Michael Wilson Ross : renforcer la communauté autour d’un feu de camp

Transcription – Michael Wilson Ross, Lauréat du Prix du premier ministre

[L'écran noir s'ouvre sur un fond blanc et les mots suivants apparaissent, ligne par ligne : Prix du premier ministre (PPM) Son de musique perceptible. Transition vers un écran blanc et gris, avec un plan moyen de la femme, souriante, sur le côté gauche de l'écran, avec les mots suivants apparaissant, ligne par ligne, à droite et voix hors champ : Michael Ross, Okanagan Mission Secondary School, Kelowna (Colombie-Britannique).]

[Extrait en photos avec voix hors champ. Photos : Michael posant avec un groupe d'éducateurs à l'extérieur devant une structure, avec la route en arrière-plan; Michael et des élèves posant dans la forêt devant un très grand cèdre; un plan en hauteur de Michael sur une échelle avec des élèves derrière lui; Michael et les élèves pagaient en canoë sur un lac avec une forêt en arrière-plan; Michael et des élèves posant devant les montagnes; Michael et des élèves posant avec David Suzuki; Michael et deux élèves posant devant des panneaux affichant la mention « Dragons' Den ».]

S'étant promis d'enseigner un jour autour d'un feu, Michael Ross aide aujourd'hui les élèves à se bâtir une communauté et à trouver leur place dans le monde en allant jouer dehors. Dans le cadre du programme d'apprentissage par l'expérience de la Colombie-Britannique, ses élèves ont la chance de visiter des glaciers et de piloter de grands bateaux, des activités qui ont un lien bien tangible avec le contenu noté dans plusieurs matières. Les élèves de son programme pour l'innovation rédigent et mettent en œuvre des plans d'affaires et produisent une vidéo promotionnelle et un exposé sur leur entreprise.

[Transition vers un écran blanc et gris, avec un plan moyen de la femme, souriante, sur le côté gauche de l'écran, avec les mots suivants apparaissant, ligne par ligne, à droite : Michael Ross, Okanagan Mission Secondary School, Kelowna (Colombie-Britannique). Voix hors champ : Michael Ross.]

[L'écran redevient blanc, avec le Programme de coordination de l'image de marque (PCIM) du gouvernement du Canada, puis le mot-symbole Canada apparaissant en noir.]

Année : 2019 – Province : Colombie-Britannique

Lauréate d'un Certificat d'excellence

Michael Ross

Quête en 11e année; carrières en 9e année; entreprenariat en 11e et  12e années; éducation en plein air,
durabilité de la 10e à la 12e années, études commerciales
Okanagan Mission Secondary School, Kelowna (Colombie-Britannique)

« La capacité de M. Ross à piquer la curiosité, renforcer les communautés et susciter le changement est incomparable. Grâce à son enseignement et à son encadrement, il a ouvert des portes à un nombre infini d'élèves pour qu'ils puissent découvrir leur passion et, ce faisant, il a laissé une marque indélébile dans leur vie. »
— Anciens élèves (auteurs de la mise en candidature)

Il y a bien des années, quand on lui a demandé d'écrire un poème sur ce qu'il avait l'intention de faire dans la vie, Michael Ross a écrit cette ligne : « Je vais enseigner autour d'un feu de camp ». Maintenant, il aide des élèves à renforcer la communauté et à trouver leur place dans le monde en vivant des expériences en plein air, notamment en chantant en chœur à la lueur d'un feu, pendant qu'il gratte son ukulélé.

Approche pédagogique

Allant bien au-delà de la note de passage ou de l'échec et de l'enseignement en préparation à un examen, Michael cible le désir d'apprendre de chacun de ses élèves. Grâce à l'apprentissage par l'expérience, il abat les barrières sociales et aide les élèves à recouvrer la sensation d'émerveillement d'un enfant, non pas en leur montrant quoi ou comment apprendre, mais bien en les incitant à vouloir apprendre.

En classe

  • Il cible la croissance sociale et affective des élèves grâce à un programme d'apprentissage par l'expérience : cinq semaines d'activités sur terre (p. ex., randonnée dans un glacier et navigation sur un grand voilier) ancrent le travail requis pour obtenir des unités dans plusieurs matières; l'évaluation finale est un documentaire vidéo personnel sur l'expérience.
  • Il prépare les élèves à l'économie moderne : ceux du programme de génération d'innovation créent un plan d'affaires et le mettent à exécution, ils réalisent une présentation vidéo et en direct pour leur entreprise; l'apprentissage novateur et en collaboration, comme les revenus, peut se traduire par des possibilités de carrière.
  • Il évite l'examen final dans les cours sur la durabilité en confiant plutôt aux élèves un projet de recherche : ils formulent une question de recherche, effectuent la recherche et font une présentation pour démontrer leurs capacités de réflexion supérieures et leur analyse approfondie.
  • Il aide les élèves à apprendre à transformer des idées en mesures concrètes : ils élaborent et essaient d'actualiser une façon d'atteindre l'un des objectifs de développement durable de l'ONU; le café durable sans but lucratif Mission Roots en est un exemple notoire, car il a permis d'amasser près de 5 000 $ pour dix organismes de bienfaisance à l'échelle locale et au niveau international.

