Profil de l'industrie

Définition

L'industrie des services professionnels, scientifiques et techniques (PST) comprend les établissements dont l'activité principale repose sur le capital humain, qui constitue de ce fait le principal facteur de production. Ces établissements offrent les connaissances et les compétences de leurs employés, souvent dans le cadre d'affectations.

Les codes du Système de classification des industries de l'Amérique du Nord (SCIAN) sont :

Résumé statistique

Services professionnels scientifiques et techniques - SCIAN 54
(en millions de $ CAN  en milliers d'emplois)
Indicateurs économiques 2007 2008 2009 2010 2011 Variation
en  %
2010-11
TCAC
2007-11
Source : Statistique Canada
Définitions : Taux de croissance annuel composé (TCAC)
Produit intérieur brut 59 246 60 209 59 623 59 948 61 565 2,7 % 1,0 %
Ventes 105 790 111 541 108 750 118 961 122 348 2,8 % 3,7 %
Dépenses d'investissement 3 070 3 062 2 944 3 104 2 933 -5,5 % -1,1 %
R-D commerciale 3 154 3 419 3 273 3 490 3 466 -0,7 % 2,4 %
Emplois 1 130 1 189 1 192 1 267 1 309 3,3 % 3,7 %

Aperçu économique

En général, ce secteur est en plein essor. Les ventes ont progressé de 13,5 % entre 2007 et 2011, pour s'établir à 122,3 milliards de dollars en 2011. L'emploi a affiché une croissance de 13,7 % pendant la même période. Ce secteur n'a été que légèrement touché par la récession, puisque le PIB n'a diminué que de 1 % entre 2008 et 2009, et ce, en raison du large éventail d'activités exercées dans ce secteur; certains sous-secteurs ont enregistré une hausse de leurs ventes contrairement à d'autres. Les services juridiques et les services de comptabilité, de préparation de déclarations de revenus, de tenue de livres et de paye ont affiché un recul en 2011 tandis que l'architecture, le génie et les services connexes ont progressé. Au cours des 12 derniers mois, le PIB s'est accru de 2,7 %.

En 2011, le secteur des services PST comptait 319 594 établissements, dont la majorité sont de petites entreprises. Seulement 0,3 p. 100 comptaient plus de 100 employés. La plupart se trouvaient en Ontario (42 %), au Québec (18 %), en Alberta (17 %) et en Colombie-Britannique (15 %).

En 2011, en ce qui concerne la part de l'emploi, les plus grands sous-secteurs étaient ceux de la conception de systèmes informatiques et des services connexes, de l'architecture, du génie et des services connexes et des services de comptabilité, de préparation de déclarations de revenus, de tenue de livres et de paye.

Principales tendances et grands enjeux

Le secteur des services PST repose sur les « connaissances professionnelles ». L'emploi dans ce secteur est donc offert principalement à des professionnels hautement qualifiés, à des scientifiques, à des ingénieurs et à des spécialistes en tous genres. Même si certains emplois sont axés sur la technologie, d'autres sont de nature plus administrative ou nécessitent des connaissances juridiques ou réglementaires.

Les entreprises de services professionnels, axées sur la demande des clients, offrent un éventail de services de plus en plus large afin de proposer une formule multiservices et d'accroître la rentabilité. Les investissements dans les technologies de l'information et des communications ont permis à certains sous-secteurs, comme le génie et les services de la technologie de l'information (TI), de développer avec succès des marchés d'exportation.

Les entreprises externalisent de plus en plus les fonctions internes (comme la TI, les services juridiques et les services de comptabilité), ce qui procure plus de travail aux entreprises de services professionnels.

La source de revenu de base pour les entreprises professionnelles demeure la facturation horaire, mais certaines facturent également en fonction de la valeur des services qu'elles fournissent. On peut s'attendre à une plus grande facturation en fonction de la valeur étant donné les entreprises de services professionnels deviennent des « conseillères » plutôt que simplement des travailleurs rémunérés à l'heure.

Associations

Date de modification :