de chaque province et territoire ont été mis en candidature en raison de leurs réalisations. Les prix visent à reconnaître et à célébrer les efforts d'éducateurs exceptionnels qui excellent dans l'art de favoriser le développement et la socialisation des jeunes enfants qui leur sont confiés, tout en les aidant à acquérir les connaissances de base dont ils ont besoin pour prendre le meilleur départ possible dans la vie.

Les Prix du Premier ministre pour l'excellence dans l'enseignement ont été lancés en 1993. Pour de plus amples renseignements au sujet des lauréats, consultez : www.ppm.gc.ca

L'an dernier, dix éducateurs exceptionnels ont été reconnus pour leur engagement indéfectible et leurs méthodes créatives à l'égard de l'éducation et des soins à la petite enfance. D'un grand défenseur des arts à la pensée progressiste à un passionné de l'environnement surnommé à juste titre « Nature Boy » (Monsieur Nature), d'un chaleureux solliciteur de fonds à un militant altruiste pour les enfants et les familles à risque, voici certains des mentors les plus fascinants du Canada. Lire au sujet de chaque lauréat ici.

En octobre 2011, les éducateurs sont venus à Ottawa en l'honneur de la Journée mondiale des enseignants pour un tourbillon de quatre jours d'activités, notamment une rencontre privée avec le premier ministre, une visite du Ottawa Inuit Children's Centre organisée par le lauréat Frederik Simpson, une excursion au Musée de l'aviation et de l'espace du Canada, et une réception spéciale au 24 rue Sussex donnée par Mme Laureen Harper. L'apogée de ces activités était la cérémonie nationale de remise des prix. Les lauréats des prix en enseignement et en éducation de la petite enfance se sont rassemblés au Musée canadien de la nature en compagnie de l'honorable Peter Van Loan, de la maîtresse de cérémonie Catherine Clarke et d'une brochette de dignitaires, dont plusieurs députés qui étaient venus tout spécialement pour rendre hommage aux lauréats de leur circonscription. Un des faits saillants de la cérémonie a été le discours prononcé par l'astronaute canadien Robert Thirsk, qui a chaleureusement reconnu que c'était l'influence précoce de ses propres enseignants qui lui a permis de prendre le chemin de la réussite.

Au cours de leur séjour à Ottawa, les éducateurs ont également eu l'occasion de rencontrer le gouverneur général, le très honorable David Johnston, à Rideau Hall. Cette visite a été particulièrement pertinente puisque Son Excellence est lui-même un éducateur chevronné reconnu pour inspirer les élèves. Le gouverneur général a invité les lauréats des PPM à lui faire part de leurs réflexions et de leurs idées sur l'excellence dans l'enseignement. L'échange s'est produit à un moment propice puisque ces lauréats venaient de consacrer une journée et demie à cerner les forces et les pratiques exemplaires des bons professionnels de l'enseignement et de l'éducation de la petite enfance, les risques que doivent prendre les éducateurs, les enjeux auxquels est confronté le milieu de l'éducation du XXIe siècle et les leçons que les enfants donnent à ceux qui leur enseignent. Les dix lauréats ont décidé de partager leur savoir avec leurs collègues éducateurs dans l'ensemble du Canada, et ce, dans quatre catégories distinctes. Pour découvrir la méthode d'enseignement de certains des meilleurs éducateurs de la petite enfance du Canada, veuillez poursuivre la lecture.

Les lauréats des Prix du Premier ministre pour l'excellence en éducation de la petite enfance 2011 avec le ministre Peter Van Loan. Première rangée (de gauche à droite) : Peter Van Loan, Teresia Louden, Carol McPhee, Frederick Simpson, Teresa Burke, Kimberly Speer. Deuxième rangée (de gauche à droite) : Alma Crane-Hennessey, Dominic Bradford, Antje Bitterberg, Denise Squizzato, Ellen Muirhead.

Les lauréats révélés


Antje Bitterberg—Consacrer du temps à la réflexion

Antje Bitterburg

Toujours curieuse, Antje Bitterberg croit qu'elle doit appliquer la théorie de l'éducation à son milieu d'apprentissage préscolaire. Elle a mis sur pied avec ses collègues de travail un club de lecture inspiré de l'ouvrage Releasing the Imagination de Maxine Greene. Les membres du groupe se sont réunis chaque semaine pour discuter et ils ont rapidement établi une corrélation entre les idées tirées de l'ouvrage et le système d'éducation de la petite enfance ainsi que ceux qui y enseignent.

« Certains de nos débats étaient vifs, mais les sujets et les enjeux étaient toujours stimulants », se rappelle Madame Bitterberg qui croit fermement en l'établissement d'un espace pour permettre aux éducateurs de discuter des valeurs entourant l'éducation de la petite enfance. Elle est d'avis que les éducateurs doivent adopter une approche proactive à l'égard du perfectionnement professionnel, qu'il s'agisse d'un cours particulier pour développer une compétence ou d'une rencontre informelle entre collègues. « Il est excessivement important, et enrichissant, de prendre le temps d'échanger et de réfléchir avec des gens de votre domaine. »

Madame Bitterberg affirme que la réflexion avec des pairs et au sujet de sa propre méthode d'éducation est essentielle pour devenir le genre d'éducateur qui peut exercer une influence sur le développement des jeunes enfants. Elle a commencé à écrire un journal lorsqu'elle était à l'université et continue de le faire aujourd'hui pour comprendre et observer ses méthodes d'enseignement. « Lorsque je tiens un journal, mon travail s'en trouve valorisé parce que j'établis constamment des comparaisons et des liens entre la théorie et la pratique. »

Grâce à sa méthode d'enseignement fondée sur la recherche et l'exploration, Madame Bitterberg est déterminée à créer des occasions d'apprentissage pour les éducateurs, les enfants et leurs parents. Ces moments d'apprentissage prennent souvent la forme d'une expérience collective commune. L'un de ses projets est la création d'un album de famille. Elle encourage les parents des enfants de son programme des tout-petits à rédiger quelques pages dans l'album à leur sujet, au sujet de leur enfant et de leur vie. Elle expose l'album dans l'espace d'apprentissage pour que chacun y ait accès et que tous apprennent à se connaître.

« Lorsque je regarde le chemin parcouru en tant qu'éducatrice de la petite enfance, je me rappelle clairement les moments où j'abordais de nouveaux projets avec l'esprit ouvert ou lorsque j'osais prendre un risque. Malgré la difficulté, le défi ou l'incertitude du résultat, la récompense est inimaginable. »

haut de la page

Dominic Bradford—Laisser les enfants apprendre selon leurs propres critères

Dominic Bradford

Dans le milieu d'apprentissage de Dominic Bradford, chaque activité doit s'inscrire dans une expérience concrète pour les enfants avant de devenir abstraite et significative à un niveau plus profond. Pour donner l'occasion aux enfants de participer à des exercices concrets ou d'établir des rapports entre des concepts et des expériences, il faut élaborer un programme réfléchi et perceptif. « Les projets et programmes qui éduquent les enfants en les faisant prendre part à la collectivité à l'extérieur de l'école donnent du sens à l'apprentissage et concrétisent les idées », explique Monsieur Bradford.

Les enfants qui se sentent en confiance dans leur environnement sont plus susceptibles d'interagir librement et de prendre en charge leurs propres expériences et, par conséquent, d'accroître leurs possibilités d'apprentissage. «Il est important que les enfants apprennent à agir pour eux-mêmes, ajoute Monsieur Bradford. En leur donnant l'occasion de bâtir leur propre confiance et de créer leur propre sens de l'ordre, nous leur permettons de développer leur amour propre ».

