SC-03, Partie I — Exigences relatives aux équipements terminaux (ÉT) et aux configurations d'accès connexes conçus pour être reliés directement à des installations filaires analogiques

9e édition, 5e modification
Affiché le 3 mars 2016

Table des matières

1. Introduction

1.1 Objet

La présente partie expose les exigences techniques minimales relatives aux équipements terminaux (ÉT) et aux configurations d'accès connexes conçus pour être reliés directement à des installations filaires analogiques appartenant à des entreprises de services locaux (ESL) canadiennes. Ces exigences techniques visent la protection du personnel et des installations de ces entreprises. Cependant, la conformité à ces exigences ne garantit pas la compatibilité avec les services de transmission filaire.

Les exigences techniques décrites dans la présente partie s'appliquent aux éléments ci-dessous:

  1. ÉT conçu pour une connexion directe :
    • au réseau téléphonique commuté public pour utilisation conjointement avec tous les services analogiques autres que le service de ligne partagée;
    • aux voies fournies pour les lignes hors circonscription;
    • aux services de ligne privée pour interfaces de circuit de jonction et pour lignes de poste hors lieux (PHL);
  2. séparateurs et filtres en ligne raccordés à des lignes munies d'équipement DSL;
  3. dispositifs de protection secondaires de télécommunications (p. ex. des dispositifs protecteurs ou des filtres installés dans des barres d'alimentation) destinés à la connexion entre l'interface du réseau téléphonique commuté public et l'ÉT;
  4. dispositifs constitutifs destinés à la connexion entre l'interface du réseau et l'ÉT (p. ex. des dispositifs de détection de tonalité saccadée) ou à la connexion entre le combiné du terminal téléphonique et l'unité de base du terminal (p. ex. l'amplificateur du récepteur) ou conçus pour remplacer le combiné ou pour être connectés au combiné lui-même.

1.2 Exigences techniques

1.2.1 Tableau des exigences techniques

Le tableau des exigences techniques (tableau 1.2.2) fournit des références croisées entre la plupart des interfaces d'ÉT et les exigences applicables à ces interfaces. L'existence d'une exigence est indiquée par un astérisque (*).

Ne pas tenir compte de l'exigence stipulée lorsqu'elle s'applique à une fonction que l'équipement n'est pas en mesure d'exécuter.

1.2.2 Exigences techniques relatives aux dispositifs constitutifs

Les exigences techniques relatives aux dispositifs constitutifs de l'équipement d'un poste conçu pour être raccordé directement à un équipement hôte sont spécifiées au tableau 1.2.2. Le montage d'essai est présenté à la section 1.5.6.4.

Les exigences techniques relatives aux dispositifs constitutifs conçus pour être raccordés à des postes téléphoniques à combiné enregistrés sont présentées au tableau 1.2.2. Le montage d'essai est présenté à la section 1.5.6.5.