Réalisations exceptionnelles

  • Il a pris en main la tradition qui remonte à 45 ans de faire une randonnée en montagne avec sac à dos pendant une semaine pour les finissants : les élèves s'évadent du stress de la 12e année et acquièrent de la confiance en se déplaçant en territoire inconnu; une année, Michael s'est procuré du matériel et a suivi une formation pour qu'un élève en fauteuil roulant puisse y prendre part.
  • Il dirige des ateliers de perfectionnement professionnel pour ses collègues en éducation sur des sujets tels que les solutions viables face aux changements climatiques et les leçons à tirer de la terre.
  • Il a créé deux cours en ligne sur la durabilité, la justice sociale et le leadership que suivent des élèves en milieux urbains et ruraux de l'ensemble de la province, ce qui leur donne accès aux mêmes ressources que celles de sa classe; un cours donnant droit à deux unités qu'il a conçu avec la Vancouver Film School permet d'acquérir des compétences avancées en animation.
Transcription – Michael Wilson Ross - Prix du Premier ministre 2019 pour l'excellence dans l'enseignement

[Écran noir s'estompe vers un gros plan d'un homme en situation d'entrevue, sur fond blanc. Musique de fond.]

« Pour moi, c'est vraiment simple : Je les fais sortir, d'accord ? »

[Transition vers le noir puis vers le blanc avec un plan moyen d'homme, souriant, à la droite de l'écran. À gauche, les mots suivants apparaissant, une ligne à la fois : Michael Wilson Ross, Okanagan Mission Secondary School, Kelowna, British Columbia. Écran noir de transition vers un gros plan de Michael en situation d'entrevue.]

« On leur fournit l'équipement, mais ils doivent apprendre à organiser leur propre refuge, leur propre nourriture, leur propre empaquetage, et quand vous avez les Rocheuses comme défi, ça devient vite réel. J'emmène donc fréquemment les élèves dehors et dans cet environnement réel, je pense que ça les encourage à prendre des responsabilités. Tu ne peux pas faire semblant. »

[Écran noir de transition et retour à Michael en situation d'entrevue.]

« Vous devez vous lancer des défis, prendre des risques, investir dans les enfants. Vous savez, les enseignants, les éducateurs, ils font beaucoup de travail émotionnel, et ce sont des agents de développement humain, alors vous devez vous perfectionner et être prêt à vous donner à ces élèves et à prendre ces risques, et vous serez récompensé. »

[Écran noir de transition et retour à Michael en situation d'entrevue.]

« C'est sorti de nulle part pour moi. Mes élèves l'ont fait. Ils sont arrivés avec le dossier et ils ont dit : 'Pouvez-vous signer ici ?' Et, ça m'a époustouflé. Et, sur une note personnelle, ma mère souffrait d'un cancer à l'époque, et comment un fils soutient-il sa mère qui l'a soutenu tout au long du chemin ? Je lui ai donné ce formulaire. La demande à elle seule est un document de 28 pages sur vos réalisations et votre travail acharné… c'était suffisant. Et quand j'ai reçu le courriel me disant que j'avais gagné, c'était comme… »

[Voix hors-champs avec transition vers une série de photos, comme suit : Michael assis pendant qu'il fait une présentation aux autres lauréates et lauréats, les mots 'Living in circles of life' [traduction : 'Vivre dans les cercles de vie'], au centre d'une photo d'un cercle d'élèves sur l'écran en arrière-plan ; des lauréates et lauréats écoutent la présentation de Michael ; Michael et d'autres lauréates et lauréats écoutent une présentation ; Michael sourit pendant une présentation ; Michael et les autres lauréates et lauréats des Prix du Premier ministre pour l'excellence en enseignement sur la colline du Parlement.]

« En ce qui concerne les moments forts, ça a été de rencontrer les autres éducateurs, pour être honnête, d'apprendre d'eux et de leurs pratiques exemplaires et de voir des thèmes communs partout au pays sur l'empathie et l'innovation. C'était comme si les Gardiens de la Galaxie se rassemblaient, vous savez ? Nous avions tous notre superpuissance spéciale et, ensemble, en tant qu'éducateur, je pense que nous faisons une énorme différence dans le monde et dans la galaxie du Canada. »

[Voix hors-champs avec transition vers une photo de Michael qui pose avec Paul Thompson, sous-ministre adjoint, Innovation, Science et Développement économique, après avoir reçu son épinglette des Prix du Premier ministre.]

« Si vous voulez changer les choses, vous devez changer la culture. Un de mes mentors était Roger Wright. »

[Retour à Michael en situation d'entrevue.]

« Il était mon directeur. Il a dit : 'L'impact le plus important que vous pouvez avoir, c'est sur cet élève.' »

[Voix hors-champs avec transition vers une série de photos, comme suit : Michael et sa famille posent avec un membre de la GRC en tunique rouge sur la colline du Parlement.]

« Donc je suis allé en éducation pour changer le monde. Je ne sais pas si j'ai fait ça. J'ai changé le monde de plusieurs enfants individuellement… »

[Retour à Michael en situation d'entrevue.]

« … et, ensemble, la culture qui est en train de changer avec cette jeune génération qui se soucie de l'environnement et qui se soucie d'avoir un endroit où vivre quand elle aura 80 ans, alors, pour moi c'est ce qui me fait continuer. »

[Transition vers un écran noir avec le PCIM du gouvernement du Canada, suivi du mot-symbole Canada en blanc.]

Communiquez avec nous!

Okanagan Mission Secondary School
4544, promenade Gordon
Kelowna (Colombie-Britannique) V1W 1T4
250-870-5108
okm@sd23.bc.ca
michael.ross@sd23.bc.ca
www.okm.sd23.bc.ca
http://questbc.weebly.com/
http://okmlakeohara.weebly.com/
http://www.igc23.com/

Date de modification :