Pour aider les enfants à créer leur propre sens de l'ordre, Monsieur Bradford est d'avis qu'il faut enseigner aux enfants la grâce et la courtoisie. « Ils prennent conscience qu'il faut réfléchir calmement lorsque je leur parle de ces qualités, dit-il. Les enfants ont besoin d'apprendre à évoluer dans le monde en témoignant du respect pour eux-mêmes, leurs pairs et leur environnement. En leur enseignant à se conduire avec grâce et respect, je crois que je les prépare à être des apprenants sensibles. »

haut de la page

Teresa Burke—Les éducateurs doivent avoir la possibilité d'apprendre

Teresa Burke

Il est essentiel de créer un milieu d'apprentissage interactif et imaginatif pour inspirer les enfants, mais le rôle de l'éducateur en garderie est souvent fugace. « Il est tout aussi important de valoriser le personnel que de valoriser le milieu d'apprentissage et les enfants, selon Teresa Burke. Des membres du personnel qui se sentent valorisés concerteront leurs actions, communiqueront clairement et apporteront leur soutien indéfectible. » Lorsqu'un enfant est entouré des mêmes éducateurs tout au long de son cheminement préscolaire, de forts liens de confiance se tissent entre eux et la mentalité de groupe s'en trouve renforcée. « Les éducateurs savent qu'il existe un lien étroit entre le milieu d'apprentissage et la maison. Les membres du personnel qui ont à cœur leur travail se doivent de connaître personnellement chaque enfant et de bien comprendre sa dynamique familiale pour lui assurer une éducation de meilleure qualité », ajoute Madame Burke.

Madame Burke estime qu'il faut créer des occasions de réseautage avec d'autres éducateurs pour offrir du soutien et demander des conseils. « Le fait d'échanger avec d'autres m'a permis de comprendre la nature de l'éducation de la petite enfance dans un sens plus large. Je comprends maintenant vraiment la nécessité d'accorder plus d'importance aux questions relatives à la garde d'enfants; notamment, les raisons pour lesquelles les éducateurs devraient choisir des matériaux de qualité au détriment de la quantité. » Madame Burke assiste à de nombreuses réunions portant sur l'éducation parce qu'elle estime qu'il est impératif de veiller à ce que les soins en éducation de la petite enfance demeurent au cœur des débats ou des conversations sur l'éducation.

« À l'instar des enfants qui ont besoin d'être entourés de soins pour se développer et apprendre, les éducateurs doivent reconnaître l'importance de l'amélioration de leurs techniques et méthodes, » explique Madame Burke, qui met fortement l'accent sur les possibilités de perfectionnement professionnel pour les éducateurs depuis qu'elle a constaté que les enfants n'apprennent pas aussi bien avec un enseignant épuisé ou en manque d'inspiration. « Les éducateurs ont besoin de temps et d'espace pour se réinventer, se redynamiser et se remettre en selle. Pour avoir de l'influence, un éducateur doit s'accorder du temps de réflexion et d'approfondissement. »

haut de la page

Alma Crane-Hennessey Établir un lien entre l'apprentissage à la maison et l'apprentissage à l'école

Alma Crahe-Hennessey

Pour beaucoup de parents de sa collectivité, Alma Crane-Hennessey a été la première pourvoyeuse de service de garde d'enfants. « Il est important pour moi d'instaurer graduellement un climat de confiance avec les adultes et les enfants, dit-elle. J'encourage les parents à venir passer autant de temps qu'ils le souhaitent dans ma classe et à y prendre part comme bon leur semble. »

Selon Madame Crane-Hennessey, il faut reconnaître et accepter les sentiments et les inquiétudes des parents et de leurs enfants. C'est pour cette raison qu'elle commence la plupart des leçons en s'asseyant par terre avec tout le monde. Elle observe discrètement et convient de la meilleure façon de procéder pour continuer la leçon. « Parfois, ce sont les enfants qui ont besoin d'être rassurés et parfois, ce sont les parents qui ont du mal à se séparer de leurs enfants », explique-t-elle.

La « théorie de l'attachement » et le renforcement de la confiance sont des éléments clés de la méthode d'enseignement de Madame Crane-Hennessey et elle estime que l'apprentissage est réciproque. « En témoignant de la confiance aux enfants, je leur enseigne la confiance. En témoignant du respect aux enfants, je leur apprends à respecter les autres. En essayant d'établir des liens avec mes enfants, je leur enseigne à faire preuve de tolérance. » La dynamique entre ceux qui enseignent et ceux qui apprennent est savamment équilibrée dans l'environnement de Madame Crane-Hennessey, où l'on trouve accueil et compassion.

« Je veille à créer une ambiance invitante pour le parent afin qu'il comprenne que nous avons tous les deux un important rôle à jouer dans l'éducation de son enfant. Je m'engage totalement auprès des familles et je m'efforce de les intégrer dans la collectivité. » En animant des repas-partage de financement, en organisant des déjeuners-rencontres et en intégrant les antécédents culturels des enfants dans ses activités d'apprentissage, Madame Crane-Hennessey s'emploie à faire participer les parents au centre de la petite enfance et, éventuellement, à chacune des étapes d'apprentissage de leurs enfants.

haut de la page

Teresia Louden—Concentrer les méthodes d'enseignement autour de l'idée du jeu

Teresia Louden

« Je crois qu'en favorisant le jeu, je peux tout enseigner aux enfants, affirme Teresia Louden. Chaque enfant doit pouvoir jouer — et c'est en jouant qu'il apprend et développe son sens de l'éthique et ses propres forces. »

Les enfants possèdent une capacité naturelle et le désir d'avoir du plaisir — en apprenant à canaliser l'énergie enjouée et pleine de vitalité des enfants, les éducateurs peuvent transformer ces moments actifs en expériences d'apprentissage enrichissantes. « Les enfants sont énergiques; l'énergie est créative; la créativité est synonyme de progrès; le progrès représente l'avenir de nos enfants », rappelle Madame Louden.

Les éducateurs ont tout avantage à apprendre à faire semblant avec les enfants. Selon Madame Louden, il s'agit d'un outil particulièrement puissant sur lequel les éducateurs en milieu de garde peuvent compter pour enseigner des valeurs, des aptitudes sociales et du vocabulaire. « Le jeu requiert de l'imagination et les éducateurs devraient faire travailler régulièrement leur propre imagination pour rester actifs et conscients du processus d'apprentissage que les enfants entreprennent. »

En plus de recourir à des méthodes ludiques pour enseigner aux enfants sous sa garde, Madame Louden encourage les parents à utiliser le jeu comme méthode d'enseignement avec leurs enfants puisque l'apprentissage préscolaire repose principalement sur la supposition, le questionnement, la recherche, la manipulation et le jeu — autrement dit, le processus de réflexion créative. « Les parents sont les premiers enseignants de l'enfant. Ils connaissent bien les forces de leur enfant et peuvent en parler aux éducateurs, explique Madame Louden. En incitant les parents à utiliser à la maison les mêmes techniques que les éducateurs utilisent dans le milieu d'apprentissage, nous contribuerons à la réussite des enfants. »

haut de la page

Carol McPhee—Susciter la curiosité chez les enfants confiés à vos soins

Carol McPhee

Carol McPhee crée des espaces pour faire en sorte que de grandes choses se produisent et des endroits pour permettre aux enfants de créer, de découvrir et de croître. Le jeu et l'exploration sont les thèmes directeurs de ses leçons au cours desquelles elle utilise une panoplie de jouets évolutifs et de véritables objets.

