Benjamin AlvinPaul : la littératie et la pêche pour tous

Transcription – Benjamin Alvin Paul, Lauréat du Prix du premier ministre

[L'écran noir s'ouvre sur un fond blanc et les mots suivants apparaissent, ligne par ligne : Prix du premier ministre (PPM) Son de musique perceptible. Transition vers un écran blanc et gris, avec un plan moyen de la femme, souriante, sur le côté gauche de l'écran, avec les mots suivants apparaissant, ligne par ligne, à droite et voix hors champ : Benjamin Paul, Daniel McIntyre Collegiate Institute, Winnipeg (Manitoba).]

[Extrait en photos avec voix hors champ. Photos : un élève montrant une image de texte sur un écran mural avec un autre qui regarde et d'autres en arrière-plan; des élèves sur les rives d'une rivière en train de pêcher; deux élèves écrivent sur un tableau blanc recouvert de papillons adhésifs et d'autres textes; un élève posant avec un livre; une photo aérienne des élèves prenant des notes avec des stylos multicolores sur un tableau blanc triangulaire; deux élèves prenant des photos, avec un équipement photo et des documents sur une table de classe; un élève tenant dehors un gros poisson, un élève en parka dehors tenant un très gros poisson, en hiver, à l'extérieur.]

Benjamin Paul partage son amour de la langue et du plein air avec la diversité d'élèves qui fréquentent son école en milieu urbain. Les grandes bibliothèques de la classe abritent des œuvres d'auteurs de tous les horizons avec des critiques de livre faites sur vidéo par les camarades. Les élèves qui envisagent de fréquenter l'université apprennent à adapter leur style de rédaction aux rigueurs de l'enseignement postsecondaire. Benjamin emmène chaque année des centaines d'élèves pêcher, parfois sur la glace, dans le cadre de son programme parascolaire pour une vie active.

[Transition vers un écran blanc et gris, avec un plan moyen de la femme, souriante, sur le côté gauche de l'écran, avec les mots suivants apparaissant, ligne par ligne, à droite : Benjamin Paul, Daniel McIntyre Collegiate Institute, Winnipeg (Manitoba). Voix hors champ : Benjamin Paul.]
[L'écran redevient blanc, avec le Programme de coordination de l'image de marque (PCIM) du gouvernement du Canada, puis le mot-symbole Canada apparaissant en noir.]

Année : 2019 – Province : Manitoba

Lauréate d'un Certificat d'excellence

Benjamin Alvin Paul

Anglais, de la 10e à la 12ee années
Daniel McIntyre Collegiate Institute, Winnipeg (Manitoba)

« Ses élèves sont "l'étoile polaire" de M. Paul. Il améliore constamment sa pratique pour aider les élèves à réussir et à renforcer leurs compétences… Il défend les intérêts de ses élèves, son travail en littératie, en innovation et en éducation au développement durable va bien au-delà des attentes à l'égard d'un enseignant dans sa salle de classe. »
— Collègue

Adepte du plein air, Benjamin Paul a enseigne maintenant dans une école en milieu urbain, où la population étudiante est de plus en plus diversifiée, il déborde largement de ses tâches afin de promouvoir l'inclusivité et de faire sortir les élèves, avec une canne à pêche à la main.

Approche pédagogique

Ben n'est jamais satisfait des élèves qui réussissent comme ils ont toujours réussi. En combinant des approches peu technologiques et très technologisées, il les met au défi de donner le meilleur d'eux-mêmes et d'atteindre un niveau de rendement supérieur.

En classe

  • Il a créé une bibliothèque de classe complète, comprenant des romans d'auteurs de diverses origines; les élèves peuvent balayer les codes QR sur la couverture pour regarder des critiques de livres sur vidéos réalisées par leurs pairs; pour les critiques, les vidéos constituent une façon intéressante de démontrer ce qu'ils ont appris.
  • Il cible les aptitudes avancées en rédaction pour les élèves qui se destinent à l'université : un cours intensif de rédaction en préparation à l'université enseigne aux prochains diplômés à adapter leur écriture à la rigueur de la vie postsecondaire, notamment en préparant et en formatant des documents universitaires.
  • Il a adapté sa salle de classe afin de promouvoir la collaboration : la taille et la largeur des bureaux, des tableaux blancs sur roulettes pour faciliter les séances de remue-méninges et l'échange d'idées, des isoloirs de conférence munis d'écrans muraux qui reproduisent l'affichage d'un ordinateur offrent un milieu confortable et plus intime pour l'enseignement par les pairs et les présentations.

