PNRH-303,7 — Prescriptions techniques relatives aux réseaux hertziens du service fixe en visibilité directe fonctionnant dans la bande 3 700-4 200 MHz

3e édition
Décembre 2006

Préface

La 3e édition du PNRH‑303,7 a été publiée en vue d'intégrer des modifications aux caractéristiques minimales de l'antenne et aux limites des émissions. Le présent PNRH remplace la 2e édition du PNRH‑303,7.

Publication autorisée par le
ministre de l'Industrie

Le directeur général,
Génie du spectre

Champ de saisie de la signature
R.W. McCaughern

 

Table des matières

  1. Objet
  2. Généralités
  3. Documents connexes
  4. Description des plans de répartition des canaux RF
  5. Caractéristiques de l'émetteur
  6. Caractéristiques de l'antenne
  7. Puissance isotrope rayonnée équivalente (p.i.r.e.) maximale
  8. Évitement de l'orbite des satellites géostationnaires
  9. Annexe 1 — Fréquences centrales des réseaux hertziens actuels exploités dans la bande de 3 500 à 4 200 MHz


1. Objet

1.1 Le présent Plan normalisé de réseaux hertziens (PNRH) expose les prescriptions techniques minimales en vue de l'utilisation efficace de la bande de 3 700 à 4 200 MHz par les réseaux hertziens de grande capacité (GC) point à point du service fixe utilisant des techniques de modulation numérique.

1.2 Le présent PNRH a pour objet de guider la conception et la spécification des réseaux hertziens et de l'équipement radio ainsi que l'évaluation technique des demandes portant sur de nouvelles installations hertziennes ou des installations modifiées, présentées conformément à la dernière édition de la Procédure sur les normes radioélectriques 113, Procédures relatives aux stations radio projetées fonctionnant à une fréquence supérieure à 960 MHz dans le service fixe (PNR‑113).

1.3 Le présent PNRH n'expose que les caractéristiques de l'équipement qui permettent une utilisation efficace du spectre et ne doit pas être considéré comme une spécification exhaustive pour la conception ou le choix de l'équipement.


2. Généralités

2.1 Le présent plan remplace le PNRH‑303,7, 2e édition. Il sera révisé au besoin.

2.2 Les réseaux hertziens point à point actuellement exploités dans la bande de 3 700 à 4 200 MHz et autorisés comme réseaux normalisés avant la publication du présent PNRH pourront continuer à être exploités comme réseaux normalisésNote de bas de page 1. Le Ministère étudiera la prolongation ou l'expansion de ces réseaux au cas par cas. Les nouveaux réseaux autonomes doivent être conformes aux prescriptions du présent plan.

2.3 Aux fins de la délivrance des licences, les réseaux hertziens qui satisfont aux prescriptions du présent plan (réseaux normalisés) ont priorité sur les réseaux non normalisés exploités dans la même bande.

2.4 Les arrangements applicables aux réseaux non normalisés sont exposés dans la Politique d'utilisation du spectre Gen, intitulée Renseignements généraux sur les politiques d'utilisation du spectre et les politiques des systèmes radio (PS Gen).

2.5 Les lignes directrices de la Politique sur les différences géographiques (PDG) s'appliquent à la présente bande de fréquences. De plus amples renseignements concernant la PDG sont fournis dans la PS 1‑20 GHzNote de bas de page 2.

2.6 Même si un réseau hertzien satisfait aux prescriptions du présent PNRH, il demeure sujet à des modifications s'il cause du brouillage préjudiciableNote de bas de page 3.

2.7 Industrie Canada doit être avisé de tout conflit éventuel entre exploitants de réseaux hertziens, qui ne peut pas être résolu par les parties en cause. Après consultation des parties intéressées, le Ministère établira les modifications à apporter et un calendrier de mise en oeuvre de ces modifications afin de résoudre le conflit.

2.8 Le Ministère peut exiger des titulaires de licence et/ou des requérants qu'ils utilisent des récepteurs dont les caractéristiques de sélectivité permettent de supprimer le brouillage préjudiciable.

2.9 Les réseaux hertziens exploités dans cette bande doivent utiliser un plan à deux fréquences. Lorsque des motifs économiques ou techniques raisonnables le justifient (p. ex., si l'emplacement empêche une discrimination suffisante de l'antenne), des fréquences additionnelles peuvent être utilisées pour régler le problème, compte tenu des conditions énoncées à la section 2.5.

2.10 Il est à remarquer que le service fixe partage la bande avec le service fixe par satellite (espace vers Terre) sur la base de l'égalité des droits, chacun étant considéré comme un service primaire.


3. Documents connexes

La dernière édition des documents suivants est applicable disponibles sur le site Web de la Gestion du spectre et télécommunications à l'adresse suivante : http://www.ic.gc.ca/spectre .