« J'utilise de véritables objets, car j'ai remarqué que les enfants sont plus disciplinés lorsqu'ils les manipulent que lorsqu'ils utilisent des jouets dont l'objectif est préétabli », explique Madame McPhee. Elle ajoute que les enfants en font souvent différents usages et les utilisent de façon plus créative. Surnommée chaleureusement la « Hub Cap Lady » (dame aux enjoliveurs) depuis qu'elle a transformé un objet apparemment inutile en un jouet didactique pour les enfants, Madame McPhee est renommée pour transformer de manière innovatrice des objets du quotidien en outils d'exploration fascinants et amusants qui permettent aux enfants d'apprendre.

« Il est important de tenir compte de la qualité du matériel lorsqu'on évalue les besoins éducatifs de la petite enfance, mentionne Madame McPhee, les enfants obtiendront de meilleurs résultats avec du matériel de meilleure qualité. »

Madame McPhee s'inspire de tout pour créer des projets et des activités. « J'adapte souvent mes leçons au gré des saisons ». Les enfants évoluent de façon personnelle dans son milieu d'apprentissage parce qu'elle est résolue à laisser leur créativité orienter les conversations et les résultats des projets.

haut de la page

Ellen Muirhead—Faites confiance au processus d'apprentissage

Ellen Muirhead

« L'image que l'enfant a de lui-même au début de sa scolarité est primordiale; il doit être reconnu comme un être à part entière et ses idées doivent être prises en compte, explique Ellen Muirhead. Elle croit que chaque enfant peut participer de manière active et compétente à son éducation — quel que soit son âge.

La méthode d'enseignement de Madame Muirhead s'inspire de l'approche Reggio Emilia qui repose essentiellement sur un programme axé sur la réponse. Les leçons, les activités et les concepts élaborés au fil de la leçon sont fondés sur les réflexions, les idées et les intérêts des enfants. « Il est important de créer une communauté d'apprenants, selon Madame Muirhead. Les éducateurs doivent apprendre à connaître leurs élèves — ils doivent offrir des expériences qui permettent à chaque enfant de s'exprimer afin de cerner la façon dont chaque enfant apprend pour ensuite s'en servir. »

Pour ce faire, Madame Muirhead a notamment créé des leçons souples, qui suscitent la participation et qui donnent aux enfants l'occasion d'établir un lien avec le sujet. Dans le cadre d'un projet inspiré des Jeux olympiques d'hiver de 2010 à Vancouver, Madame Muirhead a encouragé ses enfants à vivre la fièvre des jeux en brandissant des drapeaux et en chantant des chansons, leur permettant ainsi de donner plus de sens au concept des Olympiques. « Le fait de travailler à des leçons ou à des projets liés à la communauté internationale permet aux enfants d'assimiler l'information et d'établir des liens au-delà du milieu d'apprentissage. »

La confiance est un autre élément important dans la garderie de Madame Muirhead — la confiance à l'égard du cours naturel du processus d'apprentissage et la confiance à l'égard de la capacité de réagir de l'équipe d'éducateurs au processus d'apprentissage avec la facilité et la souplesse voulues. « Lorsque vous commencez à enseigner d'une certaine façon, vous ne savez pas toujours ce qu'il en résultera. Les éducateurs doivent être convaincus que les interactions et les conversations divergentes qui émanent du processus sont tout aussi valables que l'objectif final », affirme Madame Muirhead.

haut de la page

Frederick Simpson—Établir un lien entre le monde naturel et le monde que vous créez à la garderie

Frederick Simpson

Frederick Simpson, qui prend soin de plusieurs familles et enfants associés à la Société d'aide à l'enfance, comprend parfaitement la nature délicate des services de garde. Même si les enfants ont besoin d'être inspirés par les activités d'apprentissage et d'y participer, Monsieur Simpson prend garde de ne pas négliger les besoins des parents durant les premières étapes de l'éducation de leurs enfants. Monsieur Simpson a mis sur pied un groupe de pères afin d'encadrer et de conseiller de jeunes pères. Il les aide à comprendre sa méthode d'enseignement, en plus de susciter l'échange de vues sur les enfants et le cours que suivra leur apprentissage. « Il est important d'amorcer un dialogue et d'être réceptif aux questions soulevées par les parents. »

En plus d'aider les parents à mieux comprendre le monde qu'il a créé dans sa garderie, Monsieur Simpson essaie d'encourager ses enfants à mettre leur apprentissage en lien avec l'environnement. Surnommé affectueusement « Nature Boy » (Monsieur Nature), Monsieur Simpson croit qu'il faut à la fois emmener les enfants dans la nature et amener la nature dans le milieu d'apprentissage. « J'enseigne aux enfants à vivre dans Ia nature, et non seulement à vivre avec elle. »

L'une des forces motrices du milieu d'apprentissage de Monsieur Simpson consiste à toujours tirer parti des moments propices à l'apprentissage — et ces moments sont souvent inattendus. « J'essaie de penser comme un enfant de quatre ans et je vois mon milieu d'apprentissage comme un enfant de quatre ans lorsque je commence à concevoir mes leçons, explique Monsieur Simpson. Un enfant de quatre ans ne se fixe pas de limites, il ne voit que des possibilités; j'essaie donc de faire de même. » En laissant les situations se développer naturellement et en ne fixant pas trop de résultats, Monsieur Simpson peut enseigner aux enfants de grandes leçons en les laissant simplement arriver naturellement aux conclusions. « J'essaie toujours de déterminer à quel moment il est judicieux d'aider les enfants à résoudre un problème ou de répondre à leurs questions, et à quel moment les laisser se débrouiller par eux-mêmes. »

haut de la page

Kimberly Speer—Tout ce que vous présentez aux enfants doit être significatif et pertinent

Kimberly Speer

Kimberly Speer est déterminée à considérer ses élèves comme des entités individuelles qui proviennent de divers systèmes familiaux. Dans ces systèmes, la vie, la personnalité et l'identité de chacun de ses élèves sont empreintes de traditions familiales, d'expériences culturelles, de compétences parentales et autres. « Mon engagement visant à considérer et à traiter chaque élève comme une entité individuelle — et non pas comme un groupe homogène d'enfants de cinq ans — a grandement contribué à la réussite de mon enseignement. »

« Les enfants ont besoin de se sentir libres d'être eux-mêmes et d'évoluer », affirme Madame Speer. En utilisant l'art et du matériel de manipulation comme moyens significatifs d'expression personnelle, Madame Speer encourage ses élèves à découvrir qui ils sont et le monde qui les entoure. Elle y parvient en organisant des activités pratiques et en lançant des projets imaginatifs comme le projet Special Me qui a permis à chaque enfant de créer une présentation portant sur lui-même et sur son unicité qu'il a ensuite présenté à la classe. « Tous les enfants ont besoin de sentir que leur travail est important, que leurs mots sont importants et qu'ils sont importants », rappelle Madame Speer.

