Félix Arguin et Guillaume Laporte : Une synergie au service des élèves

Année : 2018 – Province : Québec

Transcription – Félix Arguin, Guillaume Laporte-Prix du Premier ministre 2018 pour l'excellence dans l'enseignement

[Écran noir s’estompant jusqu’à un gros plan d’un homme en situation d’entrevue sur un fond marbré. Musique de fond.]

[Légende : Félix Arguin, Séminaire de Sherbrooke]

[Félix parlant en situation d’entrevue.]

Félix Arguin : Le principal facteur qui favorise l’apprentissage des élèves, on croit que c’est la motivation, parce que la motivation c’est le moteur de l’apprentissage.

[Transition vers Guillaume parlant en situation d’entrevue (légende : Guillaume Laporte, Séminaire de Sherbrooke), alternant avec la voix hors champ accompagnée de photos, comme suit : Guillaume tenant un tourne-vis pointant vers une pièce sur laquelle travaillent deux élèves ; Félix portant des écouteurs regardant un ordinateur alors qu’une élève suit un texte qu’elle lit dans un micro d’enregistrement.]

Guillaume Laporte : Quand on est capable de faire quelque chose pour quelqu’un d’autre, d’aider quelqu’un, d’avoir une influence un peu sur notre communauté, c’est une belle fierté puis ça influence directement la motivation. Donc tout le monde peut être utile puis si on peut aider quelqu’un d’autre dans le processus, dans l’apprentissage, bien c’est une valeur ajoutée.

[Retour sur Félix en situation d’entrevue alternant avec la voix hors champ accompagnée d’une vidéo et de photos, comme suit : Félix parle au micro, à côté d’un podium, s’adressant aux autres lauréates et lauréats, Guillaume est en arrière-plan ; Félix entouré de six élèves assises ou debout devant un micro d’enregistrement, une tablette et un ordinateur ; et Guillaume et sept élèves autour d’un établi sur lequel repose une guitare électrique démontée et plusieurs outils.]

Félix Arguin : Le contexte parfait, j’ai pas la prétention de savoir ce que c’est, mais je crois que c’est en ligne avec la collaboration, un vrai contexte de collaboration qui peut se faire entre l’élève et l’enseignant, mais aussi entre l’élève et sa communauté. On dit souvent que ça prend un village pour élever un enfant, et bien, l’école c’est bien comme village, mais on peut agrandir le village aussi à toute la communauté.

[Retour à Guillaume en situation d’entrevue alternant avec la voix hors champ accompagnée d’une vidéo de Guillaume parlant au micro avec animation, à côté d’un podium, avec Félix en avant-plan.]

Guillaume Laporte : Peut-être que le village devrait être à l’extérieur de l’école. Peut-être que c’est la communauté, ou même peut-être que c’est le monde au complet. Donc, il y a des liens à faire à l’externe. Donc si on peut amener nos élèves à sortir de l’école, c’est probablement le meilleur contexte, selon moi.

[Retour à Félix en situation d’entrevue alternant avec la voix hors champ accompagnée d’une photo et d’une vidéo, comme suit : Félix accompagné de trois élèves devant un écran vert, l’une des élèves tient une tablette et de grandes lumières de studio sont orientés vers eux ; Félix debout faisant une présentation au micro devant deux écrans sur lesquels sont projetés des cubes portant des logos de médias sociaux.]

Félix Arguin : Il est certain que la technologie peut avoir des impacts positifs à condition, bien sûr, qu’on fasse une véritable éducation à la technologie et à la citoyenneté numérique avec nos élèves. La technologie peut facilement simplifier des tâches répétitives, mais elle va aussi ouvrir à des opportunités, à des occasions de collaboration. Elle va aussi permettre aux élèves de développer un plus grand sens critique.

[Retour vers Guillaume en situation d’entrevue alternant avec la voix hors champ accompagnée d’une photo de Guillaume et de deux élèves autour d’une table sur laquelle ils travaillent avec des outils électroniques.]

Guillaume Laporte : C’est important les compétences technologiques au 21e siècle, les habiletés que les employeurs recherchent, c’est des habiletés qui sont souvent en lien avec les technologies. Mais, en même temps, la créativité ou la résolution de problème, ce n’est pas obligé de passer par les technologies, mais il y a un avantage à être capable d’être polyvalent avec les technologies pis de s’en servir efficacement puis ça peut améliorer notre créativité et notre efficacité dans notre vie quotidienne, dans nos emplois, mais aussi, ça nous permet d’apprendre davantage de manière autonome.

