Archivé — Pratique exemplaires 2013

Pratiques exemplaires 2013

Bienvenue

Bannière avec diverses images d'enfants et des lauréats

L'année 2013 a marqué le 20e anniversaire des Prix du Premier ministre (PPM) pour l'excellence dans l'enseignement. Depuis 2002, parallèlement à ce programme, les PPM pour l'excellence en éducation de la petite enfance (EPE) ont rendu hommage à des éducateurs remarquables de partout au Canada. Ces vingt merveilleuses années ont vu défiler 1 600 lauréats de toutes les provinces et territoires, cinq premiers ministres, plus de 1 200 écoles et centres, des milliers d'élèves, sans compter la passion et le dévouement inestimables qui ont déjà été transmis à une autre génération. Découvrez les faits saillants de ces deux décennies de célébration de l'excellence en éducation dans notre vidéoclip sommaire.

Les Prix du Premier ministre pour l'excellence dans l'enseignement rendent hommage à des enseignants exceptionnels et innovateurs de toutes les disciplines, aux niveaux primaire et secondaire, qui insufflent à leurs élèves le goût d'apprendre et qui utilisent les technologies de l'information et des communications pour mieux les préparer en les aidant à acquérir les compétences dont ils auront besoin pour exceller dans une société et une économie du XXIe siècle. Les Prix du Premier ministre pour l'excellence en éducation de la petite enfance rendent hommage aux éducateurs exceptionnels de la petite enfance qui excellent dans l'art de favoriser le développement et la socialisation des jeunes enfants qui leur sont confiés et dans l'art d'aider les enfants à acquérir les connaissances de base dont ils auront besoin au cours de leur vie. La biographie des lauréats décrit les activités novatrices de certains des éducateurs les plus inspirants du Canada.

Les éducateurs sont admissibles à l'un des deux prix du premier ministre : le Certificat d'excellence (à l'échelle nationale) et le Certificat d'honneur (à l'échelle régionale). Les lauréats d'un Certificat d'excellence sont invités à Ottawa pour y recevoir leur prix du premier ministre et pour participer à de nombreuses activités et, c'est probablement là le plus important, pour partager leurs idées novatrices et leurs pratiques exemplaires de l'enseignement.

Ce partage s'effectue sous forme de tribune ouverte aux autres éducateurs appelée « Paroles d'enseignants ». Les sujets de discussion sont tirés de la trousse de mise en candidature des lauréats et s'inspirent de ce qu'ils estiment leurs meilleures pratiques d'enseignement. Cette année, pour suivre la tendance croissante de la notion d'intégration au Canada, les lauréats des PPM pour l'excellence dans l'enseignement et pour l'excellence en éducation de la petite enfance ont participé à la même tribune. En 2013, les sujets de discussion étaient les suivants : utiliser la technologie pour tisser des liens et renforcer l'autonomie, enseigner pour inspirer et mobiliser, favoriser la réussite chez tous les élèves, la langue de l'apprentissage et enseigner au-delà de la salle de classe. Vous trouverez dans la présente publication un résumé des pratiques exemplaires ainsi que des liens vers les ressources qu'utilisent régulièrement les éducateurs dans leur classe et dans leur centre de la petite enfance.

Malgré l'unicité de chacun des lauréats de 2013, ils partagent tous une grande passion pour l'enseignement et font preuve d'un engagement exceptionnel à l'égard des élèves et des enfants qui leur sont confiés. La dernière intervenante de la journée, la lauréate d'un Certificat d'excellence Gina Wong, s'est inspiré du vécu de ses collègues pour créer le poème suivant :

Tout ce qui mérite d'être fait mérite d'être bien fait.
Les enseignants sont des facilitateurs et des apprenants.
L'enseignement est plus qu'une question de résultats.
S'ils n'apprennent pas ce que tu leur enseignes, enseigne de la façon dont ils apprennent.
Le respect appelle le respect.
Inspire et explore pour favoriser des discussions cognitives.
Il ne faut pas craindre d'essayer de nouvelles choses : prends de bons gros risques pour ton propre apprentissage.
Porte attention aux enfants devant toi.
Les enfants m'incitent à nouer des liens avec les autres et à leur présenter des choses amusantes.
« Cela aurait pu être moi. »
Ton propre apprentissage est lié à celui de tes élèves. L'autonomisation par l'éducation met les besoins des élèves à l'avant-plan.