Le processus de travail, de jeu et de création de l'enfant est valorisé et respecté dans le lieu d'apprentissage préscolaire de Madame Speer. Elle prévoit suffisamment de temps et d'espace pour inciter les enfants à explorer et à expérimenter davantage. « Le milieu scolaire doit respecter le rythme des enfants — ils ne doivent pas se sentir toujours pressés ou sentir qu'ils n'ont pas pu accomplir ce qu'ils voulaient, explique-t-elle. Si leur rythme est respecté, les enfants verront graduellement leur travail comme une activité positive et se sentiront moins frustrés par le processus. »

Madame Speer utilise une approche pédagogique « constructiviste » qui encourage les enfants à créer leur propre paradigme du monde qui les entoure. Elle favorise un milieu qui suscite la curiosité et inspire le dépassement, tout en développant leur façon de voir les choses. Comme elle le dit si bien, « j'enseigne pour émerveiller mes enfants ».

haut de la page

Denise Squizzato—Offrir aux enfants diverses façons d'utiliser les outils et d'apprendre

Denise Squizzato

Denise Squizzato applique une stratégie de communication globale pour tout ce qu'elle entreprend dans son milieu d'apprentissage, tirant parti du langage des signes ainsi que de repères visuels et sonores pour communiquer avec les enfants sous sa garde. Madame Squizzato s'occupe d'un groupe d'enfants aux besoins particuliers qui présentent des compétences et des niveaux de développement différents. « Dans mon milieu d'apprentissage, la constance est de mise, explique Madame Squizzato. Ma méthode d'enseignement est plus structurée de manière à indiquer aux enfants ce qui arrive maintenant et ce qui va se passer. »

Très attentive aux différentes aptitudes des enfants, Madame Squizzato est extrêmement sensible à leurs capacités et à leurs progrès, ce qui lui permet de les encourager à poursuivre lorsqu'ils appréhendent un sujet ou à ralentir pour prendre le temps de réfléchir. Elle veille à adapter les outils pédagogiques aux besoins de chaque enfant. Bien que les ressources utilisées soient les mêmes pour tous les enfants, quel que soit leur niveau de compréhension, Madame Squizzato guide chaque enfant dans son interaction avec l'outil en fonction de ses besoins. En présentant aux enfants différentes façons d'utiliser les outils didactiques dans le cadre d'un thème donné, elle donne à chaque élève une chance égale de participer à la leçon.

« Je veille tout particulièrement à n'exclure personne, même si les enfants ont différents niveaux d'habiletés. Ainsi, lorsque j'enseigne des concepts particuliers, je peux également aider les enfants à développer leur patience et leur tolérance à l'égard des autres », explique-t-elle. Madame Squizzato laisse souvent les enfants assumer un rôle de chef de file dans le cadre de ses leçons en les encourageant à s'entraider lorsqu'ils le peuvent. « Les enfants au développement caractéristique assument souvent le rôle de coenseignant en aidant, dans la mesure du possible, les enfants qui présentent des besoins particuliers. »

Qualités d'un remarquable éducateur

Les jeunes enfants ont besoin d'encouragements. Ils veulent faire partie de l'expérience. De bons éducateurs savent qu'ils doivent inspirer et rendre autonomes les enfants d'aujourd'hui tout en leur offrant un milieu d'apprentissage qui est source d'émerve i llement. En octobre dernier, les lauréats des Prix du premier ministre pour l'excellence en éducation de la petite enfance 2010-2011 se sont réunis à Ottawa pour discuter de ce qu'il faut posséder pour être un éducateur efficace. Les membres du groupe ont fait part de leurs histoires personnelles, tant leurs difficultés que leurs triomphes, ont partagé leurs techniques et méthodes privilégiées et ont convenu des dix caractéristiques essentielles qui définissent l'éducateur de la petite enfance idéal dans le milieu d'apprentissage canadien d'aujourd'hui.

  1. Développer la créativité

    Développer la créativité dans le milieu d'apprentissage favorise un esprit curieux chez les enfants confiés à vos soins. Pour enseigner à des enfants de différents milieux, qui peuvent ne pas réagir de la même façon à ce que vous leur enseignez, vous devez être créatif. Les éducateurs doivent faire preuve d'originalité et avoir une vision en vue d'enseigner dans un lieu physique qui, parfois, n'est pas idéal et où les ressources peuvent être limitées. Les éducateurs, comme les lauréats de cette année, savent qu'il faut de l'imagination pour rendre l'apprentissage amusant. Ils comprennent l'importance de penser et d'agir de façon novatrice.

    Vous pouvez transformer votre milieu d'apprentissage en un lieu d'exploration et de découverte en faisant appel à votre propre créativité. Servez-vous de projets d'arts en tant que moyen d'exploration personnel et intéressant. Regardez le monde qui vous entoure et laissez-le vous inspirer pour vos activités. La lauréate Carol McPhee y est parvenue grâce à des objets des plus inusités. Découvrez ce qui a fonctionné pour elle.

  2. Démontrer de la passion

    La plupart des éducateurs de la petite enfance sont dotés d'un enthousiasme inné, sachant que les idées et les expériences qu'ils partagent avec les enfants et la façon dont ils les partagent peuvent créer des impressions durables. Démontrez votre passion chaque jour. Soyez enthousiaste et laissez votre ardeur inspirer les enfants afin qu'ils désirent apprendre et croître. N'oubliez pas que vos interactions avec les enfants ont une incidence sur leur vie et chérissez l'influence que vous avez sur leur développement. Par ailleurs, n'hésitez pas à partager votre enthousiasme à propos de l'éducation avec les parents et vos collègues en organisant des rencontres sociales et des discussions axées sur les enjeux qui vous préoccupent et qui concernent les enfants confiés à vos soins.

  3. Penser de façon divergente

    Les adultes sont souvent étonnés par les perceptions inattendues que les jeunes enfants ont du monde autour d'eux et les façons uniques dont ils expriment leur imagination. Afin d'aider les enfants à trouver les moyens et la confiance de faire part de leurs idées, vous devez essayer d'envisager que tout est possible. Pensez de façon divergente et soyez créatif! Vous pouvez y arriver en concevant pour les enfants différentes façons d'aborder un concept afin que ce dernier ait un sens pour eux. Ou encore, laissez les enfants comprendre par eux-mêmes un sujet en leur donnant une variété de façons d'interagir avec des outils d'apprentissage. Essayez de faire en sorte que tout ce que vous présentez aux enfants soit significatif et pertinent à l'aide d'une activité simple, comme leur faire donner de brefs exposés sur leurs couleurs ou jouets préférés, pour ainsi la transformer en une occasion pertinente pour les enfants de révéler qui ils sont. La lauréate Kimberly Speer a été à même de constater à quel point la pensée divergente est un outil didactique précieux.

  4. Favoriser la reconnaissance et la prise en compte

    Lorsque vous êtes pleinement confiant de votre rôle en tant qu'éducateur de la petite enfance, les frontières sont faciles à définir. Il est important de vous respecter et de tenir compte de votre point de vue. Vous pouvez acquérir de la confiance en vos capacités d'éducateur en structurant un milieu d'apprentissage qui répond aux besoins des enfants. Essayez de concevoir vos leçons en tant que modèle de réflexion continue pour les enfants, leurs parents et vous-même. Prenez le temps d'avoir une communication ouverte et réfléchie avec vos collègues et les parents de vos enfants. En réexaminant les idées et les expériences, l'apprentissage devient moins abstrait et plus concret.