PS 3‑30 GHz

 

PS 3400‑3700 MHz

 

PS 1‑20 GHz

 

 

PS Gen

 

PNR‑113

 

CRT‑43

 

CPC‑2‑0 ‑03

dividing line

CPC — Circulaire des procédures concernant les clients
CRT — Circulaire de la réglementation des télécommunications
PNR — Procédure sur les normes radioélectriques
PS — Politique d'utilisation du spectre


4. Description des plans de répartition des canaux RF

4.1 Plans de répartition des canaux RF

Les plans de répartition des canaux RF définis dans le présent PNRH prévoient des largeurs de bande de 20 MHz, de 30 MHz et de 40 MHz par canal RF.

4.2 Fréquences centrales des canaux RF

Afin de réduire au minimum les effets d'intermodulation, les ensembles de canaux de largeur de bande différente utiliseront chacun un espacement différent entre les canaux d'émission et de réception.

4.2.1 Le tableau 1 donne les fréquences centrales des attributions aux réseaux hertziens utilisant des canaux de 20 MHz, avec un espacement de 250 MHz entre les canaux d'émission et de réception.

4.2.2 Le tableau 2 donne les fréquences centrales des attributions aux réseaux hertziens utilisant des canaux de 30 MHz, avec un espacement de 255 MHz entre les canaux d'émission et de réception.

4.2.3 Le tableau 3 donne les fréquences centrales des bandes attributions aux réseaux hertziens utilisant des canaux de 40 MHz, avec un espacement de 260 MHz entre les canaux d'émission et de réception.

4.3 Canaux des artères de dérivation ou de branchement

Les fréquences assignées à une artère principale doivent être réutilisées le plus possible sur les artères de dérivation ou de branchement. L'emplacement des stations de répéteur doit être déterminé compte tenu de cette prescription, afin d'assurer une discrimination suffisante de l'antenne à l'angle de bifurcation.

4.4 Boucles fermées

Les réseaux doivent être conçus de telle sorte que tout circuit fermé comprenne un nombre pair de bonds.

Tableau 1 — Désignation des canaux et fréquences porteuses des réseaux hertziens utilisant des canaux d'une largeur de 20 MHz
Fréquences aller (retour)
(MHz)
Fréquences retour (aller)
(MHz)
Numéro du canal Fréquence centrale Numéro du canal Fréquence centrale
A1 3710 A1' 3960
A2 3730 A2' 3980
A3 3750 A3' 4000
A4 3770 A4' 4020
A5 3790 A5' 4040
A6 3810 A6' 4060
A7 3830 A7' 4080
A8 3850 A8' 4100
A9 3870 A9' 4120
A10 3890 A10' 4140
A11 3910 A11' 4160
A12 3930 A12' 4180

 

Tableau 2 — Désignation des canaux et fréquences porteuses des réseaux hertziens utilisant des canaux d'une largeur de 30 MHz
Fréquences aller (retour)
(MHz)
Fréquences retour (aller)
(MHz)
Numéro du canal Fréquence centrale Numéro du canal Fréquence centrale
B1 3715 B1' 3970
B2 3745 B2' 4000
B3 3775 B3' 4030
B4 3805 B4' 4060
B5 3835 B5' 4090
B6 3865 B6' 4120
B7 3895 B7' 4150
B8 3925 B8' 4180

 

Tableau 3 — Désignation des canaux et fréquences porteuses des réseaux hertziens utilisant des canaux d'une largeur de 40 MHz
Fréquences aller (retour)
(MHz)
Fréquences retour (aller)
(MHz)
Numéro du canal Fréquence centrale Numéro du canal Fréquence centrale

Remarque : Les radioaltimètres aéroportés du service de radionavigation aéronautique qui utilisent les fréquences immédiatement supérieures à la limite (4 200 MHz) peuvent causer, dans les canaux adjacents, du brouillage sporadique aux réseaux hertziens fonctionnant sur 4 180 MHz.

C1 3720 C1' 3980
C2 3760 C2' 4020
C3 3800 C3' 4060
C4 3840 C4' 4100
C5 3880 C5' 4140
C6 3920 C6' 4180

4.5 Schémas de croissance

L'assignation des fréquences dans la bande doit commencer par les paires de fréquences disponibles les plus basses qu'il est possible de coordonner avec succès.

4.6 Efficacité de l'utilisation du spectre

Les réseaux pour lesquels une licence est demandée doivent pouvoir transmettre au moins 4,4 bits par seconde par hertz de largeur de bande radioélectrique en polarisation simple.

4.7 Canaux de protection

4.7.1 Un canal de protection est normalement autorisé dans le cas des réseaux qui comptent plus d'un canal de travail.

4.7.2 Le Ministère peut considérer les applications en diversité quadri‑trajet au cas par cas pour régler des problèmes particuliers de propagation.


5. Caractéristiques de l'émetteur

5.1 La puissance fournie par l'émetteur à l'entrée de l'antenne ne doit pas dépasser 10 watts par canal RF.

5.2 Le Ministère autorisera une augmentation de la puissance de l'émetteur au‑delà de cette limite, à condition qu'on le lui justifie pour des raisons techniques. Il n'autorisera en aucun cas une puissance fournie à l'antenne supérieure à 20 watts (+13 dBW) par canal RF.