Crée une classe vivante en créant un sentiment d'appartenance.
Chaque enfant a une âme - célèbre les moments mémorables.
Une société multiculturelle et multilingue se doit de garder les langues vivantes.
Veille à ce qu'ils trouvent leur voix dans leur propre vécu.
Ils te donnent confiance.
Enseigne avec ton cœur et tu toucheras le cœur de tes élèves.
Enseigne au-delà de la classe et tu créeras des souvenirs.
Valorise la voix dans ton enseignement et les moyens d'apprentissage.
Fais une différence dans la communauté.
Insuffle la passion dans leur vie et met de la joie dans leur cheminement.

Les Prix du Premier ministre pour l'excellence dans l'enseignement et pour l'excellence en éducation de la petite enfance sont administrés par Industrie Canada en partenariat avec Affaires autochtones et Développement du Nord Canada, Emploi et Développement social Canada, Santé Canada, l'Agence de la santé publique du Canada, et grâce au généreux soutien de la Fondation RBC. Pour de plus amples renseignements sur ce programme, ses partenaires et les lauréats, veuillez rejoindre le bureau des Prix du Premier ministre.

Articles

Lucille Gilliland

Lucille Gilliland

Le droit à l'éducation préscolaire et à l'égalité pour tous les enfants
J'écris sur un sujet qui me tient à cœur : offrir une éducation préscolaire et des services de garde aux enfants ayant des droits (besoins) particuliers et une santé fragile. J'ai toujours été fascinée par le développement des enfants, en particulier par leur façon de penser et d'apprendre. J'ai découvert qu'il est très fascinant et amusant de voir la vie à travers les yeux d'un enfant. Travailler dans un programme d'éducation préscolaire me permet d'être quotidiennement en contact avec les personnes les plus intéressantes sur terre, nos enfants.
(Continuez la lecture…)


Shawna Miller-Poitras

Shawna Miller-Poitras

Créer une classe vivante
L'estime de soi et le sentiment d'appartenance des enfants sont renforcés grâce au processus de questionnement créatif et aux liens qu'ils tissent tout au long de leur parcours d'apprentissage. Les adultes et les enfants travaillent ensemble pour bâtir une relation privilégiée, nouer des liens avec leur communauté, apprendre à apprécier la nature et participer à des occasions de mobilisation des citoyens. Une classe vivante engendre une communauté d'apprentissage.
(Continuez la lecture…)


Shyrose Nurmohamed

Shyrose Nurmohamed

Changer des vies
Le poème de Khalil Gibran nous rappelle en quelques mots cette occasion unique qui nous est donnée à nous, les éducateurs – fournir aux enfants les outils dont ils ont besoin pour faire des choix qui les aideront à devenir des membres qui contribuent positivement à la société. Mon travail auprès des enfants s'inspire des enseignements de nos grands maîtres actuels, Eckhart Tolle, Wayne Dyer, Don Miguel Ruiz et Gordon Neufeld, et de mes propres expériences, ayant vécu dans trois pays différents que sont l'Afrique, l'Angleterre et maintenant le Canada. Alors, comment entreprendre cette tâche monumentale qui consiste à habiliter nos enfants à atteindre la réussite tout au long de leur vie?
(Continuez la lecture…)


Angelique Sanders

Angelique Sanders

Favoriser la perpétuité de la langue des jeunes enfants et de leur famille dans nos classes de niveau préscolaire
Dans le cadre de mon travail avec de jeunes enfants (âgés de 4 mois à 6 ans), des familles et des éducateurs, j'interagis avec de nombreux immigrants au Canada qui utilisent leur langue dans leur vie de tous les jours. Je m'efforce de créer une classe inclusive pour tous, où mes collègues et moi-même établissons un milieu chaleureux et accueillant où chacun peut jouer et apprendre dans un cadre empreint de respect et d'attention mutuels. Nous aidons les familles à comprendre les besoins de leurs enfants sur les plans du langage et de la littéracie afin de les aider à se sentir inclus et appuyés dans nos classes de la petite enfance. (Continuez la lecture…)


Justin West

Justin West

Curriculum émergent : l'art comme forme de langage
Un sentiment de peur et d'angoisse m'envahit. Jamais auparavant la demande d'un enfant n'avait causé une telle réaction. Cela aurait été pour la plupart une activité assez inoffensive — reproduire son dessin. Je peins de main de maître, les techniques mixtes sont un jeu d'enfant, mais le dessin a toujours été pour moi une source interminable de sacrifices imparfaits. Ayant été frustré la veille par une tâche semblable dans le cadre de ma maîtrise, j'avais l'impression que le monde entier s'amusait follement à mes dépens. Un simple arc-en-ciel dessiné par un enfant de quatre ans était sur le point de me faire la leçon sur le caractère flexible d'un curriculum émergent.
(Continuez la lecture…)

Date de modification :