  5. Avoir l'esprit ouvert

    Les enfants révèlent qui ils sont de par leur propre langue et leurs propres gestes. Essayez d'instiller un sens et une compréhension de ce que sont le professionnalisme et la courtoisie à vos élèves pour les aider à développer une façon calme de penser, d'agir et d'interagir. Appréciez les personnalités des enfants pour ce qu'elles sont et encouragez-les à partager leur individualité avec les autres et avec vous-même. Vous pouvez montrer que vous vous intéressez à eux en tant que personnes en les écoutant et en respectant ce qu'ils disent. Soyez ouvert à différentes perspectives et façons de faire. Inspirez-vous de vos pairs et de gens comme le lauréat Dominic Bradford, pour savoir comment permettre aux enfants d'apprendre en utilisant des moyens qui leur conviennent personnellement.

  6. S'adapter au moment présent

    Toutes les professions en éducation exigent que les mentors et les enseignants soient polyvalents. La plupart des éducateurs de la petite enfance comprennent l'importance de gérer le changement et de se préparer en fonction de l'imprévu. Faites preuve de souplesse en tout temps et soyez à l'écoute des besoins des enfants. Il est permis de passer à autre chose lorsqu'une méthode ne fonctionne pas et de modifier les outils d'apprentissage pour répondre aux besoins des enfants. Il est essentiel de suivre un horaire quotidien pour effectuer les tâches et atteindre les objectifs. Essayez toutefois de réserver suffisamment de temps afin de permettre un déroulement naturel. Laissez aux enfants le temps de s'engager pleinement et de réfléchir à leurs activités et ainsi de mieux apprécier ce qu'ils font.

  7. Être énergique

    Les éducateurs, comme les lauréats de cette année, font en sorte que l'apprentissage soit captivant et intéressant. Avec imagination et exubérance, vous pouvez appliquer votre propre amour de l'apprentissage à toutes les leçons et les rendre ainsi mémorables pour les enfants. Encouragez les enfants à reconnaître leurs propres réalisations et faites-en l'éloge. Inspirez-les à être émerveillés. Préparez les jeunes enfants pour l'école en les motivant avec votre propre énergie. Considérez chaque jour que vous consacrez aux enfants qui vous sont confiés comme une occasion de leur enseigner à prendre goût à apprendre.

  8. Prendre des risques

    En prenant des risques dans le milieu d'apprentissage, vous récolterez les fruits qui s'y rattachent. Essayez de transformer les problèmes en catalyseurs de changements positifs en s'attaquant aux problèmes de front ou en essayant une approche novatrice. Il est important d'enseigner aux jeunes enfants la valeur de prendre des risques raisonnables. La meilleure façon d'y arriver est de donner l'exemple : soyez honnête dans les discussions que vous avez avec vos collègues. Faites participer les enfants à la collectivité dans le cadre d'une leçon. Confiez-leur du matériel avec lequel ils peuvent assumer leur indépendance et encouragez-les à utiliser un langage correct. Les éducateurs de la petite enfance progressistes créent un milieu au sein duquel les enfants se sentent soutenus afin qu'ils explorent et expérimentent avec enthousiasme.

  9. Adorer les enfants

    Éduquer les jeunes enfants exige un niveau profond d'engagement. En tant qu'éducateur de la petite enfance, vous devez croire que le rôle que vous jouez dans leur développement est d'une grande importance et vous devez posséder un amour authentique pour les enfants. Les éducateurs, tout comme la lauréate Alma Crane-Hennessey, enseignent à la fois avec le cœur et la tête, parfois comme un éducateur, parfois comme un parent. Ils apprécient chaque enfant pour sa contribution personnelle au milieu d'apprentissage et en procédant ainsi, ils créent un endroit spécial pour tous. Dites aux enfants qui vous sont confiés qu'ils sont importants, que ce qu'ils pensent est important et que les gestes qu'ils posent sont significatifs. Vous pouvez créer un milieu d'apprentissage optimal pour les enfants en croyant en eux et en les portant dans votre cœur.

  10. Éclater de rire

    Apprendre devrait être amusant. Rien n'est plus invitant pour un enfant qu'une salle animée remplie de rires. Faites en sorte que votre joie et votre enthousiasme soient palpables dans votre milieu d'apprentissage. Vous pouvez ainsi faire le fou, être enjoué et avoir du plaisir. Encouragez les enfants confiés à vos soins à rire et assurez-vous de rigoler avec eux. Les enfants possèdent une capacité naturelle et le désir d'avoir du plaisir. Vous pouvez leur enseigner de nombreuses leçons en intégrant des éléments exaltants. Voyez comment la lauréate Teresia Louden s'y prend pour conjuguer ces deux thèmes avec ses enfants, et apprenez à faire de même. En estompant la frontière entre le travail et le jeu, vous pouvez rendre l'apprentissage amusant.

Les dix plus grands enjeux auxquels font face les éducateurs de la petite enfance

Le milieu d'apprentissage développemental des jeunes enfants est complexe. Les éducateurs doivent trouver un équilibre entre l'enseignement lié aux besoins des enfants et le soutien à offrir aux parents pour la planification future de l'apprentissage. Chaque éducateur de la petite enfance doit pouvoir s'adapter aux situations tout en rendant l'apprentissage amusant, intéressant et fondamental. Tout comme il n'y a pas qu'un seul problème, il n'y a pas non plus qu'une seule solution. En tant que groupe collectif, les lauréats des Prix du Premier ministre de cette année ont fait état des défis auxquels ils sont confrontés dans leur propre milieu et dans le système d'éducation de la petite enfance en général.

  1. Le sentiment d'insécurité nuit à l'apprentissage

    Il existe de nombreuses façons de présenter des idées, d'enseigner des concepts et d'interagir avec les enfants. Les éducateurs contemporains épousent la diversité et ne reculent pas devant l'adversité. Il est important de montrer votre confiance à l'égard de vos méthodes d'enseignement et de vos approches professionnelles. Communiquez avec assurance la matière et vous obtiendrez la confiance des enfants.

  2. Le respect doit être réciproque

    Le respect est un thème fondamental dans tout milieu d'apprentissage. Bien qu'on enseigne aux enfants comment valoriser les autres, les parents doivent faire preuve de respect envers les éducateurs quant à leur rôle dans le développement de leurs enfants. Les éducateurs et les parents doivent s'entraider et travailler ensemble dans la mesure du possible. Les parents sont les premiers enseignants de leurs enfants et peuvent aider les éducateurs en partageant leur point de vue sur la façon dont leurs enfants apprennent. Les éducateurs ont un rôle particulier à jouer en incitant les parents à remarquer les capacités uniques de leurs enfants. Communiquer ouvertement, établir des relations de confiance et fonder les décisions dans le meilleur intérêt de l'enfant peuvent aider à atteindre et à maintenir ce partenariat de travail inestimable, comme l'a fait Alma Crane-Hennessey.

  3. Le lien famille-éducation de la petite enfance n'est pas clair

    Les concepts que vous enseignez en classe auront une grande incidence sur le développement de l'enfant s'ils sont appliqués à la maison. Le lien entre la maison et l'école devrait être défini afin que les éducateurs et les parents travaillent vers les mêmes objectifs. Tentez de bien comprendre le milieu d'apprentissage à la maison en vous renseignant sur la famille de chaque enfant et en établissant des voies de communication ouvertes avec les parents, même si cela signifie d'assister à chaque événement orienté vers l'éducation comme le fait la lauréate Teresa Burke. Il est également important de tenir les parents informés de la croissance de l'enfant en leur remettant régulièrement des comptes rendus et en établissant des objectifs avec eux. En informant les parents sur les compétences que vous développez dans vot re milieu d'éducation de la petite enfance, ils peuvent continuer à les cultiver à la maison.