[Retour vers Félix en situation d’entrevue alternant avec la voix hors champ accompagnée d’une vidéo de Félix s’adressant à des lauréats et des lauréates au micro, devant un écran.]

Félix Arguin : Ayez pas peur d’essayer. Soyez curieux. Je pense qu’il n’y a pas de plus beau modèle pour un élève que de voir son enseignant qui apprend au quotidien.

[Retour à Guillaume en situation d’entrevue alternant avec la voix hors champ accompagnée d’une vidéo de Guillaume parlant au micro, Félix de dos, au premier plan. Retour vers Guillaume en situation d’entrevue pour conclure.]

Guillaume Laporte : De vous entourer de gens qui ont une énergie ; qui ont une passion ; qui veulent se dépasser ; qui veulent le bien des élèves ; et de toujours rester à l’affût, autour de vous, de voir quels liens je peux établir avec ma communauté ou pour améliorer certains projets, de toujours voir qu’est-ce qui peut être mieux fait ou qu’est-ce qu’on peut améliorer, puis de pas avoir peur de prendre des risques parce que… on a une profession pis on peut en être fiers.

[Fondu au noir.]

[Changement de plan sur un écran blanc sur lequel apparaît le PCIM du gouvernement du Canada suivi du mot symbole ‘Canada’]

Lauréats d'un Certificat d'excellence

Félix Arguin and Guillaume Laporte

Séminaire de Sherbrooke
195, rue Marquette
Sherbrooke, QC J1H 1L6

Téléphone de l'école : 819-563-2050
Site Web de l'école : www.seminaire-sherbrooke.qc.ca
Twitter : @FelixArguin, @techsdes

Années et matières : Français et art dramatique, 3e et 4e secondaires

Parce que deux têtes valent mieux qu'une, Félix Arguin et Guillaume Laporte joignent leurs forces dans la mise en œuvre de projets novateurs qui transforment l'apprentissage du français et de l'anglais. L'intégration des technologies et la création d'expériences concrètes amènent une autre dimension à l'apprentissage et préparent leurs élèves à faire face à notre univers en constante évolution.

Méthode d'enseignement

Félix et Guillaume sont passionnés de technologies, et c'est à travers cette passion qu'ils créent de nouvelles approches pédagogiques où les élèves sont le moteur des projets d'apprentissage. Leur influence transforme le rapport aux technologies de leurs élèves et de l'ensemble de leur établissement d'enseignement.

Dans la classe

  • Implantation massive d'appareils numériques en salle de classe (iPad, G Suite, interface Classroom) afin de réinventer les méthodes d'enseignement et d'intégrer des projets novateurs à l'apprentissage du français et de l'anglais.
  • Aménagement de deux locaux technocollaboratifs où les élèves peuvent créer des robots et des tutoriels en ligne, locaux aussi utilisés par les autres enseignants.
  • Création du projet #Suiveznostraces, une initiative qui arrime l'apprentissage des élèves aux besoins d'organismes communautaires : microentreprise de recyclage de matériel électronique ROBOT X, adaptation et lecture de contes dans des CPE, création de campagnes publicitaires – rédaction des textes, vidéos, médias sociaux – pour des organismes communautaires (prix de la Fédération des écoles privées du Québec pour l'innovation au secondaire en 2017).

Réalisations exceptionnelles

  • L'équipe de robotique Évolution 2626 du Séminaire de Sherbrooke, supervisée par Guillaume, s'est vu décerner le prix du Président 2012 au tournoi FIRST.
  • Évolution 2626 a également mis sur pied un camp d'été annuel de robotique pour les enfants de 6 à 12 ans (Prix du concours québécois en entrepreneuriat – Estrie en 2014).
  • Guillaume est éducateur Google certifié et Félix est l'un des six formateurs Google certifiés au Québec, ce qui leur permet de partager leur connaissance de la G Suite.

Commentaires élogieux

« C'est donc au contact de leur synergie, à force de les voir rêver tout haut, oser l'impensable, abattre les obstacles, créer les occasions et rallier les sceptiques que j'ai réalisé qu'ils sont des enseignants exceptionnels, voire hors normes. »

Des étudiants
Date de modification :