Archivé — Sandra Ipana

Année : 2010-11 – Province : Territoires du Nord-Ouest

Lauréate d'un certificat d'excellence

Sandra Ipana

Sir Alexander Mackenzie School
Case postale 1470
Inuvik (Territoires du Nord-Ouest) X0E 0T0

Directrice : Janette Vlanich
Téléphone de l'école : 867-777-7180
Télécopieur de l'école : 867-777-2261
Courriel de l'école : janette_vlanich@bdec.learnnet.nt.ca
Site Web de l'école : www.bdec.nt.ca/our-schools/sir-alexander-mackenzie-school/sir-alexander-mackenzie-school.shtml (anglais seulement)

Portrait Vidéo

Années et matières : Tous les sujets de la maternelle

À l'âge tendre de six ans, Sandra Ipana a quitté sa mère pour entrer à l'école Sir Alexander Mackenzie qui était encore un internat dans les années 1960. À cette époque, elle ne parlait aucun mot d'anglais et n'était pas autorisée à utiliser sa langue maternelle, l'inuvialuktun, en classe. Comme il lui tardait de vivre selon les traditions et le mode de vie de ses parents, Madame Ipana a continué à parler l'inuvialuktun dans la résidence d'écoliers et est rapidement devenue une élève modèle. Aujourd'hui et depuis 1991, elle continue de transmettre les traditions linguistiques et culturelles à titre de Illihari (enseignante) en immersion inuvialuktun à l'école Sir Alexander Mackenzie.

Méthode d'enseignement

Vous ne savez jamais à quoi vous attendre lorsque vous entrez dans la classe de Madame Ipana. Alternant entre l'anglais et l'inuvialuktun, les élèves travaillent régulièrement avec un aîné local, font la danse du tambour et apprennent de nouveaux mots et de nouvelles phrases et expressions en inuvialuktun.

Quyanainni, Illihari!

Réalisations exceptionnelles

  • Madame Ipana a créé de nombreuses heures de contenu pour les appareils portatifs Phraselator qu'elle utilise avec ses élèves de maternelle. Ces appareils servent également aux éducateurs qui ne parlent pas couramment l'inuvialuktun.
  • Même s'ils ne sont qu'à la maternelle, les élèves de Madame Ipana apprennent aussi l'informatique, la sécurité Internet, les mathématiques et les arts du langage. Madame Ipana recourt régulièrement à des activités en ligne et à un tableau blanc interactif (SMART Board). Elle partage ses ressources avec d'autres professeurs de langues de la région.
  • Madame Ipana est considérée comme une meneuse dans sa collectivité. Elle a siégé au comité des Jeux du Nord et a été ambassadrice aux Jeux du Canada.
  • Madame Ipana a souvent emmené des enfants à son camp de chasse à la baleine annuel pour leur enseigner la langue, la culture et les traditions des Inuvialuit.

Commentaires élogieux

« L'enseignement de Madame Ipana repose sur la culture et intègre la culture et la langue dans toutes les matières. Mon fils revenait de l'école et m'enseignait la langue, j'adorais ça. »

Un parent

« Je connais Sandra depuis des années et elle a toujours fait preuve de la plus grande intégrité, du plus grand dévouement et du plus grand engagement afin de préserver sa langue et sa culture dans son enseignement. […] Sandra est une meneuse respectée dans tout ce qu'elle entreprend, la perfection est sa marque de commerce. »

Le président et premier dirigeant de la Société régionale inuvialuit

Date de modification :