  4. Les adultes présument bien des choses

    Lorsqu'on discute à propos des enfants, les adultes sautent souvent aux conclusions; ils prennent des décisions en fonction de ce qu'ils estiment être ce qu'il y a de mieux dans l'ensemble, plutôt que ce qui serait le mieux pour un enfant en particulier. Il est important d'évaluer vos idées sur l'éducation des enfants et de vous demander pourquoi vous pensez de cette façon. Assurez-vous de réexaminer vos présomptions au sujet de l'éducation de la petite enfance et de remettre en question vos attentes. Soyez attentif au ton et aux mots que vous utilisez lorsque vous parlez à propos des enfants, particulièrement s'ils sont devant vous. Rappelez-vous que les enfants à qui vous enseignez ne sont pas un groupe homogène, mais plutôt un mélange extraordinaire de petites personnes.

  5. Le monde évolue très vite

    Tout se déroule à grande vitesse dans le milieu d'apprentissage du XXIe siècle. Les éducateurs doivent savoir quand prendre du recul, ralentir et donner aux enfants le temps de se concentrer sur une idée ou une tâche. Cela peut prendre du temps avant que les enfants se sentent à l'aise dans leur entourage. La lauréate Denise Squizzato rappelle aux éducateurs que chaque enfant peut avoir besoin d'une combinaison différente de méthodes d'apprentissage. Il est donc important de respecter leur processus unique lorsqu'ils essaient quelque chose de nouveau et de ralentir le pas au moment de présenter de nouvelles activités. Essayez de faire preuve de patience et de profiter pleinement de chaque moment propice à l'enseignement. Continuez de planifier des projets ambitieux, mais également d'établir de petits buts raisonnables pour chaque activité.

  6. On ne tient pas compte de l'environnement dans les leçons

    De nombreux éducateurs, comme les lauréats de cette année, conviennent que les enfants doivent apprécier l'environnement naturel s'ils veulent réellement comprendre comment fonctionne le monde dans lequel ils vivent. Essayez de lier les connaissances qu'acquièrent les enfants quotidiennement dans votre milieu d'apprentissage avec l'environnement qui les entoure. Créez des liens positifs et respectueux avec la nature par l'expérimentation, et encouragez d'autres éducateurs à montrer aux jeunes enfants comment prendre soin d'eux-mêmes, des autres et de l'environnement. À l'instar des lauréats Carol McPhee et Fred Simpson, essayez de leur enseigner la nature… dans la nature.

  7. La créativité est définie en fonction d'un cadre rigide

    Aucun enfant n'est pareil. Ils s'expriment de façon distincte, démontrent une intelligence qui leur est propre et font le lien avec les connaissances de façon individuelle. Les éducateurs devraient être conscients des façons dont ils définissent la compréhension et déterminent la créativité. Essayez de développer une compréhension collective souple de ce qu'est la créativité, et de ce qu'elle pourrait être en encourageant la communication avec vos collègues. Avec les enfants qui vous sont confiés, essayez d'offrir des expériences d'apprentissage distinctes, comme des activités, des méthodes et des produits d'enseignement personnalisés qui leur conviennent le mieux. Présentez des projets qui peuvent être interprétés de différentes façons, permettant aux enfants de construire leur propre compréhension du monde qui les entoure en fonction de leurs propres intérêts. Et par-dessus tout, comme la lauréate Ellen Muirhead, ayez foi en la capacité d'un enfant d'apprendre par lui-même et d'enseigner aux autres.

  8. Les éducateurs hésitent à établir des réseaux

    Beaucoup d'éducateurs cherchent instinctivement des milieux qui leur permettent de se développer et de parfaire leurs compétences. D'autres doivent préciser et utiliser leurs ressources plus souvent pour créer et élargir leurs réseaux. Essayez d'adopter une approche proactive à l'égard du perfectionnement professionnel. Vous pouvez y arriver en établissant un espace pour vous et vos collègues où vous pouvez vous réunir et discuter des valeurs concernant les enfants. À l'instar de la lauréate Antje Bitterberg, vous pouvez lancer un club de lecture avec vos collègues pour lire et discuter des idées et théories éducatives. En nouant des liens avec d'autres éducateurs et en parlant candidement, vous pourrez affiner vos techniques et améliorer vos méthodes.

  9. Le financement précède les possibilités

    Assurer un contenu éducatif de qualité supérieure représente le plus grand défi pour la plupart des éducateurs. Le financement touche souvent la qualité de l'éducation, ainsi que l'environnement social et physique. La collecte de fonds est devenue un moyen essentiel pour bâtir un milieu d'apprentissage dynamique pour les enfants. Dans vos propres centres d'apprentissage, essayez de transformer les initiatives de collecte de fonds en occasions de développement communautaire. Organisez des événements sociaux pour recueillir des fonds et interagir avec les parents. Prévoyez des repas-partage avec les familles et encouragez-les à inviter leur cercle d'amis. Tendez la main à la collectivité et faites participer des entreprises et des organismes locaux à votre prochaine initiative de collecte de fonds. En informant les autres des avantages qu'on peut en retirer et en faisant participer la collectivité, vous créerez ainsi un plus grand nombre d'occasions pour obtenir les ressources qui aideront les enfants.

  10. L'espace est limité

    La plupart des éducateurs conviennent qu'on doit accorder une priorité plus grande aux soins aux enfants, notamment aux ressources, à l'espace et aux possibilités pour les éducateurs. Soyez un fervent défenseur d'une éducation de la petite enfance de qualité supérieure dans votre collectivité en assistant aux réunions de la collectivité et en engageant la conversation au sujet des questions qui vous touchent. Parlez aux directeurs ou aux représentants de votre centre ou de votre école et soulignez l'importance d'utiliser des matériaux de bonne qualité dans le but d'obtenir de meilleurs résultats chez les enfants. Gardez le contact avec les parents et les autres membres de la collectivité et informez-les des dernières méthodes et approches liées à la garde d'enfants afin qu'ils puissent mieux comprendre la dynamique de l'éducation de la petite enfance.

Les dix plus grands risques que doivent prendre les éducateurs de la petite enfance

L'apprentissage sous sa forme la plus pure constitue un grand saut dans l'inconnu. En tant qu'éducateur de la petite enfance du XXIe siècle, vous devez être le premier à sauter à pieds joints dans l'aventure. Les éducateurs de la petite enfance comprennent qu'ils travaillent dans un système complexe et qu'agir prudemment est la voie facile. Parfois, le système lui-même peut sembler un obstacle; vous devez trouver des façons de dépasser les limites, que ce soit les vôtres, ceux de vos élèves ou des écoles, de façon créative. On ne peut pas tout planifier à l'avance. Souvent, vous pouvez créer une expérience mémorable pour les enfants en vous laissant simplement aller et en risquant le coup. Ensemble, nos lauréats ont nommé certaines des dix étapes les plus courageuses que les éducateurs de la petite enfance peuvent prendre pour rendre leur milieu animé et stimulant où les enfants peuvent observer, penser et interagir. Voici certains risques que vous pouvez prendre pour établir une meilleure relation avec un enfant et innover de façon durable.