Tableau 1.2.2 — Exigences techniques relatives à l'ÉT et aux circuits de protection destinés à être raccordés à des interfaces analogiques
Exigences DB DT IB CJA CJB PHL ICDL
2. Contraintes électriques et mécaniques
2.1 Choc mécanique * * * * * * *
2.2 Rigidité diélectrique * * * * * * *
2.3 Limitations des tensions dangereuses
2.3.1 Exigences * * * * * * *
2.3.2 Fils E M de type I * *
2.3.3 Fils E M de type II * *
2.3.4 Tensions d'interface de PHL et de SDA * *
2.3.5 Interfaces de voie de données locale *
2.3.6 Interfaces de ligne privée à signalisation manuelle et de voie métallique à bande vocale * * * * * * *
2.3.7 Connexion d'équipements non enregistrés à des ÉT ou à des circuits de protection enregistrés * * * * * * *
2.3.8 Source de tension non dangereuse * * * * * * *
2.3.9 Limitations des sources de sonnerie * *
2.3.10 Dangers causés par les circuits de mise à la terre intentionnelle * * * * * * *
2.4 Impulsions de surtension
2.4.1 Impulsions de surtension sur ligne téléphonique — type A * * * * * * *
2.4.2 Impulsions de surtension sur ligne téléphonique — Type B * * * * * * *
2.5 Surtensions sur la ligne de transport
2.5.1 Exigences * * * * * * *
3. Exigences relatives à la protection du réseau
3.1 Généralités * * * * * * *
3.2 Réservé à un usage futur
3.3 Signaux étrangers en alternatif
3.3.1 Puissance des signaux c.a. sur le circuit métallique * * * * * * *
3.3.2 Signaux c.a. sur le circuit longitudinal * * * * * * *
3.4 Puissance des signaux émis
3.4.1 Puissance des signaux émis à l'intérieur de la bande — voie métallique * * * * * * *
3.4.2 Limitations des sources de signaux internes principalement destinés à la signalisation au réseau, contenues dans les équipements téléphoniques et de traitement de données * * * * *
3.4.3 Exigences relatives à l'ÉT de circuit de données * * * * * *
3.4.4 Transmission directe * * * * * * *
3.4.5 Ligne de PHL présentant des conditions c.c. *
3.4.6 Puissance hors bande des signaux émis — circuit métallique * * * * * * *
3.4.7 Réservé à un usage futur
3.4.8 Limitations des signaux audio * * * * * *
3.4.9 Méthode utilisée pour la production de signaux audio
3.5 Protection de la facturation
3.5.1 Durée des appels * *
3.5.2 Équipement téléphonique et de traitement de données * *
3.5.3 Brouillage des signaux * * * * * *
3.5.4 Supervision des réponses *
3.6 Équilibre transversal * * * * * * *
3.7 Résistance et impédance terminales en position de raccrochage
3.7.1 Résistance c.c. métallique et longitudinale (interface de ligne à DB) *
3.7.2 Courant c.c. durant la sonnerie (interface de ligne à DB ou à DT) * *
3.7.3 Impédance aux bornes du circuit métallique et longitudinal durant la sonnerie (interfaces de ligne à DB ou à DT) * *
3.7.4 Interfaces de poste PHL pour autocommutateur privé avec SDA — exigences d'arrêt du courant d'appel *
3.8 Impédance terminale en position de repos — affaiblissement d'adaptation et affaiblissement transductique (interface de circuit de jonction) * *
3.9 Composition automatique et recomposition automatique * * * * * *
3.10 Détection de tonalité saccadée *
3.11 Programmation manuelle des numéros à composition par répertoire enregistré * *

Acronymes

  • DB — Déclenchement par boucle
  • DT — Déclenchement par la terre
  • IB — Inversion de batterie
  • CJA — Circuit de jonction de type A
  • CJB — Circuit de jonction de type B
  • PHL — Poste hors lieu
  • ICDL — Interface de canal de données local

1.3 Ordre des essais des équipements

Les essais des équipements, à une ou à plusieurs lignes, doivent se faire dans l'ordre suivant :

Section 1.6
Section 2.1
Section 2.3

Remarques :

  1. La section 2.2 spécifie les exigences relatives :
    1. au conditionnement environnemental résultant des essais de contraintes électriques avant les essais indiqués à la section 3;
    2. à l'isolement contre les tensions dangereuses.
  2. Les essais de contrainte de tension en régime permanent décrits à la section 2.2 doivent être réalisés avant les essais de surtension électrique indiqués à la section 2.4.

1.4 Positions de fonctionnement

À moins qu'il n'en soit spécifiquement exempt, l'ÉT qui n'est pas destiné à transmettre des appels sortants et/ou à recevoir des appels d'arrivée est considéré comme étant en position permanente de raccrochage, et il devra satisfaire à toutes les exigences relatives à la position de raccrochage détaillées dans les sections appropriées.

Les dispositifs ayant deux positions de fonctionnement, c.-à-d. de décrochage et de raccrochage, doivent satisfaire aux exigences pour chacun de ces états. Conformément au manuel d'utilisation du fabricant ou autrement stipulé, le requérant doit fournir une description des fonctions que l'équipement peut exécuter dans chacune des positions de décrochage et de raccrochage et des moyens permettant de mettre l'équipement dans chacune de ces positions.