5.3 La fréquence centrale de l'émission ne doit pas s'écarter de plus de ±0,005 % de la fréquence assignée.

5.4 Limites des émissions

5.4.1 Dans toute bande d'une largeur de 4 kHz dont la fréquence centrale s'écarte de la fréquence assignée d'une valeur supérieure à 50 % et inférieure ou égale à 250 % de la largeur de bande autorisée, la puissance moyenne de l'émission doit être atténuée au‑dessous de la puissance moyenne de sortie de l'émetteur selon l'équation suivante :

A = 35 + 0,8 (P - 50) + 10 log10 B (dB)

où; :

A = atténuation (en dB) au‑dessous de la puissance moyenne de sortie
P = écart exprimé en pourcentage par rapport à la fréquence centrale du canal RF assigné
B = largeur de bande autorisée (en MHz)

Remarques :

1. L'atténuation doit être d'au moins 50 dB.
2. L'atténuation supérieure à 80 dB ou à une puissance absolue inférieure à -13 dBm/MHz n'est pas exigée.

5.4.2 Dans toute bande d'une largeur de 1 MHz dont la fréquence centrale s'écarte de la fréquence assignée de plus de 250 % de la largeur de bande autorisée, la puissance moyenne de l'émission doit être atténuée de 43 + 10 log10 (puissance moyenne de sortie en watts) dB ou de 80 dB, l'atténuation la plus faible étant retenue.


6. Caractéristiques de l'antenne

6.1 L'enveloppe du diagramme de rayonnement co‑polaire dans le plan horizontal de l'antenne doit demeurer dans l'enveloppe A définie dans le tableau 4 et illustrée à la figure 1, tant pour la polarisation horizontale que pour la polarisation verticale.

6.2 Dans les zones sans encombrement, l'enveloppe du diagramme de rayonnement co‑polaire dans le plan horizontal de l'antenne doit demeurer dans l'enveloppe B définie dans le tableau 4 et illustrée à la figure 1, tant pour la polarisation horizontale que pour la polarisation verticale.

Tableau 4 — Normes pour les antennes
Envelope Suppression minimale du rayonnement pour l'angle en degrés à partir de l'axe du faisceau principal (dB)
vide  0° à 1,35° 1,35° à 5° 5° à 10° 10° à 15° 15° à 20° 20° à 30° 30° à 100° 100° à 140° 140° à 180°
A 0 3 23 29 33 36 42 55 55
B 0 3 20 24 28 32 32 32 32

7. Puissance isotrope rayonnée équivalente (p.i.r.e.) maximale

La p.i.r.e. maximale de l'antenne ne doit en aucun cas dépasser +55 dBW par canal RF.


8. Évitement de l'orbite des satellites géostationnaires

À titre indicatif, pour assurer la protection contre les émissions des stations spatiales sur l'orbite des satellites géostationnaires, il faut éviter de pointer les antennes réceptrices des nouvelles stations du service fixe fonctionnant dans la bande de 3 700 à 4 200 MHz en direction de l'orbite des satellites géostationnaires, compte tenu de l'effet de réfraction atmosphériqueNote de bas de page 4.


Figure 1 — Caractéristiques minimales de l'antenne pour la bande de fréquences 3 700‑4 200 MHz

Figure 1 — Caractéristiques minimales de l'antenne pour la bande de fréquences 3 700-4 200 MHz

Graphique linéaire simple représentant les limites du diagramme de rayonnement d’antenne indiquées au tableau 4


Annexe 1 — Fréquences centrales des réseaux hertziens actuels exploités dans la bande de 3 500 à 4 200 MHz


Tableau 5 — Désignation des canaux et fréquences porteuses des réseaux hertziens utilisant des canaux d'une largeur de 20 MHz
Fréquences aller (retour)
(MHz)
Désignation antérieure des canaux (pour référence) Fréquences retour (aller)
(MHz)
Numéro du canal Fréquence centrale Numéro du canal Fréquence centrale
1 3550 007L/007H 1' 3590
2 3610 001H/001L 2' 3570
3 3630 07L/07H 3' 3670
4 3690 01H/01L 4' 3650
5 3710 7L/7H 5' 3750
6 3770 1H/1L 6' 3730
7 3790 8L/8H 7' 3830
8 3850 2H/2L 8' 3810
9 3870 9L/9H 9' 3910
10 3930 3L/3H 10' 3890
11 3950 10L/10H 11' 3990
12 4010 4H/4L 12' 3970
13 4030 11L/11H 13' 4070
14 4090 5H/5L 14' 4050
15 4110 12L/12H 15' 4150
16 4170 6H/6L 16' 4130

 

Tableau 6 — Désignation des canaux et fréquences porteuses des réseaux hertziens utilisant des canaux d'une largeur de 40 MHz
Fréquences aller (retour) (MHz) Fréquences retour (aller) (MHz)
Numéro du canal Fréquence centrale Numéro du canal Fréquence centrale
1 3540 1' 3580
2 3620 2' 3660
3 3700 3' 3740
4 3780 4' 3820
5 3860 5' 3900
6 3940 6' 3980
7 4020 7' 4060
8 4100 8' 4140

 

Date de modification :