  1. Sortez des sentiers battus

    Les milieux d'apprentissage les plus interactifs exigent que les éducateurs soient novateurs et suscitent des changements. Tout comme les lauréats de cette année, vous êtes peut-être un pionnier de l'éducation de la petite enfance qui est animé d'une pensée novatrice, qui accueille ouvertement et explore des idées qui semblent saugrenues. Lorsque vous planifiez votre programme d'apprentissage, laissez-vous une marge de manœuvre pour mener les leçons dans des directions choisies par les enfants. Fondez les activités sur les pensées, idées et intérêts des enfants. Encouragez les enfants à essayer de nouvelles choses et à tenter de nouvelles expériences.

  2. Faites part de vos préoccupations

    La communication lie l'apprentissage qui a lieu à l'école avec l'apprentissage qui a lieu à la maison. Engagez et maintenez le dialogue avec les parents au sujet de leurs enfants en leur posant des questions essentielles et en ayant des conversations à caractère délicat. Parlez ouvertement au sujet de la préparation de l'enfant à adopter de nouveaux concepts et faites preuve d'honnêteté lorsque vous formulez vos recommandations au sujet du prochain niveau d'apprentissage.

  3. Exigez la qualité

    Enseigner aux enfants ce qu'est la qualité est une leçon importante. En utilisant des matériaux de qualité supérieure dans le milieu d'apprentissage, on peut provoquer des discussions sur la façon de prendre soin des objets et comment partager des choses spéciales avec d'autres. Essayez de promouvoir l'utilisation de produits naturels au lieu de produits commerciaux afin de respecter la nature comme le fait le lauréat Frederick Simpson. Soyez innovateur. Envisagez de transformer des articles de tous les jours en des outils d'apprentissage recyclés. En se servant de matériaux réels et accessibles, les éducateurs peuvent aider à favoriser l'appréciation, la créativité et l'ingéniosité chez les enfants.

  4. Favorisez le développement personnel

    Les éducateurs exceptionnels ne se contentent jamais de la médiocrité. Ils tentent de faire place à l'apprentissage continu et à la réflexion en vue de mieux répondre aux besoins des enfants qui leur sont confiés. Saisissez les occasions de développement personnel et professionnel pour que vous puissiez continuer à vous sentir motivé et interpellé. Pensez à votre profession de façon dynamique en vous tenant au courant des dernières tendances et efforcez-vous de devenir le meilleur possible.

  5. Déviez du parcours

    Dévier du parcours un certain temps ne veut pas dire que vous raterez votre cible. Il est important de faire preuve de souplesse. Essayez de suivre le chemin des enfants et écartez-vous parfois de l'horaire. Ne craignez pas que le cours des choses emprunte des directions imprévues. Adaptez-vous à la situation et préparez-vous à composer avec l'imprévu. Frederick Simpson emmène chaque jour ses enfants en excursion imaginaire dans la nature et il les laisse lui offrir des moments propices à l'apprentissage dont il peut tirer parti.

  6. Partagez l'autorité

    Les éducateurs doivent faire confiance à leur instinct dans le milieu d'apprentissage. Cependant, il est également essentiel de laisser place à l'instinct des enfants. Partagez le pouvoir de l'apprentissage avec les enfants en délaissant une partie du contrôle à certains moments et laissez-les guider leur propre éducation. Donnez-leur l'occasion d'apprendre les uns des autres en les laissant se débrouiller par eux-mêmes ou avec l'aide des autres, afin qu'ils puissent vivre des expériences enrichissantes et significatives.

  7. Exprimez vos attentes

    Lorsque vous pensez et estimez que les soins aux enfants sont importants, assurez-vous d'exprimer vos valeurs éducatives de même que vos attentes. Dites pourquoi vous pensez que certaines méthodes ou approches obtiennent de bons résultats, expliquez aux parents pourquoi vous introduisez certaines matières dans une leçon et parlez aux membres de la collectivité au sujet de l'importance d'améliorer le milieu de l'éducation de la petite enfance. Structurez la dynamique de votre milieu d'apprentissage en fonction de vos propres croyances pédagogiques.

  8. Osez demander plus

    En tant qu'éducateur, il est de votre nature de penser de façon réaliste. Vous savez qu'instiller le goût d'apprendre aux enfants à un jeune âge peut changer leur vie. Révolutionnez votre milieu d'apprentissage en favorisant l'amélioration de l'éducation de la petite enfance. Il existe de nombreuses façons de procéder ainsi. Communiquez avec les politiciens et les décideurs et faites part de vos préoccupations. Approchez la communauté et faites connaître les questions qui touchen t vos enfants. Évaluez les points de vue des adultes concernant les soins aux enfants et ne vous contentez jamais de conversations médiocres. En fin de compte, si vous n'osez pas demander plus, vous ne le recevrez peut-être jamais.

  9. Admettez vos faiblesses

    Vous n'avez pas à être spécialiste dans tout. Si vous pouvez admettre vos faiblesses, vous ne donnez pas de raisons aux enfants de douter de vos compétences. Vous montrez plutôt aux enfants que la vulnérabilité fait partie du processus d'apprentissage. Ouvrez-vous aux enfants qui vous sont confiés, ainsi qu'à leurs parents, et soyez honnête au sujet de vos capacités. Connaissez vos limites et souvenez-vous de demander de l'aide au besoin.

  10. Encouragez l'excellence

    Les lauréats de cette année savent ce qu'ils veulent obtenir des enfants confiés à leurs soins. Déterminez les choses que les enfants, selon vous, devraient savoir. Faites ensuite part de vos attentes aux parents et discutez comment, ensemble, vous pouvez arriver à ces objectifs. En ayant une bonne idée du processus à suivre pour atteindre les buts que vous avez fixés, vous pouvez guider les enfants vers l'excellence d'une façon positive et encourageante.

Les dix plus grandes leçons enseignées par les enfants

Les bonnes idées n'ont pas de limites, du moins chez les enfants. Les enfants ont de grands rêves. Ils ont l'audace innée de faire place à l'imagination, ce qui les aide à pousser les frontières du possible et à penser positivement. Ils peuvent également nous apprendre bien des choses. Les lauréats de cette année ont insisté sur le fait que les bons éducateurs accordent une attention toute particulière à ce que les enfants pensent et ressentent au sujet de leur propre apprentissage et du rôle de l'éducateur. Voici les dix plus grandes leçons qu'ils ont tirées des enfants confiés à leurs soins au cours de la dernière année.

  1. Faites preuve de patience

    Le milieu d'apprentissage est un endroit effervescent où les enfants sont régulièrement confrontés à de nouvelles idées et sont encouragés à essayer de nouvelles choses. Beaucoup de plans peuvent aller dans des directions inattendues et votre tolérance peut être mise à l'épreuve de façon quotidienne. Les éducateurs doivent être attentifs aux nombreux éléments qui composent l'enseignement, l'interaction avec les parents et le travail dans un système éducatif complexe. La patience est essentielle. Vous devez manœuvrer au sein du système avec conviction et grâce, sans vous démonter, lorsque vous interagissez avec de jeunes enfants.

  2. Les enfants sont compétents

    Lorsque vous donnez aux enfants l'occasion d'apprendre à leur propre rythme, vous leur permettez d'agir par eux-mêmes. Laissez-les prendre plus de responsabilités à l'égard de ce qu'ils savent et ne sous-estimez jamais ce qu'ils peuvent faire. Tenez compte des leçons que vous avez enseignées aux enfants et laissez-les faire le lien avec leurs propres idées. Encouragez-les à faire des choix et à s'exprimer.