L'équipement ne doit pas passer automatiquement d'une position de raccrochage à une position de décrochage, sauf en réponse à un appel d'arrivée, pour l'envoi d'un appel sortant, ou conformément aux dispositions indiquées aux sections 3.10 et 3.11.

Si l'équipement comporte en option des fonctions susceptibles d'avoir une influence sur la conformité des paramètres aux exigences de la présente spécification, chacune de ces options doit être soumise aux essais.


1.5 Montage d'essai

1.5.1 ÉT à accès multiples

  1. La configuration aux fins d'essai de l'ÉT à accès multiples doit comprendre tout l'équipement nécessaire à la mise en œuvre des fonctions décrites dans le mode d'emploi du fabricant et pouvant avoir une influence sur la conformité à la présente spécification.
  2. L'ÉT à accès multiples doit comprendre :
    1. au moins une interface de chaque type d'interface de circuit;
    2. au moins un dispositif ou circuit d'avertissement aux bornes de chaque interface de circuit permettant de recevoir des appels d'arrivée;
    3. au moins une interface de chaque type d'interface de poste. Le nombre total d'interfaces de poste de l'équipement doit être au moins égal au nombre total d'interfaces de circuits soumises pour essais;
    4. au moins un exemplaire de chaque type d'appareil de poste destiné à faire partie du système, y compris un poste de standardiste, ou bien un appareil de poste enregistré; ces appareils sont destinés aux essais permettant de démontrer que le commutateur privé est conforme aux exigences de la présente spécification.
  3. Chaque interface de circuit ou de poste soumise pour essais doit être branchée, selon le cas, sur un circuit de simulation, un circuit de mesure ou un appareil de poste (voir la section 4).
  4. L'ÉT à accès multiples doit permettre de connecter n'importe quelle interface de circuit à n'importe quelle interface de poste de standardiste ou de poste ordinaire prévus pour être intégrés ou raccordés au commutateur.
  5. L'ÉT à accès multiples doit être vérifié au moyen d'un bloc d'alimentation recommandé par le fabricant comme étant convenable pour l'alimentation du système.

1.5.2 Interfaces analogiques avec le réseau reliées par des trajets de transmission directe à partir d'interfaces numériques avec le réseau

  1. Un ÉT comportant des interfaces analogiques reliées par des trajets de transmission directe à partir d'interfaces numériques doit comprendre une boucle de renvoi du type illustré à la figure 1.5.2.
  2. Déterminer, en se référant au manuel du fabricant, la tension qui peut être appliquée à l'interface de réception numérique de 1,544 Mbit/s (DS-1) lorsque cette interface est reliée à une interface de transmission dans une configuration en boucle. Insérer dans la boucle un atténuateur de résistance ou tout autre dispositif permettant de ramener la tension d'émission à un niveau convenable pour l'interface de réception, par exemple, de 6 V à 3 V.
  3. Choisir, sur chaque ÉT, une interface numérique de 1,544 Mbit/s (DS-1) reliée par un trajet de transmission directe à une interface analogique avec le réseau. Raccorder les interfaces numériques conformément à la figure 1.5.2, en intercalant le seuil de tension approprié, si nécessaire, tel qu'indiqué au 2e paragraphe ci-dessus.

Figure 1.5.2 — Montage en boucle d'une interface de canal numérique

Figure 1.5.2 — Montage en boucle d'une interface de canal numérique (the long description is located below the image)
Description de la figure

Cette image décrit le montage d'essai en boucle des interfaces numériques. L'interface de transmission du matériel à l'essai est reliée au travers d'un atténuateur à résistance à l'interface de réception d'une seconde interface numérique. L'interface de réception du matériel à l'essai est reliée grâce à un atténuateur à résistance, à l'interface de transmission de la seconde interface numérique. L'atténuateur peut servir à ramener la tension à une valeur acceptable pour les interfaces de réception. L'interface analogique avec le réseau est raccordé au matériel à l'essai par une résistance de 5 watts, 600 Ω+/−1 %.

