Structures et équipement pétroliers et gaziers extracôtiers

Les secteurs pétrolier et gazier extracôtiers du Canada constituent une source pour la tenue d’activités de fabrication marine. Les activités incluent la conception, l’ingénierie et la production de structures, d’équipement, de modules, et la prestation de services (c.-à-d. la réparation et l’entretien des plateformes, l’aménagement et la conversion de navires) qui appuient l’industrie du pétrole et du gaz extracôtiers.

Similaire à l’industrie de la construction navale, l’industrie du pétrole et du gaz extracôtiers se caractérise par des cycles d’expansion et de ralentissement selon divers facteurs, y compris la demande et le prix du pétrole. Les activités augmentent généralement lorsque de nouveaux projets extracôtiers sont en développement, lorsqu’on procède à l’expansion de projets extracôtiers existants ou lorsqu’on doit remplacer de l’équipement. Toutefois, il y a une activité relativement constante pour ce qui est de l’entretien et de la réparation des navires d’approvisionnement et des plateformes.

Les ventes de structures et de composantes gaziers et pétroliers totalisent 236,8 M$, soit 13,5 % des ventes totales de l’industrie de la marine en 2014

la description détaillée se trouve sous l'image
Description longue pour figure 3
TITLE HERE
      Ventes
Véhicules maritimes sans pilote, véhicules submersibles avec pilote, et robotique maritime et composantes 1,8 %   30,8 M$
Logiciels, capteurs, systèmes électroniques, systèmes de navigation, et systèmes et composantes de contrôle de l'équipement embarqués 4,7 %   82,2 M$
Conception de navires, ingénierie et services professionnels connexes 5,6 %   99,0 M$
Systèmes de population de navires, systèmes électriques et composantes connexes 6,5 %   114,0 M$
Construction navale, coques de navire et composantes structurelles 7,1 %   124,5 M$
Sciences maritimes et technologies océaniques (autre matériel acoustique, radar, sonar, de communication, de relevé, de cartographie, d'imagerie et de géomatique, composantes et services connexes) 12,3 %   215,6 M$
Structures et composantes au large des côtes pour l'industrie pétrolière et gazière 13,5 %   236,8 M$
Réparations de navires et services d'entretien 20,5 %   360,2 M$
Autres produits et services maritimes commerciaux et civils ne correspondant à aucune des catégories ci-dessus 28,0 %   490,8 M$
Total Commercial et Civil 57 % 1 754, M$
Systèmes de simulation pour navires militaires 0,8 %   10,9 M$
Fabrication, structures et composants de navires militaires 21,5 %   289,4 M$
Systèmes (p, ex, systèmes de mission) et composantes embarqués pour navires militaires 35,9 %   483,1 M$
Entretien, réparations et révision de navires militaires 41,8 %   562,0 M$
Total Défense 43 % 1 345,5 M$
Source : Enquête sur les secteurs canadiens de la défense, de l’aérospatiale et de l’industrie marine commerciale et civile (2014), 2016

Projets importants :

L’industrie du pétrole et du gaz extracôtiers du Canada atlantique comporte cinq projets de production, un projet de développement et d’autres activités d’exploration continues. Consultez les liens suivants pour en savoir davantage sur les projets de production et de développement extracôtiers :

Terre-Neuve-et-Labrador

Nouvelle-Écosse

Aperçu des capacités canadiennes (structures, équipement et services)

Composantes de plateformes extracôtières, composantes de plateformes de forage en mer, modules d’installation en surface, module d’aménagement, soutien et remorqueurs manipulateurs d’ancres, navires de ravitaillement de plateforme, fabrication de métaux et tuyauterie pour les plateformes extracôtières.

Initiatives et soutien du gouvernement

Consultez notre page sur les programmes et initiatives pour en apprendre davantage sur les programmes qui peuvent vous aider à soutenir vos pratiques opérationnelles.

Lois et règlements se rapportant à l’industrie du pétrole et du gaz extracôtiers

Lois de mise en œuvre : La Loi de mise en œuvre de l’Accord atlantique Canada-Terre-Neuve et la Loi de mise en œuvre de l’Accord Canada-Nouvelle-Écosse sur les hydrocarbures extracôtiers, autrement connues sous le nom de lois de mise en œuvre, concrétisent les accords intervenus entre les gouvernements fédéral et provincial en matière de ressources pétrolières extracôtières. Les lois de mise en œuvre encadrent la gestion partagée de ressources pétrolières et gazières extracôtières, le partage des recettes et la mise sur pied d’organismes de réglementation des activités extracôtières.

Retombées industrielles : En vertu des lois de mise en oeuvre, avant que des travaux ou des activités puissent être autorisés dans la zone extracôtière, un plan de retombées économiques doit être approuvé par l’Office Canada-Terre-Neuve-et-Labrador des hydrocarbures extracôtiers ou l Office Canada-Nouvelle-Écosse des hydrocarbures extracôtiers..  Le plan de retombées économiques est un plan qui prévoit l’embauche de Canadiens et, plus précisément, celle des travailleurs dans la province; et qui offre aux fabricants, aux conseillers, aux entrepreneurs et aux sociétés de service dans la province et ailleurs au pays la possibilité entière et équitable de participer, sur une base concurrentielle, à la fourniture de produits et de services.

Dans le Nord du Canada, l’industrie pétrolière et gazière au Canada est régie par le ministre des Affaires autochtones et du Nord Canada et l’Office national de l’énergie. Ailleurs au pays, la gestion des activités frontalières et extracôtières du pétrole et du gaz est encadrée par la Loi fédérale sur les hydrocarbures (LFH) et la Loi sur les opérations pétrolières au Canada (LOPC).

Visitez le site Web de Ressources naturelles Canada pour obtenir de plus amples renseignements sur les principales lois qui régissent les activités pétrolières et gazières extracôtières.

Autres ressources

Activités maritimes

Date de modification :