  3. Communiquez de façon réfléchie

    En tant qu'éducateur, tout ce que vous dites en dit long sur qui vous êtes. La façon dont vous communiquez avec les enfants, les parents et vos collègues doit varier, mais vous devez demeurer attentif au ton que vous utilisez et à la façon dont vous abordez les questions délicates. Assurez-vous de choisir vos mots soigneusement et apprenez aux enfants à utiliser un langage correct lorsqu'ils communiquent. Ayez une conversation honnête au sujet du développement de l'enfant avec les parents et créez un dialogue sur les techniques d'enseignement avec vos collègues.

  4. Chérissez chaque moment

    La vie se passe au présent, mais bien souvent, les adultes laissent le présent s'échapper. Les enfants, par contre, vivent le moment présent. Ils sont actifs, ouverts et accordent une attention particulière à ce qui se passe autour d'eux. Vivez chaque moment comme un enfant le fait et chérissez ces moments. Sachez que chaque geste que vous posez est un choix et choisissez sagement.

  5. La collectivité est interreliée

    Vous faites partie d'un ensemble plus grand que votre milieu d'apprentissage. En tant qu'éducateur de la petite enfance, vous établissez les prémisses pour le cheminement d'apprentissage des enfants et développez les compétences de la prochaine génération d'apprenants. Beaucoup d'intervenants participent à cet important processus. Les enfants comprennent l'importance de faire partie d'un groupe et ils savent ce que veut dire travailler en équipe. Partager des idées, essayer de nouvelles choses et découvrir des liens les aident à rendre l'information pertinente. Ouvrez les bras à votre collectivité. Tentez d'être conscient et reconnaissant du rôle que vous avez à jouer dans le système.

  6. Réévaluez les stratégies

    Lorsque quelque chose ne fonctionne pas, la plupart des enfants savent qu'il est normal d'essayer une nouvelle approche pour obtenir les résultats qu'ils visent. N'hésitez pas à prendre un autre chemin si vous voulez vous rendre à destination. Reconnaître un faux pas et le corriger est louable et courageux.

  7. Prenez soin les uns des autres

    Le milieu d'apprentissage de la petite enfance est un milieu dynamique. Les enfants interagissent simultanément entre eux tout en apprenant sur eux-mêmes. Ils savent fondamentalement que s'ils traitent les autres avec respect, ils recevront le même traitement en retour. Appréciez les liens que vous avez et que vous pouvez établir lorsque vous témoignez de la compassion. Soyez attentif aux petits gestes que vous pouvez poser pour aider les gens autour de vous.

  8. Soyez à l'écoute

    Les jeunes enfants tendent à être en état d'éveil perpétuel; ils sont actifs et conscients. Les enfants décident sans hésiter ce qu'ils veulent pour ensuite tenter de l'obtenir. Aucun rêve n'est inatteignable. Pensez à ce que vous chérissez le plus et ce qui guide votre vie. Foncez ensuite avec la même exubérance qu'un jeune enfant. Prenez conscience de ce qui vous entoure et laissez aller vos pensées sans les retenir ni les repousser.

  9. Modifiez vos plans

    Les enfants sont toujours prêts à changer les choses et à modifier leurs attentes à mesure qu'ils apprennent. Ils savent reconnaître que, parfois, le plan doit changer. Examinez les possibilités à l'égard de la transformation créative et concevez votre milieu d'apprentissage de façon à ce qu'il respecte la liberté des enfants dans leur processus d'apprentissage. Le meilleur apprentissage a lieu dans des situations imprévues auxquelles vous êtes en mesure de vous adapter.

  10. Soyez ingénieux

    Chaque jour vous encouragez les enfants à être créatifs. Ces derniers n'ont pas peur de relever les défis en s'adaptant aux nouvelles situations et vous devriez faire de même. Évitez la « surplanification » de l'apprentissage qui a lieu dans un centre d'éducation de la petite enfance. Laissez les choses suivre leur cours naturel et intervenez au moment opportun. Abordez les problèmes avec un esprit d'initiative et trouvez des moyens ingénieux pour surmonter les obstacles.

Photo de groupe des lauréats du Prix du Premier ministre pour l'excellence dans l'enseignement et en éducation de la petite enfance 2011

À propos de nous

Créés en 2003, les Prix du Premier ministre (PPM) pour l'excellence en éducation de la petite enfance ont rendu hommage à des éducateurs de la petite enfance exceptionnels pendant presque 10 ans. Les PPM sont administrés par Industrie Canada au nom du Premier ministre et en partenariat avec Ressources humaines et Développement des compétences Canada, Santé Canada, Affaires autochtones et Développement du Nord Canada et l'Agence de la santé publique du Canada.

Les éducateurs de la petite enfance sont reconnus pour leur leadership, leurs méthodes d'enseignement exemplaires, leur capacité à favoriser le développement et la socialisation des jeunes enfants qui leur sont confiés et leur aptitude à les aider à acquérir les bases dont ils auront besoin pour relever les défis de la vie. Des prix sont également remis à des éducateurs de la petite enfance autochtones exceptionnels.

Jusqu'à 25 certificats d'excellence en éducation de la petite enfance peuvent être remis : 10 au niveau national et 15 au niveau régional. Les certificats d'excellence (échelon national) sont assortis d'une prime de 5 000 $ qui est partagée entre l'éducateur et son centre de la petite enfance. Dans le cas des certificats d'honneur (échelon régional), une prime de 1 000 $ est directement versée au lauréat. Les lauréats du certificat d'excellence se rendent à Ottawa où ils participent à des séances portant sur les pratiques exemplaires et reçoivent leur certificat au cours d'une rencontre nationale tenue par le Premier ministre ou son remplaçant. Les lauréats du certificat d'honneur sont honorés à l'occasion d'événements ayant lieu au centre de la petite enfance ou dans la collectivité en présence entre autres de députés locaux. Tous les lauréats reçoivent une épinglette des PPM et un certificat signé par le Premier ministre. Par ailleurs, le centre de la petite enfance du lauréat reçoit un certificat en reconnaissance de son appui envers l'excellence en éducation de la petite enfance et de sa contribution à l'égard des réalisations du lauréat.

Il n'est pas facile de remporter un prix du Premier ministre, reconnu comme étant la récompense la plus prestigieuse du Canada décernée aux éducateurs de la petite enfance. Le processus de sélection est rigoureux : chaque dossier de mise en candidature est soumis à l'évaluation d'au plus cinq membres des comités de sélection du programme composés de praticiens en éducation et en soins de la petite enfance venant de tout le Canada. Les membres des comités sont à la recherche d'éducateurs qui sont novateurs et ont obtenu des résultats exceptionnels à soutenir le développement de l'enfant, avec la participation des parents, de la famille et de la collectivité et font figure de chefs de file dans leur domaine. Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec le bureau du programme.

Le programme porte une attention particulière au partage et à la promotion des pratiques exemplaires des lauréats des PPM. Nous sommes engagés à partager les idées novatrices et les pratiques en matière d'éducation et de soins de la petite enfance de nos lauréats avec d'autres éducateurs partout au Canada. Nous vous invitons à faire part de vos commentaires à l'adresse suivante : pmaece-ppmepe@ic.gc.ca. Si vous désirez recevoir régulièrement des mises à jour au sujet du programme des PPM, veuillez vous inscrire à notre liste de diffusion par courriel ou communiquer avec le bureau du programme au 613-946-0651.

Date de modification :