1.5.3 Équipements auxiliaires inclus dans les ensembles d'ÉT

Les ensembles d'ÉT peuvent comprendre des équipements auxiliaires. Lors des essais, ces équipements auxiliaires doivent être raccordés à l'ÉT conformément aux instructions du manuel du fabricant. Ces ensembles d'ÉT doivent être soumis aux essais dans tous leurs modes de fonctionnement pour déterminer si l'ensemble satisfait à toutes les exigences applicables de la présente spécification.

1.5.4 Postes téléphoniques sans cordon

Les essais de postes téléphoniques sans cordon permettant de déterminer leur conformité à la présente spécification doivent tenir compte des points suivants :

  1. La batterie du combiné doit être chargée au maximum et conformément aux recommandations du fabricant avant le début des essais de conformité aux exigences de la SC-03.
  2. Le lieu où sont effectués les essais doit être choisi de manière à réduire au strict minimum l'influence des sources connues de brouillage électromagnétique sur le résultat des essais.
  3. Si le poste comporte une antenne de base et/ou une antenne de combiné orientables, ces antennes doivent être mises en position verticale. Pour les postes dont l'antenne est constituée par le cordon de la base, les essais doivent être effectués sans autre antenne que ce cordon.

1.5.5 Dispositifs branchés en série dans les conducteurs de tête et de nuque

Les dispositifs branchés en série dans les conducteurs de tête et de nuque doivent être vérifiés en configuration « autonome » pour déterminer s'ils satisfont aux exigences de la présente spécification.

1.5.6 Dispositifs constitutifs

1.5.6.1 Généralités

La présente spécification s'applique à une vaste gamme de dispositifs constitutifs destinés à être raccordés :

  1. à l'équipement hôte, soit directement, soit par l'intermédiaire d'une voie métallique ou d'un autre type de liaison entre deux points;
  2. à des postes téléphoniques à combiné enregistrés.
1.5.6.2 Blocs d'alimentation pour les dispositifs constitutifs

Les dispositifs constitutifs doivent être vérifiés au moyen d'un bloc d'alimentation recommandé par le fabricant comme étant convenable pour l'alimentation du dispositif.

1.5.6.3 Équipement auxiliaire

Les ensembles de dispositifs constitutifs peuvent comprendre des équipements auxiliaires. Lors des essais, ces équipements auxiliaires doivent être raccordés aux dispositifs constitutifs conformément au mode d'emploi du fabricant. Ces ensembles de dispositifs constitutifs doivent être soumis aux essais dans tous leurs modes de fonctionnement pour déterminer si l'ensemble satisfait à toutes les exigences applicables de la présente spécification.

1.5.6.4 Dispositifs constitutifs de l'équipement de la station

Les dispositifs constitutifs destinés à être raccordés à une interface d'équipement doivent être assemblés conjointement avec le simulateur d'équipement hôte. Cet ensemble doit être vérifié en tant qu'ÉT, en respectant les exigences techniques stipulées au tableau 1.2.2.

Les exigences supplémentaires suivantes doivent être satisfaites :

  1. L'équipement hôte concerné doit être d'un type actuellement enregistré et clairement identifié dans le rapport d'essai.
  2. Il faut fournir une attestation et une analyse démontrant que le simulateur d'équipement hôte reproduit fidèlement les résultats d'essai qui seraient obtenus avec l'équipement hôte.

1.5.6.5 Dispositifs constitutifs destinés à être raccordés à des postes téléphoniques à combiné enregistrés

Les dispositifs constitutifs destinés à être raccordés à des postes téléphoniques à combiné enregistrés doivent être vérifiés au moyen d'un seul poste téléphonique en tant que banc d'essai. Le poste téléphonique sélectionné comme étant le banc d'essai doit satisfaire aux exigences suivantes :

  1. Le poste téléphonique doit être représentatif de ceux avec lesquels le dispositif constitutif est destiné à être employé.
  2. Le poste téléphonique doit se composer d'un combiné relié à une base par un cordon doté de connecteurs modulaires.
  3. Le poste téléphonique doit être un appareil actuellement enregistré, et doit être clairement identifié dans le rapport d'essai.
  4. Le dispositif constitutif doit être en bon état de fonctionnement lorsqu'il est employé avec le téléphone.
  5. Le dispositif constitutif doit être assemblé avec le poste téléphonique sélectionné comme banc d'essai. Cet ensemble doit être vérifié en tant qu'ÉT, en respectant les exigences techniques spécifiées au tableau 1.2.2.