Réalisations exceptionnelles

  • Il a remodelé les ressources en littératie de l'école : il s'est procuré des titres et des ressources qui correspondaient aux origines et aux intérêts des élèves de tous les cours d'anglais et d'anglais langue additionnelle; il a créé des trousses pour aider les élèves à avoir accès aux points de vue autochtones dans les romans, les pièces de théâtre et d'autres textes.
  • Il a créé l'un des plus importants programmes d'éducation au développement durable de la province : plus de 200 élèves vont à la pêche toutes les semaines, tout en en apprenant sur les espèces et la gestion de la pêche; la collaboration avec Canards illimités s'accompagne de possibilités de faire progresser les travaux de conservation.
  • Il a obtenu plus de 100 000 $ sous forme de subventions et de dons à l'école : de l'équipement de pêche, des vêtements et des outils pour rendre le programme de pêche accessible aux élèves qui n'auraient pas eu les moyens d'y participer; des séries de livres populaires en classe; des téléviseurs à écran plat sur des bras mobiles et des ordinateurs portatifs pour sa classe.
Transcription – Benjamin Alvin Paul - Prix du Premier ministre 2019 pour l'excellence dans l'enseignement

[Écran noir s'estompe vers un gros plan d'un homme en situation d'entrevue sur fond blanc. Musique de fond.]

« Je pense que le facteur numéro un qui contribue au succès des élèves ce sont les attentes élevées. »

[Transition vers le noir puis vers le blanc avec un plan moyen d'homme, souriant, à la droite de l'écran. À gauche, les mots suivants apparaissant, une ligne à la fois : Benjamin Paul, Daniel McIntyre Collegiate Institute, Winnipeg, Manitoba. Écran noir de transition vers un gros plan de Benjamin en situation d'entrevue.]

« Chaque fois que vous mettez un élève au défi d'aller plus loin que ce qu'il fait d'habitude, juste de leur donner cette petite poussée hors de leur zone de confort, dans une nouvelle zone, je pense que c'est vraiment important. Je pense que si vous regardez n'importe quel programme ou n'importe quelle salle de classe où les élèves réussissent, vous verrez toujours un enseignant qui croit en ses élèves et s'attend à ce qu'ils fassent de grandes choses. »

[Voix hors-champs avec transition vers une série de photos, comme suit : Deux élèves écrivent sur un tableau blanc couvert de notes adhésives ; une élève pointe un écran où apparaît un texte avec une autre qui regarde et d'autres en arrière-plan.]

« J'ai créé différents tableaux blancs qui peuvent être posés sur les pupitres, déplacés dans la classe grâce à des roulettes, déplacés à l'avant de la classe, devant les élèves ; des modules de conférence qu'on met sur le mur pour que les élèves puissent faire de la révision entre pairs, … »

[Retour à Benjamin en situation d'entrevue.]

« … créer des jeux, faire d'autres apprentissages. Donc, c'est une chose que j'ai faite dont je suis heureux et que j'ai eu beaucoup de plaisir à faire. »

[Écran noir de transition et retour à Benjamin en situation d'entrevue.]

« Il y a une citation que j'adore : 'L'enseignement n'est pas un art perdu, mais son respect est une tradition perdue.' »

[Voix hors-champs avec transition vers une série de photos, comme suit : Benjamin derrière un lutrin tient un livre et exprime une idée pendant sa présentation aux autres lauréats sur les pratiques exemplaires dans sa classe ; une rangée de lauréates et lauréats écoutent Benjamin pendant sa présentation ; Benjamin et une autre lauréate observent un troisième enseignant dessiner quelque chose sur une feuille de papier.]

« Je pense que chaque fois qu'il y a des circonstances qui honorent les enseignants, je pense que c'est important. Et, je pense qu'il y a beaucoup d'enseignants qui méritent de la reconnaissance eux aussi. Et, donc, je pense que c'est important pour les enseignants d'être reconnus. »
[Retour à Benjamin en situation d'entrevue.]

« Et je vous encouragerais à mettre quelqu'un en nomination si vous pensez que c'est une personne qui le mérite, absolument. »

[Voix hors-champs avec transition vers une série de photos, comme suit : Deux élèves regardent une photo, avec de l'équipement photographique et des documents sur les tables de la classe ; une étudiante en parka, dehors en hiver, tient un très gros poisson ; plan aérien d'élèves qui prennent des notes avec des crayons de couleur sur un tableau blanc triangulaire de bureau.]

[Retour à Benjamin en situation d'entrevue.]

« Être enseignant, c'est beaucoup de travail et, peu importe, le travail n'est jamais fini. Il y a toujours quelque chose à faire. Et c'est toujours comme si à la minute où vous avez accompli une tâche, il y en a une autre à mettre sur votre bureau, mais je pense que c'est vraiment important que les enseignants s'arrêtent, sentent le parfum des roses, apprécient l'aventure. Vous savez, un jour, vous regarderez en arrière et ce sera le bon vieux temps, alors vous êtes en train de vivre le bon vieux temps maintenant, donc c'est important de s'arrêter et de réaliser qu'un jour, vous allez regarder en arrière et réaliser que c'est le bon vieux temps. »

[Transition vers un écran noir avec le PCIM du gouvernement du Canada, suivi du mot-symbole Canada en blanc.]

Date de modification :