1.5.7 Modalité de mise à la terre

L'ÉT ayant des dispositions s'appliquant à des connexions de mise à la terre doit être raccordé à la mise à la terre tel qu'indiqué dans le test qui s'y rattache. Si la disposition liée à une connexion de mise à la terre est optionnelle ou si le manuel de fonctionnement n'offre aucune instruction claire pour connecter l'ÉT à la mise à la terre, alors l'ÉT doit se conformer à toutes les exigences techniques du présent document, avec et sans la disposition de connexions de mise à la terre.


1.6 Raccordements

Cordons et fiches d'équipements terminaux destinés à la connexion électrique directe au réseau public commuté doivent se conformer à la partie III, Méthodes de raccordement acceptables pour les équipements terminaux à une ou plusieurs lignes.

Tout ÉT soumis à des essais doit comprendre tous les éléments nécessaires aux fonctions décrites dans le manuel d'instruction du fabricant et qui peuvent avoir une influence sur sa conformité à la présente spécification.


1.7 Vérification du fonctionnement

Lorsqu'il est raccordé à un circuit de laboratoire équivalent au réseau et, le cas échéant, aux appareils de poste spécifiés, l'ÉT doit être en état de fonctionner conformément aux caractéristiques indiquées dans le manuel d'instruction du fabricant qui sont nécessaires à l'exécution des essais spécifiés à la section 3. Lorsque la vérification du fonctionnement est répétée après les essais de contraintes électriques décrits à la section 2, l'ÉT peut devenir partiellement ou totalement hors d'usage.


1.8 Indices d'équivalence de la sonnerie

L'indice d'équivalence de la sonnerie d'un ÉT est la valeur calculée ci-dessous.

Dans le cas d'équipement individuel destiné à fonctionner dans des installations téléphoniques à déclenchement par boucle ou par la terre, effectuer le calcul suivant :

Cinq fois la limite d'impédance indiquée au tableau 3.7.3.1, divisée par l'impédance c.a. minimale mesurée, définie selon la section 3.7.3.2, durant l'application d'un signal de sonnerie simulé, tel que l'indique le tableau 3.7.3.1.

Pour l'équipement terminal ayant des interfaces définies dans le présent document utilisant une sonnerie fournie par le réseau analogique, la valeur de l'indice d'équivalence de sonnerie doit être supérieure ou égale à 0,1. La terminaison d'une interface peut consister en toute combinaison d'appareils soumis à la condition exigeant qu'un total de cinq indices d'équivalence de sonnerie, et ce pour tous les appareils, ne soit pas dépassé.


1.9 Exigences relatives à l'enregistrement des équipements terminaux de télécommunications

Lorsqu'il est établi que l'ÉT est pleinement opérationnel après que les deux types de surtension, A et B, ont été appliqués avec succès, deux ensembles de résultats de tests (avant surtension et après surtension de type A) doivent être présentés. Toutefois, si l'ÉT est opérationnel après que la surtension de type B a été appliquée, mais que le dispositif devient endommagé et/ou n'est pas pleinement opérationnel après que des surtensions de type A ont été appliquées, trois ensembles de résultats doivent être inclus dans le rapport d'essai de l'ÉT. Si aucun après-test de surtension de type B n'a été effectué sur l'échantillon original, la surtension de type B doit être appliquée à un deuxième échantillon et les résultats de l'après-test de surtension de type B peuvent être obtenus à partir de ce deuxième échantillon. Le résultat des deux échantillons doit être documenté dans le rapport d'essai.

Les laboratoires d'essai reconnus doivent documenter tous les résultats des tests et toutes les méthodes d'essai utilisées, de même que préparer un rapport d'essai SC-03 selon l'annexe D de la déclaration de conformité DC-01, Procédure de déclaration de conformité et d'enregistrement du matériel terminal.

  • RSS
  • Partager
Date de modification :